Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
S Mal 191*

1_,

Le projet prepeso l'enrôlement de toi» les hommes non
mimée entre iS H éi uni. Hm« il ne prévoit l'cnlrée en
qu'après un délai d'us mon. La \rn ronfieurlre pour
la» hommes arrivé» au terme de leur en? igvrncnt de* rl.iu^et
hbérnlo» réincarnant la prime d'iicanrement.

M. Huiler Long «joute que le convil de l'armée n reçu
pleins pouvoir» pour aclner I enrôlement, Une nouvelle ré-
serva spéciale sera eréée Jim laqucRu on pourra vericr le*
fa»— e\i*rc*i peur le servie* de l'ialéibur de l'Angleterre,
•i l'on n'n pai !>MQin d'eus dans le senice.

Sir Ed Carsoa eritique le projel, principalement le main-
tien «ou* Ici drapeaux des hommes dont le lenipi de service
expire, au h au, 4it-il, d'établir la conscription en obligeant
ainsi tous oottl sjuj aa sont dérobés jusqu'ici a remplir leur
ÉMi*r visais du pays.

M, Asqmtli annonce qu'en nison de» numbreus<~s objee-
fions soulevée» sur leriaina, questions de détail contre U
projet militaire, U fottvertttrntnt a décidé d'ajourner le
débat

Interrogé par alueieurs député» sur oe qu'il se propose
de faire, M. Asquith a ajouté: n II m'cal impossihle d«
prendre une décision au pied levé. Je doii consulter me»
gssJlasrues sur la question. Le gouvcrneineiit fera connaître
•a décision mardi. »

Le u bill » est doue retiré. On l'est livré a toutes sorte»
éê> raéVxioiia sur Iw vrais uioufs de ce retrait. Altendans
■éattÔt les faits et l* résultat définitif de toutes ors déclara-
Isatis, qui, aux Fiançai» du moins, doivent paraître as<oz em-
brouillée» I

EN FRANCE

LA VIE CBËRE.

Bu t«e du i Journal » du avril, le «eiittc-ur Wutal.ert consacre
au problème de la vie chère un articl», ou il du entre, auar* :

i L» problème di la vie chère s'impose d'une maniera
chaque" jour plus pressante a l'attention des pouvoirs
publics....

■ Le pris ds toute* les matières nécessaires à l'existence,
— qu'il s'ngis»e d auiiieuuiuoii, d'éclairage, de chauiXago ou
6m vètatneul, — n'a csMft et ne cesse u .augmenter, lentement,
iaOetihlL'ineut. Pour certains produite, la hausse a atteint
éa« proportions démesurées. Je ne cite pas d'eceinpliis : ils
■soi daus l'esprit de tous mea lecteurs. Car, de tous lea
maux occasionné» par la guerre, le renchérissement général
ûa ooût de la via aat atrtatnemcnt celui qui est le plu» diruo
tawuKjt paiLX'pUa-e à loua et qui (ait le plu* de malheureux.

«Cet état dl ctioase ne saurait fille négligé. En se per»
peinant et en s'asjgravao t encore, c'est la taroa nicjnc de ré-
SMrtajn e de la natte» qu il finirait par conipromeltre....

■ Ceat donc pour le gou\entamant un devoir essentiel,
Imposé par le soud de la défense ruiiictueie, que de trouver
tac-remèdes à cette situation, avant qu'elle efntytrs «yen,c...

La main-d'œuvre manque ; la production luuguit ; lea
transports sont raaaotis ; l'iatendaace procède, pour les
besoins des armées, à des achats massifs : voila,, Oit-gn, lea
saules raison» da [aatsui.eutetiui> gent, i la de* pruL l£t l'on
(ait remaïqucr éjue le mal no sévit pas chex lea seul» bolll-
gérante ; les neutres eu x-u ionisa eu a>nt atteinte. 11 n'est
qu'une con^wquenee da la crise affreuse déchaînée sur la
monde civilisé.

■ Je n'en disconviens pas....

« Ua fK^nn national ont toujours l'occasion, pour sombre
4a misérables, d'eaaaf or de profiter dus maLBours aublica.
Lea conditions anontialas créée* pai' la4ruerre facilitant 4es
rsmnœuvree, des apecvtationa qui, en tempe wdinaue, se-
■Haot impossiblea.

