Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
LISTE

2BB CONT£r»AS»T EMVÏUQU 660 KO M 8

PRISONNIERS FA

(Reproduction strictement interdite)
TS.DANS L.A. RÉGION

D S VERDUN

Total d» nom* des prisonniers dt la région da Vatdun parus jusqu'i eu iour (j compris laa S,H? noms montlonnos dans la réapituUtion pania dint 1* N° 244 4t là r Grvettt m ; 48,340

Us mm n tfii lia gnuipn lElgneni a <uMs oii » trauvaot Ha «basas ces in wm sidvssL — li ittti la ma piitiii) is^ortj a Sun I «tviiai 311,350.

Total des prisonniers fr-ançala Internés en Allemagne i 355,000.

IHAINZ

(Liste d'officien.)

• Oaaton, Anor (Nord), Haut, tnf. 99.
Mari* Joseph-Pierre, Marseille (B.-d.-Rn.L Seut, chm Mi.
Marty Loula, Prades (Pyr.-Or.), Ueut, Lnl 888.
Migard Edmond-Paul, Rouen (Selne-Inl), lieut. Int 3t.
\ulln Paul-André, Paria, lieuL, Inf. terril. 299.

INGOLSTADT

(Suite.)

B*rfh«rx Jean, Crevin (IUe-etrVilain*), inf. 202.

&wlal Jean, B*U*-Ulau t£ûte«-du-Nord), «an., lui. 225.

•ail!/ LouU, féVMaurice-oas'-Ncue* (Vendée), inf. 299.

Corc Jean, Bourbouryac (Cotaa-du-Nord), Inf. 247.

Daman* Emile, Ger (Manche), inf. 2U2.

Gobln Eugène, Chapelle-Palnan (Vend**), Inf. 293.

Bagnàro G**ton, Maronna (Seine-In fér.), Inf. 293.

La Clerc René, Cherbourg (Manche), inf. 202.

Labourdonnec Joa., Plancoet (Cotes-du-Nord), Inf 9*7.

Ifadut Claude, Sury-la-C&tAl flaire), Inf. tI6.

Martin Auguste, Mllss«,s« (llle-eUVUaan*), inf. 202.

NtotUr Acnlilai, Rogière (Creuae), int. 202.

Parler Anton., Dlnand (Cdtea-du-Nord)r *»rg\, int S4T.

Peciet Marc*), Parla, cap., ir.f. SOI

Ralion Germai», Aubigny (Deux-Sèvrao^kit. 105.

Rnndau Clamant, St-Jeaji-Corcauie (Ijsu-e^Infer.L, Inl. 29X

fSVarin MaroeL, La Neuville (Somma), cap., lui 137.

Gauthier Raymond. Parla, Inf. I.

Monanargue Charles, Valançay-de-rindre, tnf. 407.

Vsji Rampenbauche Charles, Bruxelles (Belgique), Inf. fi.

Mon Ferdinand, Gardanne (Bouches-du-Rhône), lnt 179.

Lacore Aubin, Paris, inf k.

Tessens Georges, Paria, ir.f. 5.

DamoRtani Eugène, Paris, ir.f. 66.

fera rit Marcel, Cognac (Charente), tnf H.

HMltira«n Clamant, La F reliera (Vende*)), Inf. OS.

Coutarsl Guillaume, Chaulh** (Lozère), Inf. 142.

Bcnaxet Alfred, Montauban (Tarn-et-Garonne), inf. l«t

Plaoan Jean, Landes-dea-Yeimea (Finlatèr*), Inf. 65.

Breneteou Pierra, Boufrtc*M.l* ( Loire-1 a far.), tnf. 65.

Blancard Louia, Pertuia (Vaucluse), inf. Ml.

Flchet Louis, St-Pierre-du-Thennin (Vende*), Inf. 197.

Daniel Jacques, Qulmper (Finistère), Inf. 86.

Berlhol* Brn**i, S*n-B*lmlanoa-AeU (Alpea-Mar.), Inf Ml.

tVrLraud Pierre* Lncieseaj (Laira), inl. 86.

