Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
23 JutMot 1910

QAZETTE DES ARDENMES

LISTE AT 195 CONTENANT 4£Û nCÏ']S

(Reproduction strictement interdite)

Lis noms bu lêli (es pupis déslgneni les «Mis où si trouvent les prisonniers do* lis boxs sulvenL — Le iota' des noms puo'iss lusja'auirard'iial se

Total des prisonniers français Internés en Allemagne i 3*5,000.

à environ S69,"00.

ZOSSEN

(Suite.)

Gaillard Eugène, Pana, aip, mf. M, «

Guillamol Gabriel, Dinéault (Finistère), inr. 31s.

tMM .Tenu, Qneménéven (Finistère), ini. 318.

Goubin Loin*!, JSornen fFmustère), inf 318.

Guerlédsn Scan, b^Everrec ■ (Finistère1, inf 818.

Gonewc Guillaume, Rospordrn <Fmi**tère;, inf ."^

Glas Herrri, Ploban fFinislère), inf. 318

Golhen Pierre, P}mfo (Côte^-du-Nord), ïnf, 31 y.

Gourrot Gabriel, BJonaïs (Finistère), inf. 318.

Grognlc Gabriel, Amno (Finistère), ini. 318.

Guilv Pierre, Trémevcn (Fm^ère), inf. 318.

Guillnrd Donatien, Nôtre-Dame-de s-Landes {Lotre-I ) iïifî
GiTdfWi Picne, Paris, cap., inf. 262.
Goacien Mlehel, T»oût-Croix (Finistère!, inT. 262.
Forgeau J.-B., Nantes {Lojre-Inf.), inr. 265.
GulUon Guillaume, I* Connn {Finistère), anf. 318.
Guyader Jenn-Mane, Kergloff (Finistère), rnf 318
Gret Camil'û, Trésiilcy (H*e Soone), cap., inf. 42. •
Guillornnt Camille, Clianes |Hte-Saône), inf. +2.
Grossaint Abel, Charmes-Sf-Vnlbert (Hte-Ssône), cap., inf.
Galley ïo^ph, FronlFneanfl (Saonè-et-Loire), inf. 42.
Géraalon Régis, I mu *seonc (Hle-Ixiire;, zouaves 2
GrWa't Pierre, Eyrtn /Corrèze), inf. 278.
GailW Thomas, Rœulx (Nord), inf. territ. 2.
Gonnet Henri, Bellaing (Nord), inf. territ. 2.
Gorci Emile, ReJamea (Nord), im*. terrât. 2.
Guillaume Antoine, Ijeaia-ing (Nord), inf. territ 2
Huot Emile, WairrereB -fme-SaGiïe), inf. të.
Helgounrrh Julien, Ugnol (Morbihan), inf ?G2
Hamon J.-B., Pierrick {Loire-Inf), inf. 265
Hervé Laurent, Plounévétel (Finistère), cap., inf 318
Henri François, OofimSniVen (Finistère), cap , inf 3f8
Hilias Honri; MMllaire {Finistère), inf. M3.
Idelon Paul, Belforl, Inf. 42.

Jacq Jenn-Wmne, PloTfl?rCT-(ra-'FaDii (Fin^lèrc, inf 318.
Jamès Yves, 9t-£var«ec (Finistère), inf. 318.
Jolicon Henri, Pousaanges (Creuse), inf. 278.
Jalfrazoux Jean, Clohars-Càrnoet (Finistère), inf. 318.
Jourdrtn Joseph, "Ergirès-Armel fFimstère), irî. 318
Juhel Jean-Louia, Nanle* <Loïre-Tnf ), inT. S65
Jalawm 3em, Oorwwnrn (WhvGOTorme), :nf. Sri.
Jalouneix Françew, Paria, inf. S78.
Juds Auguste, Paria, «nf 278
Jacques'Maxime, Paris, tnf. 278.
Jhuel Jean-I^iuis, ftrVrio (Finistère), inf. 31*.
Kerhoas Jacques, Porl-Launay (Finistère), inf. 318.
Lamezec Jcrome, KcrneVel Finistère), inf, 318.
Laloyaure /''non, Avœneâ-le-Scc (Nord), inf. terril. 2.
Lecat Henri, Rimea>es (Nord), inf. territ. 2.
Lesage Jules, St-AmanA-le-s-Eaux (Nord), inf. territ 2.
I^rrmssion Eugène, St-Salve (Nord), inf. territ. 2.
Levain Gsrrrgea, BreuflhrJte fHte-Safime), mt. 42.
Lanbollel Marcel, Ftoariese (Hte-Saône\ inf. 42.
Lebrai ¥ves, OhAteanneuf-on-Fsein (Finistère), inf. 308.
Lecorre Guillaume, Carhaiic (Finistère), inf. 318.

