Garson, Victor René
L' Art Du Dessin, Enseigné Par Correspondance: En Trente Leçons, Divisées En Trois Parties Composées De Dix Leçons (Band 1) — Paris, 1840

Page: 19
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/garson1840bd1/0048
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LETTRE SIXIEME.

Tant de fois, mes chers enfants, je tous ai répété qu'il fallait tirer des lignes horizon-
tales et verticales des points dont on veut comparer la position, que j'aurais honte de 3e
faire encore, si l'expérience ne m'avait fait connaître combien il faut de temps pour se
rendre familier un principe, au point de ne pas manquer de l'appliquer au besoin.

Ici, dans la planche XXIV_, contenant des nez et des bouches, l'application en est d'au-
tant plus nécessaire , que j'ai cherché à vous faire comprendre les effets raccourcis du nez
et de la bouche dans une tête de trois-quarts, qui est la position où ces deux traits sont
le plus difficiles à imiter. Les figures i, 2,3, représentent le dessous dunez dans trois direc-
tions différentes, que vous ferez bien de dessiner avec soin, ainsi que les Figures 4> 5 et 6.
qui sont au-dessous, et 7, 8 et 9 qui sont à un troisième rang , en observant de tracer d'abord
les lignes verticales du haut en bas, comme dans le modèle, puis les lignes horizontales.

Les dessous de nez 1,2 et 5, et les bouches vues de dessous, 7, 8 et 9, vous indique-
ront, les uns et les autres, les directions du nez et de la bouche de profil, n° 4 > du nez
et de la bouche de trois-quarts, n° 5, et du nez et de la bouche de face, n° 6. En exa-
minant bien attentivement les lignes aplomb abaissées de chacune des parties des Figures
1, 2 , 3, qui touchent les mêmes parties correspondantes dans les Figures , 5 , 6, puis
les verticales des Figures 7, 8, 9, élevées vers les Figures 4, 5,6, et passant par les points
correspondants de ces mêmes Figures, vous devinerez, pour ainsi dire, le moyen de des-
siner le nez et la bouche parfaitement en rapport l'un avec l'autre. Vous comprendrez
pourquoi la bouche d'une tête de trois-quarts ne dépasse pas le nez des deux côtés d'une
même quantité, comme dans une tête de face. Remarquez bien., mes bons amis, que le
milieu des deux bords de chaque lèvre , ainsi que les milieux de chaque partie du nez ,
ne sont dans un seul aplomb, c'est-à-dire l'un au-dessus de l'autre, que dans la tête de
face. Le trait de profil vous montre les différentes saillies dans les parties du nez et de la
bouche; et le nez n° 2 , et la bouche vue au-dessous, n° S, vous expliquent, à l'aide des
aplombs qui joignent chaque partie semblable, les raccourcis et leurs causes. Méditez
bien., dans votre intérêt, en les dessinant, la Leçon que vous donnent ces nez et ces
bouches.
loading ...