Sanaquiar Philip**, U Muj (Vax), cap., Inf. su.

Blossler Luden, L« Mans (Sarthe), Inf. 101.

Cheiion Absl, Autry-Issart (AUler), inf. 2SS.

Condron François, Forges fDeux-Sèvrea), Inf. M.

Hu Albert, Bellou. en-Houkme (Onu), 1*1 101.

Jourda JuUus, Bt-Julle» (Hk-Lelr< Inf. 83&

Maisonneuva François, Lavaux (Loire-Infér.), inf, 347.

Pradel Jean, Montaignet (Allier), inf, 238.

Bouchon François, St-Nicolas-Desbies (Ailler), cap., Inf. ÎW.

Violette Henri, Coueron (Loire-Infér.), Inf. 148.

Tousainl P., Dnmpicrre-sur-Durbion (Vosges), capit., inf. 141,

Ansoud Jean, Vlleneuve (Ain), lui. 153.

Baifnol Henri, i .. inf. 149.

Burq Ferdinand, Sallaa-la-Soitira fAveyron), (nf, l**.

Bouchct Abel, Audeloncourt iHta-Marns), inf. 149.

Cavaignac Germain, Vaurclllea (Aveyron), Inf. 149.

Courtial Edouard, St-Laurenl du Papa (Ardèche), inf. 145.

Delavet Joseph, Isscrleao (Puy-de-Dôme), chass. 1.

Hérem Jean, Pans, inL 149

Leroy Yves, Landudal (Finistire), inf. 149.

Mongeals Gabriel, Torfou (Maine-et-Loire), cap., Inf. 141.

Mlchane Henn, Charcoy (Maine-ei-Loire), inf. 149.

Poil Jean, Aullene (CorBe), inf 149

Pascaloux Jean, Sl-Ferreol (Corrfcze), Inf. 149.

Ranchon Jean, Rei.iurnal (Hl«-Loir«), bat I*»-

Rcbayrolles Louis, Mende (Lozère], iiif. 149.

Tournayre rteni, Vileneuve-Ies-Megneloire (Hérault), inf. 141

Wninnctin Françuis, Lagny (Seine-et-Oi'se), adj., inf. 149.

Guiguet Justin, Lanvlère (Isère), ml. 108.

Foucard Simon, Urhaud (Gard), inf. 105.

Massor» Félix, Chnrenca (Puy-ae-DAme), inf. 106.

Gldon Joseph, Sermantizon (Puy-de-Dôme), aap., inf- 106.

Guincnard LiSon, LJèvremont (Douba), inf. 105

Audinet André, Aix-en-Provence (Bouches-du-Rnôn*), Inf. &

Viala Marc*!, Brt*u (Gard), lieut, inf. 144,

Stropiana Henri, Forcalquiar (Baaaes-Alpes), inf. 111»

Estèva Manus. Istres (Bouches-du-Rhône), inf. 141.

Dus Edouard, Dugnicrea (Hte-Loire), inf. 2S8.

Jaubert Maurlca, Opar (Marna), adj.-chef, Uraill. S.

Avril Adolphe, St-Anbln (Loire), ml 233.

Milard August», Villa (Gard), ahaaa. 8.

Escaude Etianna, Cusorn (Garonne), sous-off., Inf. 211.

Rouit* Julea, Ull«'(Nord), tfl 3S4.

Jeauvray Jean, Lyon (Rhône], lieut, inf. #14.

DutarU Charles, Nancy (Meurthe-et-Moselle), capit., aviat

Schlbly, SéUf (Algérie), tiraUI. a

Dleghlal Abdel Kader, Lajhouat (Algérie1, timllL t.

Mariel Albert, St-Quentin (Aiane), tiraiIL II

Ralemy DJelol, Médiane (Algérie), tlraHl. I.

Houradou René, Drana (Algéne), tiraiIL 9.

