Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
ARDENNES

2» «ocn 1H|

LISTE

216 CONTENANT 000 FtfQMS

(Reproduction strictement interdite)
PRISONN IE RS FAITS DAN9 U. A RÉGION DE VERDUN

Lis iioiBB eu l@tB des (popea itislpiil lus endroits où se irouvsiil les prlscnnlers dont la ararc salveoL — li total n noms puûllés iusuu uilouïaTuil si moAi i envlrn 280,550.

Total des prisonniers français internés en Allemagne s 355,900.

MUENSTER 1 WESTF.

{Suite.)

Oeilal* Pou], Criquelot (Seine-Infér.), inf. 168.

□fcniler Albert, Louvier* (Eure), liif, 74,

Garrabos Paul, Maubert-Fontaine (Andennss), cap., tnf. JBT,

Qswignon Paul, 'Maubcrt-Fontain* <Ard.)„ cap., Inf. 287,

QueTarû Pierre, Galgnn {Aveyrnn], Inf. 74.

QéneHtud Paul, Saujon (Charenle-Infér.), cap., Inf. S87,

Ôérfmls Jean, Rocqueperrrère (llte-Garunns), lut £90.

àsrmain Jubeii, Chambry-sur-Laou. (Aisne), oap., Inf. ï?7.

Qlard Adolphe, \a Havre {Seinç-Inlér.), serg., Inf. 74.

Glblelle Jean, MousLey (Landes), Inf. 34.

Gllabert Em.le, La, Grace-Dieu (Hte-Garorte), serg., Inf. H»,

Gîllss Joan, Yiliardroirt (Girnndnl,' itit. 34.

Gillet Jules,. Si-Quentin (Aisna), cap., tnf. 887.

tilrerd Louis, Parii, Inf. 74.

GllUrd Max, Pans, serg.-fourr., Inf. 162.

Gitton André, Marseille-lez-An bigny (Cher), cap., Inf. 2W.

GcndoMer Albert, Bt-Anportna1« ;Cote-d'Or), htf. 74.

^ojiaolln Joseph, Sl-Eusèbe {Hou tea-Alpes), fnf, 188.

Garîier Henri, MaUgny (Somme), serg., inf. 267.

Goseelln Antoine, Baillcul-Neuville (Seine-Infér.), tnf. 7*.

Goubtn Paul, TourvUla (Calvudos), inf. 74.

Grabot Louis Biarritz iBasses-Pyrénées), ad]., tnf. 9*.

Gractît Auguste, Dax <Lnndet)|, inf. S4.

Grenier* Raimund, Rouen (Seine-Infér.),. inf. 74.

GrosHIon Clément, St-Quentin (Aisne), «erg., inf. 287. .

Grotot Edgard, St-Quentin (Aisne), Eerg., inf. 287. •

Grouard Marcel, Rouen (Seine - In fér.), cap., inf. 74.

Guides Jean, St-Légal (Finistère), Irrî. 74.

Gulbert René, Vaires (Seine-et-Mome), artflï. 46.

Guillaume Emile, Aanières (Saine), cap.v inf. 2&Ï.

Gdllrnaille Staorlct, Paris, inf. 361.

Gtitraud Elie, Caunes-Minervois (Aude), inf. 296.

pulslaln Charles, Estréea (Aisr.e\ serg., inf. 257.

Harouet Jean, Joué-sur-Ardie 'Lnire-lnfér.), inf. 74

Hrnnebola Paul, Lambres (Nord), serg , inf. 2S7.

Henry Paul, Tlacicourt (Meuse), inf. 355.

Herai Fernand, Rueii (Scine-et-Oise), c&p.-fourr., inf 74.

fiéroult Albert, Condé-s.-Noircati {Calvados), cap., inî. 74.

Hettler Robert, Les Loges [Solnc-Infér,), serg-maj., inf. TA

Heyrnann Albert, Paris, inf. 74. j

IpM Albert, Normanville (Scine-Infér.), inf. 74.

Hujnbert Georges, Champlgneulles {M.-et-M.), edj , Inf. H.

Humbert Maurice, Parie, cap., inf. 355.

Huteau Léon, Le Perreux (Seine), inf. 1CS,

Irnnr Jean, Marseillan (Hérault), serg, inf. 296.

Isaprjfï Joseph, Paris, inf. 287.

