Weber, G.
Guide du voyageur à Ephèse: avec deux plans, une vue du temple de Diane restaure et deux cartes — Smyrna, 1891

Page: 7
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/weber1891/0009
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile


GUIDE DU VOYAGEUR
A EPHÉSE

DE SMYRNE A EPHÈSE

Le Çhemiu «le i*ei- Ottoman de gmypne à Vi'<liu et ;"» I>î-

naîr, dépose les voyageurs à la gare d'Ayasspulouk. —Le trajet, de 77
Kilomètres, se fait, par les trains ordinaires, en I -| à 3 heures; un train
spécial ' n' exige qu'une heure et demie. —Billet simple, I Cl. 48P; III
Cl. 35 p. Billet d'aller et retour I Cl. 72; III CI. 53. île medjidié à 20
piastres). Chaque malin, plusieurs trains pour Ayassoulouk; à cause
des changements fréquents de l'horaire, il est oiseux d'indiquer ici les
heures des départs actuels ; s'informer à l'hôtel. En tout cas, il reste
toujours assez de temps à Ayassoulouk, 3 à 1 heures, pour parcourir les
ruines.

i) Trains spéciaux à prix modérés.

La voie ferrée traverse des jardins potagers, plantés
d'orangers et de mûriers, franchit le Mélès et, après
avoir croisé la ligne de Kassaba, arrive à la seconde sta-
tion de la ville.

Station du Po.vr dos Caravanes (2 Kilom.) près de deux,
cimetières turcs, plantés de cyprès; un peu plus loin, la
ligne traverse les cimetières chrétiens (à dr. arménien et
catholique, à g. anglais, allemand, hollandais et israélite;
Puis elle entre franchement dans la pittoresque vallée du
Mélès (Stc Anne). A droite, le Pagus, avec son château
ruiné ; p]us ]om un aqueduc, bâti il y a deux siècles ;
après la seconde tranchée, vestiges d' un ancien aqueduc
qui traversait la vallée près du moulin. Plus haut, à dr.,
loading ...