Boushay Mohamed, Berdah (Algérie), tiraiIL 9.

Agniel Edouard, Nimes (Alpes-Maritimes), Inf. 60.

Ledu Louia, Plougourvest (Finistère), Inf. 70.

Frangeul Jean, 8t-Just, Inf. 70.

La Drcau Jean, Pleuven (Finistère), inf. 70.

Pellicier-Genot Joseph, Valzan, inf. terr. 106.

Conto Laurent, Nice (Alpes-Maritimes), Inf. 1H.

Picard Roger, Servian (Hérault), Inf. 111.

Roued* Pierre, Cublii* (Rhône), serg., Inf. 111?*

Buff* Antoine, Pîerrofeu, inf. 111.
Alphonal Xavier, Pietticcagges, inf- 111.
Vignier Gabriel, Capdenac (Lot), Inf. 220.
Lippmann Paul, Parla, LicuL, lnl. 258.
VMfeUl Gustave, Fos-sur-Mer, cap., Inf. 2Î4.
Antool Louis, Bostia (diras), serg., Inf. 256.
Blanchard Piarr*. Ùalbec, inf. 270.
Couvrant Joseph, Ste-Roine, inf. 270.
Felller Albert, Athiea-aans-Laon (Aisne), inf. 331.

SKALMIERSCHUETZ

Aubin Alfred, Paris, infanterie 347,

Anthomoz Albert, Les Mulpttlères (Rhône), serg., inf. 3ta
Augibaud Eugène/ Lnndcrand (Vendée), inf. 137.
AndàsM Manus, SI-Valéry ;Seme-lDf.), Inf. 24.
August* Lasis, Rassclôt (Seme-Inf.), inf, 239.
Allé Julien, Hersin-Coupigny (Pas-de-Calais), inf. 291.
Aufjar Henri, Sl-Martin-des-Noyers (Vendée), inf. 137.
Barret EmLle, Sl-Breviu-ies-Pins (Loj*a,-Inf.)| inf, 137.
Boury Oscar, Menoncoiirt (Somme), inf. 346,
Bertrand Eugène, Ponchon (Oise), inf. 3*7.
Bougon Georges, Denuvill* (Calvados), cap., inf. 239.
Buque* Léonard, Calvilla (Seine-lnf ), inf 239. '
Bernard Pierre, Re;ms (Marne), inf. 291.
Bernard François, Marquette (Nord), inf. 137.
Bernard J.-Maria, Vigneux flj'Jire-fnf.), can., inf. 137.
Dodin Engèn*, Pnuwajg** (Vendée', Inf. 137.
Biaise Charles-Félicien, Cornimont (Vosg**), inf. IV.
BroLhier Baptiste, ChAtiUon (Viens*), Inf. 137
Barreau François, Lagurnach* (Vendée), lnt 137.
Bodier H«nri, St-Dié (Voeg**), cap., chasa. 1S1.
Barbier Louis-Emile, Eleflay (Somme), inf. 137,
Bouches Gustav*, Viaux-Cond** (Nord), Inf. 343.
Boucher Léon, Payre-s.-Vendée (Vendée), Inf. 1S7.
Bélier Eugène, Vlgneui (t.nir*-mf.), cap., Inf. 137.
Barnavon Henri, Bourdeaux (Drôme), chasa. 114.
Baudad* Ju'es-Marle, Brui (Ill*-*VVilaina), aarg., lot Ml.
Baril Adolphe, Parts, Infanterie 137.
Barralaau Léon, FmUwraa (Vende*), lut Ml
Broasart Eugène, Coex (Vendée), Inf. 93.
Bullteau Eugèn*, Potk-3.<Vie (V*ndé>), inf. M.
Boultefs Louis, «-Martin fSeffie-Inf.), Inf. «9.
Baudry Louis, Chapell*-Themer (Vendée), inf. IV.
Bonnaud Bmlle, Ste-Hermine (Vendée), lit. 137.
Briand Emest, Moncfisunn* (Vendée), cap., Inf. IV.
Blanchard T^oula, Vandrenn* (Vendée), inf. 197.
Beaumetia DéiirA, LanauU (Unlvados), inf. 6.
Boisrtveav Henni, Vers a m»» (Seme-et-Oise), tnf. 281.
Boisramé Pierre, L* Llon-d'Angers (Maine-et-L.), Inf. 1M.
Bain Louis, St-Jaury (Dordogne), inf. 137.
Beaujean Pierre, Boèn-St-Lignon (Loire), cap., inf. HT
Bettler Gaston, Fougère* (Ble-et-VHaine), Inf. 209.
Bacheley Maurice, Elreville (Eure), lnt 24.

