Garson, Victor René
L' Art Du Dessin, Enseigné Par Correspondance: En Trente Leçons, Divisées En Trois Parties Composées De Dix Leçons (Band 1) — Paris, 1840

Page: 25
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/garson1840bd1/0069
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LETTRE NEUVIÈME.

Pour achever d'accomplir les promesses que je vous ai faites à la fin de ma septième
Leçon, je vais aujourd'hui, avec la planche XXXIX, vous démontrer comment on par-
vient facilement à dessiner les têtes d'animaux. Cette planche contient l'ensemble de plu-
sieurs de celles que je vous ai envoyées. Il y aurait de l'avancement à espérer pour vous,
si, bien que vous les eussiez déjà faites, vous en recommenciez le trait en consultant le
guide que je mets sous vos yeux et que je vais vous expliquer.

La Figure i est l'ensemble de la tête de chien, que vous avez eue dans la 2e Leçon,
pl. IX. Pour la faire, tracez une ligne semblable de direction à celle que l'on mènerait
dans l'original, partant du milieu de la tête, passant par l'angle que fait la base du front
avec le haut du nez , et se terminant à son extrémité : nous l'appellerons ligne faciale. Sur
cette ligne formez un rectangle , que vous partagerez en deux parties égales par une ligne
médiane; vous remarquerez que le nez dépasse là le rectangle de 1/8 de la longueur; que
la mâchoire inférieure s'y termine; que les extrémités des deux mâchoires ont ensemble
moins de largeur que le rectangle , tandis qu'il est plus étroit que la tête à l'endroit de la
ligne médiane. L'œil touche à cette ligne : pour le bien placer, remarquez sa distance à la
ligne faciale ; reculez d'un quart de la longueur du rectangle pour commencer le derrière
de tête. Remarquez que le front est d'une courbure plus saillante que celle du nez.
Faites attention au point de départ des contours des oreilles, à leurs directions; faites le
cou, puis , sur cette charpente, tracez le plus exactement possible les détails du contour.

La Figure 2 est formée d'une ligne faciale oblique comme la position de la tête, et de
trapèzes dont les proportions sont en rapport avec la saillie et la largeur du nez, les largeurs
et la longueur du museau, et les mêmes dimensions du dessus de la tête. Ces trapèzes sont
infiniment plus faciles à tracer que les contours de la tête de chien qui est dans cette po-
sition, et que vous avez vue pl. VIII, 2e Leçon, et ils donnent on ne peut plus de facilité
pour en tracer les contours sinueux.

Dans les têtes d'animaux, ainsi que celles d'homme, la position de troîs-quarts offre
le plus de difficultés. Cependant si, après avoir trouvé la direction de la ligne faciale, on
établit un triangle dont on imagine les angles se terminer aux coins externes des yeux et
loading ...