Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
LISTE

242 CONTENANT 730 NOMS

(Reproduction strictement interdite) .
PRISONNIERS FAITS DANS l_ A RÉGION DE VERDUN

lu en m Hfe lu tm» désignent les eolrolts où se Iiouviol. les prisonniers m les m sulnaL — Lt lolil des noms puis lusqu'aujaurd'nul st hodU i couine 299,700.

Total des prisonniers français Internés en Allemagne i 355,000.

FRIEDRICHSFELD "/Wesel

Çarreau Eugène, Nanles [Loirt-Inf.), cIiqss. £.
Grossier Florent, fJcufçhAtel (Pas-de-Cal.), Lçlï. 806.
àlrod Charles, Gy (Haute-Saône), inf. M.
Helin Louis, Roubaix (Nord), inf. 361.
Hamy Jules, Licqucs (Pas-de-Calais), inf. 208.
Jaanmougin Charles, Besançon (Dnubs), inf 60.
Jansen Auguslc, Reims (Marne), inf SSL
Jeuineau Maurice, Villemonn (Char-Inf.), Lnf. 60.
Lemdon Germain, Petit-Montbron (Charente), inf. 44.
Leroy Vinc^n!. Armeulièrcs 'Nord], ir.f. JJ31.
Levrey Emile, Corbenay (Haute-Saône), irif. 60.
Leclercq Ernest, Roubaix (Nord), inf. 351.
Leerun Pierre, Rochefort (Charcnle-Inf.), inf. 60.
Lacluche Joseph, Vesoul (Hle-Saône), inf 60.
Lherminez Gustave, Haulniont (Nprd), inf 351.
Ltmaltre Gustave, Morlaix (Finistère), inf. 351,
Landrtei François, Carvin [Pas-de-Cal )_ inf. 208.
Ma*n#oy Léon, Le Gavre (Loire-Inf ), chass. 4.
Menveiêin Paul, Hellemmcs-lez-Lille (fJord), inf. 351.
JMMMfe Adolphe, Belleville (Rhône), inf. 60.
Motion Eugène, Tourcoing (Nord), inf. 351.
Mabillon Moïse, La Rochelle (Charenle-Inf.),'inf. tû.
•Messager Laurent, Lambérellec (Finistère), inf. 351, •
Noël François, Quernes (Pas-de-Calnis), inf. 208.
Notot Archange, Lille (Nord), inf 351. ■»
Nottebart Fions, Roubaix iNord), inf. 351. . '

Plnet Pierre, Ponl-dc-Beauvoisin (Savoie)i inL 44.
Pilan Eugène, St-Pnest-la-Feuille (Creuse), inf. CO.
Plateau Albert, Bruxelles (Belgique), inf. 351.
Robbe Joseph-Alfred, Dohern (Pas-de-Calais), inf. 208.
Robbc Julien, Fives-Lillo' (Nord), inf. 351.
Rabineau Louis, Angers iMaine-el-Loire), inf. 44.
Tellier Eugène, Lire (Nord), inf 351.
Terreux Aimé, Monlreuil-s -Bms (Seine), înf. 351.
.Vachet Louis, ChAlon-sur-Saône (Saône-et-L ), inf. 44.
Wanhesschen Léon, Roubaix (Nord), inf 351.
iVanonaker Emile, Wattrelos (Nord), inf 351.
Aubray Louis, Outches (Indre), inf. 44.
'André Jules, Chavclle (Seme-et-Oise),, Eouaves 3.
Aucourt Maurice, Alger (Algérie), zouaves 3.
Breuzard Théophile, Pinay (Nièvre), inf 95.
Briais Paul, Tournant (Seine-et-Marne), cap., inf- 44
Barrelier Bernard, Poligny (Jura), inf. 44
Barthélémy Marcel, Bossay ; Indre-et-Loire), inf. 44
Benoit Aimé, Morez (Jura), inf- 44.
Boissard Yves, 'Trégooneau (Côtes-du-Nord), zouaves 3.
Bérardet Joseph, Correvod (Ain), ini. 44.
Brié François, Hérie {Loire-fnf), cap. ( inf. 44.
Bereau Jean-Baptiste, Chozelles-s.-Lavieu (loïre), zouav. 3.
Buzon Henri, Briment (Ma'rne), inf. 05.
Bonnefoy Marcel. Lyon (Rhône), inf - 95.- f