Jacquelin George*, Bosbénard-Trécy (Eure), inf. 74.

Jaflouile Léon. St-Fergeux (Ardennes), lui. Sfll.

Janten René, Paris, 6erg., tiraill. 1.

Jeanne Maurice, J uaye-Mondayo (Calvados), inf. 74.

Joanne Raymond, Buzîet (Basses-Pyrénées), Jnî. 34.

Jota Georgea, Beaumont-le-Roger (Eure), cap., Inf. 74.

Joint Louis. La Mcyza (Hte-Vitrine), inf. 186.'

Joseph Emile, Boué (Aisne), cap., inf. 151.

Joseph Fernand, Paris, cap., inf. 287.
Josse Séraphin, St-Quentin (Aisne), Inf. 287..
Jougla Alphonss, Paraza (Aude), inf. 206.
Jourdei Justin, Mauzensmirmont (Dordogne), inf. 34.
Juiet Ambroise, Chmon (Indre-et-Loire), cap., inî. 161
Jullien Pierre, Fiquefleur-QumviUe (Eure), inf. 74.
Kauffmann Joseph, Mantes (Seine-et-Oise), m.-des-l.t art. M
Kriegel Louis, Paris, inf. 287.
Labarlhe Jean, Bl^carosse (Landes!, tnf. 34.
Labat Jean, Amou (T-indes), inf. 3-i
Labat Rémy, Doazit (Ijindes), inf. 84.
Labeyria Bernard, Labennc (Landes), inf. 84.
Lachaussée Fernand, St-Quentin (Aisne), oap,', inf 287.
Laciampe Victor, Bordeaux iGncuule^ inf. 287,
Lariiirré Jot>eph, Escot fBasses-Pyrcnées), Inf.
Lnffiurie Jean, Btscaros«e (Landes), irrï. 34.
Laforât Joannôs, Tblzy (Rhône!, tnf 102
Lafourcade Félix, Gibret (landes), Inf. 3L
Lagadec Louis^ Vieux-Marché (CùIfls-du-Nord), inf. 74.
LngardÈre Jean, Mérignac fGirondel, inf. 18.
Lageix Achille, Rouen (Seine-Intérieure), cap., inî. 74.
Lageyre Marccllin, Pomarez (Ijindes), cap., inî. 34
Lageyre François, Labo&se (landes), inf. »1.
Lagny Charles, Caulaincourt (Aisne), Inf. £87.
Lnlanne Basile, Lit-et-Nixe fLandes), Int. 34.
Lallouelle Médéric, Sl-Waast-Dieppedal (Seine-Inf.), Inf. 74
Labreux André, Paris, inf. 74,
Lamaison Paul, Bretagne (Landes), Inf. 31.
Lamarque Jean-Baptiste, Si-Laubauer (Landes), tnf 844.
Lambert Eugène, St-Quentin (Aisne), inf. 850.
Lambert Joseph, Moulm-cn-Gilbert (Nièvre), inf. 106.
Ijamorère Jean, Coudures (Landes!, inf. 84.
Lamotte Georges, Fontenay-le-Marmion (Calv.), inf. 74.
Lannesrîiis Henri, Herrére (Uasses-Pyr.), inf. 84.
Lopenu Bernard, CaBleta (Landee), inf. 34.
Lopeyre Jean, Lencouacq (Landes), tnf 34.
Lapierre Ephrèmc, Corps (Vendée), chass. i p 65.
Laporte Jeaii, Mont-de-Mttrsan (Landes), inf 34.
Loporla Marcel-Louis, Pontoise (Sne-ct-Oife), inf. 151.
Larchevesque Paul, Rouen (Sne-Inférieure), inf. 74.
Larrat Sosthène, Denehort (Landes), inf. 34.
Larretéguy Dominique, Ossès (Basses-Pyr,), inf. 34.
Larme Waurloe, Versailles (Sne-ct-Oiae), cap., inf. W.
L«rtigau FrunLots-Victor, Dax (Lsmdee), inf. 3i.
Laasalle-A'niautou Firmin, San-Fnmçisco (Etats-Unis),inf.31
Lasseux Jean, Valigny (Allier), inf. 74.
Laurence And'-é^ Kouen (Sne-Inf.), Inf. 74.
Laurans Joseph, Sentenac (Ariège), inf. 2H6.
I» Bec Loms, Versailles ISne-et-Oise"), inf. 74.
Libercier Benoit, Soleymieux (Loire), cap., Inf. 74
La Bret Gaston-Louis, Caen (Calv.), cap -fourrier, Inf. 74.
Lebrun Jules-Léon, Aubas K'ire), mt. 74
L« Cam Françoia, Droscourt t8ne-et-0ise;, inf 74.
-Leclercq Achille, Pontruet (Aisne), ndj., tnf 287.
Leclercq Adolphe, Mesnll-Sf-Laurent (Aline), inf. 287
Loclercq Fortuné, Tourcoing (Nord),. Inf. 162.
Lecornu André, Paris, inf 74.

