Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
(BAZKTXE OESl ARDENNE»

LISTE N° 177 COS^TEDiA^T 4S0 NOMS

(Reproduction strictement interdite)

Us cars m tto te GfoujMs.déîicnBn! les •oiroîte où bb trouvenl lis 'prisioilm dont les non sqIviqL — le total des noms publiés }utqu*aujojiriI*tiul n nanti I invlren S62,G60.

Total tïcs prisonniers français Internés en Allemagne i 340,000.

GlESSEN

(Suite.)

Follet Charles, Paris, cap., inf. 1^7.

rt»ntaiae Jules, Val en ci en ne* (Nord), «erg., inf. 147.

Forestier l'urne, fin ml S ii. r, [fWeyron), ir.f. Sé*.

jtfcnrrdruiier Albert, Amiairs (fcomme), cap., inf. tïo.

fOurnier ii mffn*i«, Oomplont; (Aniie , inf. 80.

Ilanxrnior Pionre, *err/tgnon 'fPyrenéoB«OTiem«lc*), Inf. Bo\

ft»*dh»liij GWMnl, Parfit, >?•■■>:., luf. Yéj.

preno» Ju.ni, G»m>u (fcoOe), inf. 80.

ftnfiii Alphonse, PoiAry '(Aisne}, inf. -1*7.

François 7iug*S6, "Ohiiivency (Meuse), inf. ^7.

rVançois Henri, Paria, oapv inf. 1^7.

Fredel Joseph, Corsopt (Loire-Inférieure), inf. 65.

ÛalUardCyprien, Saint-Bonnet rLeooro), -hlf. flo.

Giilldri Marina, finlaUJuan-Boure (Ardonhe), inf. I|ï.

OflUlff- Emile, JJa*4nrs ^Hérault), inf. I4«,

Qattteii rionri. Saint«OhnJ.rcii (Cvout*), irrT Sdï.

Uarrlgr lïerrri, •tHxt-Mand* (8e4nn), taf. 1^7,

Gaukert Lucien,, Armiason (Aufle), inT. Tk>.

Gs.udm Pierre,. Htusson (Mnnrtic), inf. 80.

Giutrand Jonfk< VesMlèasas kveyron), mf. lo.

litu^m Joan, éltwufau Renflée), inf. C.,.

Gaverieux Siméou, Sfculioir (Nord), owp., iift. it)j.

fiâfiffnvUK im 'ilmliin (iWdtô, in'. «o.

Oigmufl «m^M, Oimfboli (AveyrotV), inf. "Bo".

Oeffray Jean, Rwoofleuc (Morbihan), aerg-, inf. G». *

Gcffray Benn ÏJm1», îrhignac tLolre-lnliîrieuiia), inf. M.

Ounieys Léopold,, Narbonne (Aude), cap., inf. So.

Gérard Arsèno, Llgny-en-Cambrésit (Nord), inf. i/Jy.

Gérard Léoni Virler-au-Court (ATalennts), 1tif. ta?-

Gérer* Lotis, OMbftry '(AroVrrneé), inf. 147.

Gtvnorm Laid», ftaRdtoma (ArflennoeO, inf. iJJ.

GJhyrtfim* Simm, Garnir lu (flDrfi), hol lif-

t**gntc Sierra, Eauicbe* Grenier (LoiAraJ, inT. S*i.

1#iUei«jrue ,! .-la., BaJ—^e (NtttttL 4*1. i4".

Qilloury Alexandre, Le Pouliguen [Loire-Inférieur»), Inf. Bo.

(Haut Emile, l'art», cap , 1nT. 6n.

^fjrfarfl *Àerr?, IJtsyosur-Ourcq (Seme-el-Marno), inT. 3éi.

(Artud Louis, UCbs*i*lle-det-Pol* (Ohucnle-Inl^, lnjT. 147.

[&remé<r: Taul, Jouy le-Chàkl (SoW-ci-Ms: ne), Inf. 80.

Gleixee GiMàiail^ ôrtulhel ^ t m), iuT. S...

Oofltrfl MtKWifttm, « Auj—hii Wftoia ÇtÈÊÊ*mQi$i M

GomWcrt Frédérto, Entraygm» ^ATeyrwn^, inf. tdï.

Gar^eon lAoo, P*rii, *«»f.

Gjouaié Ferdinanal, «VIau ^JLnà(T*X iaf. As.

Goudroye T inr^wai*, «orolt^tarltar (l'a» lie-T^iai»), Inf. t i7.