« Ici, ce sont cartauia producteurs qui, délivres de la
CDDcsirreuce atrangèie, funt subir au consommateur dea
exigence» fibuaivea. La, ce atint certains inli i ini'iëin i n qui,
nnofitant de lÏDcertitude de* cire jus langea, de la rareté de*

transporte, de )Inquietllda qulll font habftament niillre dans
len esniite, COtnbtUMil d 'nuil«< i«ux acrapiu ci non t s

•c Ch bien ! je le dis tout net : al le peuple sut dl'po^e. a
accepter tous les sacrifice» LnposAfl par la guerre, il n en
saurait tolérer aucun qui lui huit unpusl pur i os profiteurs.
Nul n'a droit de lirer avantags d'una calamité piibliqua. Le
devoir du gouvernement est do réprimer sann p.tié tous cea
abus____n

ONE CONFERENCE ECONOMIQUE DES AT.T..TE3.

Lh cofiféieuce économique des Alliée, tant annoncée, vient
d'avoir lieu h Paris. Ella était u înterpsrlemeartaire n, inuai
c inofn«elle ». Ce aoni là tics dietnictions subtil*^ qui doi-
vent bien avoir leur» raison* qui échappent aux esprits sim-
ples. Mous nous résarvoin rie rt*«stir sur le problème fonda-
mental de cette nouiuile conférence qui n'a pus réussi à
dé&anoer les sceptiques. 11 en e été qu<«tion à lu Chambre,
et M. ClouiL-moau lui a consacré un orlii le de bienvenue qui
n'était pus précisément accueillant, hou» y lisons entre
autre :

te II »'esl élevé, à la lin de la dernière séance de la Cham-
bre, une discussion DM! confuse cuire MM. Iledouc* et
Driand, sur la sorte de K réeei^tion officielle » à laquelle
pourrait avoir droit la réunion n inlcipaileineiil.iire » qui
va réunir h Paris les membres de divers l'arlemi-tits ailieB,
pour diaculer oVm piublèmes économiques mléresiunt l'Ln-
lente. Ainsi qu'on l'a pu voir, il y avnil, dans relie affaire,
le sujet qu'on discutait cl le sujet qu'on nu discutait pas,
avec oc ragoût supérieur que le sujet qu'on ne discutait pas
était le seul q«i comptfil jmm 1«* initié».

n J* grnmie conférence de M. Ihiand, dont on nous s
promis de Doua faire connaître les résultats, a laissé tomber
de see brsm heu, comme un fruit mur, une jeunu conférence
■upplémeirtaiie chargée de résoudre des problèmes econo-
nufuee, qui ne suari pas beaucoup moins unpuitunu, ù cette
heure, pour I LiHciite, que les questions uiditaiiT», car la vie
des armes* et dea peuples oux-mAanea y est attachée....

uTout n'j.nl donc au mieux, s'il n'était survenu celte
que, par une aventure inexplicable, les parlemen-
taires de tou5 paye ont reçu un mandat de* leur Parlement,
eaux de tu i-'ruwce »e«f* exceptés. Je ne me charge pas de
voue expliqnei le phénomène. II y a, dans la nature, des
secrets au-dcstuis de la pénétration humaine. Que peut faire
uno oeeeoiWée de députrs, dont les uns sont délégués par leur
Parlement, tandis que les auUee ne r^préseuteul — avec
éclat, d'ailleurs — que le très louable élan de leur bonne.
Yolonlé P C c*l ce que s'est demundé M. Hedouce, sous
l'action d'une certaine ingénuité de Toulouse nui n'a paru
susciter aucune surprise sur lue bines du Palais-Bourlton....

u Que ferait une assemblée inlcrparlcmectaire, m selle
a' « inteipailuLueitlait u pus ? Tant d'homme» distingués na
pouvaient manquer d'avoir beaucoup de chose» a dire. J aime
beaucoup les parois», surtout lorsqu'elle» tout recueillies,
élaborées, transmuée» en actes par un homme su deux, dont
la cuaige est de réaliser d"s sous. Ce n'aurait pat été le co»,
en cette beurcuso rencontre, si noire conférem e économique
interparlernentaire n'snait dii être suivie d'Une conférence
économique u intergouvemementale a, a qui le soin remi»,
aeinble-t-il, de recktretur de» solutions. I* première asstan.-
buSc, celle qui inquiète l'innocence de M. Ucdouea, n'est donc
plus, comme j'avais eu tort de le croire, la préparation de
l'acVioa. Tout au plu» nous est-il permit d'en attendre la
ureparatlau de ia préparstinn dp l'aetiou.

u Encore serait-ce aller beaucoup trop vite en besogne,
puisqu'une note officieuse nous a préalablement informés
que les dceisinnt de 1q conférence u intcrgouremementalo »
n'engageraienl, pas plus que l-es vœux de la conférence in-
ferparlonenlain:, l'action (?) de» «outiernemen/s allies. Un
uous a même prévenus que, dans la crainte da solutions trop
promptes, certains problèmes, particulièr*nent délicats,
avaient été écartés du l'ordie du jour. Je rao demande donc
ai en disant qull s'agit simplement de préparer des prépara-
tions de préparations, ju ne vais pas fort au delà de la
vérité................................................