Lecuna Pierre, Urugni (Bussei-Pyr.), inf A4.

Leduo Gaston, Bellicourt (Aisne), ndjuefant, inî. 287.

Lefèvra André, Chûlons-s.-Marne (Marne), asp., tiraltl.alg.1.

Légèr» Emmanuel, Varcddes (Seine-et-Marne), tnl. 74.

Legra» Louis, Ingrandes (Maine-ol-Loire), Int. 74.

Lemenior Paul, Paris, adjudant, inf. 237.

Lemolne André, St-ELicnne-du-lîouvray (Eure), inf. 74.

Lemonnier Armand,, Javene (Ule-et-Vil.), inf. 3C1

La Moui'.iuur Joseph, Qurioué (Morbihan), inf. 2*7,

Lepron Edouard, Vallères Jndrc-ct-Loirei, Inf. 68.

Lepron Joseph, Venestainvitle 'Seine-Inf.), inf.' 74

Leroy Paul, Paris, oap., inf. 287.

Le«i<*tr Gustave, Alhis-Mons (Sne-et-Oise), inf. 16'j.

Lesout Ferdinand, Paris, sergent, inf. 74.

Letort Eugène, Pacy-s.-Eure (Eure), cep., inf. 74.

Levllain Charles, Bayeux'(Cft1vados), sergent, inf. 74.

Lezeau Germa in-Alphonse, St-Xcndre (Char.-Inf), ici ,151.

Lhoste Jules-Charles, Les Monthairons (Meuse), cap , ir.f 168

Liôtout Charles-Henri, Pelit-QueviUy (Sne-Inf.), inf. 74.

Lions Ernest, Mondclieu (Alpes-Mar.), Inf. 74

Long Eugène, Nloe (Alpes-Mar,), sergent, inî 296.

Lucas EUe, Equeurdreville (Manche), sergent ,inf. 74.

Lucas Eugène-Auguste, Cherbourg (Manche), cap , in* 74.

Lucat Jules, Saugniac (Yonne), inf. 34.

Lurin Françcd», Raffetot (Sne-înf.), cap., inf. 74.

Luro Armand, Bidache (Basses-Pyr.), inf. 34.

Madeleine Ferd.-Louis, St-Picrre-de-Fran-.-queville (S.-I.), L74

Madray J-ean, Souprosse (Landes), inf, 34.

Madrcnnes Augustin, Monlbéron (Hte-Gar.), cap , inf. 296.

M«gny Jean, Letra (Rhône), inf. 102.

Mall'.y Albert, Amiens (Somme), cap -fourrier^ mf. 350.

Monceaux Raymond, La Selve (Aisne), eergeiH, inf, 287.

Mano Jean-Bapt., Font.-les-Forges (Landes), cap., inf. 21.

Manu* Laurent, Anse (Rhône), inf 162.

Maque Félix, Arjuzattx (Lajidesl, inî. 34.

Maravul Camille, Graulhet (Tarn), sergent, inf. m.

Marcé Emile, Montesquieu (Pyr.-Qrient.), inf. MB

Marlier Victor-Charles, St-Quentin (Aisne), enp., in!. 287.

Marquette Armand, Sauternes (Gironde), inf. 34.

Martin Jean, Mugran (Landes), fnf. 34.

Massé Marcel-Marie, Tours (Indre-et-Loire), inf 74.

Mathé Martial, U Blanc (Indre), inf. 74.

Manbaret Jean-Lucien, Sabre* (Landes), inî. 34

Mauconduit Edouard, Clévi'.le (Sne-Inf.), tnl 74.

