Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Vingt-Unieme = Siecle De Louis XIV., Tome II): Siecle De Louis XIV. — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794257]

Page: 144
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd21/0150
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
144 Mme DE MAINTEN01
premier valet de chambre y furent comme témoins.
Il n’est plus permis de supprimer ce fait rapporté
dans tous.les auteurs, qui d’ailleurs se sont trompés
sur les noms, sur le lieu et sur les dates. Louis XIV
était alors dans sa quarante-huitième année , et la
personne qu’il épousait, dans sa cinquante-deuxième.
Ce prince , comblé de gloire, voulait mêler aux fati-
gues du gouvernement les douceurs innocentes d’une
vie privée : ce mariage ne l’engageait à rien d’indigne
de son rang: il fut toujours problématique à la cour
si madame de Maintenon était mariée. On respectait
en elle le choix du roi, sans la traiter en reine.
Sonhistoire. La destinée de cette dame paraît parmi nous sort
étrange, quoique l’histoire fournilse beaucoup d’exem-
ples de fortunes plus grandes et plus marquées, qui
ont eu des commencemens plus petits. La marquise
de Saint- Sébafiicn, que le roi de Sardaigne Victor-
Amédée épousa, n’était pas au-dessus de-madame de
Maintçnon : l’impératrice de Rulïie Catherine était sort
au-délions ; et la première femme de Jacques II roi
d’Angleterre lui était bien inférieure, félon les pré-
jugés de l’Europe , inconnus dans le reste du monde.
Elle était d’une ancienne maison, petite-fille de
Théodore-Agrippa d’Tz/âzynê,gentilhomme ordinaire de
la chambre de Henri IV. Son père , Consiant d’Aubigiïé,
ayant voulu faire un établilsement à la Caroline , et
s’étant adressé aux Anglais , fut mis en prison au
château Trompette , et en fut délivré par la sille du
gouverneur nommé CardiHac, gentilhomme bordelois.
Consiant d’Aubigné épousa sa bienfaitrice en 1627, et
dans ses •vieilles culottes l’acte de célébration ? Ce conte , qui n’est pas meme
fait pour des laquais, ne se trouve que dans les mémoires Maintenon.
la
loading ...