Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
139

4

13 Mars 1910

La récolte des céréales de 1916 en territoire occupé.

Pour le paiement de la récolte des céréales de 1916,
eu territoire occupé, l'administration militaire alle-
mande a éLabli des principes, dont la justice et la bien-
veillance feront apparaître à tout cultivateur comme
un devoir lucratif les soins qu'il consacrera à la pro-
chaine récolte, en vue de la rendre aussi bonne que
possible.

Jusqu'à la récolte, la\semeuce est mise gratuite-
ment a la disposition de la population agricole. Ce
dont elle aura en outre besoin (attelages, moteur* pour
charruea, etc.). lui *cra également fourni provisoire-
ment pour rien.

L'administration militaire achètera la récolte des
cultivateurs. Ceux-ci devront alors restituer In semence
et régler le prix de l'aide éventuelle qu'ils auront reçue.
Le prix approprié de ces services est dès a présent fixé.

Les terrains agricoles non ensemencés sont pris en
location et cultivés par l'administration de l'armée.

Le prix de la récolte et celui de la location d'un ter-
rain sera payé comptant a la commune, pour le
compte de chaque ayant droit.

La commune ne peut retenir plus de 20 % des
sommes payées, et uniquement en vue de l'achat de
farine, etc., pour la population indigente.

L'administration militaire na.relient pas les sommes
avancées et les remboursements en retard sur le paie-
ment des prix d'achat et de location.

D'autre part, les salaires, etc., pour le travail fourni
par h population sont toujours payés immédiatement
aux intéressés.

L'administration militaire veillera consciencieuse-
ment à la stricte observation de ces principes.

LA GAZETTE RÉGIONALE

BRAVE {Aisne),

Janvier 1910.

Un accident mortel est arrivé dons la commune.

M. Doullé Céleslin, garde-champêtre, âgé de 5g ans, est
mort a Thicrnu, victime de son dévouement, en allant der-
nièrement a Marie, chercher le* provisions alimentaires.

t'Ai Dit Y (Nord). "

Janvier 191G.

Les marchés du mardi et du vendredi qui ont lieu sur la
place de Caudry et qui en temps normal sont très fréquentés
par la population locale et voire même celle des environs,
ont continué à *• tenir depuis l'occupation.

Us furent même très importants dès le début. Une nuée
de petits oiarchanda des localités voisines venaient y établir
leurs évcolairea. »

Si le sel y faisait défaut, par contre le tabac d'origine
belge dominait par la quantité tous les autres produits. Les
fidèles de la planté A Nicot pouvaient se livrer A leur plaisir
favori a un prix de bon marché inconnu juiqu alors en
France. C'était l'âge d'or des fumeurs et des.... contrebas.-1
diers.

Depuis l'autorité allemande a prohibé en dehors de cer-
tains établissements la vente du tibe« et cette plante a dis-
paru coi 11 plélément des marchés.

_ Malheureusement uar suite des difficulté* du ra-.itaille-

meul beaucoup d'autres produits de première nécessité y
sont également introuvables. D'autres ont renchéri d'une
façon fantastique, tel le sucre blanc en morceau qui, par son
prix de vculc, devient un article de grand iuxe : il coûte
près de 3 francs le kilo----quand on en trouve 1

Le prix du café augmente sans cesse ; celui du poivre a
double , le'savoo coûte quatre fois plus cher qu'avant, le
benne est introuvable et les ceufs sont rares.

Par contre les denrées régionales comme la chicorée et le
fromage du Maroilles dominent encore. De nouveaux pro-
duits créés par la nécessite ont également fait leur appari-
tion, tels les balais en paille de seigle et les feuilles i ciga-
rette» en papier de a copie de lettres », etc.

Les marchés caudresiéns oui donc perdu beaucoup de
leur importance. A l'heure actuelle on n'y trouve plus guère

qu'un peu d'épicerie, du mercerie et de légumes. Us sont
lotit de même — l'oisiveté aidant — encore très fréquentés
et lorsque par hasard une occasion s'y présente, le produit
recherché se trouve bientôt enlevé.

ClftTBÔOEUB-SIlR-I.'ESCA LIT (Nord).

Janvier 1916.

Prison niera fraudais, mes chers compatriotes. C'eit pour
vous surtout que j'écris ces lignes. Je profite de l'occasion
qui m'est offerte de vous donner des nouvelles du village
natal dont vous êtes depuis si longtemps éloignés.

