Weber, G.
Guide du voyageur à Ephèse: avec deux plans, une vue du temple de Diane restaure et deux cartes — Smyrna, 1891

Page: 11
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/weber1891/0013
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
AYASSOULOUK

Hôtel Carpouzo. — Toutes sortes de rafraîchissements; chevaux

pour visiter les ruines; selles anglaises ou turques; chambres à cou-
cher. Pour s' assurer un plus grand eomfdrt, les voyageurs sont priés
c'e télégraphier ou d'écrire au propriétaire.

Ayassoulouk ("Ayio? 0so>.6yoç, au moyen âge, dans les por-
tulans italiens, Alto Luogo), est situé au pied d'une col-
line couronnée d'un ancien château turc, et à 1' extré-
mité S.-E. d'une vaste plaine entourée de montagnes.
Le village no compte que peu d'habitants permanents ; à
» époque des travaux agricoles la population augmente;
car les habitants de Kîrkihdjé, qui sont les propriétaires
du sol, y descendent alors en grand nombre. Les ruines
disséminées partout, mosquées, bains, prouvent l'impor-
tance de l'ancienne ville turque ; cependant la découverte
de l'emplacement du temple de Diane a seule rendu à cet
endroit toute sa valeur dans l'histoire d' Ephèse. Il est in-
téressant de remarquer que les derniers restes d'une po-
pulation quelconque dans les ruines de cette ville se retrou-
vent à la place même où fut fondé, bien avant les temps
historiques, le sanctuaire des Caro-Phéniciens. Grâce à
la découverte de M1' Wood, les anneaux de cette chaîne
longtemps interrompue ont été renoués : il en résulte
clu'Ayassoulouk a toujours été en rapport intime avec E-
Phèse, sans cependant jamais se confondre avec elle.

Passons à la description de ses ruines.

L'Aqueduc Romain, qui, de loin, produit un effet si
charmant clans le paysage, est d'une époque assez basse.
Ce sont des piliers puissants, s'élevant au centre do la
vallée jusqu'à une hauteur de 15 m. et formés uniquement
loading ...