U'ummi AtaffoMa, Mwmnutlar ;v«nd^r), Itrf. «S.

âtnanaaWi Mkvév, tikVl-lwTW (RaailfiHj, «ttf. *Hf.

CtnuVB Arné, Plfl^antm (Fmiitfcrç), M. <4.

Goutte jyfanns, Serrieiï* (Lorère), inf. 54a. ,

Gouyet Jean, S*Tïrt-F?Tix tAiltfre), Inf. Bo.

liaafalil Vcibn, Triel s or S^in» (Satat-et-Oiari}, tnf.

GrtfT Georges, 'Pirui, inî. flo.

Gjarejat Jean, Paria, inf. 34».

CreTHer rMiwnii, f-wWins (Aurt^, inf «3t.

Grein AlLcii, Saint-Juéry (Turn), Inf. So.
0ÉMÉ Juloa, I>en* (Mnine-ot-I^oire), «ny^ fnf. 06.
Ur« AtphonM, Ôt-Lnorent-SolBnqiic (î'yr.-OrioilV.^ iof. 8$,
Guiriin Auguste, Nantes (Loire-Inférieur»), InT. ijf.
Oirfry Pterre, L'Oie (Vendée), inT. fjft,
Gutbnn îean, "Sctoe (FinhUre), inf.
Guibcrl Marcel, La Tranche (Vendée), inf. (jjt
Guibout Pierre, Amboiïo (IndTe-cl-Loirc), inî. 8Dr
■Cuiohen iwub, Huelgoal (l inialùro), oaji., tnf. 1*7.
Gniohanl Joauph, 1* limite, tLoire^nférieuro)., inf. «5.
Guilbert Eugène, Seraucourt'V-Grand '(Aisne), inT. 1^7.
Oulllcmrt Augirrte, Bt-rIilaire-de»Voust (Vendée), Inf. îfrj,
Guilltfl Alexandir, CUMatMHMR fj oire-lnTér.), inf. 147.
Cuillou Fntnpoia, Biimpnrta (Fmittiiro), inf. C4.
Cuillou Jooti, CUateaulin (Fmnrtère), inf. ijj.
■Ouillon 01in*r, Qiilmpcrlé (Fhiiitère), inf. «47,
Guinet Henri, Moutierï-s.-î«-Lay (Vendée), inf. ify
Guinjard Sylvain, Glcnie (CreuseJ, inf. 34a.
Guiraud Jaci^nom, <lumiè?nc (Tnrn), InT. So.
Guiter André, Kaifconnc (AHdtO, Lif. 85.
Gutel Tictor, Jouy-aur-Morin» (fflkic-q(-Marne), lui. S4Ï.
Guy Henri, '5aint-T)eni» (Seine), ferg., inf. 80.
fïtliarc TtenÇ, "Valre-ioui-Corbie tSomme), înt: flj.
Warfly Mb, StJMaur-du-Deiert CLorre-rnTCrraira), InT. îAj.
BmooSI JeflB-^jonia, Hog-ormec <Finistèrc), trrf. 6\.
Caret Léon, NeweHe-eur-Gerie (Korfl), niî. 147.
Simon tforré, Àrieo : .i. - V;. inf. «4.
ilen«rf Jrtiobdl, Douattnonez ÇFhiiatèrc), ùif. fiô.
Ha,n-:U.lVn»; CelombM (Seine), a.?., inî. Si.
Henry Hébert, Pouru-Satnt-ltamy (Ardennaa), cup., inf, i4;.
Héral Auguste, Carmaux (Tarn), Inf. 80.
vflBTanfl h»n, ^Atfbin-uc-WayBtfWronfle), Wtp., Int. ï"4j.
•lermel Wfffkieai, ÇJt-Swn^-BiHJe-Peyrc !$jorfcr*), *«if, t<4*.
*ew« 3eam fteartiiK, ffetmc (MwMliaai), *nT. «6.
Monlèa Henri, ranu (Avde), C*p„ trtf. «B.
fiev^aia a^nOicoam, Lutam^er (Ltnw-IijPrieure), i«f. 1 if.
■Hoyftia Gaïkn, Valenracnoes (Nord), inf. «47.
Hue Raoul, Lnvaur (Tar*), i*f. 80.

Huet Emile, Lyon (Rhône) inf. 65. \

HngonnW Ifcnn, ^rtflea f?Lo«tre), InT. Î4a.