Tout d'abord, l'étal sanitaire est bon, en général. Pns
d'épidémie, pas de maladies graves. Les décès sont normaux.
Sous ce runuort vous pouvez donc être tranquilles sur le sort
des vôtres.

Outre les mobilisés, noua avons quelques familles qui, au
moment du combat livré ici, le afl soûl igi4, ont quitté la
commune et n'y sont pas rentrées ; d'autres ont pu profiler
de la faculté d'émigrer qui leur était offerte de ■ ilèremcnt et
sont pallies pour des régions non envahies. Si ou ajoute à
cela les décès, on trouve que la population aot tombée de
i.'.m habitants a t,A6oenviron.

Je ne dirai pas que la vie est normale. Ces* la guerre et
nous nous en apercevons. Cependant, jusqu'à présent, elle
est supportable. Nous n'avons pan encore eu de misère au
sens exact du mot. Grèce au Comité hispano-américain, et
aussi, disona-le, au dévouement de quelques habitants, le
service de ravitaillement se fait convenablement. Trois fois
par semaine : le mardi, le jeudi et te samedi, de a heures A
4 heures, le pain se distribue A la mairie. Tous les quinze
jours a lieu, a lu mairie également, une distribution de den-
rées alimentaires : lard, saindoux, café, sucre, lentilles, etc.
Un nous y vend aussi du carbure car,, vu le manque complet
de pétrole, chaque ménage a, aujourd'hui, sa lampe â acé-
tylène.

Presque tous les ouvriers sont occupés soit dans les
fermes, soit aux boiteuses. Quelques-uns travaillent le long
des routes comme csntonniers. Les journées ne sont pus
grosses, malheureusement, mais elles permettent tout do
même de subvenir aux besoins les plus urgents de la vie.
Puisse cet étal de choses ne pos changer trop vite 1

La moisson qui était superbe a été contrnnéu par la pluie.
Depuis, le beau temps aidunt, les travaux agricoles out été
poussés activement et tout s'est fait à peu près comme d'ha-
bitude.

L'administration communale est représentée par MM.
Derly, maire, Lancelle, adjoint, et une d.iaine de conseil-
lers. Ces messieurs s'acquittent du mieux possible de leurs
délicates et difGciles fonctions.

Tous les enfants du centre fréquentent l'école des gar-
çons. Celle des tilles est transformée en hôpital militaire. A.
la rue des Vignes, c'est A l'école des filles que se rendent le*
enfants.

Les distributions alimentaires se font A l'école des gar-
çons.

Nous avons une garnison et une Commandsnturc. Le»
rapports entre les soldats et la population sont absolument
corrects. Je ne sache pas qu une femme ou jeune tille ait
eu a souffrir de violences quelconques.

Pour aujourd'hui je termiuerui un vous signalant un*
nouveauté : la place et les rues avoismanlea sont éclairée* à
4'élacUicité et au gai. Cela nous change un peu.

LE CATELET (Aisne).

Janvier 1B1G.

Aujourd'hui .... zgïo, sonl "parfis du Cstelet, par train
spécial à destination de Sainl-Quentm, pour être, de là, di-
rigés par l'Allemagne, sur ta Suisse et hnalemiml la Francev
but du voyage, environ soixante-dix évacués, comprenant
des femmes et des enfant», rejoignant leur mari ou leur père,,
des personnes âgées, entîn des malades.

M. le Chef de la Commandant ure du Catelet, assisté des
officiers sous ses ordres, a tenu A présider lui-même les opé-
rations de réception, puis celles préliminaires tu départ de
ce» évacués volontaires. Grâce à ses excellents soins, tout
s'est passé d'une façon parfaite et absolument sslisfaisente
pour tout le monde.

Noua souhaitons de tout cœur, aux partants, bon voyage
et bonne santé I

Pour avoir enfreint les ordres de l'autorité allemande,
publiés il y a déjà plus d'un an et défendant do ramasser
tout objet pouvant constituer une munition de guerre, car-
touches, obus, boulet, armes de toute sorte, par exemple,
etc., une jeune fille de Beaurevoir a perdu la vie.

