Revue égyptologique — 9.1900

Page: 177
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1900/0185
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Vie de St Pésunthius évêque de Coptos.

177

. . . (ô«.)-rû) itceTCkire nc<.p;\.ii 11 &n£k t^etoptMOC
.....Cùi\ .sv.it Te\.tyir;x;ii ace iimet-

.........uj&it ivreqnepce efioA »

(•*») _ » _

.........TTikTS'OTOCJ 2cc OTltT&q OTT ii Aôk&ir 2£.€

.........ueciiHT dcooc ite.ï 2ce fi<on n^iv ît-ni

Lettre d'un moine que les frères voulaient expulser à S1 Pésunthius.
«(Depuis que j'ai reçu les lettres) de votre seigneurie, j'ai été très cousolé . . . Vous
» vous souvenez de votre très humble serviteur. Pardonnez-moi mon (seigneur. Je n'ai pas
» négligé les paroles venant) de votre Paternité Sainte. A Dieu ne plaise! fetono). (J'en
»jnre par Dieu) tout-puissant, dont vous êtes placé ici bas comme la ressemblance. (Je n'ai
=>rien fait de semblable). Et quant aux paroles devant me servir de guide, que Dieu a mis
»dans votre bouche, je sais (qu'elles sont aussi utiles et profitables pour les hommes, que
» votre charité physique) qui leur donne souvent le pain et l'eau. Lorsqu'ils (m'ont menacé,
» les frères, et qu'ils ont livré) mon nom à l'apa Georges, (je me suis soumis pour) le salut

» de mon âme, afin qu'ils ne......(Un tel) a proféré ceci : « Il n'a rien (de bon), car

»....» et les frères m'ont dit : «Va-t-en!» et que nous......>

(Le reste manque.)

Nota. Ce papyrus porte au revers un texte grec écrit en belles cursives. Or, un autre
fragment, qui porte au revers la même écriture, a, au recto, l'adresse : . . . . x~c on om
e.6ÊA necim^ioc et quelques autres lignes très effacées écrites d'une autre encre que notre
papyrus copte donné ci-dessus.

(La suite prochainement.)

VIE DE ST PÉSUNTHIUS ÉVÊQUE DE COPTOS.

FAR

Eugène Revillout.

cuMiuo-raci efioAiScn mepitcoAUOit eT^q
dcotot nate jvÊÉ». avo)T!-chc niemcuonoc
UTeueqT eq>h6«-OTa.6 jwêêjn. niceit-noc niemc-
uonoc itTC TjwinoAic iiOTrtoT n.eqT âeit neooo-r
.MneqcptpMCTI cttù.ihot5-t ctê cot ir AV.ni-
evûoT enitn ne.

eqepc^itqitoiim ne.w.«,q itste iûiù.ititnc neq-
jvu\«HTiic eu-£oou- Mncuoc ikc n^c

Tçjs-no^ecic .M.na.1 uja-i Atqioo-p q.nco upô.uji
iteAV. oimoq eTt neooou- ne AinettKùT e^o-resÊ
CTepqjopm Mn^^c «.fifift. niceiiTi nienicn.0-
noc eTen çot qjw.eo^ itOTtoiiti *ett ois\w.eTÇOTo
&en nctoatn ntticoooir «Te -^pOAvn(i) THpc
ucvTd. tppH-\- eTe mc^aci no. tjiaiou cujcon
iwllUjS^t AlOUJI CTOJl nou-ROu-rx.1

att ic2c6 "^iiot- ivreit ocûj cpcoTen itiuujq>npi
eTi\qekiTOTr n=c.e q>-^- eÊoft.çjTOTq MuemtoT

e«OT&Ê fvlifiev mceiiTioc icsteit Teq a\.ct-

r0t3ci

^t2£.ocoTit eoÛHTq 2£.c eqoi miOTaci nis.q
&m.oni ititiectoOT iiTe neqicoT: a qiq- otgih
ê itneqÊa.A: ^qinvTr éOTCTU-Aoc n^p^-nt eqctou
oitoii MMoq : n&.qMOiyi oth ne iica ivejvA.oir
Av.neqpit'V : nesce .\i':r-.\ nicen^ juniftAoT-
eej*.oiui neM&q: cte juiii^t cna.icT-5-Aoc
n^dptoM cqMOuji oitoh uoti:

ne2ce>.q ace m.'\>h e>.qtouj :x.e enujûji o*. qi-^-
note nicen-^ eqacûiAVMOc: ste '\>\ *.oir(oii

nnewÊcvA. îiTe n&con otoq çnti>. newi cttAoc
it^poiAV. MqjpH1^ e^itikU- cpoq : jA.a.peqiwnr
epoq ooiq itacc n&ujqinp

evqcaiTeAv. ou-it nas.eqi'V eneqTû)fiç_ ù.qoTûiit
uniûù.'X utc nequjq>Hpi ej*.&ujïo.

*.Toc.oc oit e^ÊHTq 3te Seit ^px« J*en

23
loading ...