Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Bulletin de la Société pour la Conservation des Monuments Historiques d'Alsace — 1.1856-1857 (1857)

DOI article:
Le Château de Loewenstein, depuis son origine jusqu'à sa destruction
DOI issue:
Pièces justificatives
DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.18831#0153

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
- US —

II nous serait egalement impossible de dire a quel titre
Jean d'Albe et son confrere ont pu s'etablir dans la Nieder-
Motherbourg. Ce qu'il y a de certain, c'est que depuis la
catastrophe ce chäleau parait au nombre des proprietes de
la famille de Soulz, et que dans le dix-seplieme siecle le
mariage de Jean-Christophe de Gailing, originaire de la
Franconie, avec lafille de Jean-Philippe de Soulz, a donne
cette proprieteaux deseendants du fondateur de cette famille
noble adoptee par l'Alsace.

La famille des Albe disparait avec l'aventurier dont nous
avons raconte le sort; mais celle de Loewenstein s'est main-
tenue jusqu'en 1700, oü eile s'eteint ä son tour avec Henri-
Erneste Streiff de Loewenstein, grand-bailli {Ober-Amtmann)
de Lahr, dans le grand-duche de Baden. Les fiefs qu'il a
laisses, et qui tous soiit situes sur la rive droite du Rhin se
sont confondus avec le domaine de la maison de Baden-
Baden \

1. Voir Ichtersheim, Elsässische Topographie, 1710, p. 10, et additions ma-
nuscrites.

OO^OO

PIECES JUST1FICATIYES.

1. Hans von Albe an Meister und Rath von Straszburg.

Karfreitag 1386 (20 April).

Meister vnd Rat, lieben herren, ich enbiete vch min dienst. Also ir mir ver-
schriben hant, von Junkher Johanses wegen von Lichtenberg, vwers burgers,
das ich das widersagen (Krieg) abe sulle dun, vnd gein (gegen, nach) werde1
sülle riten zu einem tage2, do bitte ich vch das irs (ihr es) nit wellent für übel
haben, wenn es mir nit gefüglich ist das widersagen abe zu dunde. Er widerkere
mir danne das (was) er vnd sin vatter mir vnd min armen lüten genummen vnd
abegeschatzet hant, vnd sie vertriben hant, vnd mir och der schade vorZiten be-
scheben ist, e das er üwer burger was (war), vnd nümet (dünket) mich vmbe-
lichen (unbillig), das er vch darvmbe anrufende ist, vnd vch bekümbert: also

1. Wcerth,

2. Conferenz.
 
Annotationen