Wumea An*nc, <liftiiB UPDe-VIçOaliris), iMT. «47,

ïlyeberaree fiw*e, Swlesm- (Norèl), înï. t4^.

ifcW.ortr«.d. Lapul-'iie ;.Au<lc), inf. «t>.

iftlbv Jdot, Ûoarrii (3Mk& amCAfc.

I—Wi Emik, Sedun (Ardenait*), inf. n|g>.

J^aoaona Jaoaua», l'uul.^-i -1 .im), inf. €0.

Sanol Xavier, Setatariei (Nord), cap., 'iof. i4j.

iarlan Paul, fiaix (Tnmj^ Inf. flo.

Itiiara Aletaiilre, Tanui (Tarn), InT. II*.

Jeannou Albin, Llmoux tAucîe), ieçg., SnT. Bo.

Imart Paul, Narbonne (Aude), <Hf. Ho.

MM , fti» watte» tfyv໫«B>«9«t(mt.$., a«rf., 4nf. 80.

Jolie Jean, PibariBn (Gironde), inf. 66,

Jonanen Kiuna, 6t-Germaln-dc-CalbertB (LoeereJ, Inf. 34Î.

îourflan Loul», Tîtjaay (loiro-întiricurc), inî. 64.

Hier AndrE, ftfantaa* tAufle}., InT. Stv

Julia Maurice, tîraUlhrt fTorn), Inî. flo.

Julien Eriiîle, Verriî>re8 (Aveyron), iol. 3.'ji.

Xeroula» Jean, Saïnt-Yvi (Finlsti^re), cap., inf.

KienM Luoion, Levnllola (Seine), nfp., inf. 34t.

Kray Violar, Couàtlkarcpu ^Nord), génie 3.

LaLat Ji"n( Aumt (Ariogo), inf. 80.

Luboric Paul, GoueiUca (Haute-Garonne), inf. 84».

Lnbro Paul, Monteuq (IxM),-eerg., inf. 8e.

Lanair 'George», Toulouse (TTaifte-'GDronneJ), Inf. 8tï.

iLncombeHenri, Quamjac (Avcyron), îaT. 34»-

Lacxïinbe Philippe, Quanij:ic (Avoyion), inf, 34a.

I.niTnrgc Jacqnea, llle-s.-Tet (Pyr.-6rient.),-oap.4our., laf. 8*

LnffiLtc Paul, Mprapoix (Ariùgo), cap., inf. 80.

Laffont Jostpb, HArroque-FJoIinaa (Ariùge), inf. Se,

Litfoo Urbain, Cioinpoleibal (Avcyron), inf. 8e.

T^gorde Tîippolyte, Mannn (Creuse), inT. lo,

Leima Henri, Frénois (Ardcnnc*), ïnT. i47.

Lambourg Georges, Hecq (Nord), inf. «47-

Lamotte Auguste, Balan (Anlonnos), «erg., inT. î4?.

Lamouroux E,, Argenleuil (Seine-et-0i3e), cap.-foar. Inf. B*.

(Luncicm Joiapk, Beurec-Cooq (Frnleli-re), irrf. 64.

Landry Auguste, Chitn'on (Vendée), mf. «5.

l*rmÎBnx Erneet, Opnnin (Nord), a»6me 3,

Lohniel François, Pleyben (Finistère), inf. 147.

Lannoy Orner, Notre-Dame-au-Tïoii (Nord), génie l.

Lança "Dt'airiS, La NouveTle (Auda), inf. 80.

Laplaca Achilla, fiarigay (Ardennw), M. i4j.

>I*jKmjoiW Elie, Agen (Lot-et-Garonne), inf. 8e.

Larohoron Cfearla», Neairfle-ê h in HHarti n f^hu»), lui. 44.

Largay Oaarlea, Curacd'Aode (Aooe), Éafl. Bia. »

ÏjmeerTone Albert, Pan '(BaseeB^yrftnfe»), *erg., tnf.

liston Victor, Cauflry (Nord), cap., tnf. 147.

"Laurnire Antoine, Quiasac (Garfl), inf. SJa,

Laurc T/mia, Paria, in/. 64.

Lattrena r.'lix, St-ElicnHe-de-Tulraent (T.-ct'G.), inf. 8*.

Leurrai 1 Gabriel, Graulbel ffurn), inf. So.

Lwigae Alfred, AuriUard (J^re), inf. 34ï.

Cealoa Julien, Scnerguaa (Aveyrrwi), inf. tfo.

Le 'Bnre îVent^, Ponlclwpnt (FiniMi-rc), inf. «4.

t>bara Gafcrhi, Anstanooiï^PloanS (Fmitter»), ^énîe t.