Bonnet Maurice, St-Rémy (CalRaJ), tast 64t.

Barbé Raoul, Thll-en-Vexln (Eur*), Inf. Mâ

Bidault J.-Louii, Cesson UH*~«VVilein*), inl MD.

Bahuon Joseph, Quabarlond (Morbihan), hU. H

Berdagner Jean, St-Laurant (Pyr.-Oritnt), Mrg-msd., iuL M.

Blond*l Ferdinand, Fie tôt (Seine-lnf.), lui. ta

Calllaud Alexia, Ardeley (Vendée), lnt Ml *

OÏIlaud Pierre, St-Mesmln (Vendée), lnt M.

Chaperon Pierre, Chdffangee rVendé*), c*o., int l».

Carlier Désiré, Dechy CNordJ, cap., lnt 291

Cartier Clément, Cappell* (Nord), cap., fest 9M.

Charbonneau Louia, MartlUnij (Vend***, ***,, h*i n».

Calmai Hugues-Louia, Paria, Inf. 14

Coesart Joseph, L* Houssay* (fsetnt-Int), inf. M.

Chaland eau Charles, Cugand (Vendée), laf. M.

Chonlreeu Maurice, Nalntret (Vienne), lut 231.

Form*4 Mariua, St-Jean-en-Royen* [Dr«m< Mrg., ht Ml.

Martin Jacquea, Bt-Denls-la-Chevua* (V*odé*t, takt 1*7.

Terraseon Marcai, Jussey (Hte-Saône), chas*. 121.

Bldegein Arnaud, St-Mnrtth-ar'Arberonnai (Bs*»-PyT.), lnt M

Baget Mauric*, Arfali* li:-*-l'yr ,, nsi M.

Bertrand Paul-Aristid«, MagnevUk (Manche), tnt M.

Berlin Plerr*, Bellevllle (Vende*), tnf. SA

Brlsseud Antoine, Cheronnae (Ht*-Vienne), tel ML

Borda* Slienn*, Davign** (Correa*), lnt 99.

Baudoux Adolphe, Haussy (Nord), cap., inf. 199.

Bncaull Jo**T>kt, Thouarc* (M*in*-*l-Loir*), tnt M.

BMudeeui 9un*oa, 94-Sul>ie^'4m*n(nM (fiarè.^ M Vf.

Couraud Joseph, Malonaax (Morbihan), lof. M,

Champion Anatole, Mérières-sur-Lisrdin (Sarth*! tnf. 199.

Q*m«t Adrien, VUUrs iVauolus*), ini 25»

Chauvlère Enilla, aemarc* (V|*sm*), bat M,

Casson Alfrad, Bagnoi (Puy-de-Dôme), Inf. 99.

Chaalr* Julien, Madranf* (Corr***), int 220.

Chamery GaûUin, CamarM (Vauciuseï, inf. 909.

Dupeyrat ArieUde, fit-Paul (Dordogn*^. inf, ti,

Deluch* Gulllanm*. Doumas** (Ht*-Vienne), int SU

Kmey FrançeU, Bouleaux («U-Vienne), htf. 94.

Fabr* Paul, UarieiA* CBouchea-du-Rhô»*), sat 99J,

Jouann*i Victor, Mehun (Char), lnt 7V.

Jswsniet Loata, Blanxsy (Vienne), Inf. M.

