Revue égyptologique — 9.1900

Page: 1
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1900/0009
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
REVUE ÉGYPTOLOGIQUE

publiée sous la direction de

M. EUGÈNE KEVILLOUT.

ERNEST LEROUX, ÉDITEUR

LIBRAIRE DE LA SOCIÉTÉ ASIATIQUE, DE L'ÉCOLE DES LANGUES ORIENTALES VIVANTES, ETC. ETC.
28, RUE BONAPARTE, 28, A PARIS.

li^Volume. Nos I—II—III—IV, 1900.

La REVUE EGYPTOLOGIQUE paraît tous les trois mois par numéros de six feuilles au moins, avec
planches, fac-similé etc. — Aucun numéro ne se vend séparément.
Prix de l'abonnement annuel : Pdns 30 fr. — Départements 31 fr. — Étranger 33 fr.

Nota : Nous croyons inutile de donner ici le sommaire du numéro, très amplement remplacé par la table
annuelle.

HÉEODOTE ET LES ORACLES ÉGYPTIENS.

leçon d'ouverture du 5 décembre 1898.

par

Eugène Revillout.

Messieurs,

Le Père de l'histoire, le bon Hérodote, dans la traduction si naïve de Pierre Salliat,
nous raconte ce qui suit du roi Amasis :

« On dit que luy estant encore homme de simple estât, il aymoit fort à boire et à faire
»cuère, ne se meslant d'autre mestier que gaudir et railler les personnes; puis, quand argent
»lui failloit, il tournoit et viroit tant qu'il trouvast que desrobber. Et lors s'il nyoit le larcin
Ȉ ceux qui l'accusoyent d'avoir leur argent, ils le menoyent vers l'oracle du lieu, par le-
»quel souvent il a été condamné et souvent absoult. A raison de quoy, quand il se trouva
»roy, il se gouverna ainsi vers les oracles. Il n'eut jamais cure des temples des dieux qui
»l'avoient absoult, ne leur feit aucun bien et n'y entra pour sacrifier, comme qui n'estoyent
»dignes de rien et qui avoyent oracles faux et mensongers. Au contraire, il eut grand soing
»des temples des dieux qui l'avoient condamné et jugé larron, comme ayans oracles véri-
tables et non mensongers.»

Ce récit n'est pas si invraisemblable qu'on pourrait le supposer de prime abord. En
effet, la chronique démotique publiée par nous, tout autant que les papyrus démotiques con-
temporains d'Amasis, que nous avons aussi commentés longtemps, prouve la scrupuleuse
exactitude du vieux chroniqueur grec, en tout ce qui concerne la vie politique et même
anecdotique du roi Amasis.

î
loading ...