Bessère Gaston, Nogent-s.-Seine (Seine), chass. 4.
Cantard Auguste, Dêrize (Nièvre), inf. 96.
Chovallez Léon, Faucognicrs (Hle-Saône), inf. 95.
Chevriau Louis, 1^ Mamj (Sarlhe), cap., inf. 44.
Curtaud Marcel, Ralenelle (Seine-el-Loirei, inf. 44
Clichoux François, Chatenay (Ain), inf 44.
Caramigeas André, Payznc (Drôme), cluiss, à p. 4.
César-Armand, Nevers (Nièvre), inf. 85.
Cliarasse Jean, Limoges (Hle-Vienne), inf. 174
Col Paul, Bône (Algérie), zouavei 8 •
Dolleans Benjamin, Rcuilly (Indre), inf. 95.
Doudmot Jean, Condul (Saône-et-Loire), inf. 44.
De'.alol Jean, Vayres (Haule-Vienne), inf 85.
Drian Louis, Plœmel (Morbihan), inf 174.
Dubi Georges, Moaux (Seine-el-Marrï ), zouaves 3.
Frençois Georges, Piliem (Pas-de-Calais), inf 95
Fageot Hippolyle, Marsonnas (Ain), mf. 4t.
Fournier Jean, Villefranche (Dordogne), cap., inf 44.
Fousse Maurice, Baujeney (Loiret), chass. 4.
Gauthier Arthur, St-Dnu!hard (Cher), inf 95.
Garnier Marcel, Pans, inf 95
Grassin Amédee, St-Ançeau (Charente), inf. 44.
Guillaume Pierre, St-Ouen (Seine), zouaves 3.
Ga»vand Jules, St-Bémgno (Ain), cap., inf. 44
Gaillardon François, Laiz (Ain), inf. 44
Gnmaux Jules, Paris, inf 1.71

Hambin Raoul, langeais flndrc-e(-Loire), ;nf 44 •

Jeandet Marcel-Auguste, Charnl^ry (Savoie), inf. 44. .

Joaseron Gustave, Nanterre (Seine), inf 3 -

Jonoudy Claudius, Sl-Tnviepde-Courle (Ain), inf 44.

Jôgoux Malhunn, "jMorénc (Morbihan), inf. 1*4

Lavenu Raymond, Montevil'iers (Seine-Inférieure), zouav S.

Le Liboux Josepli, Lignol (Morbihan), inf 174.

Laurent Paul-Gabriel, Pans, inf. 174.

Lambrée Llmat, Agnos (Rn^es-Pyr ), tiranl 3.

Maury Gasion, Chessy (Nièvre), inf 95.

Millet Georges, Bourges (Cher), cap , inf 95

Musgraeve François, Etats-Unis {Amérique), inf 44.

Minangoy Lucien, Villebois (Ain), inf 4i

More! Léon-Joseph, Chalemont (Ain), inf ii

Maître Emile, ChAteau-Renaud (Sne-et-Loire), inf 4-1.

Mangin Auguste, Bains-les-Bams (Vosges), jnf. 174-

Mercier Joseph, Pin (Ixtire-Inf. !, inf. 44

Mathelier Françis, Pressé (Loire-Inf.), Inf. 44,

Protot Auguste, Dijon [OMe-d'Or), inf Or.

Pierson Félix, Tunis (Tunisie), zouaves 3.

Rerray Joseph, Loire (Maine-et-Loire), inf. 44.

Paget Edmond, Salins (Juro), inf. 44

Pontoux Eugènei Vannes ^Mni bihan), Inf. 174.

Perrier Hippo'.yte, Constantine (Algérie), zouaves S.

Rattard Charles, Montargia (Loiret:, cap., zouaves 3.

Plat Aimé, Cérifonlaine (Oise), inf 164.

Planlié Paul, Logluan (Géra), inf."».

Prenois Pierre, Saint-Loup-les-Chaumes (Cher), Inf. 35.

BULLETINS OFFICIELS FRANÇAIS

Paris, 5 octobre 1016, soir._
Au Nord de la Somme, nom avons poursuivi noire progression
à l'Esl de Morval ; nous avons repoussé une forte contre-attaque
allemande aur les Lranehéca nouvellement conquises par nous au
Nord de I-'rcgftourt Au &ud de la Somme, l'artillerie ennemie
continue a se montrer 1res acuve, principalement dans le secteur
Barleux-Belloy-pcnifccourt cl dans le secteur du Quesnoy. Eo
Woftvre, pris de Sauit-IIenoIl, noire aiUllcrie lourde,a pris sou»
■on teu une gare nnliLairo où des mouvements considérables
Étaient signales cl y a cause* un inecadie unpoilant. Bien à
signaler aur le reste du front.

