Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
GAZETTE

ARDENNES

ÎO JulllM 1811

LISTE N° 188 CONTENANT 200 NOMS

Les noms a lêib des groupes

{Reproduction strictement interdite)

les endroits où si trouvent les prisonniers Pont les ions suivent — Le total les noms pirate lusrMourrj'riul se senti i environ 868,400.

Total des prisonniers français Internés en Allemagne i 845*900.

ZOSSEN

(Suite.)

LargMler Jules, La Sentinelle [Nord), inf. territ. 2.
tebran Ferdinand, Bruai-Thiers (Nord), inf. territ. S.
L* Carboulec Jean, Chûteau-du-Loir (Sarlhe)r inf. col. 28.
tecBrf Désiré, Hénin-Liétnrd <Paa-de-Calais), ïnf, terril 1
Lecerf Jules, St-Saulva (Nord), inf. 127.
lichen* Antoine, Vicq (Nord), inf. terriL 1
Leclornq Emile, Volenciennes, inf. terrât. 1
Lecnq Léon, ©uiévram (Belgique), inf. territ. t.
Leçon:le Edmond, Denam (Nord), Inf. territ 2,
Ltcooftre Oliartee, Marquette-en-Oatrevent (Nord), Inf. 1
Le/lent Léonard, Anzin (Nord), inf, territ J.
Lndm dgnace, iDenain (Nord), inf. territ. î. •
Leduc Arthur, Quiévreclmrn (Nord), mf. territ 1
Lototrare tbwriea, Douchy (Nord), inf. terflt. 2.
Lnitbvre Ernest, Vicux-Condé (Nord), inf. territ t
Lefehv rr, Eugène, Parie, inf. ternit -2.
Lafcbvje J.-B., St-Amond (Nord), inf. territ f.
Lefebvro J.-B., Escautpont (Nofd), inf. terrât. 2.
Lûlau Ault, Viaux-Condé ^Nord), inf. ternit. i.
Lenglet Guislain, Beuvroge* [Nord), inf. territ 2.
Lenne Ernest, Avelin (Pas'dc-Calafts), tnf. territ 2.
Ltpan ■CharJ*s, Haspres (Nord), DU territ 2.
Lapon Addrflhe, Aveenes-le-Sec (Nord), fxif. territ 2.
Lapine Eugftne., Vicengne (Nord), trff. territ 2.
Lsquhm HemmL Odomez (Nord), lui. territ 2.
Léquime Paiil, HSnn (Nord), tel »48. •
Leroy Jules, Hergnies (Nord), trff. terril t,
Lesrfre Erneat, Qjvet <ATdenn«), 1nî. -territ *5.
Lesnos Désh*, ^ttlcnoieime* (Nord), Inf. territ £.
L»temfl Cérwtm, Valenciflimm (Nord;, inf. territ 1
Levwrt lierais, Nhrfng (Nortïl lut terrît l
Lswert îuïea, VaBeneiBiines (Nord), toi territ 2.
Laver Alphcrnue, "WaTters (Word),, inf. terril 2.
Lorthdoire Charl**, St-Amand (Nord), inf. territ t.
Loubette Jules, Atuan (Nora), tefî. toril 2.
Luex Ehe, Sl-Saulv* (Word), inf, territ -2.
Luisiez Léon, Trith-St-Léger (Nord), lui. terril 2.
Màenhaut Jules, HaBnon (Nbrd), Int territ t
Maine Alexandre, Sentinelle (Nord), inf. territ 2.
Malaquin Alexandre, Famara (Nord), Inf. terril 2.
Mâlaquin Louis, Sentinelle (Nord), inf. terril 2.
Malorme Camille, St-Amand (Nord), inf. terril 1
Marchand Lucien, Anzin {JVordL lnl. terril 2.
Mwwomiei Jules, Rsismes -(Nord), tel, terril t
Masset Louis, Frunei (Nord), lut. territ t
Mflnoax Lauréat, Neuve-Nïatieoa (Ardetom), inf. terril 16.
Mérita t AJhphons*. Danain (Nord), inf ter*. L
t Nicolas, Braux <Ardenne»), inf. 117.
trille» Henri, Hénin-Liêtard (Pas-ee-CaTeïis}, inf. terr. t
I J.-B-, Benaia (NordX tuf. territ. t
Monchico«rt Gatoriel, VaJenciannei ^Noixt), lnl terril t
Monlay Hubert, Denain (Nord), Inf. territ 1
Mann Aftritm, Aunrôufl (Charente),. InL TH.
Mortier ThÔodom, Bcaruges (Nord), inf. tanTït.!
Noël ttmfle, CMAfan-rAbbag. (Nord), Inf. territ t.

