Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
GAZETTE DES ARDENNET,

Ttient un, lli tlr»ient sur lui. Bientôt les grenades volèrent
si» part et d'autre.

L'ennemi noui avait déjà cerné» aur la gauche. No»
homme» tenaient bon et renvoyaient coup pour coup, dès
sjue les adversaires se montraient. Noa mitrailleuse» nous
frétaient une aide très efficace. Mail l'ennemi était tenace.
Lm assaillante se succédaient sans cesse. L'un d'eux s'était
installé juste devant nous, abrité tant bien que mal ; on le
fovnit toujours se redresser, le casque d'acier sur la tôle, le
bras gauche recourbé et, d'un large mouvement du bras
éroit, lançant ses grenades sur nous. C'était un rude gail-
lard, une ligure de vieux Romain. « Un chic typa I Vrai-

Cent dommage! s dirent les nôtres quand ils le virent
mher sous une décharge dp notre mitrailleuse. »
Au premier instant, nous avorTs cru que le journal
•trisien avait relevé cette histoire, pour démonlier comment
La soldats allemands estiment la vaillance de l'adversaire.
Mais c'était faire trop d'honneur au journal da M. Capus.
in effet, leva Figaro » s'empresse d'ajouter le commentaire
fuira nt :

u Le» Boche» voudraient-ils « donner l'allure d'énne-
mil généreux t Ce serait un peu tard. »

On ne saurait mieux dépeindre l'énorme contraste moral
fui sépare l'esprit du front et celui de la presse parisienne.

Le service obligatoire anglais et le» a icrupulci
de conscience, s
La Chambre de» communes a continué la discussion des
articles du bill imposant aux jeunes gens célibataire» l'obli-
fation da se présenter au bureau de recrutement.

La CUambre aborda le cas de ceux qui ont des «cupules
é* conscience).

Sir Phiiip Magnus «a demande comment la distinction
t« ae faire entre les tire-au-flanc et les gens qui obéissent à
An ces de conscience.

M. Snowden prévient la Chambre que des milliers de

Grsonnes »e dïapoBcnt à s'opposer à 1» mise en vigueur de la
jusqu'aux plus extrême» limite».

Un messager du président Wilson.
Le colonel House, homme de confiance du président '
Wilson, entreprend un voyage au cour» duquel il verra le»

ribossadeun américains de Londre», d« Pari» et de Berlin,
fera un séjour de cinq à six jours à Paris et il se rendra
ensuite à Berlin par la Suisse.

Le colonel Housc cat attendu a Berlin s la fin de la *e-
■naine prochnine. Pendant cinq à »ix jour» il sera l'hôte de
h Gérard, ambassadeur de» EtaU-Unl».

Réouverture de la Douma T

Le a Temps » apprend de source compétente qu'un
tnkase relatif à la reprise de la session d» la Douma sera
fsjblté le 28 janvier. La session commencera & la mi-févriér.

Bombardement de Dover.

Berlin, 24 janvier 1316 (Officiel).
Dans 1» nuit du 22 au si janvier un hydraiion allemand
| Jeté de» bombe» sur la gai», les caserne» et lca docks de
ttover. En outr» deux de no» hydravion» ont bombardé, le
13 janvier, après-midi, le» hangars de dirigeable» à Hon-
fham (à l'ouest de Dover) ; de fort» incendie» furent irre-
•usableinent constatés.

La piraterie postale.

New-York, H janvier lvttfi.
Depuis plu» d'un moi», tous les envol» postaux vcnanl
IfAllcmagne; en premier lieu de» lettre», de» journaux et
«Ve Imprimé», ne sont plus arrivés en Amérique. Les envoi»
«V* l'Allemagn» n'ayant point ces»*, Il faut croire qu» 1»
•ourrier allemand est volé par le» Anglal». (Cela ne nous
étonne point, John Bull «'étant révélé depuis longtemp»
«lettre incontesté de l'organisation systématique de la pl-
ia terie.)