Le 5 janvier dans la matinée, la jeune Lan toi nés, Agée
de i3 ans, s'en allait chercher son lait à Wiaucourt, quand
a 100 mètres de sa maison elle trouva, sur le bord de 1»
route, une grenade à main. L'enfant la ramassa et, après
l'avoir examiné, la jeta, sans métiance, à quelques mètres.
Une détonation se produisit et la petite tomba, frappée de
sept balles.

San père la ramassa quelques instant» après, baignée
dans son »ang. Une automobile la conduisit à Saint-Quentin
pour y subir l'opération de l'extraction des balles. Malheu-
reusement un poumon était perfore et l'enfant mourut le
lendemain matin.

Calendrier rétrospectif le In prie guerre

fî mart 1915. — Les Russes se retirent sur Grodno.
(.'( mars 1915. — Dea poussées russes prè» de Corlice
sont rejetées.

U mart 1915. — Défaite russe au col d'Uaxok. Bombarde-
ment de Srddul-Balir et de Kiim-Knleh aux Dardanelles.

LE MffiOm-DE LA PRESSE FRANÇAISE

La a Gsiette » a, à plusieurs reprises, signalé le ctuacltrt
fanlauisle et tendancieux, voire mensonger des information»
que lancent journellement û liavert le mondé lu âge nets de»
Allié» et Uurt stations radiographique» de Lyon, fuldhu,
Curmiuun, etc. four illustrer ce que vuifnt en réalité ce» in-
formations, d sufjiru de remettre tou» Ut yeux de no» lec-
teur», au jour le mur. Ut nouvelle» et appréciation» pu-
bliées, il y u an un, pur la grande preme parisienne.

1i mars ISIS.

Extraits du « Matin » :

Les Allemand» ont commencé les hostilité* au mois
.d'août HH4 avec une masse de deux millions cinq cent nulle
combattants . . .

Cette armée n'existe plus : elle est morte, blessés ou pri-
sonnière. Presque tous les officiers ont été tuti ou mis hors
de combat.....

Des informations provenant de Sofia et puisées a très
bonne source, tendent a. montrer que le parts favorable à la
politique russe aurait pris Dotleiuent et définitivement lt
dessus sur les intrigues austro-allemande».

La neutralité bulgare pourrait donc être rompue, peut»
être plus tût qu'on ne pense, sans doute au moment où lu
Hottes alliées se présenteront devant La capital» ottomane.

Do l'avis général, la raconatruction du bloc balcaniqua
sur les hases d'autrefois semble appelée à un succès pro-
chain.

Des délégués roumaui» se trouvent actuellement à Soda,
où lia ont reçu la mission d* reformer la Ligue des Balkans
avec l'adhésion de la Bulgarie, de La Serbie, de la Roumanie

tt de la Grèce.

VICTIMES DE ItEURS COMPATRIOTES

La u Gazette des Ardennes m publie régulièrement, sou»
cette rubrique spéciale, le» nunu de pertnunt» civiles fran-
çaise» ou belges, tuée» ou ble»»ée» d l'amie* du front alle-
mand, par le feu de l'artillerie îles Allié» ou par le» bombes

dt leurs propret compatriote.» aviateur».

4 jmPY (Oise).

Le 38 fivrur iyi6.
Laufenburger Jean-Rapt., âgé de 76 ans, légèrement blessé.
Laufenburgcr Noémie, âgée de 63 ans. légèrement blessée.

A DON {Nord).

Lt 5 mari 1916.
Camhier Louis, Agé de 0 ans, grièvement blessé.

A WrrnY-LEaVRxJUS (Marm
Lt 4 mar» lyiti.
Leinoiue Erucxl, âgé de 5o ans, blessé.

A FRESNOY (Pa»-de-Calaua>-

Lt 37 février îgiÔ. v3
Labergeri Cyrille, Agé de 78 ans. blessé.

