Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
L ARTPOUR • TOUS

Encyclopédie DF fart industriel et décora t/e

■jo aratss arut to'us les mois

EMILE REIBER

Etre de u r-Eon dateur

- annuel:24J-r. ^illillIillljjJililIllIllllliillITIlI!1

■t a i „.?i.t ^fdS,\r

27e Année

Lljb rairie cLes Imprimeries réunie

Arvcîena&Tlavson TAorel

PARIS

,"Ç,’R-Bon.a;pafte,,

nee Joaru&: 30jh ^

Janvier 1888

BULLETIN DE JANVIER 1888

Actes officiels

Légion d’honneur.

été promus ou nommés clans l’ordre de la
ijeë'ion cl’hon neur :

Officiers.

MM.

, Kaenipfen, directeur des Musées nationaux et de

jf °le du Louvre, ancien directeur des Beaux-Arts.
M'

mssenet, membre de l’Institut, compositeur de
hisique.

Chevaliers.

MM.

lodin, sculpteur.

toucher, sculpteur, prix; du Salon 1881.

^canard, peintre; prix de Rome 1874,

O ai ri

m, peintre.

! auln, architecte, inspecteur des bâtiments civils;
Pnx de Rome 1875.

^°rnmission administrative des Beaux-Arts.

/^onl nommés membres de la Commission admi-
'ative des Beaux-Arts, pour une période de trois
ris a partir du 11 janvier :

I our la section de peinture, M. J.-P. Laurens;

1 our la section de sculpture, M. Dalou ;

1 our la section d’architecture, M. Bailly;
cl . 0Ur la section comprenant un graveur en mé-
*e, un graveur en taille-douce et un membre hors
ategorie, M. Liouville.

Commission des expositions internationales
étrangères.

le ministre du Commerce et de l’Industrie, en vue
c e participation éventuelle de la 1;rance aux di-
Mfses Expositions internationales qui doivent avoir
leu en 1888, vient d’instituer sous sa présidence une
Commission préparatoire composée comme suit :

,^'M. Berger, ancien commissaire général à 1 Expo-
Sll|on de Melbourne (1880), vice-président;
■astagnary, directeur des Beaux-Arts;

Charmes, directeur au ministère de l’Instruction

Oblique;

^avery, directeur au ministère des Affaires étran-
s>eres ;

p5>avid Uautresme, chef du cabinet du ministre du

v’0mmerce;

mP*.*enc*orf> directeur du personnel et de l’enseigne-
nientlechni.■

poiri,

iique;

,i. rier> président de la Chambre de Commerce
c Paris;

Contre-amiral Le Timbre, chef d’état-major géné-
ral du ministre de la Marine et des Colonies.

Secrétaires : ,

^M. Baumgart, chef de bureau au minist
' Instruction publique;

Paul Delair, commissaire des expositions des

Arts ;

Paulet, chef de bureau au ministère du Commer
Bouché, sous-chef du cabinet du ministre du

merce.

Commission consultative des portraits
du Louvre.

A la suite d’un rapport de M. Castagnary, dont
nous parlons plus loin, le ministre des Beaux-Arts a
pris l’arrêté suivant :

Article premier. — La salle des portraits, fondée
au musée du Louvre, comprend : pour le passé, les
portraits d’artistes peints par eux-mêmes ou par leurs
contemporains; pour le présent, les portraits, bustes
ou médaillons d’artistes, exécutés par eux-mêmes.

Art. 2. — Une commission consultative, instituée
auprès de la direction des Beaux-Arts, sera chargée
de proposer au ministre les noms des artistes vivants
qui, à raison de leur notoriété, pourront être invités
à offrir leurs portraits, bustes ou médaillons.

Art. 3. — Cette commission est composée de :

MM.

Le directeur des Beaux-Arts, président;

Le directeur des musées nationaux, vice-président;

Le conservateur du département de la sculpture au
même musée;

Le conservateur du musée national du Luxem-
bourg;

Le conservateur du département de la peinture et
des dessins au musée du Louvre;

Le président de l’Académie des Beaux-Arts;

Le président de la Société des artistes français;

Henri Havard, inspecteur des Beaux-Arts;

Charles Yriarte, inspecteur des Beaux-Arts;

André Michel, critique d’art;

Fourcaud, critique d’art;

Gonse, directeur de la Galette des Beaux-Arts ;

Véron, directeur du journal l'Art.

Expositions

L'Union Centrale des Arts décoratifs vient
d’exposer, au palais de l’Industrie, les œuvres d’art
anciennes et modernes qu’elle a acquises pendant
l’année 1887.