Revirement de ropinion belçje

Nous avons signalé a maintes reprises déjà des cas de
plus en plu» nombreux d'un réveil de la conscience et de
la clairvoyance belge, longtemps abusée par la faute d'une
certaine presse anglophile. A ces voix authentiques, ajoutons
1» jugement d'un Neutre. 1^ correspondant a Anvers du
journal hollandais : « Nteuwo Harlemsche Courant» (23 dé-
cembre) a publié sur l'opinion publique belge un intéressant
article, que nous trouvons cité dans le u Bruxellois 11. Par-
lant de l'état d'esprit à Anvers au début de la guerre, 1*
journaliste hollandais a'expnme ainsi :

11 régnait 0 Anvers pnrrut les hommes une maiadie que
je puis qualifier de n Folie de guerre s, dont le caractère
distinctif constituait le défuut de toute objectivité.

Noua avons vu de quels dégâts immenses les « communi-
qués victorieux » de Tétat-major belge ont été payés.

Gare à quiconque était assez fou de les contester. Sans
plus, il était traité d'espion, de traître.

Jo ne me suis pas enfui et je suis resté où j'étais. Gela
m'a coûté cher, très cher. Les lecteurs le savent, j'ai été
toujours ami des Belges. J'exaltais une gronde partie de ce
peuple actif. Mais la guerre, jusqu'il la pmc d'Anver» a
beaucoup ébranlé cette confiance. J'ai vu dos exemples de
défauts qu'on ne s'explique que par le fait que tout le peuple
était atteint de la « folie de guerre»....

Je me suie tu intentionnellement 1 II m'était pénible de
raisonner. Les hommes n'étaient pas mûrs pour écouter et
pour apprendre ce qui était arrivé, ce qu'on imputait brutale-
ment aux Allemands. Ce que j'ai vu h. Anvers et au dehors,
notamment sur la rive gauche, est impossible a décrire.

Et quand les habitants revinrent plus tard de Hollande
et qu'on leur raconta ce qui était arrivé en leur absence, ce'
qui était arrivé par les agissements de leurs propres com-
patriotes, ils levèrent les yeux craintivement ; et d'autres
gens du voisinage 8e taisaient pour avouer silencieusement,
qu'une injustice avait été commise____ finlie de guerre I

On constate toutefois un revirement. Les Belges, en géné-
ral, commencent à recouvrer leur objectivité. U y en a déjà
des millier» qui ne s'expriment plus avec admiration au sujet
de l'Angleterre. Il y en a beaucoup qui disent : « Nous com-
battons pour l'Angleterre et la misère de cette guerre nous
vient de l'Angleterre____a

Ainsi donc, voilà un observateur neutre qui fait justice
des calomnies répandues sur-le compte des troupes alleman-
des qu'une certaine presse chargea de tous les méfaits.
Quant au revirement qu'il constate dans l'opinion belge,
c'est un symptôme qui prouve que la vérité est en marche.

Information financière

Au moment de mettre sous presse, nous apprenons que
la Rente française 3 p. c. se traitait à la Bourse de Paris du
24 janvier au cours de 61,75.

Noa lecteurs constateront qu'a la Bourse du 21 janvier
que nous publions aujourd'hui en 4™ page, elle cotait 62,30.

LE CASIER IDES SOTTISES

Une m négociant notable » de Copenhague qui revient d'un
voyage à Berlin a confié ses impressions a un petit journal
danois, le << Koldmg Avis ». D'après V 1 Homme Encliatné »
la découverte essentielle du voyageur est celle-ci :

« Voiai maintenant le fait concret, précis, caractérlstiq îe
si, de quelque façon qu'on l'interprète, révélateur : toute»
les personnes que le voyageur a connues ont diminué d»
poids : quelques-unes même ont perdu jusqu'à 15 ou 20 kilo-
gram ^es.

u Nps poilus, dans la boue des tranchées, n'ont pas subi
pareille épreuve. » 1

Ça doit être amusant et môme inédit, de voyager par
auto spéciale, munie d'une balance pour peser toute per-
sonne que vous rencontrez 1

LA FIN DU MONTÉNÉGRO

D'tprî-s le» dernières nouvelles, il ne peut plu» y svoir
de doute que le roi de Monténégro a essayé, par sa fuite,
de se dérober aux conséquences de la capitulation de son
armé».