Paris, A octobre IB1C, 3 heures.

Au Nord de In Somme, la nuit a été marquée par une activité
réciproque d'artillerie. Dans le suetcur deQucnneVierca, une d*
nos reconnaissances a poussé jusqu'à la tranchée de soutien
ennemie et l'a bombardée ù cotais de grenades, pana la région
de Verdun, assez grande aclitué des deux artilleries. Bombarde-
ment ennemi sur la côte du Poivie ej le bois de la Laulée. En
forèl d'Apremonl, noire arldlcne a dispei&e des travailleur au
Nord du bois Mullol.

La guerre utntnne : Malgré les conditions atmosphériques peu
favorables, nos avions ont exécuté vingt-neuf vols do chasse,
dea reconnaissance» cl des rigflftf do lira.

Paria, C octobre I91G, «Qir.
La lutte d'arlillcrie s été vive aur les deux rives de la Somme.
Pas d'action d'infanterie, sauf uno légère avance a l'Eat de
Bouchav?snis. En Wocvre, noire artillerie lourde a exécuté des
(1rs efficaces sur des routes et des gares militaires où l'on
remarquait une certaine activité Bien a signaler sur le reste du
front.

Paris, 7 octobre 1916, 3 heures;

Nuil relativement calmer Quelques bombardements réciproquea
aur différents point* du [fqBl

La Quart atnenne :' Une cscadnlte ennemio a lancé 25 bom-
bes sur ÎJ cl fort l'as de vicliincs, detrats maléiiuls insiçnifianta.
Dana la journée du b, nos ivioos ont operè- de nombieux vols de
réglage et de reconnaissance el livré quelques combats. C'est au
cours de cmx-ci qu'un avion allemand a été uballu au Sud d«
PÉronne. comme il a été iisoajé au (Communique il'hier aoir, et
qu'un albatros a piqué vertu aie ment dans ses lignes au Sud du
bois des Haudronvillcs. Trente-quatre obus de 120 ont été lancés
aur la nouvelle gar* allon'ande de Vigneullea. _

-*-»♦-,-

BULLETINS OFFICIELS ANGLAIS

(Froïtl occidental.)
I.ondrc«, ~> oCiflbre 1310, 10 II. 20 malin et 10 h. soir.

Pendant la ntut. boasbardomepI inlTmirltfll au Sud de l'Ancre.
Au Nord de la redoute Scl.v. aben, uue iclévo d'inîantene eiuicmiè
a beaucoup soufierl du feu fie nuire artillerie. Un bataillon
territorial de Londics a ntuatl un coup de main dans les environs
Ô« Vuny. L'ennemi a QWayt en vain do pénétrer dans noa
tranchées à l'£?l de Saint-Lloy.

La situation ne s'est pal sensiblement modiln.e aujourd'hui eux
l'ensemble du front. Lu secteur do Gucudccrurt a été bombardé
par l'ennemi, qui a également deelanchè OTttl conlrc-sllaquea
dans la région de tbjfepval . loulcs deux ont été rejclées avec de
fortes pert-'m pour I isu'Utanl. Le butin" roeuêîOî par nous du,
1« juillet au 30 septembie sur le champ do batajQJa de la Somma
Comprend, outre une grandi' quantité de iiuU''.cl, vuigt-muf ca-
nons et gbjiaiofa Ifturdi, qu-'-n'-vniyt-douïe ejnems et pnuajfri de
campagne, cent lr»l<> engins <)u Irqni lu çi cl In us cent qiiatre-vinjlt-
dii-scpt milriilleusee,

Londres, H oclobri; H lit, 10 h. 15 m.itin et 8 h 50 soir.

