Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Bearb.]; Haas, Wilhelm [Bearb.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Vingt-Unieme = Siecle De Louis XIV., Tome II): Siecle De Louis XIV. — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794257]

Seite: 256
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd21/0262
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
256 BEAUX ARTS.
Cependant, quand Bourdaloue parut , Bojjuet ne
passa plus pour le premier prédicateur. 11 s’était
déjà donné aux oraisons funèbres, genre d’éloquence ,
qui demande de l'imagination et une grandeur majes-
tueuse qui tient un peu à la poésie , dont il faut
toujours emprunter quelque chose , quoiqu’avec
discrétion , quand on tend au sublime. L’oraison
funèbre de la reine-mère, qu’il prononça en 1667 ,
lui valut l’évêché de Condom : mais ce discours
n’était pas encore digne de lui ; et il ne fut pas
imprimé , non plus que ses sermons. L’éloge funèbre
de la reine d’Angleterre veuve de Charles Z, qu’il
fit en 1669, parut presqu’en tout un chef-d’œuvre.
Les sujets de ces pièces d’éloquence sont heureux,
à proportion des malheurs que les morts ont éprouvés.
C’est en quelque façon comme dans les tragédies ,
où les grandes infortunes des principaux person-
nages sont ce qui intérelse davantage. L’éloge funèbre
de Madame , enlevée à la sseur de son âge et morte
entre ses bras , eut le plus grand et le plus rare des
succès , celui de faire verser des larmes à la cour:
il fut obligé de s’arrêter après ces paroles : 0 mât
déjajlreufe ! nuit effroyable , où retentit tout à coup , comme
un éclat de tonnerre , cette étonnante nouvelle: Madame fe.
meurt, Madame ejl morte etc. L’auditoire éclata en
sanglots ; et la voix de l’orateur fut interrompue par
ses soupirs et par ses pleurs.
Les Français furent les seuls qui réussirent dans ce
genre d’éloquence. Le même homme quelque temps
après en inventa un nouveau , qui ne pouvait guère
avoir de succès qu’entre ses mains. Il appliqua 1 art
oratoire à l’histoire même, qui semble l’exclure. Son
Dijcours
loading ...