Julie» J*u.Mtnus, MJalan*. fLoaere), tat M.

Lab.que François, Roquefort (Lnnéaé), bit 94.

Pis»*rd Femar.d, Blantay (VUnne), lnt M,

PUaawi Florentin, DractMÉ (Indr»-»t-Lo(r«), lnt Ml

PéUssier Jean-Lôuie, Cuxac-d'Aud* (Aud*), c*>, inf. 199,

Roueené Eugèn*, Mordille* (IUe-et-Vllaine), Inf, 941

Reeprandy JaeefBM, Route (Art*«*), tnt ftt.

R*y«ux Alphcna*, penax* (iviayenjK fat HaV

Bené Joseph, Martalnrrille (fiomm*), inf 294.

SauTogM Femand, Oiiseaoronx (Indra), tnt 99.

Taohouaia J«eap«, Creond-d'Arrnajnae t*Ushd*n), tnt. ta.

Taastn L4on-R*ne, Ducy-la-I^n* (»n*i, aap-, lui 94.

Varenne* Jules, Gigenda* (Vancluae), hV. 259.

Dans le sccleur de Campaiuug, Tialent* lutte i'artllW-
rie. A l'Ouest d* 1a vallée de Targulut, les Roumains *ntr*-
yrlrent, su cours de la nuit, six contre-attaquas Infru*»

Au Sud Bet è» onl de la Tour-Rouge notre attaque pr*-
yreess favorablemeiil dam la rdflon d* Splnt. L'enneasd
tfissa io officiers al t,oo* homme* prisonniers entre noa
mains. Au Sud du col du Volcan nous fîmes «galwnent d*a
progrès.

Thtàire de la guerre aux BaJkans.
Sur les deux fronts la situation est en général sans chan-
gement.

Grand Quartier général, la I novembre 1914,

TM&lre dt la gutrrt â POuesl.
Grimpe d'armée du Kronprini RupprecM di Bautéra
Au Nord d* la Pomme l'activité a* sombet s'est

maintenue pendant la journée dans de* limite* modiques.

Des attaques nocturnes anglaises entre le Sers et Gueud*»

court échouèrent dans notre feu.

Au Sud d* la Somme les Frunçais attaquèrent ds* deux

s6t£s d'Ablaincourt ; nos détachement* avancée dan* ht

partie Sud d'Ablaincourt furent refoulée. Le village d*

Pressoire fs*4 perdu ; sur l'ail* Nord du front d'attaque

l'ennemi fut repoussé.

Croups d'armée du Kronpriiu Mtrrwvi.
Violents combats d'artillerie dans la région de la Meuasw

Thédtrs dt ta gu*m 4 1*9*1.
Groupe d'arme* du le'utma: te nul Princt Léopolà afe Bmvièn\

Rien de nouveau.
Front du général de caualerte Archiduc Churlei.

Le secteur de Toclgyei nu, hier encor*, 1* tliéaLre eW
vifs combats. L'adversdire remporta enoore de petits avasv
tages, •

En avant du eol de Bodza les Roumsins ont reperdu de*
parties de noire position de hauteur, qu'ils svsient gagnéa*
ces jours dernier». Au col d* latar Havas des attaquas **>
naaites sont repousseea. Le succèe dtus la rifioa de tjptnl
I pu être exploité ; le chiffre du prisonniers s'est accru,

Thiilrt de I* guerre au* AaJAan*.

Groupe d'armée du /etdmaréchot von AYac/t«n»n
Pas d'événement essentiel.

Prçnt de Macidoint.
Dans 1e bouc)* de la Cerna des attaques ennemis*
restèrent sans succès. L'artillerie se montra active sur !*
front du la Belasica et de la Strouma.

BULLETINS OFFICIELS FRANÇAI8

m Paria, 2 novembre 191a, soir.

Au Nord de la Somna, un* ouuvelU operalioi attectu** p*f
•eus, dans i'aprss-midi, entre Leabooufs al fiailliaal, nous a vais
an ealn de tenam appréciable al deux cents prisonniers ds plu*.