Au Sud de lvÀncre, l'nrtil!i ri fci montré une 1res grande activité
au cours de la nuit jVoub avjqns UVtthçé nos hgnév au Noid-lial
d'Eaucourl-l'Abb^iyc. Dt's èinusions de taz o#i blé cbectuées par
nous ù l'I.st d<~ Loo* el à IJ'sl d'Armenlierez lies iuj|<s >Jo main
réussiH ont papali a nos tu, iBjfij île penclnr i*f)t les [rancliérs
ennemies s'ir in--* pom'-» il ns li-^ercteur de Loos et sur ileux
aulrcs points au S >d d'Ari.i

L'artdlene eninmie a èlé partkulltfeaacnt aelive au coers de la
journée sur la plus grandi partie du front au ^ud_de l'Ancre. Uo

nombreux partis do travailleurs ont été dispersés par notra feu.
Sur le reste du front, rien a signaler.

" Londres, 7 octobre, 10 h. 15 matin.'

En dehors d'une aUsquc a la yrenade duigeo par l'ennemi
contre noa nouvelles positions au Nord-Esl d'Eaucourl-l'Abboys,
et facilement repous&ée, il ne «est produit aucun événement im-
portant au Sud de l'Ancre. Au cours de la Mit, plusieurs coups
de main ont Clé exécutés avec succès sur lca Jonchées allemandes
dans les secteurs d Arinenliercs, d Ypres cl do Lços.

LA MÉSAVENTURE ROUMAINE

Apres avoir prématurément clunlé victoire, Ici. jour-
naux parisiens s'efforcent de cacher leur d^pil, ep adop-
tant la version roumaine qui a fait de la mésaventure san-
glante, qle fut le passage du Danubu, une simple
{(manifestation ». filais on se rappelle qu'ds avaient pria
soin de détruire ù l'avance cette jjucrjlc IcnLitivc d'atténua-
tion.

D'après le journal bulgare h \ oeni htitsttp.», le pa*-<ag«
du Danube par les Roumains près de Kajiqva était une opé-
ration àMaquelle on avait prénu'dilé de douuer une portéa
considérable. Les Roumains ne voulaient pas tnoiu* que
l'emparer de Roulscliouk et de Toutiak.au pour y créer uno
tête de pont d'où ils auraient d.rige contre Ici troupe* bul-
gares de la Doljroud«clia de violentes attaques au centre et
à l'aile gauche. k

La '« liulkanska Puscltla » d'il que 3 divisions d'infanterie
et 5 régiments de réserve devaient participer à l'opération,
nuil que i5 ou 16 bataillons seulement mit pu franchir le
Danube ; ces bataillons fais,tient partie des régiments rou-
main? n" 5, io, 20, 3o, .'t5 et ;3.

Le corresponçlanl de Sofi.i de 1' « Az K?t 11 mande ce qui
auit au sujet de la deroulx des seiie (j.atajlloiii roumains qui
avaient entropi ,s le- passade dd Duiinbc :

«Le* Poumajns. lorsqu'jlï alteyjinicnl la ligne Slivopolo-
Borisovo-RialiQvo.Babovp, 911 ils avaient Jéjà commencé
l'attaque d'une lêlc de pont, se tromèicnt pus entre deux
feux. Ils furent aMnqués de RouUehouJt par l'infanterie et
du sud par la eavalene.

«Les Roumains opiiosèrunl pue résl^tani-'e désespérée,
tondis que l'arlilleuc se trouvant sur l'autre rive Jes soutenait
puissamment ; niais cuinme }fi pisUlancc tlail inutile et qua
Shvopolo éliiit déjà enlre nus nuiua, »nc |iaitie d'entre lat
Roumains se liata vers le Djuube cl lenlu Je se sauver dana
des canota ou à la Mge. Tpu|e/oi», Ifis lujauls tombèrent
soui le feu des mQn)(ors. la plus gi.inde partie des

seize baladions essavircnl d.'éxliapptf vcri IVs', mais la 1I1
furent accueillis par la garnison accourue de Toutrakan^
C'est ainsi que se termina la rjtaslrophe des troupes rou-
maines qui passaient le Danube »

Nous pou'.cns signaler emore le fait que parmi lca
morts roumain» re?!és sur le tonain on a trouvé les cada-
vres de deux journalistes fi.in^.iis.

Le « Temps » du 8 01 lubie déclarait encore que le*
[(Roumains occupent prèi d'iip lien île la Transylvanien
el que les o.'ajio/njfis <{<ic subit Imr /ro/il — quel euphé-
misme pour radier les défait.' roumaines I — n'ulent rien
à la force de celle conslalaljun ».