Maudoigt Airred, Lozanne (Doubs), inf. 102.

Mdugard Georges, puris, inf. 294.

Mauresmo Jacques-Joseph, Lit-et-Mixe (Landes), int, 2V
Maurice Félix, Barbfttre (Vendée), adj., inf 131.
Mauvais Julas, Buzanry (Ardenncs), inf. 361.
Mondibourne Joseph, lliarritï {Basïes-Pyr.), cap., inf 31.
Mercier Louis-Joseph, Guégou (Morbihan), serg , inf. 3"jl. •
Métpiud Paul-Gaston, Le Seur (Chir.-Inf.), inf. 34.
Weur Jean, Nantes (Loire-Inf.), inf. 287.
Muchau Paul-Louis, Versailles (Sne-et-Oise), sarg., inf. 74.
Micheau René-Michel, Montluçon (Allier), inf. 74.
Michenaud Victor-Luc, St-Laurent-s.-SÉvre (Vendée), Inf. 151
Mignot^Paul, Ribemont (Aisne), sergent, inf. 287.

Minlot Maurice, Paris, cap., tiraill. maroc
Missotle Loui», Glanges (Hte-Vienne), inf. 1W,
Monnier Robert, Evreux (Eure), tnf. 74.
Montchougny Jean-Louis, SUSauIge (Niûvr*), inf. 287.
Monpontel Hubert, Castelnau-*.-Goupi (L.-*t-G.), cap
Morell* Edouard-André, ParU, cap-fourri«r, tnf. 16S.
Morlet Jean, Four* (NièvraL inL 1»L *
Motta AchnlB, Parilly (Sfte-Inf.), W. T4.
Mouhan Joseph, Bidach* (Bassas-Pyr.), Inf. M.
Mourel François, Tours (Indre-et-Loire), tnl 74.
Nadal Louis, DaJon (Ariège), (ulj., Int. 259.
Narbay-Jnuroguy Pierre, Arraut* (Basses-Pyr.), inf Si.
Neveux Pierre, Paris, cap,, génia I.
Nicouleau Célestin, Vaux ^Vienne), tnf. 74.
Nivelet Armand, St-Quentin (Aisne), sergent, loi. Î87.
N'oel Maurice, Paria, sergent, tnf. 287.
Noguè* *ean, Ixnssou (Basses-Pyr.), inf. 34.
Notteau Félix, BaiUeul (Nord), cap., inf. lttt.
Noulô Femand, GennevUlier» (Seine), cap., int. 287.
Noyée Ernest, Qouen (Seine-Inf.), cap., inf. 74.
Oherl Eugène, Looberghe (NordL Inf. 74.
Orvain Auguste-Fi-ançois, Pana, inf. 74.
Oudin Georges, Norrent-Ponte (Pas-de-Cal.), aerj , Inf. Iff
Overlack Louis-Armand, Bourth (Eure), cap., inî. 71
Paillaugue Jean, Luglon (Landes), Inf. 3t.
Pàrmcnlier Léon, Couvron (Aisne), inf. 361.
Purage Jean-Philippe, Herrène (Basses-Pyr.), Inf. 34.
Parcnteau Eugène-Pascal, St-Pierre (Diar.-Inf.), iàf. 9J7 -
Pan* Auguste, Sept-Meulei (Sne-lnl.), inf. 71.
Parnaut Jean-Emile, Bonnut (Basaes-Pyr.), inf. M.
Passebosc Joseph, Boissezon (Tarn), tnf. 296.
Paaseneux Adrien, Couie (Dordogne), cap., Inf. I9ï.
Pastel Henri, Cours (Rhône), tnf. 162
Patriarche Georges, Pré-St-Gervais (Sein»), «erg., tuf 8H.
'Paul L-Jean, Labechellerie, SUCyr-s.-Loir* (L-et-L),!nr.280
Pecquet Georges, Long (Somma), cap., inî. 350.
Penaud Marius, Bordeaux (Gironde), Inî. 94.
Perdreau Joseph, Martïzay (Indre), sergent, inf. 71.
Périno Charles, Soulc-Ahras (Algérie), n'raiïL maroc.
Perrée Fernand, Caudebec-lez-Blheuf (Seine-Inf.), Int 74
Petitjean Louis, Nettancourt (Meusa), Inf. 1*.
Petot Clément, Valempoulien» (Jura), cap,, lmt Ita.
Peypoudat AndnS-Emile, Mageicq (Landes), tnf. 34.
Picard Jean-M., St-Martin-de-Tailcvende (ObIt.), •eTg.,tef.»jr
Pierrat Lucien, Paris, inf. 287
Piot Fernand, St-Quentin (Aian*),. •ergeot, inf. Î87.
Pinsolle Mathieu, Souatoni (Landa»), inf. 34.
Piaà Jean, Uaoa (Baases-Pyr.), inf. WÊ.
Pocholu Bertrand, Iholdy (Baases-Pyr.), inf. M.
Poiret Emile-David, Rouvroy (.*ii*n«), oa.pi, inî. M7.
Poitier Louia, St-Christophe-de-Ligneron (V—a)*»), imf. 11
Pommereau Albert-Marie, Vin (Ce**.), sst Ml
Pommereau Eugène-Marcel Vira (Calvadew), Htf TA
Portelerte Lucien-Ernest, Soisson* (Aisne), taf, M.
Poulain Achille-July, Menneret (Aisne), tirtilL 1.
Poulain Louis, Cresnays (Manche), Inl 74.