. Legmlton Eugène, Gourain (Morbilwin), inf 318.
Le Goff Michel, Peumertt (Finistère), inf. 318.
Le Mardy René, Peument (Finistère;, inf 318.
Loy Mutliunn, TMouha (Morbihan), inf. 318.
Le 'Goff Corciiiin, Pouldergnt (Finistère), inf. 31*
Lé Bot Eugène, Pouldergat (Finistère), inf. SIS
Le Mignon Joseph, Carhalx (Finistère), Inf. 31b
Le Hoach Yvea, Paçis, inf. 318.
Le Gars Hervé, Paris, cap., mf. 318.

Le Berre Jean-Louis, Edern (Finistère), inf. 318. "

I* Rny Michel, Draveil (Seinc-et-Oise), inr. 31«.

Le Hnutrnn YveB, Landudal (Finistère], inf 318.

Le Cay Pierre, Plomeulin (Finislère), inf. 31*.

Léoslic François, Brénil.a (Finistère), inf. 318.

I* Corre Jenr., Ploban (Finistère), inf. 318

i-e Bene IMmb\ Plobnn (Finistère), inr. 318.

Le Lcc Allam, Plonéour (Finistère), inf. 818.

Le Hoc Louis, Riec-sur-Bellon (Finistère), inf. 318

Le Berre Louis, Scaer (Finistère), inf. 318.

Le I,ay Yves, PMÉM (Finistère), tnf. 318.

Reire Jean, Escpiibien (Finistère), irtf. 318.
Ijc Ruche Ren,é, Pnris, mf. 3IS
Le Brnz Louia, Leuhan (Finistère), inf. 318
Le Gall Alexandre, Ponllaooen (Fmistère), inT 318.
Le Du Jean-Marie, PlonaTs (FinistèfeJ, inf JF18.
Le Gonil Jc,-m, Quimperlé (Finistère), fnf. 3r8.
Lescann Henn7 Plonovez-Porzay (F.nistère), inf 318
Le Coz André, Guiler (Finistère), inf 318.
Lancien Yves, Melvin {Finistère), inf 318.
Le Flnçh Pierre, Krrfewiteun (Finistère), cap., inf 3l8.
Legrantj Antoine, Sl-Aignant (Creuse), mf. 278.
Le Gn.- Jean-Marie, Ploml n (Finistère', inf 278
Le Haour Jean, EHiant (Finistère), inr. 3W. '
le Coî Primel, Elhant (Finistère), in! 31*.
T èjf or Jean, Melvin (Fmistère), Inr. 318.
I a-ior Joseph, Spezet (Finislère), inî> 318.
I.entoux Jean-Louis, Plouyé (Finistère), inf. 318
le Guillac Jcan-Lotris, Kerglofî (Ftnist*rei, tof 313.
Le Carrer Joseph, Langtiiidic fMorbilmn;, inf. 2(12.
L; Prévost Yves, Paris, inf. 318.
yt Voilant Jfjacliim, PWïtfvy f>ltirbîhan), frtf 318
1 - Pnnrr "Louis, Paris, ini. Ï78.
• Lucas Elie, St-Maurice (Creuse), inf 278.
Lymud Pierre, St-Morlin-Ste-Cathérine (Creiwe1.* inr 271.
Lavauu Goatave, St-Ghri*toptie fCrense), tnf. 278"
Latre Alphonse, Pigerolles (Creuse), rnf., 378.
La noir Pierre, L'mogtes fHle-Vienne1, tnl 27*.
Mlzei Louis, Philippevirie (Conslantîne), tirnitl. 3
fîlanry Jean, fiillancourt (Seine), cap., inf Î78.
Martin Jowph, Nantas (Loire*!.), inf. 278 ^
Michelet Gustave, Anzême (Creuse), inf. 278.
Martin Pierre, Paris, tnf. 278.
Mao Corentin, Plom-vez-Porzay (-Finistère), inf. 318
Morvan Allain, Lebrice (Finisterè), ini. (Mf.
Maudre Joseph, Pleben (Finistère), inr. 31*,
Mileberguc Emile, Balrort, tnf. 42. \
Magne Guillaume. Clétien-Boher (.Finwtère), Inf. 8>I8.
Maillard Adolphe, Vieux-Cffridé (Nord), inL'teTr. ï.