Lebetlfaj Antoine, tcourt CPat-de-Calaiaf), irtf. 84.

Lo Bihan Julien, St-Jean-du-G.ien (Morbihan), iof. i4f

lioblaoo Joocpli, Chduvé (Ixiire-lnfurioure), Inf. Ifi.

Lo Bourhia Joauph, Soaer (Flniat%Po), cap., iaf.tfaf-

Loolero Louia, Thonne-Ie-Tlnl (Meute), vif. 147.

Lenleroq Goiarlot, Preieeu (Nord), 4of.

Ijccomto 'Emllo, Aabot (Somme), adjudant, lut. terrtt, «f.

Lefabrro Motfrtoo,, Grnnéle-Synthe <Nord), inf. 1(7.

Lefevre ttetn^ea,.Anzin (Ntwtf), htff. 147.

LeTcTre Kofl, Aime* (NortT), iW. 147.

LccToo Francuii, Flcvio (Càtca-du-Nord), iaf. a/|8.

u-Mario, Leoml-Uiundon (Morbihan), inf. BB.
lat fis» GflDrW, L'Frfuullo (Tarn), èut. Ba>.
La Golf Lonat, Hnelgoat (Firùatère), inf. o|f.
fjottCo Lé>n, Chantenay (Nontet), inf. -64.
Lcmotne AtHretr, Kroopatt [Noffl), 4frf, 147.
lArinfme Jeait, ïtnM (Finlate»), InT. 64-
toroy François, Creardn (Nord), inî. c4f.

Le Scanff Joseph, Quwnperlé (Finialcre), inT. 147".

Leoconarnee Pierre, St-ïves-Lîgnol (MoTliihnn), inT. 66.

Leecure Jean, Sebrnxao (^v'eyron), cap., Inf, 84a.

Leeur Alfred, Berguea (Nordj, cap., inf, i4?-

LoTallec Jean, Motlan CFuiislero), inf. 145.

Lcthuaut Louis, Naizin (Morbihan), inf. 64.

Levast Maurice, Lille (Nord), inf. 80.

Levesque Albert, Nantes (Loirc-lnfôrietire), tnf. 65.

Lhelgouarch Pierre, Combrel (FinislÈre), inf. 147,

Livernaux Georges, Mézïères (Ardennes), inf. 147.

Llado François, Eanyuli-âes-Asprcs (Pyr.-Orient.), inf. 80,

Lococho Emtsi, Soiinean-leB-aWins (Morne), T»p., inf, 1^7.

Lodevts ïoteph, Plandren (Morbihan), inf. 65.

Loiret Joseph, Remouillé (I-oire-lnférleurc), cap,, Inf 6Ï

Lorand Eugène, ILanouéc (Marbiluiii), inf. 64.

XxMibie Joeepb, Béliers (Hérault), inf. 34a.

LoceEmîle, Wignebîca (Nord), inf. 14.7.

Lucas Josepli, Paris, inf. 147.

Lucas Paul, Ferin (Nord), tnf. 147.

Magdnbru Angnste, ïje Pin (Arifrge), rriî. flo.

Magddain Eugène, faris, inf. 34a.

Mabj Eugène, Pornlcnet (Loire-lnTérïeure), inf. 147.

Maillard Jean, Eapetwl (Aude), inf. 34a.

Metagneneau Marie, La RnifÛtVe (Vendre), inf. 147.

MakroLonia, Pari», aerg -fnur., inf. 80.

Malaonnenve Jw,, La Chuprlie-aur-Ledre (L -Icap., wrf 66

Hoadrtnt Ahcî, «arrêt (Anèfe), «rT. flo.

Marois Safli, Le» Hognea CFjnre)., ctp., 1nl 015.

Marchand Jean, Viviez (Avcyivni), iHT. 80.

Marconi Désiré, Hacthes (Nord), ïnî. aK.

Marlard Aboi, Pont-de-briesmea (P.~de-C.), cap , Int. {4.

Morqiiet Auguste, La Baule i?,o*re-lnférieure), tnf. t>5.

Manac Jolet, Porîo, «op., inf. 44.

Merbrmort Antoine, Keâem (Wlfl*t-Vf}e-tae-), InT. 80. i

Martin Anguste, LocTewe (Areyron), rrrT. S4a.

Martin Êugen», Vincennes (Seine), inT. 157.

Martin Léon, DtinviUe (Meute), i»f. 64.

