Société Française d'Egyptologie [Editor]
Revue de l'Egypte ancienne — 3.1929-1931

Page: 1
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egypte_ancienne1929_1931/0009
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
À

SA MAJESTÉ LE ROl FOUAD '.

SlRE ,

Paris et la France ont acclamé Votre Majesté; le Chef et les grancls Corps de PÉtat
vous ont rendu les hommages officiels; les Socie'tés savantes ont salue' en vous le pro-
tecteur des Sciences; l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres vous a ëlu memhre
de Flnstitut de France et vous a invité à prendre séance, pour honorer vos titres
scientjfiques. Mais, est-il un lieu où votre présence était plus attendue que dans ce
Département Egyptien du Louvre et parmi les Egyptologues? Vous êtes encore ici sur
le sol sacré de l’Egypte et vous v recevez les hommages de lidèles sujets, qui ont
librement élu LEgypte comme seconde patrie.

C’est.comme prësident de la Société française d’Egyptologie que j’ai le grand
honneur de vous souhaiter ici la hienvenue.

La Socie'té française d’Egyptologie, vous le savez, groupe tous ceux qui se dé-
vouent à Létude de l’Egypte ancienne, depuis ses origines les plus reculées jusqu’à
l’éclosion de la civilisation arabe : égyptologues, papyrologues, hellénistes, coptisants
et arabisants. Vous avez devant vous les représentants officiels du Louvre, du Collège
de France, de l’Ecole pratique des Hautes Etudes, de la Sorbonne, et aussi ceux qui
sont allés servir notre science dans votre beau pays, soit à Llnstitut français d’Ar-
chéologie orienlale, soit dans votre Service des Antiquités, au Musée Arabe et au
Musée Egyptien. Nous comptons aussi des savants sans poste officiel, des érudits
d’autres disciplines, et des égyptologues étrangers. Nous pouvons vous assurer que
notre Société vous apporte les respects et les hommages de tous ceux qu’intéresse
LEgyptologie : c’est ce qui a valu à son président d’être désigné pour parler en leur

r

nom dans ce splenclide Musée Egyptien.

Sire, nous n'e sommes certes pas pour vous des étrangers. Votre ambassadeur,
S. E. Fakhry Pacha, connaît notre Société dès son origine et je suis heureux de rap-
peler qu’il l’a généreusement gratifiée d’une très importante contribution, qui fut

(1) Discours prononcé iors de la réception de Sa Majesté ie roi Fouad au Musée Égyptien du Louvre, le
92 octobre 1927.

REV, ÉGYPTE ANC.

III, 1-2.

1
loading ...