Weber, G.
Guide du voyageur à Ephèse: avec deux plans, une vue du temple de Diane restaure et deux cartes — Smyrna, 1891

Page: 44
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/weber1891/0046
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
(Ftphëéus, no nous a donne'' que lo journal de ses fouilles,
accompagné d'un certain nombre d'assertions acceptées
sous les plus grandes réserves.

Et d'abord on eut lieu d'être étonné de la différence ra-
dicale, dans la dénomination des accidents géographiques
d'Epbèsc, entre la carte de l'architecte anglais et celle du
savant allemand. En effet ce que Curtius appelle Pion
(Prion) devient Coressus chez Mr Wood, et vice versa. Or
la belle dissertation du premier est si bien éebafaudée sur
la topographie des lieux, telle qu'il la conçoit, que, si
celle-ci ebange, tout l'édifice en est ébranlé. D'un autre
coté, la célébrité que Mr Wood a acquise par la décou-
verte du Temple de Diane, est si grande et si bien méri-
tée, que son nom naturellement jouit d'une grande auto-
rité; et, comme tout ce qu'il publie des monuments et de
la topographie d'Epbèsc, peut être reproduit dans d'autres
ouvrages1, on m'excusera si j'ose attirer l'attention du
lecteur sur ces points en litige.

Entre Soala-Nova et Ephèso s'étend un massif de mon-
tagnes hautes et rocheuses, borné au sud par la vallée
d'Aktchova, à l'est par la gorge d'Azizié, à l'ouest par la
mer ; Vers le nord, un peu axant de se perdre dans la
plaine d Ephèse, le massif se démembre en trois chaînons,
dont le plus oriental forme, en se repliant presque à an-
gle droit, un dernier contre-fort escarpé, haut de 380
mètres, qui se dirige du S:-E. au N..-0. droit sur le Cay-
slre. La pointe la plus avancée forme une hauteur distin-
cte qu'on reconnaît facilement aux ruines bien conservées
d'une antique tour de fortification qui en couronne le
sommet (P, sur la carte), la prison de Saint-Paul. Au delà
de la vallée d'Arvaïa, le chaînon occidental cacbc la mer
de ce coté. Au centre enfin, une rangée de petites collines
forme le troisième ebainon. Toute la chaîne, chez les an-
ciens, était appelée Coressus, c'est ainsi qu'on comprend

t) Barclay V. jlaeil, Hislory of llio Coinagc of Ephesus. p. '.>.
loading ...