Martineau Auguste, T'oiré-sur-Vie (Vendée), inf. 64.

Mnrtmoi ïoaepfc, Narbormr. (A*nde.), inf. flo.

Mtrty frtnçait, fora (PyTénées-Orientai), înT. Hi

Marty lérome, floujtn (riértïrit), Ttrf. 35t.

Morty looeph, Castelnridirry ÎAnde), tnT. 80.

Marty ïoteph, ViTtefronotre T,AYoyroii), tnT. flo.

Mu Louis, Bram (Aufle), wrg., InT. 80.

Mathfi Loiria, Bnmpilion (Setae-et-Mame), trtll. a pied fi.

Manrd Jean, C>iufTrne*t (Lozère), serg., inf. 34a.

Maury Laurent, Opoul (Pyri.née*-OrienUlc=), inf, So.

Mtnry Louis, Saura t ( \rifegf), seig., inf. «o.

Mtyran Looia, Lobaotide (Aveyroni), inf. 00'.

Mèche Lmits, aoqnefére (Aude), Mf. S*.

MeftcîbiorIkagene, Dv*Hriery <(Aedormei), rtff. tï7.

MeHrt Paul, Maxèrea (Anège), cap., inf. «o.

Ueoault Arthur, Tigy fLtnreO, ù>T. flo.

Mer Emile, SatflKiir CNord),, tnî. 147.

Moral Jenn-Baptiste, Va y (Loire-inférieure), #rtf.lB4.

Morfllon Raoul, Chanmpxgny '(Seine), c*p., inT. S4a.

(A wim<re.)

oyyrien qui ne laamat lÉBMHÉMI * joinalrt 'ho oVor 'bouta ■
devant le rcnchérlxtement continu dos vivres.

La www 4 TV^ent ^Vm «flt4, la -dUtrOise, dB l'autre.
M. Merlin dénoa^aftle nontraslt k la tribune, après Mistral,
et s'indignait dn fl» fTctcarpcflette qill porte let habiles au
ciel et précipita les simsiltanent koon&ioa ao gouffre. 11
faut aviser I . . »

JUSTICE FRANÇAISE ET ALLEMANDE

Sous ce litre" H « Wor*tfrt««c*ie ATItfemeine Zefftmç t
écrit :

Deux oflïaers français prisonniers de guerre, la lieute-
nant Dcfcease et et l«HMl Hervé, oau 4M oMBaâknet

récemment par*ea>e*teU $c guerre a «ne année «t une année

al demie de prison de foflercwe, pour refut d'onftttanct.

Ils rvaitn", s-eteté <le « présemer t l'appel tout pr6texte_
da maladie Au «opêrieur allemand, qui alla lat Cberchor,
ils résistèrent par onies de fait. Le lieutenant Hervt s'oublia
mime |*inju*i prolfloer flea injures. Le condamnation a été
promancée par un cooaeil da guerre et -confirmée par le
conseil «oniraee»- oprta linterjecilioa d'appel. Bien qu'il
s'agit d'un j'U^BMaul légol, it gouvarnetitcail iroaaciaia, tant
ad eM«.itr" os •ennCrïtealer la validité, tit candi»m, k titre
et i^an'isoitsea, dotât: officiera ailernoods priscorntera de
guerre tU>r, mm*, prwon de forteresse. Le gouvernemenl
sfÇemand et vol oirtie^, pot oette mesure arbitraire des Fran-
çais, de famé conflorrt, en guisw de contre-mesure, trois offi-
ciers français, pour chacun doa deux officiers allemand!
dam une piuon do forteresse allemande, dau laquelle
iis d?rrir>n ■. • jusqu'i que les deux ofiieiert ollemands
soieat ramenftétant un camp ^'officiers.