Ce changement subit dans l'attitude du roi et d'une partie
de son gouvernement, eat certainement du» à une pression
désespérée de la part de» puissances de l'Entente, qui cher-
chent actuellement à sauver a tout prix au moins l'apparenc»
d'une défaite plutôt normale.

Quoiqu'il en soit, il est absolument indiscutable que cett»
fuite n'est plu» qu'une mise en scène ratée. Le roi fugitif,
après avoir, pendant ai heure» seulement, profilé de l'hospi-
talité de son gendre, le roi d'Italie, continua son voyage
ver» la France, et le» dernières dépêche» nous apprennent
qu'il est arrivé à Lyon, ou M. Deny» Cochin, ainsi qu'une
série d'autres représentants du gouvernement français, lui
ont réservé le traditionnel « chaleureux accueil ».

Le préfet salua le roi au nom du président de 1» Répu-
blique, en lui présentant le» meilleurs vœux du gouverne-
ment français. C'est à Lyon que le roi Nikitn installera son
domicile et les débris de son gouvernement, c'est a Lyon
qu'on lui fit des « démonstrations brillantes n, tondis que I»
capitulation de son pays continue tranquillement et en bon
ordre.

Le 23 janvier, le» troupe» austro-hongroises occupèrent
le» port» adriatique» d'Antiviri et de Dulcigno et le commua
niqué autrichien du ai janvier annonça également l'occu-
palion de Skulari, eimi que de Nikaic, Danilovgrad et Pod-
goritza.

Le dernier communiqué austro-hongrois, du ES janvier,
constate que la capitulation de l'armée monténégrine s'effec-
tue sans accroc. Partout où les troupe» »ustro-hongrol»e»
arrivent, le» bataillons monténégrine »in»l que leur» offi-
ciers remettent leur» armes sans -hésiter. Ce communiqué
relève expressément, que toute» 1»» nouvelles annonçant I»
continuation de la lutte, qui proviennent du camp ennemi,
tout de pure invention.

Le développement des faits démontre donc que la capitu-
lation de l'armée monténégrine suit son cour» absolument
normal. Que le roi ait préféré aller se réfugier en France,
alor» que son armée subit le» conséquences nécessaire» de
l'écrasement militaire de son paya, cela ne changera en rien
le fait que le Monténégro restera dorénavant écarté de la
liste des puissances bélligérnnles.

Cet abandon — volontaire ou involontaire I — d» la
barque a Victoire a par le Monténégro » inspiré > l'artiste
caricaturiste dont noa lecteur» connaissent la verve, le dessin
que noua reproduisons ci-desaou».

LISTE N° 104 CONTENANT 350 NOMS

Les noms n tfite des pup

les

(Reproduction strictement interdite)

où » Ment les çtiscialers dosl les ducs sulvenl — Le lolal des noms puDll

se molli* a cnylicn 333,250. — Restent à publier errriron 51*750 rjrm

Les sentiments humanitaire» dont t'inspira ta puoiico-
Nen, dan» a» » Gazette de» Ardenne» des noms des
885,000- prisonniers français actuellemenf internés en Alle-
magne, n'ont pas été appréciés par tous avec la même équité.
Que nous importe 1 Nos lecfturx n« pensent pai de même»
fv'on le fait dans certaines rédactions sur les boulevards
fXirfJienj. Nous ne laisserons donc pas troubler l'intime
êontentement que nous éprouvons d'auolr pu contribuer à
•Jftmer les inquiétudes de milliers de /amtffei françaises,
portant un rayon de joie dans les foyers laissés dans la plus
douloureuse incertitude par la gouvernement français, en
leur annonçant la bonne nouvelle que leur fils était sain et
sauf, se trouvant en capiiuile' allemand» aussi heureux qui.
1$ permettent les circonstances.

ALTENGRABOW

(Suite.)