Olivier Augustin, Maing (Nord), inf. terril S.

Olivier Pierre, St-Amand (Nord), int. territ 2.

Parent Victor, Auzin (Nord), inf. territ 2.

Parlier Jules, Vicnlgne (Nord), inf. terril 2.

Payen Gustave, Denam (Nord), inf. ternit. 2.

Périn Joseph, Toupon (Morbihan), inf. S1G.

Petit Arsène, Couches (Nord), Inf. territ 2.

Philippe Léon, Vulcncienne* (Nord),, inf. territ 2.

Pinte François, Denain (Nord), inf. terril 2.

Pique François, Hénin-Liétard (Pas-de-Calais), inf. terril l

Plichon Paul, Onnaing (Nord), Inf. terril 2.

Plumecoq Louis, Hasnon (Nord), inf. terril 2.

Pochet André-Charles, Liège ^Belgique), inf. 327.

Poix François, Bruai-Thiers (Nord), inf. terril 2.

Poncboux Victor, Lourchea (Nord), inf. terril 2.

Poteau J.-B., Raismcs (Nord), inf. terril 2.

Poy Maurice, Denain (Nord), inf. territ. 2.

Prouveur Désiré, Escaudain (Nord),, inf. terril 2.

Radner Emile, St-Denis (Séinc), Inf. terril 2.

Raux F-erdùt«nd, Lille (Nord), inf. territ 2,

Raar Henri, rtahnnes (Nord), inf. territ. 2.

Renard Ba.nl, Paria, art. 5.

Richard Druon, Vicq (N«rd), inf. terril 2.

Rousseau Henri, Petrte-Fontt (Nord), inf, terril 2.

Rabin A-ogasbrn, Valoncierme» (Nord), trtf. territ. t

Sauliière Edmond, Lesborde* (Aube), inf. terril 2.

Séedenne Louis, Gray (Sorlhe), inf. 115.

Semail Emile, Denain (Nord), inf. 348.

Sénécaux Maxime, Famars (Nord), inf. territ. 2.

Sénéchal Jules, Douai (Nord), Inf. territ 2.

Simon Pierre, Cnjachy (Nord), Inf. territ. 2.

Ssndrns Emise, Rstemes (Nord), inf. terril *.

Souln Louis, Chagny (Ardennes), arl 5.

Storez Emila, rtmismws (Nord), mï. terril 2.

Taisne Edouard, Sentinelle (Nord), inf. territ 2.

Taquet Emile, Près-eau (Nord), Inf. terril 2.

Tiry Emile, Anzin (Nord), tut terril 2.

Tonneau Edouard, Lecelles (Nord)» inL terril 2.

VaTM ESnfle, SVSanrw (Nard), taï. territ

Venisse Pierre, La Meurdraquiere (Manche), inf. 25.

Wattea» H «ni, Nivelle fNordl inf. territ 2.

WattteHet Joseph, Escazrdain (Nord), tnl terril 2.

Waîtwme AffreA, Denain (Vsrrd), inf. terril S.

■Wteoe Georges, Denain (Nord), Inf. terril 2.

Amestoy Jean, HeBepurren (Basw^Pyre».), M. 249.

Apert Pierre, SI-GoarTny-Nfisîrillse iT^MhïHi), drrT. JH.

Antto Ju!«, Fom71ard-en-lJiTré (Ille-et-Vflatee), haf. 281

Aubaine Jean, Paria, Sni. 37*.

Bachoc Jean, St-Esteben (Basses-Pyr.), inf. 2*6.

Baflot Muxtaa*, Rye (Jura), M. M.

Beurachant Maurice, M&con (Saône-eî-Loir*), inl flO.

Banbier CyriTte, St-Aubi* (Jura), inl *0.

Bandiet Léon, La Roone-BeTnard (Hforblhan)v tat. 314.

■Bec* Raymond, Lm Ferrière-s.-JoTig'ne ^orfW), *nî. ML

Benoit Raymonfl, Sefrt-Manoel (Junr), int. 80.

Berger Henri, Do»pronre-s.-Moat ^Tura), tei. BA.

Bernard Crair, Maasérae (Loïr*-fef.), int 24.

Bernard Braest, L* PWerm (L'orre-rai ),. roufeves 4.

Bernard Claudius, Forein* (Ain), inl 44.
Blchflt Georges, Lyon (Rhône), génie 4.
Bidat Georgea, Vercia (Jura), inf. 60,
Bijon Auguste, Dole (Jura), inf. 60.

