Rocznik Muzeum Narodowego w Warszawie — 11.1967

Page: 7
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/roczmuzwarsz1967/0011
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Kazimierz Michałowski

FORMATION DU PERSONNEL SCIENTIFIQUE DANS LES MUSEES

ARCHEOLOGIQUES

Septieme conference generale du conseil international des musees
The Metropolitan Museum of Art New York 1965

L

U ąualite de la formation des cadres scientifiques dans les musees archeologiąues doit etre
jugee d'apres deux facteurs : Ieur preparation des les etudes universitaires et, ensuite, l'ameho-
ration des ąualifications des jeunes stagiaires engages dans les musees. Le tout doit leur assurer
une connaissance complete de leur specialite. Seule une utilisation appropriee de ces deux In-
struments peut former une base suffisante pour creer des travailleurs scientifiąues de type nou-
veau pour les musees archeologiąues.

I. On peut distinguer plusieurs types de musees archeologiąues d'apres la naturę de leurs
collections. Certains possedent des monuments appartenants a des domaines archeologiąues
tres differents, dans ce cas il faut prevoir des chercheurs specialises pour chaąue groupe. Ainsi
donc, les etudes superieures-formation de base des museologues pour les divers types de musees
archeologiąues — doivent se diviser en ąuatre sections primordiales. Car 1'archeologie est
aujourd'hui une notion trop large, comme par exemple la philologie. Le philologue classiąue
ne dispose pas d'une connaissance suffisante par exemple de la philologie slave. L'abime est
encore plus grand si nous voulons comparer les ąualifications des philologues orientahstes
et des philologues des langues scandinaves. Certes tous les philologues sont lies a la base par
une meme discipline de recherche, mais, suivant les materiaux dont ils disposent, ils creent leurs
propres methodes et instruments de travail. 11 en est de meme dans 1'archeologie. Essayons de
definir brievement les ąuatre principaux courants d'etudes archeologiąues.

1. La prehistoire qui, dans son sens le plus large, englobe 1'etude des reliąues et des problemes
depuis le paleolithiąue et ąui, en principe, dispose de materiaux semblables a travers toute
1'Europe et en dehors, et donc en pratiąue concerne toutes les parties du monde. On le sait,
la prehistoire est comptee parmi les matieres de base de 1'enseignement des diverses sections
de 1'archeologie. Mais il est ici ąuestion d'une specialisation precise. On ne peut exiger d'un
archeologue se concentrant sur le paleolithiąue, le neolithiąue ou 1'epoąue du bronze de tra-
loading ...