Garson, Victor René
L' Art Du Dessin, Enseigné Par Correspondance: En Trente Leçons, Divisées En Trois Parties Composées De Dix Leçons (Band 1) — Paris, 1840

Page: 17
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/garson1840bd1/0041
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LETTRE CINQUIEME.

Maigre, mes chers enfants , que je vous aie expliqué avec beaucoup de de'tails la manière
de meure le trait d'une tête de profil, vous éprouvez, me dites-vous, de la difficulté,
principalement à placer l'oeil et le dessiner d'une manière satisfaisante. Si j'étais près de
vous, quand vous en seriez là de la tête que vous dessinez, toutes les fois je vous répé-
terais : « Comparez à quelle hauteur du profil se trouve votre oeil, en tirant une ligne
horizontale , et voyez au-dessus de quelle partie du bas du visage il est situé, en abaissant
un aplomb de l'oeil vers le bas du visage ». Pénétrez-vous donc de l'utilité de tirer des
lignes horizontales et verticales par les points dont vous voulez connaître la position : re-
lirez pour cela vos premières Leçons.

Je vous envoie dans cette nouvelle Lettre une planche ne contenant que des yeux (i5) ;
c'est afin que l'étude spéciale que vous allez en faire vous donne à l'avenir plus de fa-
cilité. — Je vous enverrai donc, par le même motif, successivement des nez, des bouches,
des oreilles ; car on réussit à imiter plus facilement une chose compliquée quand on en
sait dessiner les parties séparément.

Je passe à la description de cette planche, qui me donne occasion de vous faire remar-
quer encore une fois la manière d'employer les lignes horizontales et verticales.

Le n° 1 (planche XlX) est un oeil de profil, qui a la même position et qui est tourné
du même côté que ceux de plusieurs des têtes des Leçons précédentes. Il est appuyé
sur une ligne horizontale, qui passe par le coin et le milieu de la prunelle : c'est la ligne
des yeux (a) ; la ligne verticale, qui touche le haut du devant de la prunelle, est celle
que je viens de vous dire ci-dessus, que vous deviez tirer pour déterminer à quelle dis-
tance du profil, et au-dessus de quelle partie du bas du visage l'oeil se trouve placé; elle
sert aussi à déterminer la direction du contour de la prunelle; par la comparaison que
l'on fait de la distance de son extrémité inférieure avec cette ligne (b) , parallèlement
a cette verticale. Trois autres lignes sont à des distances égales les unes des autres :
elles servent à faire connaître la proportion de la largeur de la prunelle comparativement

(i5) Les parties apparentes de l'oesl sont : i« le soureil ; 2° les deux paupières , l'une supérieure l'autre in-
férieure , bordées de petits poils que l'on nomme ei!s ; 3° les deux coins formés par la réunion des paupières ;
celui près du nez s'appelle interne et entoure une petite partie demi-circulaire qne l'on nomme lacrymale ;
l'autre coin du côté de la tempe se nomme coin externe ; 4° 'a prunelle qui est cette partie ronde entourée par
le blanc qui se compose dans l'homme d'un petit rond noir qu'on appelle pupille et de la partie tantôt brune ,
tantôt bleue et autres nuances variées, qui entoure la pupille et que l'on nomme iris,

(a) Planche 6, Lettre 3 , page io , lignes 19 et suivantes.

(&) Application de la Figure 8 et 8 (bis), pl. I.
loading ...