Bulletin du Musée National de Varsovie — 4.1963

Page: 13
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bmusvars1963/0019
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
a la composition. L'allegorie cle la Redemption, ou la presence dc 1'Ancien Testament est
attestee par les deux vieillards, pouvait etre ainsi conęue en vuc d'une application didacti-
que plus reduite.

Nous ne savons pas par quels chemins le tableau est passe avant de se trouver dans
les collections polonaises. II n'est pas exclu qu'il ait ete en Grandę Pologne deja au XVI-e
siecle. Dans l'inventaire des biens meubles de Pierre Wedccjusz de Oborniki, inort en 154.4,
il est ąuestion de nombreuses „imagines pictae" (trentc eiwiron)55, qui passent par voie
d'heritage a son frere Jacques, cbanoine de Poznań, et il ne fant pas oublier que la fa-
milie du medecin du roi Sigismond I-er etait originare de Quitemberg en Wurtemberg. D'autre
part la foire de Leipzig favorisait les rapports entre la Pologne et la Saxc. En 1529 Cranach
est a Leipzig pendant la foire.

Bien que I'oeuvre de Cranach nous soit en grandę partie pawenuc, elle reste toujours
encore incomplete, et la nouvelle acquisition du Musee National de Varsovie constitue un
precieux apport.

55. K. Miaskowski, „Piotr Wedecjusz z Obornik", Rocznik Towarzystwa Przyjaciół Nauk iv Poznaniu, XXXIV, 1928, p.
203-212; J. Ptaśnik, Cracmia Arlificium, 1501-1550, Kruków, 1937, p. 427-432.

56. (Ouvrage coUectif) Lucas Cranach der Atlcre, op. cit., p. 169, N° 46.

Stanisław Pawłowski
LA RESTAURATION D'UNE PEINTURE DE LUCAS CRANACH

L'atelier de conservation des peintures au Musee National de Varsovie a reęu le tableau
AUegorie de la Redemption de L. Cranach, en 1'etat illustre par les photograpbics (fig. 1, 2).

Le tableau VAUegorie de la Redemption se trouyait pendant bien longtemps dans un
lieu humide, sature des vapeurs d'ammoniac (une ćtable), emballe avec d'autres tableaux;
le tableau de Dietrich (fig. 3) etait pose directement sur celui de Cranach. Ces deux peintu-
res faites sur des panneaux etaient posees face a face.

L'excessive humidite du lieu a causć le decollage du contre-plaque du revers du tableau
de Cranach, ainsi que le decollage des parties du panneau meme. Et les vapeurs d'ammo-
niac ont contribue a ce que ces deux tableaux se soient colles, serres par remballage.

Dans la partie inferieure du tableau de Cranach apparait un fragment de couleur et dc
fond d'un autre tableau encore, peint sur toile dont temoigne 1'empreintc du grain sur le
fond.

II etait absolument impossible de separer les particules des couleurs et du fond du ta-
bleau de Cranach collees au tableau de Dietrich sans endommager ces particules ou le tableau
de Dietrich. Donc le probleme se limitait a etablir une methode qui nous permettrait de
transporter les particules des couleurs de Cranach a leur place en endommageant le moins
possible le tableau de Dietrich.

Apres avoir pris l'avis du Professeur 13. Marconi et apres avoir fait les analyses neces-
saires, nous nous sommes mis au travail que je vais decrire ci-dessous.

Apres avoir recolle les petites planches qui formaient la base du tableau de Cranach,
nous n avions plus refait le contre-plaque, mais nous avons ajoute une base supplementaire
en bois que nous avons preferee parce quc la base originale etait bien peu ćpaisse (ayant
ete amincie afin de supporter le contre-plaque) d'autant plus qu'endommagee par les
insectes.

Ensuite il fallait renforcer a 1'aide d'une masse de cire les particules de couleurs qui me-
naęaient de se detacher.

13
loading ...