GIESSEN

Mute.,

Billaud Jean-Baptiste. Trexelle» (Allier), infanterie 35g
Bil> Gaston, Saml-Jutliac (Itle-et-Vilaine), inf. col. 5.
Blanc Charles, Coupy (.Ain), irifantene coloniale 6.
Hiocrk, André, Paris, infanterie 42.
Boisson Francisque, Lyon iHhône), infanterie 35g.
Bonnet Arthur, Bcz-Saiiil-bsparon (Gard), infanterie qj.
Bonuiot Jean-Louis, Marseille (Bouches-du-Rhône), inf. 35g.
Bonuo Louis, Saiul-Abrahum (Morbihan), infant, olon. 3.
Bouchard Pierre, rleuneux (Bhône), infuntere 35g.
Bouchard Benoit. Chalain-le-Cantal (Loire), cap., inf. col. 1.
Bouillet Joseph, Sandruus (Ain), infanterie 35.
Roujun Victor, Ste-Foy-lez-Lyon (Rhône), infanterie C5g.
Boulbun François, Quimper (Finistère), infanterie colon, a.
Bouleux Louis, Ponlin (Seine), infante ie 4a.
Bourgey Marius, Lyon (Rhône), infanterie 35g.
Boury François, Lunéville (Meurthe-et-Moselle), inf. 35g.
Bousquet Eugène, Fontes (Hérault), infanterie 35g.
Bousskaud Jules, Plumclec (Morbihan), infant, colon. a.
Boussugc Jean-Baptisle, Saint-FIour (Cantal), inf. col. G.
Boycr Léon, Puy-Samères (Hautes-Alpes), infanterie 35g. -
Briata Ferdinand, Marseille (Bouches-du-Rhône), mf, 43.

Brunei Antoine, Murbeique (Nord), infanterie 310.

Brunei Emile, Vallon-en Sully (Allier), infant, colon. 6.

Budin Lucien, Paris, infanterie 4a.

Burtal Raymond, Givors (Rhône), infanterie 35g.

Butlin Joscpb, Vaulx (Haule-Savoie), zouaves 3.

Caille Louis, Viller-le-Lac (Douhs), infanterie 4a.

Bcaudouart Ernest, Matignan (Côtes-du-Nord), inf. col. 5.

Be.iujon Louis, Vivy (Maine-et-Loire), infanterie i56.

Begandeau Arthur, St-Cyr-en-Talmondais (Vendée), inf. (15.

1' -.un Louis, iit-Gcrans-dc-\aus (Allier), infun*. colon. 5.

Btlliard Jules, Maray (Loir-et-Cher), dragons ag.

Benuist Charles, Guérande (Loire-lnfér.), caporal, inf. 65.

Benoit Georges, Cleié-du-Bois (Indre), infanterie i56.

Berungi-r Jeun, i.lainait (Seine), sergent, infanterie 6ô.

Berlièrc Louis, brandini (Saône-et-Loire), infant, col. 5.

Bcrnole Fi'., Béai (Pj rénées-Ur.), caporal-fourrier, inf. -43.'"

Berthier Claude, Ligny-en-Brionnais (Saône-et-L.), inf. '34-

Bcriho Pierre-Marie, Montoir-de-BreUgne (L.-Infér.), inf. "6

Bertrand Sisle, Valle-d'Alcsani (Corse), caporal, zouaves c

Bicliel Lug.-E., Uontreuil (Mayenne), capor., chas, à p. a.

Bidel Jules-Jean, \ iie (Manche), dragona y.

Bijmteau A., M-Deiiis-les-Rcbais (S.-et M.), rhabs. à p. 3.

BBUrd Louis,. St-Julicn-dc-Cury (Saone-el-L.), inf ti'i.

Riilun Iteuiy, Chu|>aieillaii (liere), infant, coloniale 5.
Bioiinier François, Puuzul «Puy-de-Dôme), iufanterie 156.

Biison Alfred, M-Mortin-de-rresnay (Cal^tdos), zouav» y.
Blanchard Itephaci, rVrrelitte betne), chats, a pied i5
BlaiKhciiidin Paul, MôntfarvUle^Manehe), infant, colon 10.
Blandin Pierre, Fefrvac (Loire-tnleneure), infanterie 65.
Bociheciampé André, Jrviguon (Vauclute), infant, col. 5.