« Alors, quoi t Dea mnnwnvrw rte poHHcaiHe ! »

Pour une n bienvenue », o'eal plutôt raidw El I on rotn
pnri»! de mieux in iiiiimix |»iuiquoi Cleunm*.vuu na p«»
voulu aller u Londres I

-■* cym--

NOUVELLES DIVERSES

Perte d'tm sous-morlo allemand.

b^Hiu, at) evnl 111iii (officiel!,
Le sous-marin dé S, M. o 11. C. 5 t> n'** pas (t • m d»
se dernière eatreB>riea D'espete ua cuensntierL^t^ oXimms *•
l'Aiiiiraiita auvlarr-e, le sen- rnariri a étv bsbuVoM h s%e«l
L'Oipnpuge e rte fait prïsonolèc

Perle d'un vjii.<dU ds guerre a-<--,s

L»i><tr*ft, *a> BSkjl |M

D'apica un coimnunii|ué ottasel d» I \n......Mb BéM

de combat a Rusas! u, battant pawIluB du eunln- BfJBal
FvrmnntlQ a heurta ma mine dans U KsxltteSVaaék) al £
coulé. 1^4 uiann» d? 1 équipage sont purl.i. inunqv.Li .
O76 ont rie sauve*.

(1* vaisseau-iiMiiral u Knxxel u avait été lanre eu iy -n
jaugeait 1/1,330 ltntne«.i

Un trausîK*n de troupe* alliées contlé.

Vienne, » avril WV.
On mande aux journaux d'Athènes qu'un pou h * rt
allemand nu 1 Mit rcu»si a torpiller un giBnd va|/.ui m*j h
troupe» devant le cap Rare humu.

Ou transport de troupes chtnoixei coule-
Une dépêche du Ltoyd conlhme qu 1 le suite d un • l-
lision avw le croiseur <t lfai-1 ouny 11, le tiam-puil de 1:1 • s m
uHsm-You u a coulé, te sa avril, au lanff de» fit** CbuM .
Sept cent» homme» uni été noyée, y cunqm* les l-umpetns
qui faisaient partie de l'équipage, a l'exception du tioisitti i
mécanicien.

Un avion traaçais atterrit à Fleismgue.

Le 3C uvril, vers truie beuiee du ut.htin, un avfcue frti>
ptits, ayant i bord deux oflà iers, est mua' «Un m I Fin
sinV'i* Lf« doux aviateurs, qui sont tuim et s>i.l\ ut\ t 1
connaître qu'au cours d un combat qu ils atunnl li,i* & un
Zeppelin, au-dessus de Bruges, leur appareil avait t le tUottU <m
par des balles de mitrailleuse.

L'ânteroùaiabie affaira.

Las docteurs Lombard, Laboide et àm Sniut-Maiiike.
ainsi que (iarfoMJtWl, Unis les coudarnwés eitiU et la pWi,|iirt
des utilitaire»; oui surnè leui pourvoi en révision < <:iiL. 1
rôt du 3* conseil de guerre.

Le docteur de Saml-Maurice a, d'autre paît, earatm r *
les deuiarube» nécessane» en vue d'oi.lenir îaifUtfiMl i> il-'
contracter un engagement poui aller au front. *

Il y aura donc une seconde édition 6% cette intemnu-4 le
affaire des réformes fnrtidirlenseï' !

Le gaz a Bordeaux.
Le», commiisions réunuM du conseil municipal ùV H»r-
deaux ont volé le principe du prix du mètre cube de giai à
'Ab centimes au lieu de 17.

Le conseil municipal se réunira prochainement pour
examiner et continuer ici te décision.

Raison : Les prix exorbitants des charbons alliés.
La « réponse n du Cardinal Mercier.

Culu^ne, 3U avril I!*16.
On mande da Zurich a la n GazetU populaire de Cvlo-
ffW » :

J'apprends d'un côté très bien renseigné que la Iralr»
apocryphe du cardinal Mercier constituant la k réponse •

du cardinal à la lettre du gouverneur général, Prcshrrr von
Butinât, » été u refiinfl»' » pm \) Nothomb, ru^lartwir en chet*
du KX* Siéeta ». paraMMaol an Havre, siège du gouTerae-
u.enl beige M. Quinelle, eoiT»v(>oridanl du 11 Joitmml des
l>*n*ts » pour I»-» affairée du Vsiicim, a collaboré é la n re-
daiiMM] s, |H»ir Laquelle eea deux messieurs ont asnwé de
certuuias ronndwn'w ivraies du cardinal.

