Gailhabaud, Jules [Editor]
L'architecture du Vme au XVIIme siècle et les arts qui en dépendent: la sculpture, la peinture murale, la peinture sur verre, la mosaïque, la ferronnerie, etc. (Band 1) — 1858

Page: 99
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gailhabaud1858bd1/0127
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHAPELLES DE L'ORDRE MILITAIRE DU TEMPLE

A SEGOV1E ET A RAMERSDORFF

n

Nous voudrions pouvoir entreprendre une histoire des différents édifices religieux qui
furent construits pour les membres de l'ordre du Temple. Mais, la seule publication de nos
exemples s'y oppose ; car, elle ne saurait suffire pour étudier, en détail, toutes les formes ainsi
que les dispositions qui leur ont été données sur les divers points de la catholicité. Limité donc-
par nos deux monuments, nous sommes contraint de nous en tenir au chapitre de l'analyse, ce
qui nous permettra, du moins, d'entrer dans quelques explications. —Passant ainsi sous silence
l'historique de ces chapelles, j'arrive, sans transition aucune, à la partie descriptive, c'est-à-dire
à l'étude des formes et de l'art. Dès l'abord et sur le premier point, il nous est donné de
produire un document qui, selon nous, a bien son importance . puisque celui-ci ne tend à
rien moins qu'à relever et détruire une erreur trop longtemps admise; ce sera, pour nous,
comme une compensation. Quelques archéologues , préoccupés du but qui donna naissance
à cet ordre ainsi que des formes générales que revêtirent la plupart de ses monuments reli-
gieux, posèrent longtemps en principe que ces édifices reçurent toujours, comme disposition
ichnographique, la figure d'un cercle ou celle d'un polygone, dont on ne s'écarta jamais.
A ces antiquaires, nous répondrons que notre chapelle de Ramersdorff vient réfuter cette
opinion et la rectifier de tous points. Ainsi donc, bien que le plus grand nombre des édifices
construits pour les besoins religieux des monastères du Temple ait plus particulièrement
affecté les figures que nous avons dites, et cela, pense-t-on, en souveuir et imitation de
l'église du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, que les Templiers auraient pris pour modèle, il est
maintenant prouvé que cet ordre ne s'en tint pas, pour le plan, à deux formes, mais qu'il
admit encore la disposition rectangulaire des basiliques, avec nefs et apside. De ce dernier
genre, on connaît plusieurs chapelles spécialement construites par les Templiers, et quelques-
unes d'entre elles offrent même, dans leur ensemble, la combinaison de deux de ces figures.
loading ...