Morelle Ernest, Hascnon (Nord;, inf. Icrr 2.
Mélisse Gustave, Rni*ines fNoriii, inf. terr. 2,
Mussusu Emiie, \ennies (I,orre-Tn[ér.), mt 206.
Nounsseau Auguste, SI-Piorre-le-Rost (Creuse), Inf £78.
Nèdelec Yvei, Foucnan [Finistère), inf. 318.
Nicolas Yves, Pont-l'Abbé (Finistère], inf 318.
Nivet Julien, Pans, inf. 278.

Ozy Benjamin, Beutonrour-le^Alrno-.triers (H S.), Inf 41

Patoir Adolphe, Fresnr>s-sur-E'-caiU (Xord), InT. Umt. "2.

Poix Léon, Denain (Nord>, mf terr. 2.

Philandre François, Chatcaimeuf (Finistère), mf. 818.

Piéron Yves, Carhaix (Fini-lère), int 818

Pocquet Jean, Plomodiern (Finistère;, inf. 318.

Pîonhmer René, Pluguffon (Fmistère), inf. 316.

Plassurt François, Berr:on iFinistèrc), inf 318.

Philippe Bené, Qu?Tncnev^n (Firi'.fère,, mf 3tB

Prou Jenn-Marie, Chaix-Pelenn (Lotre-Infèr.), InT 268

Primel Clnude, Iantmnou {Fni^l^rc), inf. 818.

Petit ioseph, Crcspm (Xerdi, inf i*rr. 2

fvm. ChaTles, Cloar-Carnoet (FinMfre;, inf 318

Penol Aiign*;re, Paris, inf, 278.

Pcremou Yve«, Riec-sur-Bellon Tmi-tèrel, Inf 318

Pernot Pierre, I.iIle-sur-le-lKmbs (Htiubs , cap, inf 42.

Prégeiu! Yves, ParH, mf. 81*

Peny Jean, Paris, cap , irtf 278

Quillion Hervé, Langolen (Finistère), inf 313.

Quei^mec Michel, Paris, cap., inf. 318.

Quéré Jean-Marie, Conteau [Murne1, inf. 318.

Robert Aim*, Beutoncourt-l^s-Mencstners <IÏ»e-S !■*■ [Dît*.

Bentcux André, Raisinés (Nord), mt. terr. 2

R:égère Joseph, Bemiremont {\'osgesl, ini 42..

Rannon Pierre, Beuzec-Conq (Finistère), mT. 318

Roudot Yves, Pleybin (Finistère), inr 318

Raphnlen Corentm, Tréogat (Fmisfère), inf 318.

Roland JeaTi-Mnrie. Screignac (Finl*ti*re., inf SI H

Rannn Jenn, Gone^ec (Fin îtfere), inf. 818.