Blain 0., La Sandrois-en-Conquerouil (L.-I.), cap., inf. 201
Blanc Pascal, Paris, serg., inf. 209.

Blavette Anatole, S t-Germain-de-la-Cour (Sarthe), inf. 111

Bocquct Gustave, Ouchy-les-la Ba?3ée (Paa-de-C), inf. 84.

fiodivu Jean-Ix)uis, Plogonce (Finistère), inf. 318.

Bonncfoy Ju'cs, St-Lupidn (Jutb), Int. GO.

Bordet Joanny, Pont-de-Veyle (Ain), inf. 44.

Bourdon Henri, St-Mnrtin-le-Bouillant (Manche), inf. 13L

Boutefcu Paul, Fourmiea (Nord), bng , Kit territ 1.

Boutiot Léon, Faubourg-de-Mou&sse (Nièvre), rouavee 2.

Brobtm Pierre, St-Malo-flcs-Trow-Fontotnes (Marb.), ttft SW.

Brodar Alphonse, Paris, irrt. 267.

Breissé Antotna, Lyon fjMMQj irrt. CO.

Brun Joseph, BifCtre (Reirre), inf. 304.

Bnmel Joachïm, Lotz-à-Nantes (Loire-Inl), inf. 8T8.

Buftard Auguste, Oyonnax (Ain), cap , tnf. M.

Burttn Eugène, Mézériot (Ain), inf. 44.

BussoTi Gustave, St-Yriex (Hte-Vierme), génie 4.

Cadot Albert, St-MoTcel-lcs-Chftlons (SnOne-rt-LorT»), ml. 50.

Calnndreau Jean, Luçon (Vendée), inf. territ. 84.

Cambier Oscar/Lille (Nord), inf. 327.

Casbilte Auguil», Elbcouf (Seme^Wf.), inf. 24.

Oatherrn Jean, Peillcnn (Ain), trff. 44

Chsbord Je«nr Pari*, Mfc 74

Chabran Féiticten, Lyon (Rhône), tnf 60.

Chalavon Joseph, St-Sil»01èn» (Hte-Toirre), ml M

Chambard Lords, Vertemnor (Jura), inT. SO.

Chamois Uon, Chnpelle-VolaTid (Jura), inl. «0.

Chmnoutrm Louis, Onoz (Jura), gérjie 4.

Chairtrea Y vu*. Toura fmô>e*et-Lorr«), inl 318.

Charhrt Pierre, Loyat (Morbihan), Wt. 3T8.

Charpentier Gaston, L« ConTmanflerie (Enre), trif. 228.

Charpentier Math., Hélléan-en-Josselîn (Morbihan), inl

Chaux Joseph, Ctrapelle-^-Tjnrverrr (3a0ne^-Lo*r*B), 1ht 80.

Chavasso Lutrfi, Besençon (Donb*), irtf. M.

Chrôtiennot Eugèn*,, VthT^-FlwrBi (Ntem*), eerg., M. AL

CoeT&c Jettn-fLoiifc, PÎCKWWtrr (l^Wrrsïr), litf. 28t.

Comte Armand, 'DcteTvîn'en (Batfb*), «f. KO.

Copte François, Cttronbict (rvorfl), 'hrT. 327.

Corvée J^TO-Marie, Vaimei (MOrnrhan), int. 3HL

Courage Léon, Ortral fSeirte-Tr/ï.), eup., tnf. M.

Coyean Etrgei», AT»i»é-l«-rltftmrt /Sar»*), tett. Ttl.

Crarirpes Joseph, Argelès-Cairo* (Htes-Pyr^, tnf. Tel

Creerpy rh^bert, Bordeaur (CTrondei), tnT. fi

Damja J.-Edmond,. Fresnois-la-Montagne (M.-et-M.), tjhut. Il

Dano Jean, Umone (WorMhstn), inf. 9lt.

DarrtesrrreT* Jaili-L., OzeTntHpaT^Crrthez (Uwa -Pyr.), rtf A

Emtnard Herrri, TSesancenfe-par-Bmrriy (S.-^ftJLdhtj), tet. H.

DotKI 3*an,. Ee Heili^n-PoTrBvy (Wftrrtffhorû), lut fK

Delannel Marcel, Ttecques (PM-fle-CaleBs), tsît 110.

EtetessaUe Dormiron, 'Onfftortixtm (Olvatt>i\ Ut

T3»te*re L., 3otey~i.-Mor/twiumity (S.-et-O.Ï, cap., Irtf. nt

Drttn Q&orgw, Offlgny (Mrf), «A*. ».