Dfimi» hier U iota) des , ■ i faits pu nous dans et

aaeUur allomt sept ceut Uenta-aix, dont viiift ofltciors. Noua avoa*
pris cgiili.'Dient uq« ■=!■■- ■ _ de mitrailleuses.

Parla, S <sssss|at 1914, 1 heures.
Au Sud de la Soumis, la lune 4'aruUerie a Mi tsseï vlv* dan*

les lécleura de Lihone et da ChiUy. Un coup de main ■ .. ■ i-,<; par
noua sur les tranchées allemandes à l'Oucsl de Lsucourt a parfai>
toc eut réussi

Eur la rive dioilo de la Meuse, nuit relativcaiant calme.

Dans li journée dîner, suus U violence d» notre bombarde-

S'M prolonj-* depuis plusieurs Joura et sans attendre l'attaque
noirs IsMeaieria dont la pression sa laualt de plus en plua

étroit*, l'ennemi a évacué le fort ds Vsux. Au cours de fspr*s-
midi, dt trèa fortes explosions ont été 'observées dsns ls tort. A
la nuit, notre infanterie, qui s'était rapprochée 4 très courts dis-
tance, a occupé cet important ouvrage sans aucune porte.

La ceinture des forls extérieurs de Verdun est maintenant ré-
tablie dans son Intégrité et solidement tenue par nos troupes.

Rien à signaler sur le reste du front,

La ouvre aérimrme : Sur Is front de la Somme, un de nos
avions triplacas, sltaqué dans ls râgion d'Allainaa par ua groupe
d* six sppsreils ennemis, a réuaai k en ébattre un. Une de nos
escadrilles de chasse, venu* aussitôt au secours de notre avion, a
aballu un second sdveranfre et a forcé tes sutres t s'enfuir.

Un avion allemand, atteint par le tir de nos canons spéciaux,
set tombé dans la lorêt de NoansAbruch (Ouest de Mulhouse).

Paria, 2 novembre 1916, sont
Sur la rive droite da la Meuse, après la priée du fart th) Vaux,
notre.Infanterie a continué » progresser juaqu'aux lisières du vsV
lage de Vaux.

Aa Nord ds l'étang, nous avons pris pied sur la croupe qtsf
domina es village, *

L'ennemi n'a lenté aucune réaction.

Aucun événement important S signaler aux la resta du [root,
soi dehors de la lutte eVarUllerio habituelle.

Paria, 4 novembre 1914, S heures.
A* cours de U nuit canonnade intermittente sur le front de t*
torame et dans U région d* Douaumont-Vtux .
Partout ailleurs, nuit câline.

BULLETINS OFFICIELS ANGLAIS

(Front occidentul.)

Londres, I novembre 1014, • h. soir.
Rlea à signaler eujourdhui, en dehors d'un bombardemeen
ennemi dana les régions d'Hebuterns et d'Arres et da i activité
d* notre srtiUcria au bud d'Armcntièrua et su Nord d'Ypros. Hier
noa aviateurs «ni jet* des bombas eur un cerlaia nombre de balte*
rl*a allemandes. Un appareil ennemi a été contraint d'atterrir ave*
des avaries. Un des noires n'est pas renlre.

Londres, S novembre 1916, 11 h. matin et 9 h. aoir.

Une attaque qui a pi'ia l'ennemi par aurpma duna la soirée
d'hier noua a périma de nous emparer, k 1 i.ti de Guoudecouxt,
d'une tranchée oA nous nous sommes cousolidés eu cours ds la
nuit. Un coup ds uitm a été exécuté avec succès contre les
lignei sllcmaiidcs vers Arras.

Cet sprèe-oaidi, lennemi s dirigé un* contre-s Us que sur ls tran-
chée enlevée k l'Est de Gueudecourt ; 11 s été complètement re-
poussé.' L'ortillens et Les moiticra d* trenehéos ont bombardé,
s* cours da la journée, les lignes allemandes k l'Est de Fau»
Quisiort el vers lilau ville. Noa aviateurs ont abattu hier deux
aéroplanes ennemie.