Ricoux Fugene, Paria, inf 278

Rouie Ott^ton, Constantif.e, tiraiil. 3 - >

Simon Henri, Aillvillers (Hle-Saône1. inf.. il.
Soubranl Emile, La CoUe-Djmowe (Creuse:, fnf 278
Sauvanet Auguste, St-H^aire-la-Pla ne (Creuse), inf 278.
Surget Pierre-Mane, Gorouèt (l.oire-Intér.1, inf. 3C6.
Scotti Antoine, Bône (Constantine), ttmil. 3. ^
■Srorftm Yvea-MaTie, QuimpeT ^Fnll^*aTe^ inf 3t8.
■SatrfqiiTi Joteph, Scaer rFini=li.>rp ; InT 318^ •
Séhidic Yves, Plcu\-en (Finistère), inT 318. ' ■
Salaun Yve&, Bnac (Finistère , iai. .il
Sekatec Jean, Lénian'(Finistère), inf. 3r8.
Shux Pierre, Cumiilt (Ma-lne-e^Lorfe., MB. 818.
Tonderenu Henri, St-Amonfl-lcs-Eaux CNoril), InT terr. t.
Tison HïTrri, TJenam (Nord , inT. terr. "2.
Thouîllez Henri, Fresne. fNorfl), iriT. reTr. 2.
Torrec Yves, Chateaulin (Finistère), InT 3T8.
Tyrilly Nicolas, Plobanalec (Finistère), inf 318
Thersiquel Franco.s, Bannalec (Finislèi*;, inf. 818.
Thoraval François, Lanianon (Finisfèrei, inT. 219
Torrthi Emiie, Pans, ïrtf. 27*
Thénoz Camille, Cuizeau (Sa#ne-fcr-Loire), inf. 42.

Urien Yves, Sceaux fSeine,1, tnf 31b.

Violet Alexandre, Rançon ^Iltc-Yicnne), Inr. 278

Venet Jules, St-Vaast-la-IIaut (Nord), ini. terr. '£

Vitoux Maurice, Boucliain (Nord1, inf. terr. 2.

Wagnier Alphonse, LeselleB (Nord), inf. terr. 2.

War.telet Henri, Hosnon (Nordi, inf. 318.

Wogrét Henri, Valencienncs (Nord), inf. terr. 2.

Yannick Jean, Plouhinec [Finistère,, im*. 818.

Vrignaud Henri, Nantes fLoire-lntèr ), inf. 265

Toulbot Joseph, Paria, inf. 282.

Robert Puni, Ilasnon (Nord),-iiif. terr. 2 : .

Pichon Michel, Huelgouat (Fmislère), seig., inf. 318.

Adam Raymond, Préaux (Seme-lnfèr ), inf. 24.

Arncastre Michel, Gaillagon (fhes^yrénéeo), inf. 18.

Aubert Raoul, Ville-d'Avray (Seine-et-Oispj, cap, ini 53

Aadouberi Joseph, l/)rp (Anège',, inr. 24.

Angereau Gaston, Royan (Charente-Infèr ), inf. 8.

Bachcllerie Georges, Gennevilhers (Seine1, inf. 28.

Balbo Emile, Cadonet (Vaucluee), inf col. 24.

Baron Alphonse, Montreuil-mns-Bois ,Sc,ne , inf. 21

Barrât Joseph, NaivaiH^en-^oe (Basse*-Pyrénéen, ■<

Baudouin Charles, Nantes (Loire-Infér ), inf. 74.

"Beaooin Jules, Hergnies (Norfl^, inf. terr. 2.

Bavay Jules, Archies (Belgique), cap , inf. 1err. 2.

Beaugendre Gustave, Vieux-Cond^ [Nordj, inf 43

Beaumont Oacar, Nivelles (Nord), inf. terr, S.

Reansoleil Jean, Paiïllac (Creuec), im*. 50.

Beauvois Léon, Hergnies {Nordj, Inf lerr. 2.

Béchet Alphonse, La Guorbillière-en-Touvo» (L-I.), mf .'l.

Béflelé Louis, Valenciermca (Nord1, Im*. terr "2.

Bègue Ferdmawd, Marly-lee-Volencienne 'Nord), mf. terr. ?

Béra François, Denain (Nord), inf. terr. 2.

Berger Louis, Marquette (Nord), inf. terr. 2.

Rerger Benoit, Marquette {Nord;, mf. terr. 2.

Bernard Jean-Paul, Chauzaat (Crouse), inf. IM.

Beriault Léon, Yalognea (Manche), inf. 86. V

Bertrand Albert, Le Mauchet (Charente-Infér.), Inf col

Blanc Louis-.\n1oine, Paris, fnf. 24.

Blancharfl "Marie, Bros-Vîrf (Cotes-flu-Nort), Inf. 47. '

Blary Gu^tawe, Herrin-Liétard (Pas-rte-CaJals), fnf. tarr. 2.

Bceusse Léon, 'Coudai-Terraseon (Dordogne), ûtf. 326. *

Bonin Jean-Hariaû, Yeroiièrea (Saône-et-Loire), int. coL 28.