(X tukn.)

UÎT TRANSPORT DE PRISONNIERS.
Mous apprenons ce qui suit, de source bien informée :
Lors d'un transport de prisonniers allemands du Nord
d* l'Afrique- en France, ces prisonniers, au nombre du
. 400 environ, parmi lesqucla se trouvaient D femmes de la
colonie ^ic lonja, étaient parques dana la cal* du navtF».
il. n'avaient ni couvertures ni lumière. Le nnvirs trans-
portait, en outre, i,5oo soldats noin français, qui maltrai-
taient les prisonniers à coups de crosse et crachaient aur
eux. Lorsqu'on passa le détroit de Gibiatlar, les Français
fermé 1 ci.; les outilles, coupant ainsi l'air aux prisonniers.
Quant ceux-ci protestèrent, le porte-parole fut enfermé dans
la soute aux poudres et iao antre* lurent privés de nour-
rîtura.

ÉCHOS D'ANGLETERRE

Une voix hollandaise.

La 1 SiitUWt HaarUmsche Courant 1» du 5 août 1516
publia un article de fond sur la quealion des bateaux de
pêche Capturé! par Ici Anglais. Cet article dit en subs-
tance :

« Il y a ttt|l de s'étonner que de nombreux journaux
hollandais K soient exprimés, à l'égaid du tort qu'on nous
a fait ces temps derniers, d'une façon très sévère dans una
direction, et d'une façon très douce dans l'autie. On s'efforça
actuellement de protester violemment, parce qu'un diri-
geable qui l'était trompé de chemin, a survolé notre terri-
toire, mais pus un mot d'uutre part sur la tort bien plu*
grave que l'Angleterre nous fait quotidiennement.

Les deux incidents conutitueut, su point de vue du droit
des gens, un « tort », mais à leur importanuo et leurs consé-
quences, ne peuvent se cum;. >icr. Il serait peu intelligent da
croire qu'un dirigeable voulail faire de l'espionnage dan*
notre pays ; le zeppelin égaré n'a uni-,.'' aucun dégât d'ordr*
moral ou iridiincl. L'attentat anglais contre nos pêcheur*
est tout autre chose! Violant le droit, l'Angleterre rendra
la pêche impossible, ne restiluanl nos buleaux, que quand
il n'y aura plus un seul hareng. Personne ne comprend qu*
l'opinion publique ne se pronouo* pas d'u'ie manier* plu*
énergique et unanime sur cet attentat contre notre- bon
droit.... »

Enregistrons sans commcnliiire ce jugement neutre sur
les violation* du droit des gens que l'Angleterre commet
quotidiennement.

