Revue égyptologique — 11.1904

Page: 1
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1904/0011
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
REVUE ÉGYPTOLOGIQUE

PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE

M. EUGÈNE REVILLOUT.

ERNEST LEROUX, ÉDITEUR

libraire de la société asiatique, de l'école des langues orientales vivantes, etc. etc.

28, EUE BONAPARTE, 28, A PARIS.

XIe Volume. Nos I-IL 1904.""

La BEVUE EGYPTOLOGIQUE parait tous les trois mois par numéros de six feuilles au moins, avec
planches, fac-similé etc. — Aucun numéro ne se vend séparément.
Prix de l'abonnement annuel : Paris 30 fr. — Départements 31 fr. — Étranger 3% fr.

Sommaire : Le nom hiéroglyphique de l'argile rouge d'Eléphantine, par Henri Gauthier. — Sermons inédits de Senouti (fin), par
H. Guéris. — Le roman-thèse d'un philosophe nihiliste, par Eugène Revillout. — Quelques idées sur la forme pri-
mitive de certaines religions égyptiennes à propos de l'identification de l'hiéroglyphe servant à écrire le mot Dieu, par
Victor Loret. — Livres et Revues, Thèses, par Eugène Revillout. — Discours prononcé par le Prof. Docteur Naiier
à Utrecht à la réception comme docteur en droit honoris causa du Prof. Docteur Eug. Revillout le 20 mars 1903.

LE NOM HIEROGLYPHIQUE DE L'ARGILE ROUGE D'ELEPHANTINE

PAE

Henri Gauthier.

Au papyrus KOller,1 parmi les produits nubiens et éthiopiens qui devront être réunis
par les soins du grand de Koush pour figurer à l'exposition que le Pharaon viendra visiter,
il est fait mention d'une substance désignée sous le nom de â "Qflo doudou-ion.2 Ce

ù-Q 1 ] III

mot n'est pas nouveau, et avant même la publication du papyrus Koller, on en connaissait,
grâce au papyrus Ebers et au papyrus médical de Berlin, d'assez nombreux exemples;
depuis l'apparition du papyrus Koller, d'autres emplois ont pu également en être relevés
dans divers textes. Mais il nous semble que les tentatives d'explication de ce mot faites
par les égyptologues ne sont pas absolument satisfaisantes, et nous nous proposons ici de
soumettre à un nouvel examen la question de l'identification de la substance & ° Q fl

&-0 1 1

o.

Pour ne rien omettre, commençons par réunir tous les exemples à nous connus du mot
doudou dans les textes hiératiques ou hiéroglyphiques. Ces exemples sont, y compris celui
du papyrus Koller, au nombre de quatorze. Le papyrus médical Ebers,3 à lui seul, nous
en donne six, que voici :

1 Publié par M. A. Wiedemann, Sieratische Texte ans den Museen zu Berlin und Paris (Leipzig", 1879),
Taf. xii-xiv.

2 Planche xiii, lig. 2 (entre A 0 fl fl ° et ^ ° V — L'orthographe du papyrus Koller est

* i ©11 iii ^A^^^Sri. 111/ û_DO

"H-uiiecte : la forme véritable du mot est, comme on le verra par les exemples ei-dessus, à_D|||-

3 Publié par Ludwig Stern (2 vol. in-fol., Leipzig, 1875).
loading ...