£oudmot Banni, St-Gerrnam-Layvolpe (CorrescL tnf. 100.

Bouquion CamUle, Cnaten (Seinr-ct-Oiael, »eTR., Inf. 5.

Boutm AUrefl, Sl-^alaris (Gircnde), ca^.^HT. 4«.

Brtgar Fogène, GifJmène-'PeTilat (Lotre-rnfèr.J, inT. coL 2.

Brillant Lonfs, Port-MaTtîn-Langcm fl^ir-et-Cher), fnf. coL 4>

Chénot Abel, Tilleol-Onion (Eure), Wf. 24.

Canoue Georgei, Canappeville (Bure), inf. 119.

Cocliera.Alexondra, Ajucha (Nord), Inf. terr. 2.

Cardinal Neal, Morta"|fra-otf-N«rd (Nord), inf. fcrr. 2.

Costinel Lucien, Bordeaux fOirsBde), «arg.-1oorr., ini. 57.

Carligny Joseph, St-Amand-les-Eanx fNorff), eop.. inf. ter. 2

Caiomnta Julpi, Marseille CBouehta-dii^WSne), inf. col. 24>

OouÛoutc yrwiço s, 'Lantes fNord), inf. terr. 2,

OaTavan Max, Rouen fSeine-lnTér,), tnT. 74.

CaaeauK Jean, Me lhan T-andes), inf. 144.

(À 9UiVIX.)

LES '< INCONFIANTS ».

Lei « & » ofipoaftiuwiiiitaa «V Clemenceau et Tes « 97 » de
la Chaml>rr aont «nalmonéc par 4a presse gowernementofe
«t natirtialntr. Voioi tea quoique* rignei qrre k>ar oonsacre,
fmr ces temp* 0 Ufrîon-anProe <n, V « Aatirm Française 11 :

« Reste-l il dea Français civilises m Palais-Bourbon ?
On l'eapàre, on y ootople. Mois 97 dûput4a mériteraient
qu'on leur fit laOgfltac d'un pagne avec Set filiunei pour
leur tète, avec dos anneaux pour leur nez. Ge «ont lei 97
députe! qui, ayant opiné nantie l'ordre dn jntir de conEanea,
voté '1* ••cmartie dornien:, -ae ineHewt on permanence pour
Toiller à l'exécution dea mesurea qu'ili n'ont pai voulu ap^
pTowveT, 'ïl eBt a* croire que 'le T/rincipe fle contradiction m
gêne pas du tout ces Néo-Zélnndaii. Cca Papoui d'élection
ou de vooation en orït & toul ce qui maintient tm peu d'or-
dre, dm ce 'baa monde. "Otor ttt Vttorme pas de l'épouvan-
table déaorÔTe qu'-fta se propoBmt d'introdrrire dans l'éco-
nomie des urméoe.

LES «CONTRE-ALARMISTES ...

Victor Sneîl tait, dans V « Humanité » lct remarque!
auivantea : "

La loi et les conseils de puerre punissent sévèrement
ceux qui s'oit vont, répand mi dans le public dos informa-
tiona ccuttrotivées et de 'nature à créer des crainte* dans le*
etprita. Mais poui-être devrait-on punir aussi les répandeura
de trop bonnes nooveltee — car les dommages qu'il» caM-
aent ainsi puuvont *tre aussi (acheiix que les Hutres.

Hier, par -exemple, le bruit courait avec énergie dans ni
métro que ft'lee irWlglaia sont à t*éronne ôrpim trois jours,
a mais qu'on (e carihe », et on ajoutait qnc 11 Lille avait été.
a repris dans la nuit : mais qu'on ne l'annoncerait que
■ demain pour le i4 juillet... » I

Bien entendu, les commères d'avaler ça tout cru pour la
redire en confidence à Maroc Gihon, qui le redit au Liislro,
qui re redil au bougna.

Sur le moment, hi chose est sans inconvénient. Tout au
plus est-elle l'occasion de boire une tournée 6upplûmcntairo.
Mai» le lendemain 1

Le lendemain, quanti la vérité est connue, il est vexant
d'avoir a déchanter, de renoncer i ce qu'on a cru dur
comme fer, et comme on ne veut pas s'accuser aoi-mome de
naïveté, on accuse de tromperie le gouvernement. Le gou-
vernement qui disnit ci, qui disait ça « pour rrous faire
croire <t... U'pù mauvaise humeur, mécontentement, mé-
fiance.