Or, le même <(7>mpM' a dû avouer le lcniKmain que;
d'après ses jnfnrtnalion^ qui lui élaient parvenues de Buca-
rest, l'état-mnjor roumain se \oit obligé de retirer ses troupe*
de toulc la partie &ml de Tra'osyTva^we. Celle nécessité
d aband'inner les iplu nièu) cunqu.'les qui lui coûtèrent si
cher n'était-cllc pas l'aveu pfflcjcl Je la gravité des défaites
subies en Transylvanie par l'anniie rpuipoine ?

S'il fjllait encore une preuve illustrant le dc-arroi moral
qui semble régner à Bucarest, le gouvernement roumain

Rivalief Albert, Sérigny (Vienne), chass. i

Roch* Pierre, Montoil (Allier), chass. S5.

Sociaux Sylvain, Perncs-en-Arloia (Pas-de-Calala), fnf 171

Sirot Claude, Gmpy (Nièvre], inf. 85.

Thinat Albert, Douilleret [Cher), inf. 85.

Vallat Louis, Chissey-en-Morvan {Saône-et-Loire), inf 174.

Vtot Maurice, Fahy-lez-Autrey (Haute-Saône), Inf. 174.

Banlifaut François, Bnnvîn (Nord), Inf. 273.

Bodel!» I., Nceux-lcs-Mines IPos-de-Calais), inf. 44.

Borillaud François, Ivry-Porl (Seine), inf. 44

Brot Louis, Paris, Inf. 85

Bodelin Jean-Mnne, Lenty (Nièvre), inf 95

Bas tard ie Edouard, Pans, inf M.

Bédat Henri, St-Jean-Pied-de-Porc (Basses-Pyr ), inf. 44.

Bégard Camille, Jorxey (Vosges), inf. 44.

Babonneau Gabriel, Sl-Macnire-en-Mauge (M -et-L.), inf. M.

Delaincourt Gaston, Rtainville iMeuse), jnf. l&i

Demeocq Charles, Pans, inf 95.

Delbrcuf Henri, Gosnay (Pas-de-Calai*), cap., inf 273.
Dlmple François, Regnauville (Pas-de-Calai*), inf 278.
Dhune Henri, Calais (Pas-de-Calais), inf. Î73
Deslnei Auguste, Offekei que (Pas-de-Calais:, inf 27J.
Evain"Emile, Troia-Vaux (Pas-de-Calais), inf. 273
Fiévet Léon, Dourges (Pas-de-Calais), cap., inf. 1$4,
Flamand Alfred, Tcrramesnil (Somme), mf. 2J2.
Filjon Jofepl^ Genès-de-Tiansac (Gironde), iof. 44
Fargue Louis, Mauzac-St-Mayme (Dordognc), inf 44
Guedin Jeah, Raimbeaucourt (Nord), inf. 164.
Garcin Ernest, Talissieu (Ain), cap., inf 44.
Grard Elie, I.ens (Pas-de-ColaisJ^inf. 273.
Gantois Marie-Camille, Martmvel (Vosges), inf. I>5
Ggénn Jean, Bordeaux (Gironde), inf. il.
Guironet Léon, Boiryncuf (Cher), irif 95.
Gazon Francis, Le Lion-d'Angers (Maine-et-Loire), fnf 41.
Gaillard Henri, Paris, inf. 95

Guénn Marcel, Le Havre (Seine-Inférieure), jnf. 164.

rjannedouche Gaston, Annezin (Pas-de-Calais), Inf. 273.

Israël Camille, Parts, inf. 64.

Imbert Janty, Calés (Dordogne), Inf. 273.

Imbert Michel, Aies (Dordogne), inf. 273.

Joly Jean, Lyon (Rhône), inf. 273.

Jérôme Jean-Bapliste, Rruay (Pââ-de-Calais), Inf. ?73.

Jouluinnaud François, La Courède (Haute-Vienne), inf. 36

Kieffer Julien, Reims (Marna), cap., inf. 366.

Libessart Fr.mçois, Sainl-Pol (Pas-de-Calais), inf. 273.

Lavenu Paul, Cluis (Indre), inf. 164. *

Loiseau Georges, Francueil (Indre-et-Loire), Inf. 44.

Leatienna Henri, Annerjuin (Pas-de-Calais), mf. 273

Leroy Martin, Chalon* (Marne), inf. 144.

Lachair Albert, Ulje (Nord), inf 273

Lardot Francis, Paris, inf. 85.

Landoi* Léon, Pont-Faverger (Marne), inf. 365.