Le « XX* Sièrl* » se Uoutc imi ralaaton» étroite» uvec le
gouvei nomitot litljiifc,

L» emaerttssérie.

I n amateur de ]>■■ •■!.»- - admauurative» communique

< <Cun> » un pequrl de sto'UinentS fonnant un eneem-
1 le ciiriwix

l.'origum île r« dosMer e*i Li siuvante : le soldat X.... «
demandé unr pemulMlua pvui I NikarrutNeal de sa sorur, at
lu eumnaasasHsl du nnai* sV tnrlnialana ou se trouve l« eol-
dut S ..,. pria M I» rrawwir militaire si» Parte da lui taire
«voir si réallenietit la errur du soldai \____est déVMée.

Ces pifte** re»siaren>a>b1aB n» eouiporterit pas moins de huit
piiejee garnira da vingt ;«epl cachet» (.pour enquêtes, coraaées
l'iidiix, exCiuluma, coumtiinicelions, rapports et renvois),
de dvin sagiiBlana d'-oMcpsM frwiéreux et de treize sitrnatu-

< * d ortolan stkasMMQja> et nuituitomiu.

D'où il résulta que le hsqtvf invoqué par le soldat X...„
es! bien exact, et que le soldat \ ... a réellement assisté aux
olwpioe.

Lt dire gu'il y a une n crue fie papier » en France I

Autour de la Ouerrs

« Jotf's laeitt-rnens, reproductible n.

Voici une annutiee, que nous trouvons daus Is u Dépêché

de loulouse u du a\ avril :

! la mùim PRATIQUE

Ufc LYON

publie dans le numéro du 15 Avril

joffre

dessiné et facilement reproductible, pour store,
mystère, derssts de lit», buffets, etc., etc.
PriLX : 4fl CENTIMES.

Dédié i tous ceux qui se sont moqués de ce qu'il y a des
u Cigares-Bismarck m eu Allemagne I

L'argot des tranchée».
Nous Iléons dnnn 1 • Hunvnc fmrJimne ■ :

Tout comme le boule-raid, la butuu » ses expression» k
Is mode, qui coiMUtuessuni t>««iL-éue pour le» huluriMii da
I avenir un supplément pillmeeque au dicluiDiiuiro d'aigot
d Aristide Bruant. L est aiara qu .ne n Auieric*iiie » d<ns une
(jeliLe Mlle de lainea^iont .-*[ «aie futsune iinuiiucur d»M
la ville, mais qui s'y Uvuve rafM4em«nt connue. Les Amé-
ricaine» août piesqm' toujours des Panshmiu».

Lire eérieusemeui émécbo c'est « se déharboulller srae
du cassis ». a L'avoir see », la treuver mauvaise. Une bail*
est appelée «abeille de cimetière ». Btre bombarde, c'est
« dégueter u ou u se fwre sonner 1». Knfm, I autre jour au
ouars d'uns discussion oregeuse, nous «vont eutaudu mu
pottu uenacer uu de ses copains de lui a casser les man-
geoire* 1». Tout s est d'ailleurs arrangé par l'airîvée darda
soupe et de 1» goule.

LISTE W 150 CONTENANT 450 NOMS

13; sans eu Ht! da papïs

(Reproduction strictement interdite)

Us ijMk û » ks'jHRt iet pritmiirs M lis aat suivrai — u m » nsiiu saMi lusnu'anteunl'nal si aonti t ma 231,930.

Total des prisonniers Crançais interné* en Allemagne i 330,000.

NIUENSTER VWestf.