Depotseiff Mertue, Oyesimw («a), fur. 44

Desbarnats Jean, Louderv-iplle (Htee-PyT.), i*rg.-ma]., tnl H,

Deaplanchai Léon, Bage-la-VITle (Ain), inf. 44.

Dindabur Georgee, Heasparrcn (Basses-Pyr.), Int 249.

Dirii J(mn-B«ptiala, Sl-Marlin-de-Seignance (Landes), lui.

Doncet Joseph, Chatillon-a.-Chalaronne (Ain), inf. flfl.

Douase Loula, Paris, inf. 354,

Duboulox Edmond, Lons-le-Saulnier (Jura), inf. 60.

Duhan Victor, Guethary (Bassea-Pyr.), lnl 249.

Dupin Romain, Herm (Landes), inl 12.

Dupin Pierre, Polahon-Luglon (Landes), lot 44

Dnpooy Bertrand, Guiches (Baseee-Pyr.), int tfe

Dupuy Pierre, Tarn os fLandesf), inf. M.

Durol Ernest, Fachw-Thurneenfl (Nord), Inf. territ L

Dusauyer Félix, St-Forgàeux-lian-Rouzlèra (Rhôns), (al *£

Ëlotm Lson, Landrecle* (NoM), lsff. 284.

Etchevorry Je*n, lapoure (Becsses-Pyr.), tejf. t4t,

Faucbard Smeet, Reims (Marne), bit M.

Fauquet Louis, MergueT^y-par-Monthray (Manche), tnl te

Féburier Gaston, Cassel (Nord), inl. 110.

Félîcrs EmDs, Landcvsrtt (Vforiihani, Baag.-tenr., teL est

Fcrrond Joseph, Vlbrayé (Sarehej), inf. terril 2t

Févst Louis, Arles {Bonehe*-d&-Rhône), tel 14.

Fillenl Eugèna, Vilte-rteu^les-Pr/'rw 'Mancïwy, tig ttt

Foreetier Laos. Lajoox (Jur»|, trif. 80.

Fortte Frsnçote, BsenaChun (Pss-te-Gsftete), trrf. fte.

Forets thvgam, St^eimstri T*ur-^*.-7**\ rrfl «4

Fmrssard ATjgtnTta, Cootors :Lr*-«-Cb*ir% Htf territ St.

François BWrrè, Fssart-tes - R« rnrse (Pw-fle-CsisS»), mf. U\

Fravtoa Frnnçcte, La PirmsotUsre (SartheL «tf n'r.

Froteseu-d Fernsma, Mmtasrrs^r^TemTflter (Joraf), «Jtf

Fronte Msrartoa, Ofihst (BaMev^PerA, ess^, fnl 0H.

Gai^non Jnflsm, H«ïonpr -is-i'éroum ^lie-eï-V.^ «sess., ht! fR,

GandoMt M., St S»tirrrrtn-(ru--BcA friiliisMelM J, tel fl

Gazoub* Adrien, Bsyouus fPsieee Pyr.), serfL, °tet rte.

GsrmaAal Linesn, Ctijisbj «u-VsttB» ^Oteei «st «M.

Gstinel Awaph, A-J*iss>Br«vatey iIiiiii istesee), ssf M.

G avautl Mire**, P<rta*îtt*~}n^Ttyt7m (GBt&T&t}, «st>, Int ft,

Qf Camdlïs, Msrsefûe (floaolras-deHRMapsV stem eh (?

Gayaud Anteetee, Le limite «hfnte), »

Gstss Pnospse, Ssubion (Lsseassn, Vt, Mf.

Qelinbst Frsançote, atesSf; ( As»), Ht 44.

Gensstoux JasUsa, Lyrm viSae («heire), m. est

Gansvfevs Jutes, &Ilf*wBsft^Q•e*My *C»frfs*«), tel te.

GlcquetM Lseft, Pari», irif. Mt.

Girardin Marcel, S*toten*y-»m-s«inB (C*te-4'0r), fat M.
Cflraud Jules, Van tenant (Crensa), lnl 44.
Girot Louis, fit-Lothala (Jur*,^ tel. (W.
Gtrot ChsrlsB», St-i^othaen (J mà, tel. (te
rtervsj Fngena, Plor-.gucnast (Cotes -*n-N*esi, tel set M
Gonhier Atphonw, LeR&uît (Loh^»l<:h«r), tel eerr*. »
Grandcn Alfred, Rsima ( M*rn*i, iaaf. 364
C.iTuidoirjilomirs a., OhtÊndne (j*ra), sot est
Gresset Lton, Jongn» .;Donbe\ tel 84
9rW KriteZr, Lcrtete (Jure:; ml 44
Ortfnorft Ernfte, Baxauge-»-PArou*e (IUe-at-VH), Inf. lie.
Grogne* Marins, Chsvps4e:R4aaviiMi (Euieti, tel. Wk
•owrpate «lm, PMs9« (Co^-^-Norft, Ml et
1*4

qu'un mccèi éphémère. Le ai msi, les troupe» allemandes
■'emparèrent du dernier «emplacement où le s Mort-
Homme » s'était réfugié.