Lajoioi* Gasion, Saint-Léon (Dordogne), inf. 44.

Mieuset Pierre, Ailly-sur-Somme (Somme), cap., inf 44.

Mazel Marc, Chisseria (Jura), Inf. «i

Meillaud Henri, Saml-Marcel-Marcillet (Allier), Inf. 85,

Mary Louis, Sars-Potenea (Nord), lui*. 184.

Mari* François, Vendln-^s-Béthun* (P.-de-C), cap,, Laf. fîi

Masse Edmond, Estrées-Saint-Denli (Oise), Inf. 184.'

MUlet Pierre, Reims {Marna), Jjaf. 3M.

Martinot Johannès, Oyonnax tain), Inf. 44.

Ouet Benoit, Birieux (Ain), Inf. 44

Pari* Louis, Abbevilla (Somme), inf. 44.

Perret Pierre, Salnt-Savw (Ilèra), inf. 44.

Perney Georges, fViint-Valbert (HauU-Saône), fal. «4

Pochon Léon, Marboj fÀtn), Inf. 44.

Pacoud Alexandre, Virlat (Ain), Inf. M.

roûpelle Eugèn^ St-Hilaire-Cotte* (Pas-d«-CaJ«kJ( Jnf m

Playouat Gustave, Paris, inf 273.

B.ambousck Paul, .La. Courueuve (Seine), laf. en

Rochard Qaude, Ca«n (Calvado*), Inf. Mi.

Robert Léon, Brorin (Côte-d'Or). Inf. 184

Richard Louis, Virlat (Aiztj, laf. 44.

Rogier Marcel, Paina, inf. 184.

Steflen Paul, Bag^olel ^ ».:.« . ini. 164.

Savary Jean, Fl*i jagua (Gironde), inf. 8B.

Soulbiavoup Joaef ï, Salnt-Jal (Corrèze), Jnf. Xtk

Touzelet Paul, Vierzon (Cher), ini. 95.

Tisserand Alex, Vtriat (Ain), inf- SB-

YondwaUe Pierre, Dourgc* (P^a-de-CaJai»), ini. m *

V.ua.rin Jean-Baptiste, Jujurj>ux (Ain), loi. 44.

Vaiot Gaston, Deleuï (Doybal, artil *7.

Desainger .VJaurîce, Paria, JflL jfi.

Ro?e Edmond, putréaui (Paa-de-Calej*), ini. tOt

Vçjret Jeen-Mane, Isaouign (Indre), int flS.

Allègre Eugène, Lyon (Rhône), Jnï. 44 .

Andrillat Jean-Mane, JJuily ifthûn*), Inf. 44.

Armand Armand, Paria, inf. 1,64

ArcjujUerie Hippol., Chwnbost-Longessa^pi* iflh^inej, b{. m
Baboud Fu-min, Lyon [Rhône), inf. 44.
Barbé Eugène, Champigny ^e'ine), Ini. ;p3L
Berton Antoine, St-Pourçain-s^-Sioyie (Aiftajr), xonava* l
Boiteux Augure, Pése^x (DoubjJ, jjf. 44.
Bpnnefond Qaude, Bully (RhÔn«), Inf. 3f.
Bonnefoy André, Saint-Maur-J,«s-Fossas (Selnat M 1m
Bonnet Albert, Courbevoie (S?ln«), tif.^».^™"
Bossé Edouard, Sèches (Msine-ei-Lolreî, inf. 44.
' Bnngard Alfred, Etueffont (Be^ort), ini. JB.'
Capitaine Manu*. Taissy SMarntj, inf. 164.
Chamot Benjamin, Courcellea (Nièvre), ini. m.
Chajnçt Joseph, Courcelle* (Nièvre), inf.
Chemin Paul, Paria, inf Jflfl.

Chepiar Jeara-Marie, Grtzaeux-ta-Harçhé (Rhône), m M.
Ch.rei Françow, Haanon (Non!), fcf. 184. '
Qauttin Louis, VillBri-lee-Dorabe* (Ain), iaf. 4L
Clerc Camdl*, Oign*y (Hte-Saône), inf. 35
Colombet Jules-Françoia, Le, PJeJn* (fiui**«J M. M.
Coudercg. Jean-Marte, St-Etienfle (Loice), W- M.