Beiricx Jean, Bonnal (Corrèze), infanterie ioô.
Serre Colcatin, Mont de-Marsan (Landes), infanterie i8.
Serval Jean, Laine (Ariège), infanterie 83.
Sorel Henri, Snmt-Gcrvais (Vendée), infant, territ. 83.
Sourt Pierre, Aspet (Haute-Garonne), infanterie 83.
Tauiia Henri, Mabonneaui (Landes), infanterie 4g.
Tuilier Adolphe, Roubal (Somme), chasseur Q pied 48.
Tenailleau Aimé, Gérait k 1» Motte (Vendée), inf. ter. 83.
Tbiéry Louis, Anlheuil (Oise), chasseur à pied 48.
Thomas H. Bourbon-Lancy (S.-et-L.), aerg., ch. d'Afr. 3.
Treillard Franç., Lfrcsse, par Arbitra (Vendée), inf. ter S».
Trlcoire Célestin, Bornent (Vendée), infant, territor. 84.
Yasseur Augustin, Marcheville (Somme),, çha». a pied 48.
Vignol Léon, Villencuvc-de-Marsan (Lande»), infant. 4g.
Voisin Gabriel, Taponnat (Charente), infanterie 108.

Alexis Mariu», Chcllard (Ardèche), zouave» 2.

Allain Charles, Monlivillier (Seine-Inférieure), dragons 28.

Arda il Léopold, Le Puy (Gironde), zouave» a.

Armand François, Saint-Rézentiorcs (Cantal), zouaves 4.

Audoin Pierre, Périllet-Pierre-dcs-Lande» (Hle-V,), inf. 20*9.

Audubfrt Emilicn, Marthre (Gironde), infanterie i44-

AusquLi- Raymond, Yesne (Finistère), infant, coloniale a.

Ayuàerve Jacques, jSainl-Pourcin (Miter), souaves a.

Bagoiut Léonise, Mautiuoreau (Charente), zouaves 1.

Bailîeul Gustave, Fécamp (Seine-Inférieure), cap., inf. 3a*.

Balaran Siméon, Lunelle (Lot-et-Garonne), infant. iaa.

Barb.we Camille, P^iri», zouaves 3.

Batteur François, Paris, zouave» 3.

Béronpcr Maximilien, Caudebec-lès-Elbeuf (S.-I ), inf. 36.
Bétai Félix, Calais (Pas-de-Calais), cuirassiers 9
Bétaz Jules, Calais (Pas-de-Calais^infanlerie ao8.'
BUlcn Lucien, St-Gcnis-les-Ûllières (Rhône), zouaves 3.
Blanc Emile, Bé/icrs (Hérault), infanterie 8g.
Blantlun Louis, Suint-Genix (Sa\oie), zouaves 4.
Bloy Jcau, Toulouse (Haute-Garonne), capotai, infant. 83,
Bois iKlithe, Digère (Orne), man'chifl-des-logis, drag. 3a.
Boivent Victor, Bcllcvuc (lUe-et-Vilaine), infanterie ia».
Borello Henri, Marrnande (Lot-et-Garonne), infanterie 7.
Botinvau Pierre, Champ-Saint-Père (Vendée), inf. col. a.

Bourgois François, Dieppe (Seine-Inférieure), infant. 3g.
Bourifet Georges, Chassaingrimont (Indre), zouaves 4-
Bouvier Ernest, Bellecombc-Ambage (Savoie), zouaves 3.
Bouvry Arthur, Paris, infanterie io3._

