Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 4.1878

DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.26387#0031
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
— Ï99 —

ses confrères sur ce registre, afin que si par hasard quelque
indice de nature à mettre sur sa trace venait à leur connaissance,
ils voulussent bien en faire part au Comité. Ils le reconnaîtront d'ail-
leurs facilement puisque la table de ce manuscrit a été imprimée en
tête du premier volume des Comptes préparés par M. de Laborde et
publiés par la Société.

Après cette communication, les membres présents expriment le
vœu que la plus grande publicité possible soit donnée aux observa-
tions qui viennent d’être présentées, afin de faciliter la découverte du
second registre des Comptes des Bâtiments exécuté pour Félibien s’il
existe encore dans quelque bibliothèque publique ou particulière.

M. Mahérault et quelques autres assistants expriment le vœu que
des tentatives soient faites pour répandre les publications de la Société.
Les journaux spéciaux consacrés aux Beaux-Arts pourraient et
devraient les annoncer. Il faut que la presse nous fasse connaître.

Le Président observe que les publications de documents n’intéres-
sent guère le public, même le public spécial qui s’intéresse aux Beaux-
Arts. Il est difficile de présenter l’analyse d’un pareil volume.
Toutefois, plusieurs écrivains, membres de laSociété, lui témoignent,
chaque fois qu’ils en peuvent trouver l’occasion, beaucoup de bien-
veillance et de bonne volonté. Mais c’est surtout de la section qui
comprend les Sociétés des Beaux-Arts de province, adjointe récem-
ment aux Sociétés savantes, qu’il faut attendre l’accroissement de la
Société, et si les mesures n’ont pu être prises à temps en 1878, le
Comité s’occupera de tirer tout le parti possible de la réunion des
délégués qui aura lieu l’année prochaine.

A la suite de cet échange d’observations, l’ordre du jour étant
épuisé, et personne ne demandant plus la parole, la séance est levée
à cinq heures et demie.

III.

LE CONGRÈS DES SOCIÉTÉS SAVANTES.

LA SECTION DES BEAUX-ARTS.

La section des Beaux-Arts, que M. le Directeur des Beaux-Arts a
eu la bonne idée d’adjoindre, depuis l’année dernière, au Congrès
annuel des Sociétés savantes, s’est réunie le 23 avril dans la salle
Gerson, à la Sorbonne, sous la présidence de M. le marquis de Chen-
nevières, Directeur des Beaux-Arts. Nous regrettons vivement de ne
pouvoir reproduire ici le discours d’ouverture prononcé en cette
 
Annotationen