Philostratus, Flavius [Editor]; Philostratus <Iunior> [Editor]; Callistratus <Sophista> [Editor]; Vigenère, Blaise de [Transl.]; Artus, Thomas [Transl.]
Les Images Ov Tableavx De Platte Peintvre Des Deux Philostrates Sophistes Grecs Et Des Statves De Callistrate — Paris, 1629 [Cicognara, 1933-2]

Page: 146
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artus1629/0168
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
PELOPSET

E L O P S

HIPPODAMIE.

A R G V M Ë N T.

E T

’CsD

Àntalvs ayantinmtélesDieux abanqueter enjamâifbn3fa'•»
crifiafonfilsPelops leleurfermt a table ^penfant de leur mon-

,ftrer parlà vne plm çrande reuerence tfi hojstitalité5 maisilss*en
abstindrent„ II ny eutque Ceres > qui toute troublée encores de la
perte de fa sille 3 en mangea par inaduertance 'vne ejpaule ; là-desjw les

Dieux ayans compafiion du iouuenceau, le recuirent en njn chauderon^ Çsi U
refiituerent en <vie ayant vne ejpaule d'Tuoire _, au lieu de celle quon luy auoit
mangée. Ce quijeruit depuù d 3 armoiries àfes defcedans Pelopidesjoutainfi
que lalance efioit le blafonde Sparte, Neptune sejiant depuis alluméde fon
amourjuyfitprefent dtnjn chariot attelé de cheuaux aifiezv:par le moyen defi
quels ilgaigna Oenomaus à la courfe^ le mit à mort 5 qu il auoit jait defia
pajjerle pas en trahifon à douzve pourfuiuans defafille Hippodamie^ prmcejje
d'vne fouueraine beauté^ donttl efioit luy-mejme épris^ (sipourtat ne la 'vou-
loit accorder àperfonne. Mais fur ces entrefaites JVLyrtilusfon aurigateury
füs de Mercure (3 de CleobulaJen esiantaufiipicquéfecretemet enfon cœury
Pelopsfuruintfiont ellefut tout incontinent amoureufe\ pour le <voirsi ieuney
fibeaUj (si detantbonnegrace. 'Tellement qtiellefuborna Myrtilus^pourluy
aider à obtenir la asictoire contrefon pere.Luy doncques ayat osié les aijjes qui
retiennent les roues auecques l'efiieu _, le chariot au beau milieu de la carriere
fe <vint à defmembrerpieceàpiece 5 parquoy Pelops gaignant le deuant^ em-
porta de tom poincts la evictoire. Orlafaçon de faire d’Qenomaus en cette esi~
treprife (si ejpreuue, efioit de permettreaux pourchafians ce mariage auoir
quand (si eux Hippodamie au charioty leur propofant pour le but de la covtrf o3
(si legain de leur ivictoire _, l’Ifihme ou defiroit de terre ou efifituée CorinJ
sils arriuoient plufiofique luy iufques là: (si il fuiuoit apres furnvn chario*
exquifitemetatteléfi bien que les ayas ratteinsjl lardoit lefiutur esioux d >evn
coup de lace à trauers le corps.Maùfe voyat deceu à cetlefioù par la dejloyau-
te deMyrtilm fi luy donna des maledictio ns. qui ne tarderentgueres depuù à
efire effiectuées.CarPelops luy mettant àfus^nefoù quil alloit parpays auec
Hippodamie^que cependant quil efioitallé querirdel’ean pourluy esiacherla
loading ...