Philostratus, Flavius [Hrsg.]; Philostratus <Iunior> [Hrsg.]; Callistratus <Sophista> [Hrsg.]; Vigenère, Blaise de [Übers.]; Artus, Thomas [Übers.]
Les Images Ov Tableavx De Platte Peintvre Des Deux Philostrates Sophistes Grecs Et Des Statves De Callistrate — Paris, 1629 [Cicognara Nr. 1933-2]

Seite: 561
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artus1629/0583
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Les Imaghs w TABLÊÀVxid'pUttepeinture du

une Phdostrate»

'Ostons point aux arts &c sciences leur durée perpé-
tuelle, reputans lantiquité si efFroyable de prime-face
quelle nese peust surmonter: de manierequési quelque
chose a est é ja atteinte dcs aîiciens lesquels nous ây ent pre-
uenus ^ il nous faille nous eh abstenir de tous poinâts ; sans
qu’il so it loisible delimiter,paUiant nostrecraintiue pusiî-
lanimité desfous vn honneste pretexte : mais au rebours
dcuons-nous plustost insisterà les deüancer eux-mesmesj carenobtenant
le but de nostre intention, nous ferons vne chose recommandable. Que
sil nous aduient dy commettrequeîquedefaut5au moins celaapparoistra-
iî estre loüàble^ Que nous nous soyons proposez vnç imitation glorieuse,
Mais quel besoin est-il de permettre cecy?Pour autant qu a ceux de ma râce»
&C mesmes à mon ay eul maternd, a est é en speciale rccommandation de des
crire ce qui concerne les ouurages de platte peinture $ chosè tres-propre &C
conuenable à la langue Attique, auec viie occasion qui fut alors fort estimée
comme ayantesté prise à limprouiste, &C poursuiuie elegammentparvtie
conference 8C dispute : lur les traces de laquelle fî nous nous voulons adresi-
ser,ilnous sera necestaire auant que de singerer dyrien entreprendre, de
parcourir incidemment, SC en general quelque chost de la peinture, afin
que nostre discours aye vne matiere à soy propre, &C qui conuienne aux
suj ets d icelle, quand on les viendra traidter én particulier 5 instruftion la
meilleure que Fonsçauroit se proposer,8£ quin est depeu dimportance: car
il faut de necessité que celuy qui (c voudra rendrc digne de sentremettre de
cest art, cognoisse, ainsi qu vn maistre fait ses preccptes, fort exadement la-
natomie, où cônsiste la nature &C fabrique de Fhomme : &C quil soit prompt
8C subtil à discerner les apparoissànces exterieures des conditios interieures
de chaque personne, encore mesine qu onse teust : &C ce qui sc manifeste en
loading ...