Kn aalSM ttto.pi le gouvernement «Jlematid répaméit au
jugement 1 ujuttiËaLlt prommnt «ontra le lieutenant da
réserve Etict, ruisonniet de guerre en Franco, par dot
mesoroa de ri^irettfliH. Erter ovait, pendant la marche sur
Petit, tmi l'ordw de ton t*icT, mit le feu k une maison d'où
6,1» franc -Itrewrt ciffls avaient tirt sur les soldats aTlemands.
Ct ntst pas k Crier qu'incombe la responsabilité de eotti
meiure, tvtUiTemenl justifiée, d'après lea loti militaires,
mais eJtcliusrvrmtnt. au supérieur qui avait donné l'ordre.
Dans un jtmrtwl de guerre Erler * fait mention de cette
action. 1\» *,pti6t, ii tut fait prisonnier par les Français.
La rxi-.TiL, „, liàiii et foitma] de guerre oenéodest k une accu-
sation pour Litcviktse, q**i se termina pur la éftgroéeliue
dlïrlcr, lefpiç] fut condjmné, en outre, fc vingt ana dt
elHlsyiM f,"i1çré«n dosHc. abondant k la décharge dTîrler,
dont l'innonconoe-^afl mise hors de doute, lo gouvernement
français refusa de réviser le procès, sous prétexte que 1*
matériel ne < onlcnail pa? de faits nouveaux. Erler se trouve
dans le péliiLcncïer-d'Avignon, où il est traité en forçat ordi-
naire H ie trouve-dans le même dortoir que les autres déte-
nus et *1 énst lnoeeiv -dix hcuies par joui dot nattes «t det
paniers iWie oCoseparUon intcHecluell* lui est interdite.
^obj cttvr- ta.miL, raVlMnagne a fait conduire dans des enai-
,0ni d(: «l^enijoo tnitttoireti dix officiers français nui sont
ïoumn ao lu.'rtc-tjBiitmt^rt quc c^nf infligé au lieutenant
4fler. t'es &lt ofGclcn iCBieront dans cft priions jusqu'à
que le iKMjlenanVfVler «oit ramenf: dans un camp d'ofti-
2Bnpri«.ja..4LTt. L'AHomngue posrfdc fuit plus d'effi-
cior» Erançxis s>»aonniûri que la France ne jtosacdt d'offi-
1er1 allemands et peut par conséquent aitendro tranquille-
ment l'aturet rcpré-aillca de la part du gouvernement
Wançait.

Autour lia /a Guerre

COMMUNIQUÉ AUSTRO-nONGP.OIS.

* Vienne, fl> juin tofflciet).

Th^dir? de la puerre russe.

Mier la çaruiaon du f ont fortifié de GaemewtU dut se
sttpléer tout le fui oonoentré 4e l'artillerie d'un adversaire
bien «upécienr on sombre. Dant la ouït, l'advontain foi\o
tur plueieurt pointa le passage du Pruth et pénétra flan*
Cssme» Ht. Nco troupe* ♦vacntrent 11 tîHo.

En Galicie orientale la situation est sans changement.
A l'oneat 6» WifniovrcryK, t la Stfypa, de* attaques russee
furent enrtyéot far notre artillerie, tn Volbynie nos
troupot ont gagné du terrain au nord de la Lhpa, au nord
do Goroduny «t pris do Lokacay, et renouasé de* tontro-
altaques rustot. aVrant-tiier «t hier <]■:>'< xtrisonniert et 3 mi-
trailleuses restèrent entre m» mains.

Au nord du oecleor de Turya dot forcée allemande»
firent prisonnier!, Bskat des combols evantageuxL 11 e>ffl-
olert et 3,446 soldat» russes ct -prirent tin canon 16 mitrail-
ltutet. Entre ac4.nl et Kolki de îortes attaques russes Turent
de nouveau r poussées.

.Tn^itr* de fo juerre ïîaîicn.
Au front flo 1 isonzo hs Italiens s'apprÊtèrcxU de nou-
veau sur plusieurs points r. attaquer la partie «ud du M&11U
Stn Miobelc et net ix>til.ions dt hauteur «u nord do la itèto
de pont de Tolmein. Grèce à cotre feo d'artillerie leur
•ttaqoe ne snat.tt développer. Dam W iDoiosnitet l'acirvité
ennemie et nftecbe de Ttrçon générale. Seul le Monte £an
Cadinl fut vioramment bombardé par intermittence, epièa
quoi plusreun faiblet ottaquoi Turent dédenchéet et
rapidement repousaées. Le* italiens renouvelèrent leur»
attaquai débouchant du secteur fte Primo Lano et contre
botre fi ■.; au and-ouest d'Asiago ; ces attaque* furent dt
nouveau repousaées.

ThéditT de io gncire au Sutf-BJol.
Aucun cliangement.

MORT DU GENERAL VON MOLTKE.

Borlm, Il juiu.

Le général von Moltxe a wecombC nujourdliui, à X h. So
de l'après-midi, k un anévrivmè, iors d'une cérémonie Tunk-

hre en l'honneur du fcldinuréchal von der Goltz, au rleich-
stag.