Espér-oris que les journaliste» pariaieui vont l'y laisser en
pslx !

BULLÔTIÏIS OTTICIELS ANGLAIS

(Froni accidentel.)
Londrofl, 3 jurTtet 1W4, « h. 30, I h, 16 st 11 h. soir.

La iultc cet loujsans vive su sud 4s l'Ancre. Nous svesu
conservé toutes les position conguiBPs hlsr psr no« troupes.
L'sction a ete paiiiciihewïiBnnt eisOeale vers Lt Bolsielle et
Ovillcrs. Nous sonirncs entrés hier dans La Doissell*, où la liste
continue. Vers OviUers, le combat s'est dèroul* svec dea alter-
natives de succès. Notre attaqse, ee malin t ls prenuire heute,
nous a fait gagner une partis dea défenses ennemies. Quat-s
cents prisonniers nouveaux ont passe dans noa postes de triajs.
No» avions ont été Irès actifs hier. Au début de ls journée, dea
groupes important» d'aéroplanes ennemis ont tente une aelipn
offensive eti deçà da nos iignes. Toutes cea tentatives ont sti
repoussées Les avions ennemis ont été maintenus bien au dslà
de» lignes allemande» et noirs artillerie a pu faire son otsnrs
■ans firre cénoe par eux Au cour» de la journée, de nombreux
combats né nom Oflt et* livrée au-dessus des liages snnainiea
SU sppaimas allemands ont «ts desoonâua, cuq autres est *l4
ceoBraiots d'=lternr svec de «raves avarie*. Sept de nos avions
na sont pas rentrés.

Un combat violent continue à se développer flans Ce» con-
ditions BYMiageuac» pour noua autour da La Boiaaclle. O» qui
restait des troupes occupant cette localité s cspitulé. Sur d'sutres
pcwjits àu cituast de b(J_iuiUe, nous awoxts abusas use progrès
plu» avant el nous nous sommes emparés de nouvelle» défense»
ennemies

Cet après-midi, la lutte a présenté des alternative» autour de
Ls BoisseTlc et au sud de fldepvûl ; en définitive, l'avantage
nous est rosis, Au sud de Thippwaa, des contre-attaques emoroica
nom ont erneva une pSTtie des positions crue nous avions prises
au tléfctit de ta nratiaâe. Sur «"autres ttcinas, de nombreuses
sttssjées 'f . tk.'-b ont él^ rononssees avec de forW pertes
p*or roeruvrrS. fa quelques endroit», nous avons contusu* à faire
de notables progrès. Noue avons pria une très grande quantsU
d* matrritl et d'armes ; toutefois, les détails précis nen «ont pas
encore connus. Le nombre dea pnsoiniiers fsHa par noua Oèpaaa»
actuellement 4,306, Aucun événement important sur le reste 4a
front a l'exception d'em fea violent d'artitlerle ennemie, cséciiM
sur quelques pointa.

EN FRANCE

« L'AUTRE ENNEMI. »

Sous ce litre le bâtonnier bien connu, M* Henri Robert s publié
dans la e fteixte » an article très important but l'alcoolisme. Nous
lui empruntons quelque* données etansberue». et aperçus généraux I
Depuis &o ans, 1* cmiwmmation de l'alcool a progressé
dan» d'effravanl'e» proporhems. Ponr 1» Franco seulement,
hélsa I elle n passé, de 1076 à inoo, de 1 million 4 1 millirm
700.000 hectolitres et la rrootite par habitant de s litres 71

i t litres U____

I^ea déiut» ds vins qui étaient, en France, en 1881, ds
J^i.ooo, se sont multipliés dsns des proportion» inouïes d»-
puis le loi de 187a sur le c<>mrrie>rce des boissons et lia
stbelttnniennl en 1908 le chiffre attristant ds ^77,3 r.5.