099*4

BiêJQi Géraîd, St^Alguan, mluntene 292.
Bfhem Jules, Guéraude (Loire-lnféiieure), inf&nlerie 402.
■tlec Jcan-Vves, PUiugouveo (Finistère), Infanterie 402.
Bloret Eritile, Bouée (Loire-lutéiieure), inlaoteiie 402.
Biais Valcotm, Geneaton {Loiie-lnfericurej, infanterie 402.
Blondeau r'rancois, Manu-s, tnfuoterie Ï82.
Blondin Gcorgea, Peudé (Suuiuie), sèment, infanterie 403.
Bodln Prus-,-ai-, Noyul-h.-Druz [Loue-Infôrieurej, inf. 402.
Bohéas Kugene, l'ieost (Loire-Inféiinuicj, infanterie 402.
Boisseleau L'ienne, Toara (Uidre-et-Loire), infanterie 402*
Bonnet Gustave, Sl-Luimuc-Cuurtms (Lou-e-Inf.), inf. 4U2.
Bosipie Juin, CbiipeUe-i.uunay (Loire-Inférieuro), iuf. 402.
Boudûlm I'juI, Poiït-de-Meti (Somme), uifuriterie 402.
Bouillant Luula, Guéitinde (Loire-lnféiieura), infanterie 408.
Bouluugei Honoré, l^aucriire-sur-Soiiune, iufunteiie 402.
Bourdon» Hcnrt, Fans, ebasseurs 44.
Bourdon Ibiodui-e, Blundj-s.-Tronville (Somme;, iuf 4*2.
BouroB l\cue, Hond^gtiem (Nord), infauteiie 4u2.
Bourgogne Claude, Hans, caporal, mluuterie 2S2.
Baurhis riuiiç,oui, l\.einc\el (i'imsleie), uilantc/ic 282.
Boust Akii -jl, Doi-netul (Seuie-liu*érieure), iiiianterie 282.
Uoutoillc Maurice, bnuingua tPus-dc-Calaia^ iufautene 40t>
Bramard Itené, VllIcis-sur-Mer (Same-Inlerieurej, inf. 402.
Braitscur Georges, Pleuvillera (Somme), îuluuterîe 402.
Brave b.a.içois, Jore [l'uy-de-Dôinej, iulauusrie coloniaie i.
Brebinii Auguste, V'uLlcl (Loire-lnfeneuie), infanterie 402.
Brélaul Muxccl, Pans, inluntene 282.

Biiait Pii ne, Nutre-Diiiiiu-dea-LniKies (Loire-InL), inf. 409.
Biigant Jeun, Laududec iFUiisterej,'ialiiuleJie 282.
Brille Cbarles, Par ia, capoi«L uJuutorie 282.
Brisard Léon, Baauvair, infanterie 407.
Brochûin Klie, St-Cyr-lu-Lunda (Deux-Sévras), adj., Inf. lié»
Brouard Jeun, Cbupelle-St Suuveur (Luit e-inf.), inf. 402.
Brucbon Jules, Guux-lea-Uner (Uouba), inluulciio 1M.
Biugnault Joûh, AnLully (SaWtoe-at-LoUra), uifonteiie 281.
Buckay Lu ;cn, Wuy-uu-Moni (Somme), mfuuterie 402.
Bureau Maunce, Paria, infaiitaiie 40*J.

Buton S'Tupfun, Les Sables-d Olouue ÇVcuiéû), cap., int 40S.
Caclion Gabrial, AuilUy, mfunlene tté.

Caudclier George», Anuistcon UJu»-dâ-Culaisj( infanleiit 402.
C&pbern Léun, Mont cle-Maisun (Landes), înlanleiie 418.
Carié Lacune, Loireut (Moi bthua), uitanteae 402.
Carré Loui^, Coutiuvoier (ludre-et Lciic;, udj., mfaulerie 138.
Catala Ke;i.uud, La Huvie (-Sotne-lnlcrieure), lufonterte 402.
Cotel Eugène, tjuasuuy-s.ii -Lraines iSuuiiuaj, infauteiie 402,
Céleiaiilt André, PUbou iDcux-Séimcs;, aspirant, inf. 135.
Censier Alphonse, EiLj.:v (Loire-lnféileuie), inlutiteiie /.02.
Chauipinn Huyiaond, CliuiiHingcs (Mu ne), cliasseurs 21.
Ctiflppc I 'ma, Mnidilly (Oiauj, mfautcriâ 07
Chai lea Fi niçois, fFulimirr (Ftollstése;, mlu' ilenc UJ2.
ChuiLes AAstréj, Sl-O.l'hi'be-la-Chaii.pf.gne (liure), unf 402.
diaioii Emile, 8t-JuUen le-Cunielles (Lone-Itif.), iuf. 402.
Charpcnlic.- Emile, Le Pceq i,seiiic-cl-Oisc), inf. nteric 282.
Charron Louis, Mer (Loii -ci-Cher), infanterie 282.
CJiûteau rtcuô, Soiuaiu (NoiU). inlanlenc 282.

Chatou Louis, Triguùros (Loiret), infanterie 282.

Chaugnon Ai sène, Valence (Drôme), uifunterie 75.

Chaumely Henry, La Havre (Saine-lnféiioura), inf. 402.