Parmi les objets très curieux qui figurent à cette
exposition, nous avons remarqué :

1° Un vase avec couvercle à vis en argent repoussé
et doré, acquis pour le prix de 2,375 francs, et qui
faisait partie de la collection de M. le comte de Per-
genheim, de Berlin. Cet objet d’art est l’œuvre très
remarquable d’un artiste, du xv° siècle.

2° Un ravissant panneau de l’époque de Louis XIV,
représentant deux amours activant la flamme d’un
foyer.

3° Une banquette vénitienne du xvie siècle, incrustée
d’ivoire.

Enfin de très belles dentelles, chasubles, points
d’Argentan du xvni0 siècle, points de Venise du
xvie siècle, robes et fauteuils style Louis XV, etc.

-■s*®

La Société des Artistes indépendants, qui

existe depuis 1884 et qui est basée sur la suppression
des jurys d’admission, nous prie d’informer, ses adhé-
rents que le Conseil municipal, dans sa séance du
17 décembre dernier, a accordé à la Société le Pa- j
villon de la Ville de Paris, aux Champs-Elysées, pour
y faire sa quatrième exposition, du 5 mars au 5 mai
1888. Les œuvres seront reçues du 10 au 14 mars, et
le public sera admis à partir du 31 mars.

Le Burlington-Club de Londres prépare, pour
le mois de janvier, une exposition historique de la gra-
vure au Japon. Cette exposition, qui promet d’être
fort intéressante, est organisée par M. le docteur An-
derson; elle sera comme le complément de celle que
prépare pour la même époque la Fine Art Society et
qui comprendra toutes les branches de l’art rétros-
! pectif au Japon.

Exposition de Vienne (Autriche). — Une expo-
i sition internationale des Beaux-Arts aura lieu à Vienne
i en 1888, par les soins de la Société des artistes de
Vienne, pour célébrer le 40° anniversaire de l’avène-
j ment au trône de l’empereur François-Joseph 1er.

Cette exposition se composera ;

1° D’une partie historique concernant les œuvres
( produites par des artistes qui ont travaillé en Autriche
pendant les dernières quarante années ;

2° D’une partie internationale concernant des pro-
ductions modernes de l’art.

L’exposition est placée sous le protectorat de l’ar-
j chiduc Charles-Louis.

Beaux-Arts

FRANCE

Société des artistes français. — Le nouveau
comité des Quatre-vingt-dix vient de procéder à la
j nomination de son bureau. Ont été élus à l’unanimité :

Président : M. Bailly.

Vice-présidents : MM. Guillaume et Bouguereau.
Secrétaire-rapporteur: M.Tony Robert-Fleury.
Secrétaires : MM. de Vuillefroy, pour la peinture;

] Thomas, pour la sculpture; Garnier, pour l’architec-
ture, et Jacquet, pour la gravure.

Trésorier : M. Daumet.

Après la nomination du bureau du comité, on a
| procédé à l’élection d’un sous-comité d’administra-
S lion, qui est ainsi composé :

MM. Bernier, Bonnat, Busson, Cabanel, Hector Le
j Roux, Albert Maignan, Yon, Guillemet, Humbert,
Jules Lefebvre (section de peinture) ; Étienne Leroux,
Cavelier, Boisseau, Guilbert (section de sculpture);
Boesxvillwald et Questel (section d’architecture);
Waltner, Didier, Gilbert et Huyot (section de gra-
j vure).

Les bureaux de chaque section ont été enfin
nommés :

Section de peinture. — Président, M. Bouguereau;
j secrétaire, M. de Vuillefroy.

Section de sculpture. — Président, M. Cavelier; se-
crétaire, M. Étienne Leroux.

Section d’architecture.— Président, M. Vaudremer;
secrétaire, M. Garnier.

Section de gravure. — Président, M. Waltner; se-
crétaire, M. Laguillermie.

-O-

Acquisition de la Ville de Paris. — Le Conseil
municipal a autorisé l’acquisition par la Ville des
œuvres suivantes :

De Roufosse : Le premier Frisson (modèle et exé-
cution en marbre), 10,000 francs;— Rodin : Buste de
Victor Hugo (marbre), 3,000 francs; — Lansyer : La
Cour de la Sorbonne, 15,000 francs.

L’exécution des œuvres suivantes:

Béguine : Charmeuse, Thiébault, 2,200 francs; —

Bl LLET1NS DE L'ART POUR TOUS. — No 25.
 
Annotationen