!.« autres pay» sont un peu moins a plaindre — sauf
le Belfn'que qui vient toujours en tète avec un cabaret ponr
H habitants, y compris les femmes et les enfanta, ce qui
représente un cabaret pour 11 hommes I

T.i Frence n un cabaret pour SI habitants
La Suisse — 113 _

L'Ali (rle-urrre S- 181 —

L'AiicroBgo* — '•>«! —

Les Etats-Uni» — 3» —

La Russie — 1 170 —

Heareu*: Norvèpe, In-iircux Canada, heureuse Finlande,
qui ne comptent qu'un cïilmret pour 0 000 habitants l ,. . T
M. Chat les Dupuy a évalué (Hevue Politique et Pari*-
mentairc, 10 novembre 18gG), le budget de l'alcoolisme h
près de i milliards par an.

En effet, en T8K (peur la France seulement), 1 549 015 bectes
ehlceol qnt oofltè sert buveurs (ftix 4'ttcnat, -iinpVtS,

•ctroia'!.................................«........... S20.568.flW

Dtewases:

Alcoolique» aliénés.................................. S lUflOO

Répression 4es crasses dea alcooliques .............. 9 000.000

Asatatasoe INMêsue .................. ............. 70.oM.o00

Salasrea perdue Xeasledics, chômage) ................ LSIOfOOOJOBO

Pertes (suicides al monta eccidentelles)..............

TeWl................ ït.

Et M. Rièmain, refaisant ce calcul, arrive n S miHIiardl.
Hais qui evalerera jamais les pertes impossibles k évaluer }
Les ialciiis^nsoas, les volontés, les travauc «WûaitiveeneBkt
perdes ? Qbb dire ce qu'os pourrait faire avec «Se s^sreieVes
sommes (pour routillsfe industriel, les ceacux, les psasxi,
ls marine commerciale, les profédés erncolas, im assbl-
tstrone à bon marché), ai on n'était obligé d'fSrtrcterëV ses
alcooliques dan» les bsgnea, les prisons et les asiles P

Ro %* dea criminel» juvéniles sont ittrtm d'alcoolique» I
Pour lea suicides, on peut dire que 3e % sont dis» a
l'abus de boisson. Ls dépression que produit l'alcool pré-
dispose, oa le comprend, i une moindre oneuisnce en soi
— et dans 1* vie. L'alooliqus se suicide parfois osas» «au
crise de ddiriexn tremeiia, ou pour éeh sfpir 4 Atm haï J ucans-
tios» p>ersécaitHoee, cw k cause de ht inteene où sesi vica fis
Jeté. Lfc encore, la coarbe est parmliMe à ht progression 4»
l'alcool. .

En 185Û, 3.50C suicides dont 197 du» * l'alcool
En nW, 43» — 7te —

En 1893, t.m — 1.055 — *

En 1909, 9.619 — 1.181 —

Dans on dépsrtienwnt, on l'alcoolisme a fait de grands
progrès, le nombre des suicide» s sextuplé de 1871! à r888,

allant de 137 à 868____

TJh cnîruTgien des h&pitaux, justement effrayé de»
conséquence* de l'alcoolisme, avait un jour appel* l'atten-
tion d'un député sur les progrès dn fiénn et liai conseillait
ds provoquer des mesure? législatives : « Vous avez raison,
répondit le législateur, mais pas avant le» éteetiemi I s

Et M' Robert termine en faisant l'éloge mérité" Ses chef»
d'armée qui ont donné l'exemple de la tanpérsnce et tenté,
par ordre* énergiques, d'entraver le fléau.

ÉCHOS D'ANGLETERRE

CHOSES DTRÏiANTJE.

Voici une des dernières dépêche» officieuse» :

a La coramisaioa royale chargée d'éublir le» causes de
l'émeute on irî»i»de nnnonce que la princijpols cause de la
rébellion semble svoir été la répugnance i appliqner ht loi
pour msintenir l'ordre, due surtout a ls pression exercée pur
les membre* irlandais du Parlement,

« Lord Wimborne, lord-lieutenant d'Irlande, n'est nulle-
ment responsable de cette politique.

« Lord BlrreH, comme secrétaire et chef du gouverne-
ment executif de TlTlande, est responsnhlo an premier chef
de la mauvaise situation intérieurs d* l'Irlande et de
l'émeute. Aucune responsabilité n'inrornbo aux autorités mi-
litaires. Ls conduite zélée et loyale de la polie* Irlandaise n»
mérite que de» éloges. »

En réalité" le» choses se piisscnl d'une manière un p*m
plus sérieuse. Il y a d'abord l'affaire Cascment qui excite an
plus haut degré les Irlandais, Voici le* faits :

Le roi t dégradé Casement de son rang de chevalier et t
ordonné sa radiation de l'ordre de Sainl-Michel-et-Snint-
Georges.

Roger Casement 0 rédigé son pourvoi contre la condam-
nsliOD a mort prononcée contre lui.