CÎMuimeron Gaston, Vimnry (Loiret), infauteiie 282.

Chauvin Albert, Laejuy .Seuie-ot-Mantc), zouaves d.

Giavanou Georajea, Pans, iafontarie 282.

Cbenille Céleatau, Sully-s.-Loir (Loiret), ioiaalarie 282.

Cbeaueau Eugène, Montoue (Loir-et-Clior), iulautoriu 282.

Cbesusau Ëvratm. Ugny-ke-Hibault (Luirésl), iuiautarle 282.

Cheaneau René, IWtentoire (Luir-et-Cber), infanterie 282.

Chevalier Chai-tes, Nantes (Loire-In fén eu ne), uifunterie 40L

Chevalier Daniel, Cayoux-sur-Mer (Souuua), îufoiitarie 402.

Cbirade Antenne, Aydat (Pujr-de-Dûiuiij, infontorie coL 3.

Cbagot Emile, IJeaulieu, infanterie 282.

Chivot Abei, Mutsuay, dragons 9.

ChoUet Ernest, Villemc-uLiu, îufantcrie 262.

Chocpjet Conatont, Poin.4, iiifoiitûrie 402.

Choquet Feniaud, Suastre (Paa-de-Cuiais), infauteiie 402.

Chuteau Heuii, Rumegnies (Nord), minuterie 402.

Clabetloc J^rse^h, Plouarl (Morbihan), infanterie 402.

Condou Louu,, Concanieou (FirUatar*)}, aergeut, lufanlerlc 402

Cocltard AiUiui', Antuin, inlanteiuî 292.

Cochet Jean, Deau^eucy (Louot), uifouterie 282.

Coffin Aluxrl, Beauvol iSonime), Infanterie 402.

Coignet Itené, IvTy-la-Batoille (Eure), infanterie 402.

Compagnon Muurlce, Saucourt (Somme), Infanlene -102.

Constunt Hcuii, AiUy-3.-Nuyc (Sommej, Inluulene 402.

Contaat Jutten, Guotoenée-Pcufait (Loire-lnf.), iut 402.

Coquaut Alenandrc, O^aies (Pus-de-Calais), caporal, inf. 40?

Curbtn Léon, Ad..u, infuiikric 282.

Coron Georges, Evreux (Line), infanterie 402.

Cossu Honoré, Boluut (Seme-ot-Munie), dragons 0.

Cotunneau Yves, Rouduuullec iMoibthaa^ infanterie 408.

Counul Pierre, MlssiUuc (Loire-lnffrieuie), infanterie 402.

Courtois Victor, Nantes (Luire-Iufcj icure), infanterie 402,

Coulant Obvier, Coudios (Eure), infanterie 28î.

Couturier François, Cliampn^ney (Iluule-Snûne), mf. col. 8,

Crenu Louis, Plahafinoc (Finistèro), infauteiie 402.

Ci^tel Antoine, Magmcoui l-on-Coutay (Pus de- Cul.), inL 402.

Croiset René, SetHiiizclles (Yonne), nifuntene 282.

Crosmor François, Lanoé (Loir-et-Cher), Infanterie 282.

Dacier Eusêbe, Saint-Fat geau, infanterie 282.

Danger Calixte, Montnchn.d fLoir-et-Clier), piranterie 282.

DuntCe François* Plouenour-Menez iFiiuitère), inf. 402.

Daoudal Charles, Rospoidon (FlniMèie), infontene 402.

Darve Aimé, Pariset (Isôre), inrnnteiie coloniale 5.

Dnrvoy Lmi.s, Pans, Infanterie 282

David Jules, Winnezecle (Nord), infunlerio 402,

David Pir-ire, Paris, inbmlene col -m 4i J.

Debou MorcH, Paris, infiuilerie 2t<2

Déchut Léon, Paris, itifanterie 402.

Pérobcrt Abri, BourB-Marcnt (Ptm de Cal.io, infanterie 402.
Decorps Pierif" Theithet (Puy-de-Uon-.--), intonb-rie col 5.
Defossc Elic, CrcmareM H^is-cle-CoLiis), infunle1 ie 402.
lielaire Aimé, Boni^(■■■■'■'Hs-Luroche (\'cndc-c], serg., inf. 402.
Delalancle Gustave, Vrrtnantcs (Muinc-et-Lolre), inf. 402.
Delbecquc Aususle, ComtOM (Nurdi, inluntene ttJL'
Dehgny Auguste, St-Oucn-l'Aujnone (Seinc-ct-Oiie), inf. 402.