Boyard François, Baugy (Cher), zouaves 3. jm _

Brisson Albert,*Paris, infanterie 47.
Brossard Jean, Volenin (Isère), zouaves 3.
Cadio Jean, Cadon (Morbihan), infanterie coloniale a.
Caris Henri, Martigny-Ferchaud ( -Ic-ct-Vil.), inf. ia.4.
Cazenave Pierre, Hôpilal-d'Orion (Bassea-Pyrén.), inf. laj.
Chanut Julien, Lapradc (Cantal), zouave» 3.
Charbonnier Marcel, PuyravoUc (Ch.-Inférieure), zouave* 4.
Chrétien Louis, Montanel (Manche), infant, coloniale 1.
Clément René, Fécamp (Seine-Inférieure), infant. 3ag.
Cochet Maurice, Rully (Oise), hussards 4.
Cogne t Pierre, Bellenaves (Allier), adjudant, zouaves 3.
Colomb Jean, Saint-Genis-les-Ollièrea (Rhône), zouaves 3.
Corbisier Jules, Lille (Nord), maréchal-des-logis, drag. 2$.
Cornet René, Le Vésinet (Seine-et-Oïsc), infanterie 5.
Crozicr Jean, Sainte-Foy-l'Argentière (Rhône), zouaves 3.
Debreux Eugène, Dijon (Côle-d'Or), hussards 4-
Decomble François, Velu (Pas-de-Calais), infanterie 1.
Delettre Charles, Ville-sur- Vric (Oise), chasseur à pied 48.
Delhay Jean, Avesnes-lez-Aubert (Nord), infanterie 1.
Delune IL, Dijon (C.-d'Or), maréchal-dcs-logis, ch. d'Af. i.
Dcmarne Albert, Paris, caporal, infanterie 3i5.
Dominici Jean, Courbet-Alger (Algérie), zouaves 3.
Dounay Paul, Boulogne (Seine), zouaves 3 .
Doucet Anselme, Mers (Loir-et-Cher), infanterie 113.
Doux Jean-Marie, Uglas (Ilaules-Pyrénées), infanterie 83.
Dufaure Pierre, Paris, zouaves 3.

Dulac Jules, Crèches-sur-Saône (S.-et-Loirc), zouaves 2.
Dumont Jean, Yic-Fézcnsac (Gers), brigadier, artillerie iS.
Durand Henri, Pantin (Seine), infanterie. 3g.
Eynard Elie, l'ontaine-sur-Saône (Rhône), zouaves ï.
Fauqucnbergue Henri, Carvin (Pai-de-Calais), infanterie ï,
Faure Florentin, Rosières-Brignon ,IIte-Loire), zouave» 3.
Fillon Charles, Rosières-Brignon (Hte-Loiro), cuirassiers t.
Fouchet Jules, Craignes (Manche), infanterie 336.
Foucher Urbain, Riboux (Deux-Sèvres), infanterie i3i.
Fournier Edouard, La Bossé (Oise), colonial a.
Fontenillc Claude, Villefranche-s.-Saône (Ilhône), zouav. S,
Gamet Joseph, Matelas (Loire), zouaves 2.
Garachon Félix, Saînt-Gervais (Puy-de-Dôme), zouaves ï,
Gaugain Aimé, Caen (Calvados), infanterie 11g.
Gauthier Antoine, Antérieux (Puy-de-Dôme), zouave» a.
Gendron Louis, Autriche (Indrc-ct-Loire), infanterie i3i.
Germain Jean-Pierre, La Chambre (Savoie), zouave» 3.
Gilbert Jules, Dissé-soiis-le-Lud (Sarlhe), Infanterie 317.

Ginct Jean, Leapiteau (Hle-Garonne), Infanterie 83.

Girard Johannèa, Chazclles-sur-Lyon (Rhône), zouaves 3.

Gobet Jean-Baptiste, Vichy (Allier), zouaves 2.

Goudot Alfred, Dijon (Côte-d'Or), zouave» 3.

Grimât Franç., St-Chartes Constantine (Algérie), zouaves t,

Hébert Maxime, Paris, Infanterie ad.

Héreng Auguste, Annreullin (Nord), infnnterie 43.

Huty Lavoud, Saint-Jory-Las-Bloux (Dordogne), zouave»!.

(A lufure.'t

SENNELAGER ' WESTF.

(Suite.)