En vérité, le gouvernement n'y est pour rien et seula
■aont responsublea les inventeurs d'événements sensationnel».

Il aérait donc bien de faire taire — ai on peut — le»
bouche* trop «éléaa qui claironnent partout que dans troî»
jours les Alliés aoront & BrtnteHcs, dans cinq à Anvers et
dans deux semaines sur te Rhin. Le péché de « bonne nou-
velle fausse n n« vaut guère mieux pratiquement qUC celui
de «mauvaise nouvelle inexacte». "

UNE VICTOIRE TURQUE

Lee Tares viennent dr remporter en Tri|ioIUj1ne une im-
portante victoire sur 1-h Italiens. Rappelons que l'entrée
de l'Italie dans la guerre européenne avait eu pour consé-
quence i m médiate ["évacuation de l'intérieur do la Libye
par les Italiens qui avaient, il y a peu d'années, oonsenti de
trèa grands sacrifices en hommes et en argent pour la con-
quête de celle colonie. C'est l'ancien dqj.ité do Tiipolis,

Noury Bey Pa$cha, qui dirige actuellement les volontauM
musulmans combattant en Tripoli laine pour la libération
©e leur pays. Les cramtea e>ne ce vafllant chef inspire aux
Italiens et a leur* allie* ac aont exprimées dernièrement dana
la fausse nouvelle de sa mort, répandate par la presse ita-
lienne et anglaise.

Noury Pascha vient de faire fejftir aux Italiens qu'il est
bien vivant, en leur infligeant la plus importante défait»
qu'ils «icjft subie dopiiia leur retraite précipitée a laquefl*
ih durent ae décider l'an passé, retraite qui leur coûta beau-
cotip d'hommes et un nombreux matériel.

Les volontaires musulmans qui viennent de battre le*
Italiens leur ont enlevé comme prisonnier! 200 officiera et
C00O hommes, ainsi que aA canons et se sont emparés de*
localités de Misrala et TJjedahic. Entre ces deux cités 'et
la cote il ne reste plus un seul Italien. La perte de Misrata
«ara 'particulièrement douloureuse aux Italiens, cette villa
étant une des premières dont il* s'emparèrent en Tripoli-
laine.

Dans h; secteur de l'Etiphrate les Turcs ont remporta*
fl'antrçs aorce*. Tht ont rûosxi plnsieur* coup* de main*
contre des campements et le* ligne» d'étape ennemies, al
ae lont emparés entre autre de 7 bateaux charge* de vivre*.
De* détachements anglais ont également été battu* dans la*
environs de Bassorah.

SUR M E r=t

Avions allemands sur Reval.

Berlin, 19 juilet 1918 (Officiel).

Le 18 juillet, au matin, dos hydravions allemands attaque-
renj.avcc des bombes les croiseurs, torpilleurs et sous-marini
eiuiciïtisSe trouvant dans le port de guerre de Reval, de même
que de& in?Ul!tition! militaires de cette ville. De nombreux
coups portants furent constatés avec sûreté Bur Ici force*
ennemies ; ainsi un sous-marin à lui seul fut atteint quatre
fois. Dans les chantiers de grands incendie* furent causés.

Malgré un fort bombardement de terré* et malgré le*
tentatives d'attaque dci avions ennemis, nos hydravions
revinrent tous indemnes et rejoignirent Ici forcei navale*
qui les attendaient devant le golfe de Finlande.

l)ien quu ces dernières eussent été observées d* très
bonne heure de la terre, grâce à la pronde limpidité de l'air
et bien que leur présence fût constatée par reconnaissance
aérienne de l'ennemi, aucune force navale ennemie ne s*
montra.

Navires coulés.

Ces temps derniers un grand nombre de navirci enne-
mis furent coulés. Citons les vapeurs anglais « Siluerton s

(3,700 tonnes), h Virpinia « (/t,?^o tonnes) et « WiUonhail »

(3,4oo tonnes).

Les violations de la neutralité suédoise.