Donett Arthur, Heulcourt (Oise), infanterie 402.

Denier Maurice, Betteville (Seine-Inférieure), infarrterîs 40aV

DcnlaJulbem Amiens (Somme), Infanterie- 402.

Datuxol Aibort, PiarreCUe-ôe-Bot» (Loiiet;, infauterie £81.

Dcrouin Augustin, St-Btissou, Infanterie 282

Daeiorgea Aimuud, Nogei^aûr^Veniussou, tufanterie 281

Desvergei Jules, Lee Pleiu (Manche), dragons 9.

Devemois F'ranccaa, Gieu (Loiret), caporal, infanterie SU.

Devlae Euule, Auueus (Somma), infanterie 402.

Divemercsse-Luintircbo Reai, Mazamet (Tarn), inf. 411.

Divo Eugcutt, Pari», cuporal, bafantene 282.

DoriUeau Louis, Cbauvigny, infanterie 28S.

Drapeau Rcue, St-Vuiceut-Puymunfrais (Vendée), Inf. 4M.

Dubory Gaston, Poiia, seryant, mfanleiie 282.

Dubé Etienne, Moiitceresson (Loiret), infanterie 282.

Dubois Gastuu, Boulogne (Pus-de~Calais), infanterie 402.

Ducoul Joseplt, Méry-sur-Oiae (Seine-et-Oisa), cap , Inf. 40t.

Ducrocq Léon, Desvies (Pas-de-Calais), infanterie 402.

Duffault Anatole, Naintré (Vienne), infanterie 282.

Dufour Joseph, Manyinoulay (Pas-de-Calais), infanterie UM.

Ûuhein Léonce, Courneres (Pas-de-Calais), Infanterie 2B2. *

Dumontier Pterre-Désiré, Hodenc-en-Braye (Oise), Inf. èTA.

Dupont Cliarlemngno, Béthlsy-St-Pierre (Oise), chase, 8s.

Duqucnne Louis, Forest (Nord), Infanterie 402.

Durand Georges, Fresne, Infanterie 282.

Duisndière Louis, Derval (Lolre-Inféileure), infanterie 101.

Durry Marcel. Pans, aspirant, infanterie 402.

Duru Charlea, Sl-Lucien (Oise), infanterie 402.

Entz Marceau, Boulogne-sur-Mer i Pas-de-Calais), inf 401

Elicnne Gustave, Rouen-Outreau (Pas-de-Calais), mf. 40*.

Etuy Emile, Boulogue (Pas-de-Calais), infanterie 402.

Faou Joseph, Sizun (Finistère), infauteiie 402.

Faucher Emile, L'Orbne (Vendée), caporal, infanterie 40i.

Favreau Alfred, Montaigne (Vendée), Infanterie 402.

Fayolle Edmond, Outreau.(Pas-de-Calais), Infanterie 40B.

Féal Joseph, St-Jeaa-du-Doigt (Klmstète), Infanterie 402.

Fenet Eugène, Calonne-Liévtn (Pas-ci, Calais), cap., Inf 4*

Fiez Alexis, St-Martm, infanterie 28^.

Figuière Louis, Chatou (Seine), capoial, infanterie T82

Filei Emile, Mesnil-Amelot (Seme-et-Mainei, dragons 9.

Fontaine Eugène, Sl-Amand-les-Kaux (Noid), tnfaïUerle 4M.

Foiner Louis, Quei rier (l'imatéiel, infanterie 40ii.

Fossior Louis, Pans, infunteiie 282.

Fou»|Hlt Juheu, Anliouieies (Pus de-Cabus), infanterie 402.

Fouquet René, Montutalre (CU&ej, cliasbeurs Itl.

Fourct Louis, Ozouer-le-Voulgis (Seme-et-Maine), inf. 282.

Fournel Mauiice, Hoism-Coupiyny (Pas-de-Calais), inï 401.

Foumier Paul, Dot- , (Loiret), infanterie

Fourré Alphonse, i.oir-et-Cher), aspirant, inf 282.

Frappart Léon, tu "-'td), aeigent .infanterie 408.

Froyas Charles, Paria, .tiuuitene 5.

Froidin Henuann, Saintes (Charente-Inférieure), Infont. 9S.

Gull Joseph, Gutdel (MoibLhaa), infanterie 402, ,

Gall Derien, Sezun i P iiuslei e>, infanterie 402.

Gnlleraud Jules, Guueion (Loire-rnfçnpure), infQnteiie 402,

Gabier Gaston, Pans, infanterie 28^.

BOTMlM* Heiiu, Puns, infanterie 4u8.

