Cahier, Charles; Martin, Arthur
Mélanges d'archéologie, d'histoire et de littérature (Band 3,3): Nouveaux mélanges ... sur l'moyen âge : décoration d'églises — Paris, 1875

Page: 182
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cahier1875bd3_3/0212
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
182

MELANGES D ARCHEOLOGIE.

craEÜre pour entrer dans Teau et sortir à l'autre bord. Outre les ouvrag'es cités plus haut,
Paciaudi en a parlé dans son livre & et la viüe de Poitiers prétend
avec quelque droit posséder encore de nosjours un édiRce de ce g*enre. Cet escalier deptu-
sieurs marches, par lequel on descendait dans heau baptismale, donnant la main à Févêque
pour ètre reeu par les diacres du côté opposé, a donné lieu à quelques traités des SS. Pères
qui symbolisent les divers degrés par tesquels bàme arrive au sacrement. Dans cette espèce
d'oratoire, les baptistères anciens prirent bientôt des ornementsque nous voyons décritspar
ptusieurs bistoriens : l'eau versée par des conduits ménag'és dans les cotonnes, ou sortant
de la boucbe de cerfs en métat, etc. Mais, depuis des siècles, te baptême des adultes étant


devenu chose rare, etlesfonts ne se trouvantptusappendice d'une cathédrale, rancienne
magmihcence des baptistères s'est effacéepeu à peu; d'autant que, comme entrée dans la
communion chrétie^ine, la cuve baptismate est habituellement relégmée près de la porte.
Gen'estpas qu'it ne se rencontre en ce g'enre plusieurs monuments remarquabtes; mais
le P. A. Martin, avec son gxmt habituel pour l'ornementation, avait choisi surtout les fonts
qui montrent une certaine richesse décorative. Ses notes et croquis donnent bien tieu de
srqyposer qu'il entendaitpasser outre; quoi qLi'it en soit, ceque j'ai à montrer au lecteur ne
prête pas à instruction fort Ldite. Le premier coup d'œit y sufRt pour apprécier 1e siècte et
i'école qui ont produit chacun de ces monuments. Je crois bien qu'avec plus de toisirs, nous
loading ...