Thobois Joseph, Liévin (Pas-de-Calais), infanterie 115.
Thomas Pierre, St-Nazaire (Loire-Infprieure), caporal, gén.ll
Thomas Maurice, St-Oucn (Seine), zouave» L
Thomas René, Auberyille-la-Renault (Seine-Inférieure), lnf.3l
Thomas Emile, Tergnies (Aisne), infanterie territ 10.
Thomas Louis, Gerarmey (Vosges), chasseurs à p. 10.
Thomas Maurice, Maubcuge_(Nord), mfanleri» lié.
Thomasse Constant, Tours-en-Bessin vCalvados), inf. SI
Thoney Georges, Levalloi»-Perret (Seine), infanterie 103.
Thorin Paul, Nantes (Loire-Inférieure), infanterie marin» L
Tbourot Paul, Manches (Haute-Marne), infanterie 103.
Thellemant Albert, Vincennes (Seine), sergent, inf. SL
Thlbarghien Nestor, Tourcoing (Nord), caporal, section U
ThilHer Charles, Poitiers (Vienne), infanterie 326.
Tlllemaux Emil», Maubeug» (Nord), infanterie a.
Tintâllier Henn, Eataires (Nord), lnfanteri«-IA5.
Tirland Florentin, Gindicourt (Nord), artdlleri» t
Tiaon Jean-Baptiiate, Naves (Nord), hussards î.
Tissot Marc, Paris, infanterie 2C. *
Jobard Claude, Dlgoin (Saône-et-Loire), infanterie 108.
Tondeur Léon, Marcq-en-Oustrevent (Nord),, section 1^
Tondice Yves, Trégron (Côtes-du-Nord), artillerie à pied t,
Thorel Gaaton, Betteville (Seine-Inférieure), inf. territ H.
Torquet Paul, Malakoff (Seine), infanterie terriL T'a.
Tortellier Jean, Rennes (Ele-et-Vilaine), art a pied t.
Tostain Paul, Caen (Calvados), artillerie à pied 3.
Touchois Jean.'Nicellea (Nord), artillerie M.
Toudic Yve», Trégrom (Côtes-du-Nord), artillerie a pied 3.
Abgale Jacques, Carbaaon-St-Sauveur (Finist), infant 21t.
Abgean Jean-Paul, Tréflaonéne. (Finist), infanterie 219.
Ackormann Erneat, Elbœuf-sur-Seine (S.-I.), chass. à p. kV
Adam Joseph, Fr«sncs-sur-Escaut (Nord), douanî»f.
Adam Octave, Nesles-la-Vallé» (S.-et-O.), artillerie «t,
Adan Paul, Chaumont (Hte-Saône), Infanterie 100.
Aget Edouard, Part», maréchal-des-logis, artiÏÏ. à p. L
Agnès Loui», Orval (Manche), artillcri» à pied 3.
Afmond René, Bordeaux (Gironde), Infanterie 250.
Alanieêsa Marcel, Brou-Beau-Pré (S.-et-M.), dnfanterl» IOsX
Al&voine Charles, Guis» (Aisne), infanterie territorial»-1&
Alexandr» Henri, Maubeug» (Nord), infanterie 345.
Alexandre Jean, Camphln (Nord), Infanterie 1R.
Allain Benjamin, Miré {Maine-et-Loire}, dragons 32.
Allain Henri, Aurtray (Seine-Inférieure), infanterie 21.
Aîlanic Joseph, Guéméné-sur-Soorfî (Morblh.), génis terr. ÉL
Allé» Eugèn», Pléban-le-Petit (Côtes-du-Nord), Infant lOsV
AUeyo Léon, Roubalx (Nord), sectaon 1.1
Allô Jean, Plœue (Côtee-du-Nord), infanteri» 71.
Almy Chérie», SUSauveur-Lendelln (Manche), art à s. L
Alorg» Andr», Bouquelot (Eure), Infanteri» 74.
Amaury Fernond, Moncy (Orne), artillert» 4 pJ*d S
Amet Aimé, Berry-au-Bac (Marne), infantari» 332.
Ami» Oufliaum», Ploumagna» (Flnlatér»)^ inf. coL 31
Amouret Emil», Hénouvill» (Setn»-Inférieur»), infanteri* 31t.
Amourstt» Robsrt, Dorignl»» (Nord), génl» i,
Ancourt Albert, Tav»rny (Soin»-»t-01»«), Infanteri» 25L
And»* Vincent, LU» (Nord), tactdon U

Andrault Albert, ChatellerauU (Viann»), «ergeift, Inf. Ml

André Jules, Epinal (Vosges), Infanteri» 60.

André Pierre, Paris, chasseurs à pied 44. •

Andrevon François, Levallois-Perret (Seine), Infanterie 1HV

Andriés Léon, Lille (Nord), infanterie 43.

Andrieux Charles, Amiens (Somme), infanteri» territ It

Andris Joseph, Aniche (Nord), infanterie 332.