Bodenant Adolphe, Quimper (Finistère), infanterie 4ua.
Boisselesu Ludovic, Voiru-dc-Saligny (Vendée), infant. fl5.
Bonnet Lonis, Fourvière» (Bhônej, infanterie 170.
Bontemps Antoine, Orleat (Puy-de-Dômej, inf. colon. 5.
Bornat-Querat Sér,. Miribel-les-bcbelle» ttaére), inf col 5.
Bory Thomas, Château de Cheneredles (Loire), in.. cdL a.
Bo» Georges-Henri, Pans, infanterie 4a.
Bossia Armand, Moulleron-le-Captif (Vendée), infant, gl.
Bossis Pierre, Mormaieon (Vendée), infanterie ttb.
Bouard Hippolyte, Moulins (Allier), sergent, mf. col. 5..
Bouche Amable, Lauzîlst (Puy-de-Dôme), inf. col. 5.
Boudcbza Bachir, Lakal-Constantine (Algérie), tir mar 7.
Aigueperse Emile, Pans, infanterie tSï,
Akio Gradi, Alger (Algérie), tirailleurs 7.
Anger Victor, Loué (Sarthe), chasseurs a.
Aubry Maurice, Arc (llte-Saône), ebusseur» d'Afrique 6.
Avril bouis, Chaix (Loire-lnfericurej, infanterie 65.
Argoud Fernand. Ammeyron (OrômeJ, cap.-fourrier, inf. 75
Baga Mohamed, Batna-Conslanline (Algérie), tirailleurs 7.
Bnka Amor, ConsUntine (Algérie), tirailleurs 7.
Bailly André, Monthois (Ardennes), infanterie i5i.
Ballon Stéphane, Saives-la-Verrene (Urne), infanterie i5o.
Bariteau L., St-Martin-des-Fonl (Vendée)', caporal, inf. 137,
Barsic Joseph, Plerduc (Morbihan), infanterie 65.
Bataille Paul, Retheuil (Aisne), caporal, infanterie 161.
Bataille Pierre, Retheuil (Aisne), caporal, infanterie 161.
Baudry R., àt* ^lilbcrt-du-Ponl Charroi (Vend.), inf. 4oï.
Bazin Georgea, > an tes (Loire-Inférieure), infanterie 4oa.
Becam Yves, Guiclau (Finistère), caporal, infanterie ig.
Boxirc Louis, Equerdreville (Manche), infanterie 161.
Berjonneau André, Elbeuf (Seine-Inférieure), infant. 416.
Berjot Alexandre, Vilfort (Aisne), inrantene i5o.
Berthier Joseph, La Cliapelle-Gasline (Morbihan), inf. 161.
Bernard Louis, Daumonl (Seine-et-Oise), infanterie laS.
Bonncn René, Choisy le-Roi (Seine), infanterie 161.
Bcrgdc.lt Charles, Parit, infanlerie i5o.
Boudaille Camille, Reims (Marne), infanterie 101.
Bunel Eugène, Saint-Siméon (l.ure), sergent-major, inf. r^o,
Biger Yves, Lescolic (Finistère), infanlerie i5i.
Bouton Maurice, Glaigues (Ui^e), infanterie 161.
- Bizé Auguste, Chartènes (Aimel, infanterie ifii.

Bigue Emile, Vincils-St-Firmin (Oise), infanterie ifli.
Bloudul Albert, Fouines (Nord), infanterie i5o.
Berger Jacques, VlUierf-tc-Sec (Seme-et-U.se), inf. i5o.
Bodin Jean, Moulhu rs (llle-et-Vila.ne), inTanlene 161.
Bulot Marcel, St-Bomer-la-Forge (Urne), infanterie i5o.
Burgun Adrien, Réziers (Hérault), caporal, infanterie ifli,
Buugard Marcel, Ccvans-Foulk-tuuile (Sartbe), iuf. 160,
llridjrd Henri, D» m pierre CSeine-ct-Oiae), infanterie ifio.
Uuul.ml Charles, Feity (Somme), infanterie i5o.
Boyer reinaud, Paris, Infanterie i5o.

Bluu<{uait François, Auchel (Pas-de-Calais), infanterie iBi.
Brun Juanny, baintamouve-Bellevue (Saône-et-L.), chas. a.
Brunei Eugène, Les Lande» de Changeay (Mayenne), chss. a.

BrayerCh., Uamblin (Vosges), sergent-major, gr. aérost. 1.

Brunei Joseph, Lyon (Rhône), infanterie 80.

Bouteiller Raoul, Allery (Somme), infanterie 4oa.

Bloia Michel, Saint-Denis-(bcine), infanterie 4oa.

Bunfon Auguste, Troyes (Aube), chasseurs 3.

Bernard Albert, Villeîieuve-iur-BelIot (Seine-et-M.), chas. 3'.