(À tuimrt.)

vient de le fournir sous forme d'une protcatalion contre le
bombardement de la forteresse de Bucarest I

Ce document eat bien le plus grotesque que la guerre ait
vu naître jusqu'ici. Après s'être lancé avec une légèreté «ans
pareille et sans provocation aucune dans la plus terrible
dea guerres, le gouvernement roumain demande aux Neutre*
de lui venir en aide, pour lui épargner les plus élémentaire*
conséquence^ de son acte. Hraliano et aes accolytea du genre
de* Take Joncso commenceraient-ils à se rendre compte 4e la
situation tragique où ils ont mis leur paya ? Et la peuple
roumain sentirait-îl déjà la menace de l'implacable fatalité t

(i AU SECOURS DES ROUMAINS 1 »
En lêlc de U ù Victoire » du 6 octobre, Hervé pousse caj

cri d'alarme, expression de la c nielle désilluaion causée par

le* échecs sur ces s ifs de 1 armée roumaino sur tous la*

front* où elle lenta lu fortune.

Le « Bonnet Jiauijc » nous apprend que Gustave liervé *

fait paraître son article malgré l'interdiction de la cenaur*.

En voici fea principaux pas-age* :

u Le passage du Danube par les Roumains, entre Rousi-
chouk et Turtuknf, en territoire' bulgare, n'était qu'une
simple éclaircie dans le ciel dea Balkans, qui reste chargé de
gro* nuages.

u Soit que nos alliés'ne fussent pas en force, soit qu'ils
ne voulussent faire lu qu'une démonstration et une feinte,
soït que la victoire du maréchal Falkelbayn 'nu défilé d*
le Tour Rouge, dan» les montagnes d« lraqsylv|nj* qjii

surplombent la plaine de Bucarest, ait modifié leurs [>Ijiis,
les troupes roumaines qui avaient franchi 1* Danube ont do.
repoaacr le fleuve dans des conditions qui noua sont encore,
mal connues.

«Le désappointement sera grand cfiex ceux qui voytlcnl
déjà l'année roumaine coupez U retrait* aux troupe» d*
tfackeiiscii enfoncée* dans la pobroudja. »

(Les citations nombreuses publiées dans notre dernier numérsj
-enl démontré que celait U l'avis unanime de toute la presao pari-
aïonne ! — La lièd ).

u Puisse cet échec dessiller certains yeux «t faire entre-
voir à tous lca gouvernants et états-majors alliéa la gravita
de la menace qui plane sur la Roumanie I

u On connaissait déjà trois armées ennemies accrochée*
aux flancs de la Roumanie: celje de Mackcnsen, au sud-est
dans la Dobioudja; celle du maréchal Fal*.ciih«yn., au norj
du côté du défile de la Tour Rouge ; celle qui se concentre
du côt* d'Orsova, à l'endroit où le Danube va quitter la
Hongrie pour servir de limite à la Roumanie et a la Bul-
garie ; voici que' la tentative de nos alliés pour franchir le
grand fleuve entre Rouslrhouk et TurlukaI révèle l'existence
d'une quatrième qnnée ennemie, qui doit se concentrer au
sud du Danube, pour couvrir Sofia...... )i

Au lieu de ae lamenter aimi, sur le sort qui menace la*
Roumains, il eût sans doute été plat noble et plui franc de
les prévenir à l'avance! Le* quelque* hommes d'Etat rour
mains qui ont eu le coin âge de le faire n'ont paa été écou-
té*. La propagande néfaste de la Quadruple Entente a semé
contre eux la Ji.i.ne et la suspicion. Et Hervé a été le pre-
mier à Je* treilcr de «Bochein. Ses alarme* tardives n*
sont que du cabotinage I

de l& Guerre

L'ACIïON DES EOUS MARINS ALLEMANDS.

Dans la période du 3o septembre au 5 octobre, un sous-
marin allemand a coulé, dans le canal anglais, 7 navites
I de commerce ennemis d'un tonnage de ^i3i tonneaux.
S vapeurs neutres, jaugeant 2357 tonneaux, qui transpor-
taient de U contrebande ù d^l.nation de l'iun nu, ont
également été coulés.

