Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 4.1878

DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.26387#0041
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
— 209 —

— Sur la proposition du président, M. Badin est nommé à l'una-
nimité trésorier de la Société. M. Badin, présent à la séance, déclare
accepter ces fonctions dont l'extension des publications de la Société
augmente de jour en jour l’importance.

— Le Comité s'occupe ensuite de la publication d’un recueil de
lettres d’artistes français. Après discussion les points suivants sont
arrêtés : i° Les lettres seront classées autant que possible par ordre
chronologique, les lettres d’un même artiste devant toujours être
réunies ; 20 Cette publication sera commencée, non par fascicules,
mais par demi-volumes de 12 à i5 feuilles, de telle sorte qu’un pre-
mier demi-volume puisse paraître dans le cours de l’année 1879, sans
trop obérer les finances de la Société.

Au surplus, le Comité arrêtera, après les vacances, le plan définitif
de cette publication dont le secrétaire est chargé de grouper les
éléments déjà réunis conformément aux bases qui viennent d’être
adoptées.

III.

EXTRAITS DU JOURNAL DE PARIS.

Les pièces suivantes sont tirées d’un recueil qui contient beaucoup de
renseignements sur les artistes et les œuvres d’art de la fin du xviii0 siècle.
Un dépouillement systématique du Journal de Paris donnerait, au point de
vue spécial qui nous touche, des résultats très-intéressants. Les extraits
que nous publions aujourd’hui, et dont nous devons la communication à
l’obligeance de M. Em. Campardon, suffiront pour prouver la vérité de ce
que nous venons d’avancer. Si ces notes paraissent curieuses à nos lecteurs,
nous chercherons à remettre en lumière les documents de cette nature que
renferment les périodiques de la fin du xviii0 siècle. Ces volumineuses col-
lections ne se rencontrent plus guère que dans les bibliothèques publiques
où elles ne sont pas toujours commodes à consulter et à parcourir. Le tra-
vailleur qui entreprendrait le dépouillement du Mercure de France, par
exemple, et qui dresserait une table de tous les articles relatifs aux arts et
aux artistes, rendrait un service signalé.

I.

LE BUSTE DE M. LEPELETIER PAR HOUDON.

Soissons, 22 juillet 1784.

Aux Auteurs du Journal de Paris.

Messieurs, nous avons eu hier dans notre ville un spectacle aussi
intéressant que touchant. Les laboureurs de cette province ont pré-
senté à M. Lepeletier son buste en marbre exécuté par M. Houdon,
et l’ont déposé à l’Hôtel-de-Ville avec cette inscription : « Louis Le-
 
Annotationen