Parol^e mielleuse*. ^

Lord Iùidinge, sous-seertft.urc d'Etat du ministère de la
guerre a prononcé récemment un discours, dont nous
Citons gùflltjue* phrases, démontrant la diffeienee entre la
réalité et les p;irolee fanfaronnes et mielleuses, par les-1
quelles (.eïUiiii* polittciwia fâchent de leurrer le publia.
Lord Hardiny? a dit entre auire :

« Il y a queiffues années, dit il, noua considérions lea
.nationahek-* irlandais comme de« rebelles envers notre pa;s.
Il n'est pus aujourd'hui un total hmuéU homme <j:u patit
ainsi, (V) Loi ctrconsUnLes ont changé. KdfaDs vue de la
aitualion doit ae moditiex ég.ih-mcnt. l^a loi du Home rute
est inscrit.: a* livre des * Je ne crois ptt que vous

trouvetez un ".'ul famnrnp qi!- \eurMe i ombuttre pour la
faire «br^tr-: ni" demniidr si nom n. p.)iirrniits nos trou-
ver des btMM d'un «eeord c^cepluLde nu-i deux partis »

"rvuirrH^Tp .'a sévérité tsOlttum dos antotitéa anglumes'à
l'égard des Irlandais et la vjoleftce des fouille* irngoMtaa
contre ce pays opprimé et n'oulilions pas les insultes d ira
Clemenceau p,niant de u Boches d'Irlandt ».

Une grande explosion.

Ce* jours derniers une grave explosion a eu lieu .dan*
una fabrique de munitions du Yorkshire. Répondant a una
question d'un membre de la Chambre des Commun** M.
Addison, secrétaire uarlementarre du ministère des muni-
tions, a. dit que, jusqu'à présent, vingt cadavres ont été
retrouvés. L'explosion a causé da* degàt* considérables,
mais le* pertes de vies ne sont pas aussi grande* qu'on la
craignait. .

L'explosion a commencé por l'incendie extérieur d'un»
da* petrlei poudrière* qui ne tarda pu* ^ sautor. Elle fut
suivie i de brefs intervalles de plusieurs autres et enfin 1*
plus importante poudrière uaulu, causant la majeure parti*
da* dégât)

L'usine à munitions a'été détruite; d'autres atelier*
voisins ont été consumés.'

NOUVELLES DIVERSES

M. Barrés n'a pas une bonne presse 1 *

■ A propos des «rticles enthousiastes et pseudo-érudita du
grand « poilu de l'arrière », M. Victor Snell écrit dana
1' « Humanité » : . -

u On ne voudrait pas paraître atteint de monomanie...
mais IC, barrés prend un tel souci de ruppeier sur lut une
attention qui d'ailleuis ne Uéçhit point, qu'on eat ramené
malgré soi à ses écrits, quai que légitima désir qu'on puisse
avoir de lue du plus gai — ou du plu* sérieux.

uJe-du bien : du plus sérieux. Cor M. Barre* u'en a
pomt autant qu'il s'efforce d'eu avoir l'air. II y a dan* u
nmanièic» une paît importante de chiqué. Quand il nous
racontait que l'urujal 1« faisait pantcler d'admiration, U
nous en donnait à .garder. Ce fut toujours sa méthode.

h Ainsi de ses articles sur l'Angleterre qu'il a bTCB voulu,
après l'Italie, découvrir récemment. Il nous dit qu'il tir*
sas chapitre; sur i'umveivté d'Oxford de lettr** d'étudiants*
qu'on lui a confiées. Entend-il l'anglais p A le lire, je n'un
jurerai* une. Mai* voici que dana V « Echo t/e Parût* du
18 il impunie cette phrase :

L« Bjafjacl de* «[clloiid avaient iiueso fiJT lo* uiuversiie*
ailoiïwiiiloa, rt Monnuâtiy, VM*a****Mua*b fiielleui^te Moellendorf et
l'historien Eduard Meycr elaitnl venus faire dos conférence» à
Oxford.

« Le bon abonné de I' a Echu » qui ht celle phrase »e dit t
«Tout de même, ce Barre* 1... Cp qu'il connaît de chanee l..c
II vous puiio de Monim>en, de \\ illmnowitz, de l'hellènista
iMoellendoii... u

ti Oui, Seulement voici : quiconque a fait pour dix cen-
time* de giee, quiconque traduisit jadis un peu d^Agamem-
non lait que WilumomU (avec uu seul 1) et Moellendorf n%
font qu'une seule et même personne, Wilariiowitï-MoeUeii-
dorf, membre correspondant da l'Académie des Inscrip-
tions et Bellcj-Lcltre*.