Le « /Yteuiwé KotrerdtimscAfi Courant » apprend de Lon-
dres que l'avocat amérb sin Doyle, qui a défendu Casement,
va rester à Londres jusqu'à ee que le pourvoi contre le juge-
ment ail été réglé.

Casement se trouve dans une cellule de condamné 1 mort
k 1* prison d* Pcn ton ville, il a parlé, <ccs jour* dernier», 1
sassavocaft. 11 sertit de bonne rTtrmeaT et rrienre <jp#iiiiite \

Le même Jc^irir^hoilirnflsii apprend qu'on est en Irsii
de signer, en Angleterre et en Mande, une pïtifion demsn-
eteatiht^iéce du ccasdarniaé. liste peuprobubi- i?ue Cas*mont
toit pendu. Lea Anglais sont beaucoup trop rusés pour ne pas
comprendre qu'une pareille evéoulioa ferait très mauvaise
impression et aurait, en Irlande même, des effets plus que
déaastreux. Par contre, la grâce de Casement fournirait l'oo-
1 précieuse d'atténuer irncfignstion causée par les non*-
1 exécutions de patriotes irlaruLvs. gf c'est ii prut-itni
mfme le uraJ motîj Se la condamnation du vmRvatt TtÏoss-
daù !

A ce propo», le « Dtu'ty JlfaXI n lâche l'aveu intéressa**»
que voici ;

« Pour l'homme du peuple Sir Roger Cagemeni est dereses
une espèce'de -herm. Son aasoesrrS rxe deveese a provexfoé 1 tasV
miration des mêmes gen» qui, sou» l'impression i 111 iiii'iiTlassj
des événenaents do Pûrfues, l'aTeicat mand*. A présen» 1 est
glorifié par le* mêmes personnes comme T^etTrote et martyr.
Une inrrî£niril:oTi profonde se répand. Rt si cette méirrritteu
ne Aisparatt pas geioti 4 s* oréstion d» gouveistemeat au*»»
nome, elle ne pourra être aupprhïi'ée que bien dTrtirflsment.»

Contre les embue eu es étrangers.
M. Samuel s annoncé 1 la Chambre des Communes que
le gouvernement se propose de mrttrre i Vs chsnweMesi de*

nationaux des paya alliée le moyen de s'engager dan* l'armée
britannique. En os» ds refus ds leur part, il les renveirslt
dana leur paya d"origine, Min qu'ils remplissent leurs obli-
gations militaires.

La situation ministérielle.

Ls question des ministres reste dea ptas embrouillées.

Le s Daily Chroniole « dit que le* cemihfcicNS» xssse* fssr
M. Lloyd George à son acceptation du port^o>sirl!Th Àm te
guerre ont été remplies, italien rit un ercoré oaMplBt enlr» le
nouveau ministre et rétat-rrmjor général. Dn nouveau mrrnV
trs des TrmaTtiorni sera désigna.

Le même jcnirnal croît bsvoIt que par suit* de I'o/fr* da
démission faite par lord Lansdowne et M. Wsater b«i| à IL
Asquith, comme oonséquenoe de» difficultés qui ont surgi k
propos ds ls solution préconisée pour la qxraetioa irlandais*,
la setuation mmiatérwlle est sérieuse, mais elle n'est sus usV
sespérea, k moins que d'antre* mmhftrea unloniate* ne de**»
nent égaiemont leur démission.

D'nprea ha» dernière* nouvelle» lord Lanadown* et *t.
Long auraient retire lenr démission. Attendons la fin de eut
• flirts 1 inutiles.

La loi spécial* contre les grévistes.

Ls bureau de la presse anglaise communique la note mi-
rante :

Cinq mille cinq cent* mécaniciena des établissement*
IrVicker» «'étaient mi» en grev* 1* a8 juin, donnant pour

raison d* leur attitude l'adjonction de la main-d'osuvr* noa
professionnelle. Le* gréviste» refusèrent de reconnaître plus
longtemps l'autorité do leur comité «yndienliste qui leur 1*-
oommnndall de reprendre le travail.

Après avoir épuisé ton» le* moyens de conciliation, la
gouvernement leur donne pour réintégrer le* atelht* na
délai do quarante-huit heure», délsi qui erpiroît vendredi
dernier a six heures du soir.

Passé ce dflal, de* poursuite» devaient être engagées
contre les réfractaires, conformément a ta loi spéciale sur ls
défense national* votée on iqj5.

Dans l'après-midi de vendredi, û cinq heures trente, toue
le» grévistes avaient repris le travail.