Bozec Louis, Douarnenei (Finistère), infanterie 137.

Beinsrd Emile, Vigneux (Loirfe-lnférieure),^.infanlerie 4oa.

Berthe Louis, ^ainl-Mulf (Loire-Inférieure), infsnterie 40.

Bertrand Eugène, Sorpiat Ain), infanlerie 4oa.

Bertrand L.", Pouru-au-Bois (Ardennes), serg.-inaj., inf. P j.

Berty Julien, La Boisseilene (Corrèze), infanterie i53.

Biiet René, Nantes (Loire-Inférieure), caporal, infant. 4oa.

btK-quier Auguste, St-Vineent-sur-Graon (Vendée), inf. 4o3.

Boheaa Pierre, St-Omer-de-BIin (Loirv-Inférieure), inf. 4oa.

Uuizard, Quemper-Guézennec (Côtes-ilu-N.), cap., inf. 4oa.

Boizias Armand, Monzillon (Loire-Inférieure), inf. 4os.

Bonnaudet Pierre, Fougcrai (Vendée), infanlerie 4oa.

Buiinet Joseph, Ambloinville (Uise)^ cB[ioral, infant, àc-a.

Bous René, Robcrteau (Seine-Inférieure), infanterie 4os.

Bourgogne André, Bar-sur-Seme (Aube), infanlerie a6.

Boulet Pierre, Culsn (Cher), sergent-major, inf. colon. 6.

Kuiivier Louis, Pons, sergent-major, infsnterie 4oa.

Bneaud Francis, Ireiieuk (Loire-Inférieure), infant. 4oa.

Brignon Ch., M-iNazuirc (Loire-lnf.), serg.-msj., inf. 4oa.

Brode François, Courtoin (Yonne), infanlerie 80.

Brun Louis, Le Havre (Seine-Inférieure), caporal, inf, qoa.

Riuuet Raoul, Paris, infanterie i53.

Bart>ault Maurice, Coudrecieux (Sarthe), infanterie 3i6.

Barhm François, Pont-Château (Loire-Inférieure), inf. 65.

Barbin Gustave, Monloiere-de-Brel. (L.-Inf.), serg., inf. 65.

Bardoux Isaie, Mursac (Loire-Inférieure), infanlerie 19.

Burduux Jean, Chaleaubourg (ILIe-et-V ij.), capor., inf. ia4-

Bard Juaehim, Paulx (Loire-lnlèriruic), infanlerie 65.

Baril Léon, Le Havre (Seine-Inférieure), infanterie 65.

Barlenn Hippolyte, Montceuu-hs Mines (Saônc-et I..), inf. 44

Baron Julien, Pans, infanterie ah.

Barreau Auguste. Paris, infanterie ifti.

Barre Louis, Auchel (Pas-de-Calai*), chasseurs 1 pied 16.

Barre Pierre, Chedigny (lndre-et-tuirej, mfunterie 3oi.

Barreau Auguste, Sainl-Viaud (Loire-Inférieure), inf.*"65.

Barthélémy René, Pans, caporal, infanterie 10a.
I Bâtard Maurice, Angers (Maine-et-Loire), infanterie gi.
j Baudot Pierre, MDntceau-le»-Mioea ffliftnc Ct LJ. inf. 44.

Bauru Joseph, Caihaix (Fiinstèie), chasseurs i pied 8.

Buusseau Armand, ât-HUaire-du-Bois (Loire-lnf.), inf. 04.

Bttuthamy J. B., Avessac (Uiirf-lnféileure), infanlerie ig.

Baver André, Ville-en-Tardenois (Marne), infanterie gi.

Baaoge Henri, Grand-Lucé (Sarthe), infanterie 3i5.

Baaoge Clément, Beauniont (Sai llie), caporal, infanterie 315.

Beaulda Adrien, bl-Remy-des-Muuts (Surlhe), infant. 3i5.
i Reuulils Henri, Dongcul (Sarthe), infanterie 3 5.
! Beauhls Vital, bt-Remy-di-s Mont» (Sarthe), mrsnlerie 3i5.
I Begasse Jjenn-Mtrie, Healan (Morbihan), infanterie 7g.

Belenfant Paul, Issouduu (Indre), mfautene 316.
Bellsmy Paul, Roxières-a-Mouson (Vosges), infanterie 7g.

