Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Vingt-Unieme = Siecle De Louis XIV., Tome II): Siecle De Louis XIV. — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794257]

Page: 44
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd21/0050
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Louis XIV continue à demander la paix et à fe
défendre. Le duc de Vendôme assermit le roi d’Lss
pagne fur le trône.

ON - SEULEMENT les ennemis avançaient ainsi
pied à pied, et fesaient tomber de ce côté toutes les
barrières de la France; mais ils prétendaient, aidés
du duc de Savoie , aller surprendre la Franche-
Comté, et pénétrer par les deux bouts dansle cœur
du royaume. Le général Merci, chargé de faciliter
cette entrepnse , en entrant dans la haute Alsace
par Basle, fut heureusement arrêté près de l’île de
Neubourg sur le Rhin , parle comte depuis maréchal
victoire du du. Bourg. Je ne sais par quelle fatalité ceux qui
maréchal rfzz ont pOrté le nom de Merci ont toujours été aussi
llourg, 26 ‘ , . , _ . . ‘ .
août 1-09. malheureux qu eltimes. Celui-ci fut vaincu de la
manière la plus complète. Rien ne fut entrepris du
côté de la Savoie; (*) mais on n’en craignait pas
moins du côté de la Flandre ; et l’intérieur du
royaume était dans un état si languissant que le
offres deroi demanda encore la paix en suppliant. Il offrait
Louis xlV. de reconnaître l’archiduc pour roi d’Espagne , de ne
donner aucun secours à son petit-sils, et de F aban-
donner à sa sortune ; de donner quatre places en
otage; de rendre Strasbourg et Brisac ; de renoncer
à la souveraineté de l’Alsace, et de n’en garder que
la préfecture ; de raser toutes ses places depuis Basic
loading ...