Ces violations, dont nous avons parlé récemment, de-
viennent la règle. Peu de temps après les incident* relaté*,
le vapeur allemand- « Gy**B s fut coulé par un «ous-marlo
russe 011 deçà de la ronc neutre do 3 milles, prèa de Skoli
letlea. Le ','ou-.ernemcnt suédois a chargé l'ambassadeur de
Suède A Saint'potembourg de .protester officiellement au-
près du goineincmt-nt russe

On mande i*hrorc do Stockholm qu'un autre soin-mari»
russe a k*ni < une torpille contre le vapeur allemand « Elbê ■
nu sud d ' Union (■nord-est d'Umea) dans le* eaux terrlte-

riflln

iède

Les Ru; & sont des élèves dociles de l'Angleterre,
• champion du droit ».

Six patrouilleurs anfVaie coulée.

•Berlin, 20 juilet 15T6 (OfflciaT).
Le 17 juillet, six bateaux de pèche anglaii ont été cou-
les pra* ée 4a côte'Eet de 1 Angleterre par nos sous marin».

(Rappelons que ces bateaux do pèche font le *emc» de s.ir-
reiltancc pour lTs.miraul6. — La Ttéd.) ^

NOUVELLES DIVERSES

■ TJne réponse noTtXnda'hTe.

Un sénateur français, M. Bérard, a pliblié, il y a quel-
que* jours, im article dam iequel il déclara qm la Franna
était indignée contre le* Pays-Bas, qui ■ restent neutre*,
quoique la Franre rersc son sang pour ra liberté du monde
entier*. A osa parole* — ingénues, h) journal hollandais
a Vaderland n répond comme suit :

a Tout en appréciant hautement la Vaillance de* !■ rin-
çais, on ne doit pas oublier, qu'ils défendant leur liberté à
eux, et non la notre Si M Bérard voulait bien jeter ua
regard dans la presse hollandaise, il constaterait, qu'on n'y
est point sûr, qu'une victoire française constitueratt un avan-
tage pour la Hollande S'il eat vrai qu'un impérialisme alle-
mand pourrait devenir dangereux potrr le* Pays-Bas, l'his-
toire de ce pays n'ignore point l'impériaïio^ma franq-a.it, dorit -
le paya a ressenti les efféta sur son propre corps. La* sans-
culotte* de ta grande révolution ont proclame la « déli-
vrance » des petites nation*, et bien que leur domination
aboutit à la contrainte et au chantage, ils nroyiierrt en toute
honnêteté nous donner la liberté Ce tpoi nous entendons
dans les paroles de 31. Ttérard c'eut te ptr* Impérialisme,
qnl se dissrmnls aoui le mot a'ordte d'une «délivrance»
dont nous n'avoni nnl besoin. C'est la liberté çrrniiie qu'en
veut nous octroyer I Que rette «liberté» soft épargné*
à la Hollande 1»

Mort de M. Germain Périer.

M. Germain Périer, inaire d'Àutun, conseiller général
de Saône^el-Loire, député de ht première circonscription
d'Autun, est décédé subitement duns as propriété de Cha-
tean-Cbinon (Nièvre).

L'incendie de Tatoi.

Tandis que le monde entier éprouve une «ynipathie pro-
fonde pour la famille royale de Grèce en face de l'incendi*
du château de Tatoi, un grand journal parisien fait excep-
tion. Il s'agit du a Tem.pt ». Pour cet organe le malheur de
Tatoi est une punition pour le Bol de Grèoe III Pourquoi t
Parce que ce dernier n'a pas voulu devenir l'esclave 4e
l'Entente. Voici quelque* lignes de cet article dont nos lec-
teur* jugeront le tact :

« 31 les Grecs croient encore aux pré>»g<*s et a la colère
de* dieux, ils n'auront pas vu sans une religieuse épouvanta
I* palais d* leur rot s'enflammer subitement comme une
torche et le gigantesque bûcher ds la foret d* Tatoi élever
dam lo ciel aa colonne de fumé* et d'étincelles !... Sou* le*
haillon* classique* du mendiant incendlalrs, reconnaisses
Zeu* et sa foudre I C'est lui qui vient corser la comédie
hellénique fl'une péripétie éschylienne I....