.......! Iii

«fais c'est d'Amérique que noua viennent les nouvelle* les
plu* sensationnelle*

L'arrivée de télégramme*, annonçant aucceesivernmt h
torpillage de 6 navire* anflfis en uo seul jour, cause
une grande stupeur en Amérique. De* navires préia à psrtif
/urent retenus. î3

fteuter donne le* détajja auivauj* : L* *ou*-m*xiai iHei
rnand * V A3 », qui avait quji!> rïew-Port ]• ianiedi 7 ce»
.tcdjre, rencontra dunanthe, d»a* bi ui*l4n4#, 1« vapeur
américain « Can,j<ja ». Apre* vàr^c«liofi g> aee papasix I
Je lajssa continuer son chemin. A fl heur**, J> epus-niaria
*it4U la « SlmttvUpe » ; apx»s que tout Véqjilw fui dce>
cendu dana lea chalouppee 4e navire fut torp*». A màj
moin, le quart * \Ve,t-PQ^t a eut le pifuja sort, apre*
quoi 0* fut 1* tour du « 6'trphami », dont le* homme* ooi
ét* recueijlu par un Lorpijlqur. A « heure* du spir, la
« Kingston » fut torpjJlé de ineuje, ex queiflue temps après
1* B^Iommendi;^» et le « Criitieyi Knvjfrn ».

Qp cornpreud que ce* eiply^ Jirent grand* anpreuioss
ea Amérique *t que la prcaea iiwl^ruje ne finenqueni pm
« P*flçx 4* a piraterie», il n'eet donc p*j **n> insérai
d'apprendre qu* 1* ininiatr* 4* la maria* américain*, M-
Daniel, aurait déclaré, djn* aoc rapport feil «a priaiden*
Wilsoa uue, ii'aprè* toute* 1** nouvelle* reçue*, les joue-
mann* allemands opérant à la cet* d,* la .NouveJla-Anfla-
terre, ont çbservé toutes les règUi du droit (ri^malwnai.

Leur but, parfaitement légitime, e*t évidemment dirifé
OOfJtr* le* transport* anglaia vçnant du Canada.

TRANSPORT TOJWIWe*-

Paria, ■ octobr* 10U-

Le pamieboi frança.* Guifi» transportant a,poo aojdab
fÇ|pco-serbe*, a été torpiljé 1* 4 oçLobre par un *ou*-m*ria.

Le nombre de* homme* aauve* atteint ..ctuelUrnent i38a-

L* paquebot ■ Qaiua » PiaJl ye graBd croiseur auiiliain
(14.HI tonnes) aftset* au transport 4*s troupes. La torpilla S
provoqué une explosion dan* la soute aux munitions, dttruioaat
immédiatement 1* puai* 4* T- 0. t'. «t isolant ainsi la navire. ,

La* radeaux «t embarcations portant lea naufrages ont **t
rencontrée le 5 octobre par un croiseur français, qui a appelé
immédiatement aur ios lieux ]** bâtiment* de patrouilla. Le*
embarcations de sauvetage ont atteint la cote sud de la Sardaign*.
(Havss.)

L'ElUPEWlUiï A VSfff.

S. M. l'Empereur inspecte actuellement le front de l'Est.
Acconipugué du feldmoréchal Prince Léopold de Bavière,
commandait çp chef sur le front Est, jl a rendu visite,
entre autres, aux gépéraui vgp ls 1 ?ts .ijiiky et von dex Mar-
wiU, nommant ce dernier adjudeut généi*^

Après une visite au général I.il/inanu. l'Empereur se
rendit auprès du général von Roehm-ErinoUi, qui com"
mande la deuxième armée Bustro-lnjnffroise, auquel U
remit l'ordre «Pour le Mérite». Au cours de son insp«*
tiop l'Empereur félicita le* troupes qui rc sont particulière-
ment distnguées, enlre sutics le 4aM régiment d':'lfanler|'
pomcraniÉii, qui * repoussé Je* ntlaqucs russes et prUI
d'assaut ^orylnica.

LA .RECOLTE EN RUSSIE.

Les grands journaux russe* commencent à fourn'r
renseignements sur la récolla dans l'empire. Jusqu'en m ^
dernier, la moisson*avait autorisé les plus belles espérances,
mais, depuis lors, des pluies diluviennes qnt causé, sur ^
dans Jcs contléea du çeulte et le sud-Ouest de la
d'Europe, de grands ravages. On cslime que la récolle re-
poudra u peine ù la moitié des piéwsions.

Malgré l'arrêt dea expos-talion*, depuis août ifl»1»' ^
réscr\es de blé ne dépassent guère pour tout l'empire, d *P
Iim. «ti,'-«!,n- s ( Tieirlle', S miMione de lonnea.
 
Annotationen