Le général von Multkt était Ûgé de 68 unt. & était le
Ois d'un frère cadet du gmnd feldmaréchal du mfme nom,
^Il avait fuit la oarnp.igne de 1 /-7 * e. devint plus tard
deuxième aide de camp de ton oncle. Mn iguG II succéda au
Comte de Schlicffen comme chef d'état-major. TravaillL'ur
as*idu, il remplit avec «necès tes lourdes fonctions d'orga-
nisateur de l'armée allemande. Lorsque 1k guerre éclata. Il
resta à suri poste jusqu'au jour oii sa santé, fortement
ébranlée j^ar le travail et les émotions, t'obligea 0 le quiller.

Il pnl alora la direction du acconfl état-major (Slell-
veiti'oteiid-'r Goncralslob) et c'est h ce po^le que la mort
vtcni j'entofar.

Le sjatiBlal von ■eMct fui un humene d'une grand*
noblesse d Jnip, d'une foune volonté, et d une iianle ron-
ception du devoir qu'il n rempli jusqu'au liout.

LE NOUVEAU CABINET ITALIEN.
L'Agence Stefaa* annonça que M. Boeelli ett chargé déi
iAnitivornetit de eoraner le miuietène.

M. Pa!>lo Bosolli, l'homme appelé par la rot Viotor-

thnrntïi'Ud % former un ministère n'a jamais joué on rfclç do
premier rnng dans la politique itulîenne. Sa qualité (U

doyen du Parlement — M. fiooelli * 73 ont — l'a tant douto
tWtipné ou choix royal.

M. Boselli a débuté dan* la carrten aclminislmtivt et
K tlégé au Conseil d'Etat. Il fut longtemps professeur de
'droit 4 l'Université do Pis*. Il fit partie de plusieurs mini*,
tacot, ou dernier lieu du cabinet Sonnino est 1006.

Le « Ciornalt d'Italie » donne comme définitive la liste
tuivanto des nouveaux ministre* ;

Présidence : Boeelli ; — Commissaire politique pour Isa
iervice* de guerre : Hissolâtl ; — Intérieur : urlanfla ; —»
Affaire* étrangère* : Sonnino ; — Trésor : Carcano ; —
Instruction publique : Rufflni ; — Guerre : Morron* ; —
Marine : Corai ; — Ghernini do fer et marine marchanda i
Arfotta ; — Justice : Sacchi ; — Finance* : Meda 1 — Tra-
Tauk publiât : Oonotxii ; — iPovte : Fer* ; — Colonie* : Cci-
klmo ; — Agriculture : Rameri ; — Induetrtt et commerce ï
d* Neva ; — Sw» portefcTrille : ComandinL

^OjDYELLES DIVERSES

La Journée de 21 heure*.
Le* journaux pariaient det 16 e*. 16 juin débordent do
rjeteriptiont détaillée* ôa 00 grand événement que fut
l'avance do l'heara légale, 'Nc»us leur empruntons lot ligne*
tuivante* :

Enfin, o'eet Tait I comme dîsatt Voiture. L'heure légale
eet avancée, et 41 n* «érable p*o qao cette petuo révaluUcef
ait suscité, hier ooàr, autre chose qu'un aooawment do
curiosité, d'ailleurs vite «puisé, Méiœ ce phéooxukna d'une
journée de a3 heure* aculeuient n'a paru anormal k per,
tonne : la population t'ett beaucoup plut préoccupée de*
effets de l'avance de l'heure que de l'escamotage * en soi »
de* soixante minute* comprise* entre pnae heures et
minuit.

Si cette avance de l'heure, qui donna lien k de sa vive*
polémiques, a troublé" te tommeil «* quelque» etprlU
InquVett ou préoccupét de conformer leur réveil aux
néceetixé* du nouveau région*, elle sw parait pot, en
revanche, avoir provoqué do bien grande* perturbation*
lk où elle* étaient la plu* k redouter, c'ett-é-dir* dan* le*
gare* et sur les voie* ferrées.

A Paris, let théâtrea k revue* n'ont ou garde de .manquer
l'inévitable scène d'aotualjté. A onze heure*, la Gommer*,
Interrompant ta tirado, annonça au milieu de* rlroi

amusé* de la talle----qu'il était minuit 1 Et ce fut un»

sortit général* des montres de leur gousset dont te
réglnge s'effectua en musique.

Dit hier matin Tout le* eervioea publiée, métro,
omnisn», bateaux pariaient, ont conformé leur srrvlcé
i l'heure nouvelle.