Kermandschah pris par tes Turcs

Le rsirianui armé* turque opérant contre Isa Russe* l'est
T"7"!*.* ;* **** d* ta rftea *• Karrrosïtoachaa. 'SHshi B
**»»»e*ta*BS^*s»i or»M*l epà resnt otiTnsskli d> sut ïraportaal

Constantinople, I juUtat 1UL
Le Quartier général mande : Aprt* .voir battu ta* statu*)
Sans un courbât livre dans leur* positkse* mil mi lié», ut
OOUr* ds la journée du 3o jsaùa «t | lllé—l sss te kl

nuit luivsnts, nos troupe* ont, su matin, pérMUrt eues k
ville. Dé* te *t jan», ***** eesasus saaawaul que tes ttu*s«

étalent déaidés à défendre psr tous les moyens ls 1 oc*trtf te
Mahisesohi, msi*. cou* ls pression «ta ncure pi*iin*Hi «t di
note* replète moavement ssrssslmisanat, {tassseaai « t .mes—

l'imposiibilia, d* •> ■ilite it. Couvert ***r a*n u»*te»

gsrde, qu'il y établit, U s'est replié ver» dea penitiou* éift

préparée* k l'ouest ds Kermandschah. Le 3o juin, après la
Tucnsjte d» lurrst^gnrixe erinsm»*, nos troupes sont **•**»
k JHhidesiAt, d'où eJls» ont ausartot repris tk pour*u*s dut

foroe* rua»**. L'eprès-midi du méma jour, des «»itir*jenti
eneietrah owonpant du» retranchements k Poo*it ue Kermas-
ustxbsxb furent msmiTrti de front et dn Carra. Ce warrea* c*ul-
tert iteft protonsjé Ja**n3t dans 1» naît. An cours te ls
*> f***" « i" j-ofllet, h» k*ns*«l ont ét* obfifjrs *u*t-
essur ouiupteteurent leurs positions K de se rtlinr tfw* ■
rlll* de Kermandschah. Le lendemain, aux prsmierss heursa
dn Jtwrr, nsi le !*wa k 'T^smsjfnl r* T^ïm dNTr*anTser Tfn eaur
bat dsns lss rues, noa troupes, divisées en trois détachements, J
•nt rm r.W te «Vils, «"oa Imimmu fut Jtarcé «te *'<af*nr.

Ainsi, en dépit du terrain difficile oà sa dirouléreni le»
événements, en dépH suasi ds ls distance parcourue, qui, de
le frontière jusqu'k Kermandschah, mesure aoo kilomètres,
no» tnoupes, son» Istteer à gUMwswi un jBsnf momtnt dt rtp*.
oM bruni i'opusttere ritisMm ou M vf^os** **• tofii «tuiV»*
présentant la moindre chance dt succès. Avec une grande
endurance, elle* entt bravé tons* le* obstacèes qui s'entassaient
devsnt elles, poursuivant toujours leur but qui était démettre
fia su régime despotique dbnl Tennemi affligeait ce ps}».

Ces nouientix succès turcs sont une bcfr.ne répon'e «n
bruit fuit pur ht prrss* aillée autour de rcs^TfrpstTon dï Tri-
bhionde par le* Russes.

NOUVELLES DIVERSES

L'abbé Le m Ire.
On mand* d'Harebrouok aux journaux français :
s On a* rappelle qu'au début de l'année 191S. I'«1,b*
Lemira, dépuU-mair* d'Hssebrouck, fut privé du droit da
(Dr* ls mess* à 1* suite d'un* notification qui lui fut fait*
par le viceire général Jourdain, représentant Kfr. Cbarost,
éréque de Lille, et que le n Cri des Flandre » fut frappé éwu>
terdiL

Noua apprenons, aujourd'hui, que l'abbé Lemire a
reçu, hier, une longue lettre qui bu a i-'J adressée, de Litt*,
par Mgr. Cfcarost, gréée i Imtermédinire du pep» Celte kttr*
est un* répons* k mie supplique de l'abbé Lesrirlu, traiisrr»f»e
par I* Soiiverai» Pontife Ini-méme, qui a daigné l'appuy*
d'un avri favorsMe dana l'intérêt de la paix irligicuie. »
Ln rermeture fîe* cafés en France.

A la suite d'une décision prise au cour» d'un récent
oonacil, M. Malvy, ministre de l'intérieur, s donné des m*-
tmetione poux que, dans toute la France, l'heure de fem*»-
tur* ds* café» st débita de boitions n* dépasse jamais dis
heure* du soir. Pour Paris, l'heure de fermeture reste fi*^
k dhr heures trente.
 
Annotationen