« Faute d'imptestiion ? Yiigulc mal placée P Explication
impossible à invoquer à cause du mol l'helléniste)» plucé
oniri WYfln.owit» et Moellendorf. Et c'est exactement
nomme si M Maurice Barrés noue parlait de M. Clnuda «I
du physiologiste Bernard, de .M. Fustel et de l'historien d*
Cou langes I

«Bien que ce soit un peu mide pour un académicien,
on nu lui reproche pas d ignorer le nom de WillarnowiLs-
Hofllenâorf... niais on peut lui reprocher poliment do
vouloir /uire croire qu'il h connaît. Ou peut penser au con-
traire qu'il 0 dit I'a helléniste u comme il aurait dit 1'11 au-
coideur d*1 pianos » ; paire que probablement c'était écrit
sur le peti! bout de papier qu'il avait devant lui...

a . U ii'i ii Ecabe pus motn* (axé duns le bronze que oe
août les inatilutcurt qui sont îles « Alihorona» t»

D'autre part, rmrlunt u un va! Ma ni vieillard de 76 ans,
qui cûnliji la un eng "gLOiLiil volontaire au début de la

guerre (il s'agit de^ M. Surugue, Conseiller général da
l'Yonne) M. Lucien Léauté écrit dan* la « fisfatile » ;

« En ce qui concerne M. Maurice Barré*,, président da la
Ligue des Patriotes, et qui, durant de* années, préparait
moralement Iss esprfls n la Revanche, il préféra, au débat
de* hostilités, alors qu'il n'avait que cinquante *ns, men-
di«r honlcusement un [ïassc-port pour l'étranger, car la*
Allemands étaient b 3o kilomètres de Paris..

«El dire qu'il se trouve tout de même des gens pour
admirer Banès.

«Il ne sont vraiment pas dégoûtés !»

Le tremblement de terre en Italie.

"Un envoyé du « Corrierc délia Sera» a faU une visite au
pays du Haut-Adriatique, dévasté par le récent tremblement
de terre.

Pesaro a dû être abandonné. Les habitanta campent km
da* tente*. A Riccioni, la population campa également sur
la plage, mai* ao.ooo personnes environ, «enues poaar W

saison des bains de mer, sont parties immédiatement *pra*
le* premières secousses.,

A Rimini, le dômo, le théâtre Victor-Emmanuel et plu-
sieurs églises ont subi des dommage* grave*.

L'aborufurtce dei matièrtt nout oblige i remettra oit
( prochain numéro la imite de notre feuilleton.

LA mm RÉGIONALE

Li CORUESPONDANCE DES ÉVACUES AVEC LEURS
FAMILLES.

Lu* autorités ollemaude* onl donné aax évacués d« la •
région de Lille la possibilité d'écrire à leur*, familles qui, à
leur tour, ont le droit do répondre, ainsi que d'envoyer da
l'argent et de* colis aux évacués. Nous résumons ci-de*r
■ou* le règlement en tant qu'il se rapporte aux for\
malitét à remplir par les évacués et leurs familles.

Les demandes de renseignements destinée* t l'ancien
domicile doivent fitre adressées aux mairies de* localité* 06
Mi trouvant Iw évacués. Les mairie* fournissent aux évacué»
la* formulaire* prescrits. Ous-ci ont le droit d'adre***r
un* foi* par mois une demande de renseignement 4 leurs
familles. Ces demandes, écrite» sur les formulaire» régle-
mentaires devront être remise* aux mairie* du 1" au f> àm
ohaqu* mois. La procédé c*t donc analogue à celui da
l'échange de* nouvelle* aveu la Franc* inoccupé*)
par l'intermédiaire de In Croix-Rouge.

Le* mairies transmettront ces demande* k la Comman-
da:.un* de l'étape qui se chargera de l'envoi des-demande*
aux mairies de* localité* de ht région do Lille, où habi-
tent les familles des évacuées. Les mairies distribueront le*
demande* aux familles intéressées. Ce* demandes peuvent
contenir de brèves nouvelle* privées ou d'affaires.

Le* réponse* de* familles seront délivrées aux maire*
de* locnlité* en question, qui les transmettront aux auto-
rité* otlUtaim qui, k leur tour, le* feront parvenir aux
évacués.