Andriot Jean, Paris, infanterie 306.

Anfray Gustave, St-Prerre-de-Bailleul (Eure), infanteri» IM.
Angay Henri, Anton (Pas-de-Calais), infanterie 146.
Angebault Joseph, St-Georges-s.-Loire (Modne-et-L,), Inf. 1H,
Angelbert Vivant, Monceni» (Saône-et-Loire), zouaves 2.
Anty Prosper, Paris, artillerie 42.

Aoustin Emile, La-Lande-St-Joachim (Ixàre-Inf.), inf. 236.

Arassua Jean-Mari», Aatugu» (Hautes-Pyrénées), lut. Il»

Arca» Jules, Enneulin (Nord), section L

Ardaen» Alfred, Pernes-en-Artois (Pas-de-Calais), art à p. f.

Argent Alfred, Enfield (Angleterre), infanterie.

Arlirt Gustave, Allonnes (Charente), inîanUri» 10t.

Armand André, Paris, caporal. Infanterie lût.

Arnand Martial, Chaucher (Haute-Vienne).

Arnold Henri, Sousse (Tunisie), sergent, liraflL alg. 4.

Arnoult Albert Sarcelle» (Seine-et-Oise), infanterie St.

Arsigny Auguste, Longwy (Meurthe-et-Moselle), inf. 45.

Arthemonn Maurice, Conflans-St-Honorine £Sne-et-0.),mf.lT.

Art» Ernest, Paris, infanterie 29.

Aaset Maurice, Pu'iasergnier (Hérault), caporal, inf. 40.
AatA Joseph, Mont-St-Martin (Meurthe-et-Mos.), douanier.
Aubersier Jean-Baptiste, La-Baroche-Joudouin (May.), inf.24
Aubert Robert-Georges, Clres-les-Melle (Oise), Infanteri» 6.
Aubertin Charlea, Ruvignior (Aube), infanterie 254.
Aubin Pierre, Carantan (Manche), arWllerie.
Amblt Jean, Mascara (Oran), zouave» 1
Auboin René, Paria, infanteri» 254. •
Aubry Alcide, St-Germain-les-Léguyer (Vendée), Inf. 84.
Aubry Louis, St-Maur-d'Authlé (Sarlhe), caporal, Inf. 109.
Aubry Louis, Aunneau (Eure-et-Loir»), infanterie 115.
Auckaert Fernand, La Madeleine-Ies-UU» (Nord), Inf. 84
Audibet Hubert, St-Mihiel (Meuse), caporal, chasseurs 20.
Aufray Emil», Evreux (Eur»), Infanterie 27.
Auffrot Joachim, La-Guierch» (Sarth»), géna» 11.
Aufrére Loui», L» Menoux (Indre), caporal, infanterie 290.
Augeux EU», Nantron (Dordogn»), Infanteri» 250.
Augé Arthur, Marvule-les-Bois (Eure-et-Loir»), inf. 28.
Aug4 Jul«», Bayeux (Calvadoa), infanterie coloniale 3L
Augier Louis, Ségonzac (Charente), infanteri» 307.
Augra» François, Cherragua (Algérlo), zouaves 2.
Auguste Jean, Les-Moitfés-d'Alonn» (Manche), infanterie tk
Aujon Victor, Sallaumin»» (Paanle-Calat»), cap., inf. 145.
Aulalr» Gustave, Franchevilla (Orne), artllleri» 3.
Auréal Eugen*, Trétazet (Maine-et-Lolr»), inf. col. 31.
Aurimont Rsné, Pértgueux (Dordogn»), brigadier, cav. tt.
Auriol Armand, Toulouse (Haute-Garonne), Infanteri» 143.
Au»angé» Adrien, Ermant (Sein»-et-Oise), infanterie 23.
Autret Jean, St-Fol-d»-Léon (Finistère), zouaves 2.
Av»n»l Raymond, Fécamp (Seine-Inférieur»), inf. 129. 7
Avrfl Albert, TreneUe-Boisemont (Eure), Infanterie 21.
An* Eugèn», Marsals^St-Radegond» (Vendés), inf. t4.

(A suivre.)
 
Annotationen