Le* rentrée* dans le* bureau»: de» grande* administra-
tions ont bien accusé un certaiu nombre de retardataire»
pour lesquels l'avanoe du réveil apparaît moins facile que
celle de leur montre, mai* partout on t'est pour cett*
première journée montré indulgent aux récalcitrants et
00 ies * accueillit.... avec le sourire.

Et pour finir : Une jeune artiste avait necordé un rendez-
vous pour minuit k un soupirent persévérant, me recevait
de lui ce quatrain modrigalisnnt :

Bénit toit Hannorat qui, d'une heure rai it
A la marche du Temps, prjfeèjslh ma «te
Ëcourtc monofifnfe et rapproche d'autant
t L'instant béni, ma mie, entre tous les instants.

Le nouvel horaire Ht pour le snoins «n hetwesvx.

D y en * encore «l'outre* 1 Le* rédacteurs yur c-cemple,
qui, depuis 3 mois étaient obligés de lire quotidiennement
le* innombrable* missives et articles polémiques, qui com-
pliquaîeot d'une façon inouïe nne question qui, maintenant,
partît extrêmement simple t tout le monde 1

Une caserne tncendiée fc Avirjnon.

L'ancien couvent des Célestins, k* Avignon, transformé
successivement on hôtel poor le* invalides de l'arméi:, en
pénHeocier militaire, enfin en caserne du 7* génie, a élé
détruit par «n inoendie. L'imrneirb'le comprenart une
Chapelle du moyen âge classée parmi le» monuments
historique!. Celte ctiopeUe a pu être préservée des flammes.
Le* dégits sont très élevés.

Importation de civil* nègres en France.

D'après une dépêche du Cap, publié le 16 juin, par le
t Temps », le « général Hotlit, repondant a une rpirsliou, a
annoncé 4 la Chambre des députés que le gouvernement
approuve la formation d'un hataillon de «iflle mancenvrei
rioirt pour travaûier dans Je* port* français ».

La dépêche tse dit pas, ti let ouvriers français ae réjouis-
sent de travailler avec des nègres enptett.

La lutte pour la présidence aux Etats-Unis.

Une dépêche de Saint-Louis noue apprend qoe la con-
vention démocratique a acclamé MM. Wilson et Marshall
somme candidats k la présidence et t 1* vice-présidence.

Lea deux grands purtit ont donc nommé leur* candi-
dat*. La campagne «uivra ton court ordinaire, et {puisque
If. Hughes est un adversaire très dangereux pour M *l il-
ton, 1* lutte sert ardente, fcl elle ne manquera pas non j_l .'
d'incidents Vtfa Ot grotesque*. Déjà i» r< convention natio-
nal» démocratique 11 en 1 fourni , qui promettent, "On 5e
servira de tous le* moyern pour discréditer l'adversaire. A
Baint-Louis déjà, on a commencé par calomnier M. Hupbes,
car d'aprè* 1* « Temps » du 16 juin des liommes-sandwiehes
olrouietit dans la convention portant eet placards où on lit :
« Si vous êtes pour le kaiser, vote* pour Hugues I Si vom
été* pour l'Amérique, votée pour VVilson I Nous sommcj
pour W il son ! s

D'notre part M. WHton cioit irlilr d'adreeser de nouvelles
tnvectivet aux e Germano-Américains n qu'il ne nomme pas,
mai» qu'il vite trot obvirement. Aujourd'hui il «t impos-
sible, et serait prématuré, de deviner lequel dos deux candi-
dat* ter* nommé président. Tout œ qu'on peut dire, c'eat
que It lutte sera plus acharnée que jamais.

La grève norvégienne est terminée.

Dans son assemblée du i3 juin, le congiès socialiste
réuni k Chrtstwnia a décidé, sur la propositon du secré-
tariat, de terminer la grève le i4 juin, soir.

Les inveutiont uldec.

On mande d*> Londres :

Lo il juin, k la réunion annuelle de 1a compagnie
Internationale Marconi, le président de la réunion 0 dk qu ■
M. Marconi l'a autorise 4 annoncer que bientôt, grâce a
un nouvel appareil de eon invention, ±*s collisions en mi-
dans la nuit ou par un tempt brumeux ne seront phn *
redouter. Cet appareil tWs simple serait installé "sur la p1'
serelle de chaque navire.

• Pas de littérature. »

La veuve d'un officier tué k I*»«ernj écrivit dernière
ment aux bureaux oompéteiils de l'administration mibiji-e
pour leur demander un o ctat eignalétiqu* » des scrvi.es
d* son mari, cette pièce devant lui aervir de souvenir cl de
témoignage.
 
Annotationen