Gerbe Edmond, Puris. infanterie 402.

Gaudin Alexandre, Plouquenart (Côtes-du-Noid), inf. 402.
Gauthier George», Pana, sergent, infanterie 402.

Geffroy Joseph, 9t-Aubin, infanterie 282.

Gentric Laurent, Patuueait i Finistère), infanterie 402.'

Gert Joseph, Mousbuuheri (Somme), infanterie 402.

Gilbert Maurice, Amiens (Somme), Lniantarie 402.

Gillst Louis, Ttmory, uifautene 2S2.

Girard Louis, firébémont (Kure-et-Loir), dragons 9.

Glandon Déstré, Chaniy, infanterie 282.

Coachet Yves, Lsunule» (Finistère), infanterie 402.

Gobron Fernajié, Faches-Thumesnu (Nord), infantr-rie 402.

Godec Olivier, Plougouvert (Finistère), infanterie 401

Oodefroy Jules, Lnucbare-mir-fiomnie (Somme), inf 402.

GomfBAse Louis, Rospordeu (Ftnistère), infante ie 402.

Goulaouen Guillaume, 8t-Thurien (Finistère), infanterie 401

Goui-venuec Goulven, Lamules (Finistère), infanterie (02.

Grandi Ferdinand, Paris, infanterie 5.

Giegoire Julien, Lomaiee (Vienne), chasseurs 26.

Gi enard Charles, Biignou, infunierie 282.

Gngné Albert, Paris, înfanten» 282.

Gris Benoît, Charentay (Rhône), infanterie coloniale 5.

Grout Gabriei, Rciuen-Ontrim (Pas de-Calnis), infanterie 40è

Guegtien Isidore, Sl-rterrien (Fimitèréi, infantene 402.

Gueguen Pierre, Lani|Hinf-Gueuiiliau (Finistère), inf. 402.

Guetta Pierre, Bréjjes (Finistèro), infanterie 402.

Ouenard Emile, Boiilnunt-aui -Mer (Pas-de-Calais), inf. 402.

Guenoli Gabriel, Pluudm (Finistère), inlanterte 402.

Guéraul Masaféosi, Le Havre fSediie-Inféneure), cap., inf. 282

Guerrier Femand, Pans, -ergerrt, infanterie 282.

Guianvarth Jaoqnes, Hnhars iFinintère|, infanterie 402.

Gulchaoa Corentm, KusAiil, infanterie 40E.*

Guisrnard TonsaHint, lieu g non (Ynnue), infanterie 282.

Oitillennie Edouard, Le Havre (Setne-lnférieure), Ulf, 282

(millet Réy, St-Muuriee (Seu.e), caporal, iritanterie 282.

Cmllin Emile, Monts (Oise), infanterie 402.

nnitlonneau Constant^ Aiuenay (Vendée), infanterie 402

Gmllon ïvee, Sit-Po|^le-Léou (Finistère), infauteiie 4<)2.

Guillouteau .losepli, OueiHchn (Morbihan), infaulene 402

Guimeud Louts;, Langmdic (Moi bihan), infanterie 402.

Guillar Henri, Veramlies iSeme-et-Oiael, infanterie 402.

Gutvarch François, l'Iouvoin il'ini*.tère), infanterie 402.

Guivarah Loaw, St-Pol-de-Léon (Finistère), inf. 402.

Gnivarit Yvea, ttVsjrian (Wiuislara), infanterie 402.

Guvcitnarlt Vincent, Morlaix (1* uustèrei, mlautene 402.

Habert Marcel, SMtwnaui i Loir-et-tJiei), inluntene 282.

Hachnid Fernaud, 1* Havre (Seine-Intérieure), mf 28l'

Hnlhen Jean, Sl-Anne-Oomplon tLoire-Inféi leuie), inf. 10".

Harry Henri. Chepelou (Loiiel), infanterie 282.

Hiiithur Jean, Moluy-Litti y (Culvadus), infanterie 402.

Helan Roger, Lery (Eme^, infanterie 402.

Hennchot Luui.,, Nuyai-Pontivy (Morbihan), infanterie V"

Henry Mexis, Pans, uifaalcne 282.

Ueary Maurica, Paris, infanterie 282.

Henry Auguste, Chuelles (Lolietl, infanterie 282.

Henry Fruuçots, liiuspai't (Finistère), infanterir> 402.

Herviou Jean, Plouevez (Finistère), infanterie 4(J2.

HéliOï Anatole, Abbeville (Somme), infanterie 4.fi.

(A Hlivrt.)
 
Annotationen