« .„.Ce pasteur de peuple* avait formé le rêva lmpi* de
ae soustraire au grand devoir de solidarité qui lui Incom-
bait : la fatalité sembla lui infliger aujourd'hui un cbttl-
ment symbolique en l'exilant brutalement de* jardins
enchantés où il oubliait le* souffrances de l'Europe et m
réduisant en cendre* l'autel de ses ancêtres....»

Cela se passe de tout commentaire.

L* prétendu* démission du président Carranza.

Nous avons reproduit la nouvelle f*nl*isist* d* 1'* Sofc4
ét Pari» », disant que 1* président Carrant* aurait démia-
■lonnA, ce qui, d'après 1* journal de M. Barré*, aurait été

4* résultat .d'an de OS* innombrables a complots bochaskB»
qui sévissent partout. Le 18 juillet le même journal du»

publier la note suivante :

I L'éstfomaotitm putbhéa, il y a tfuelquae jours, suivant
laquelle le général Carranza aurait démissionné, ne sembla
paa confirmée.

« Le généra] Carrante, après avoir reçu du gouverna*
riterrl de* Btnta-lmm des -assurance* particulières, aurait
décidé de conserver le pouvoir.

a La situation paraît donc sensiblement améliores»
malgré La -menace des troupes du général Trevino et du
.général Villa, n

L'alarmiste de 1794.

Le « Figaro » raconte :

II scmbie bien que toutes les époques aient connu le pes-
■Imiste, cet être navré et navrant, qui, sous le prétexta
vrai ou faux d* vous confier ses angoisses patriotiques,
s'applique a répandre autour de lui le découragement et la»
peur.

Au temps de la Révolution, on l'appelait l'alarmiste, et,
sous ce nom d'n:Meurs plus congru, il accomplissait un*
suis! détectable besogne qne de nos jour*. Un auteur,
nommé Desprèt, porta le type au théâtre, et ne lui ménage»
point les reprochée. Dan* l'n Alarmiste n, vaudeville joua?
les thermidor an II (ao juillet 17941, en trouve ce couplet)
A son adresse :

Tel répand 0>e bruits infidèles
Qui bien «cuvent en est l'asflsasr.
Le (abricntcur de nouvelles
Est pareil au faux monnayeur ;
L'un, dans son avarice immonde,
D* l'or corrompt la pureté ;
' IL'Mtee corrompt la vente
ijm vaut tous Iok Marna du monde.

LES STRATÈGES

A six heures, M Donménage engagea, non sans peine,
■ùn énorme personne dnns le tamboui de la porte à tourni-
quet du Café de France

Ayant tronchi ce cup diHicrle, il se diiigea vers la paiti»
de l'établissemenl où, depuis vingt an*, «vrc ses compatriote*
de l'Auvergne, il prenait l upéirtif du soir.

Ils étaient six et occupaient trois tables, en face de la
m,use. De ce coin-là, qni était leur fief, ils sweiyifiil autour N
d'eux une tvrannie aans merci. Le téléphone et les lavabos,
le Bottin, l'indicateur, les illustrés ef les buvards, tout étais
à la portée de leurs mains. Il n'y en a'wit que pour eux.

M. Bonménage entra a re moment précis de la di^-us-
sion, où le besoin d'un arbitrage se fait senlir.

— Tenet, voilà Bonménage ! Ça tombe à pic. On va lui
demander ce qu'il en pense.

— II n'a rien entendu 1

— Il n'est pas au courant I

— Vous le prenez peut-êlre pour un ùnbécile 1

Très flatté de cet éloge implicite, M Bonménage de 11 da
fun ton paternel *

— Eh ! bien, voyons, de quoi s'agit-il t ~~
L'offensive éclata sur trois points

-» Mouilleret prétend....

— Boulmgois veut noM faire croire....

— Figurez-vous que M Julea....

M. Bonménage, débardé, fit cependant bcnncrcnl n^jic«

— Parlot chacun à votre tour____Comment \ utilez-vou»

que je comprenne.... ?

- — Vous avez raison.... Je vais vous expliquer____

— Ah 1 non, pas vous.... Voilà une heure que voua
tene* le crachoir....

— Ah I .par exemple I On n'entend que vous....

— Je donne la poiole è M Jules, dicl.ua \1 Bonménage,
sur un ton si déterminé que les deux autres s'assagirent. M.
Jules commença :
 
Annotationen