Les évacués qui font des danandes, am*4 que U* fa-
milles qui répondent s'adressent donc uniquement à leurs
mairie* en se servant dea formulaires prescrits. Il va sans
dire que le* nouvelles de nslur* purumenl privée et ne
touchant ci) aucune façon le* intérêt* militaire* mt seul**
admises. Toute- tenUilive d'ubu* entraînerait la suppres-
sion de E'échangS de nouvelle*.

Quant oii\ envois d'argent de la part des familles aux

évacué*, les Commandanture* d'étape le* accepteront 4
le* transmettront aux évacués.

Da* coli* de*tinés aux éwacaéa seront expédié* de*** h
première semaine de clisqu* mois. Ces colis devront Usa
emballés et fermés sou* la surveillance da* CommaadaaV
turcs d'étape da 1a région de Lillau

La* évacué* ayant désormais la pouîbillté da as «ettr*
est relation direct* avec lears famille*, la publication As
leurs noms et d*at informations sur leur santé, «ta., pas l*s
soin* d* la « Gazette det Ardcnru* a devient superflue. La*
liste* déjà parvenue* jusqu'à o* jour à la rédaction ssioast
toutefois encore publiée*. Nous n'ignorons point que «et
■ listes ont été lues aree intérêt par les f.mklle. léfugl*** «a
France. Mais une communication directe vaut raina paeaT
le* Intére*sés;en outre, la pressas parisienne as doutts phat,
comme elle l'a fait, discréditer le but purement humais ét
ces publications. •

CtfrttT rftrospîstll (j H pffî pn

B mot! IHS. — !.. forter«M d'OUU (u Niémen, m t

éÊ Kowao) est occupée pu- le* ALfimsn«°a.

M août (Xi. — Lee Kueeee -n::- niée n No
B«uek et de 3choenberg. L« ville de Nar«|r eet

U MIROIR DE U PRESSE FRANÇAIS!

La « Gsretts » a, à plmtears rtpriset, tttpult h c
fwntaisirte et tendancieux, min mensonger d*r1.*fcrm*4lmist
«us lancent /ournei/emenf i travers le montU tes mgenat* 4m
Allie* tt leurs stations radiographiquet d* Lyon, /*»*«**•»,
Carnation, etc. Pour (iiusWr c« que valent «n ri"lit4 es* in-
formatio/u, il suffira <!* remettre sous tes y eus d* n«« I**x
«enrs, au jour 1s jour, le» nouvel/** et appréciations s*K
Wies, U y a un an, par la grande presse parisiennt.

XI août IMS.

Extrait de lx «Guerre Sociale» î

AUX BULGARES I — Que nos omis de la Bulgarie M le
éUsent bien 1

Noua ne somme* pas seulement le droit

Nous sommes ia force, nous sommes 1*.manche.

Heureux ceux qui, le jour du règlement d*s coraptes, «
trouveront du coté du manche I

Mai* «t-co que 1* gouvernement de Sofia ne sait pas tout
eela aussi bien que moi T Gustave Hervé.

Extrait du « Matin » t

AUX DARDANELLES. — Le terrain gagné en conservé

est da grande valeur, niuis la public ne doit pas en conclure
que le véritable objectif a été Vttaant et qu« d* nouveaux
effort» et sucrulces sérieux ne aont pas nécessaires, avant
que nous obtenions une victoire décisive. /

S8 août 1915.

Extrait du a Daily Mail» publié par k n Journal»!
L'OUVERTURE PROCHAINE DES DARDANELLES. —

On vient de conclure au Lloyd un certain nombre 0* con-
trat» d'assurance* nur ce que l'on appell* ■ 1* nsQU* os*
Dardanelles ». Aux ternies des, police* tunsi signée», ***
assureur* «'engagent a payer une certaine somme si,
U eotobr* prrth-un, le* Dardanelles ns sont pa* ouV*rl**l
La prima payée pt'ur ce* assurances eat de 30 %, c*
Indique que, d» l'avis dea aaaureurs, U eat très prohabl*
les opérations turques seront terminées avec succès s '■*
àsttm cl-de&tiu*.

Extrait de la «République français»»:
LE COMTTfi SECRET — en 11*15, — Le comits secr**,
éont on nous fuisoit cm jours derniers un épouv*nt*-j.
n'était tru'uno bulle de savon qui » épanouit âpre* un or«
lôjour dons l'air. Le projet n'a pas lésialé à la refloxiou
dea gens sensés. — *
 
Annotationen