BeHevUte Albert, Longwy (Meurtlie-el-Mus.J, aerg., inf. ifiî
Bellier Louis, Paris, sergenL, chasseurs a pied 8.
Bellut CamiUe, Rohac (Uaule-Loire), zouaves 3.
Benard Paul, St-M»rs-la-Bnère (barthe>, mfsuterie 3z5.
BeneaviUe .Narcisse, Rouen Ibeinr-Inférieure), infant. 65.
Bequilleux Marius, Saint-Amour (Jura), infanterie 44.
Bacquart Julien, Epernsy (Marne), inlantene g4.
Baisez Gaston, Escordeuville (hure), rhasseur» A pied 8.
Bailly Armand, Paris, infanterie 101.

Balcaen Julieu-Désiré, Calonne-Riquoire (Pas-de-C), inf. 164
Balsbuud Edouard, Paris, infanterie 3i5.
Baptiste Albert, lvry (Seine), zouave» A.
Barris François, Saint-Yriex (lita-Vienne), sergent, inf. 1 t.
Barbarit Henri-Jule», Pouxangea (Vendée), chau. A pied 8.
Baratte Emile, Feins (Ille-et-ViUine), infanterie ixJj.
Bardcl Barthélémy, Monistrol (Ule-U»re), xouaves $.
Barré Michel, Paucé (Hle-el-Vilsine), infanterie i»4.
Barouillel Vincent, Bordeaux (Gironde), adjudant, inf. 44.
Barthélémy Charle», N«nqy (Meurlhe-el-Moselle), inf. g4.
Barbsult Alexandre, Sceaux-sur-Huisne (Sarthe), inf. 3i5.
Batut Jean, Vau (Seine), sergent, infanterie 16a.
Bataille Albire, Fougaron (Haule-Giinmne), infanterie 44.
Bauché Henri, L» Ferlé-Bernard (SarUicJ, infanterie 3i5.
Bayct Joseph, Ribérac (Dordognej, infanterie 163.
Bazin Louis-Marcel, Tinchebrai (Urne), infanlerie toi.
Bcaudoin Henri, VUIencu\e-Sl-i\irolas (ture-el-L.), inf. tsttv
Bêche Claude, Cui»ery (Saône-el-Loire), infanterie 44.
Bédrancourt Léon, Ennalict» (Pae-de-CabilJ, infant. 3iS.
BelUnger Alexandre, La Fertc-Bernard (AarthaJ, inf. 3i6-
Bellunger Auguste, Chartres (Euie-et Loire), infanterie 101.
Bellon Clément, Druillat (Ain), infanterie 44.
Benoil-Gonin Henri, Lajoux (Jura), inlantene 163.
Berthet Victor, Paris, chasseurs A pied 8.
Bcrland Georges, Oywnville (Lurr-el Loire), inf»nterie 101.
Béry Edmond, N»ntcuil-le-Vaudinn (Oise), infanterie 101.
Berthelot René, Noyon-la-Gravow-iv \,Minne-el-L.), xouav. S.
Bernard J.-B., Sl-Uermain-du-Boin (>a»liie-el-L.), souaves 3.
Berthelon Luc, Moutceau-les Minea Oiioiie-el-L.), souav. 3.
Berlemont Aug., Sailly-Saillisel t,>omme>, chas. A pied 8.
Berthelemy André, Condé-en-Banuia tMeuse), infant. g<-
Besson Mcolas, Moirans (Jura), infiatcri» iot4
Beslu Alhert, Nool (Orne), infanterie 3i.
Bévilis Hyscinlhe, Poncet (Maine et l eure). souaves 3.
Bignon Joseph, Bonuétable (bartbej, infanterie 3t5.
Bigose Marius, Meuve-Eglise (Caula]). zouaves 3.
Billy Arthur, Uioux (Isère), clm--. <n- A pied 8.
Binet Armand, Uibré (S»rthe), infaiili-rie 3i5.
Bisse ri ex Jean-Louis, Poursaz (Cl tarent*), infanterie i6>.
Blanchard Eugène, St-Martin-les-iNoyera (Vendée), inf. gi
Blaizot Henri, SUlev-le-Guillauine (Sarthe), infanterie 3'6.
Blanchard Pierre, Firminy (Loire), infanterie 3i6.

M »uiv«.)
 
Annotationen