Londres, 4 novembre 1910, snidi.
Pluis sbondanle tout* U uu.t. Moue avons réussi ua roup ém

saain au Nord-Est d'Arnientierea. Prèa de Guinchy, un raid enne-
mi, qui avait pénétre dans nos premières tranchées, sa s *ié d*
suite rejeté. Les Allemands ont conli c-attaqué hier k l'Csi de
Gueudecourt , leurs pertes ont Été tréa importantes, plus de cent
cadavrea gisent devant noe lignes. Noua avons fait trente pruoa*
mers et pris quatre mitrailleubse.

LA. SITUATION DE L'ARMÉE DE SAIO^IQIE

Un Neutre, de passage à Paris, eut dernièrement l'occa-
sion de picndre connaissance d'une lettre qui donne un

aperçu de la ailualion de i.........du généial Sarrall. Un col*

laboretcur du a fJrrfiner Ttgeblatt* avant pris noie du
contenu de cdlo Irtlre, nous en reproduisions ci-des*ous ia
substance, d'aprts la traduction allemande que nous aïons
sous ks yeux :

« Mon cher ami,
Vous non [.lus ne pouvea coni|irpndre pourquoi nous ne
prenons p.jS <_m on- imi t à l'offensive générale ? Je sjis tju'un
nous blâme souvenl ouvertement à ce sujet, et que d'autres
nous alla lucnt par dcriièn , nuis ?i l'on > onnai^sait !a silna-
tion è Saloniqnc, on se garderait bien de lancer ces con-
damnations injuste?.

k II est vrai qu'une armée relativement fortaj a été misa
k la disposition de Sarrail. Maie avant tout U ■« faut pas
oublier que la ligne qu« nous somma* *e*rré* de tenir
■'étend du lac de Prcapa jusqu'à l'embouchure en la Strou-
ms, en formant un arc an lac de Dojran. Mesurez vous-
même la distance sur la cirt* 1

« On ignora d'ailleurs combien de monda noua avon*
daja pardu par suit* d* maladie* *t d épidémies, et combles
d'autres sont encore malade* dans les hôpitaux. Vous serien
pria d'effroi, al je voua exilai* ce* chiffre». Finslement — «4
c'est la 1* principal — quelles sont las troupe* disponi-
bles ■ Jamais encor* 1* mond* n'i ru, sans douta,
depuis l'armé* de Xerxes, pareil méling* bariolé ds raoe*
«t do langues. Cela rappell* la tour d* Babel I 61 encor*
ee* troupe* étaient bénnea an point et* vue militaîrt l Malt
al je vous di* qu'on {changerait avec joie tout* cette arme*
contre un nombre trois fbi* moins grand da ce* héros, qui
font actuellement 4 U Somme, et naguère 4 Verdun l'admi-
ra itou du monde, vous eu saur** asse* ! Il semble qu'on
ait envoyé ici le rebut de toute* les armée* I A part quelque*
louables exceptions, do* propres troupe* françaises et in-
digène* sont d* qualité très Inférieure. Mai* 1* pin <*>
geane* sont les Anyl.iii blancs et d* couleur, et pa,rml le*
premier* surtout ceux d'Australie et de Nouvelle Zélande,
qui n* peuvent renier leur descendance de* bagnards que
1 Angleterre déporta en Australie jusqu'en 1666. Il ne faut
attendra d'eux aucune disciplin*. Lu campagne il* con-
tinuent i se oonsidérer comme de « libre* Anglais s, qnl
peuvent fair* et laisser o* qui leur plaft. Les quelque*
Russes ne sont ps* non plus d* premier ordre. Si le* armée*
russes qui combattent en Uueslei ne valent paa mieux, alort
pitié 1... Le» troupe* italiennes ne sont pour la plupart qusj
des lâches, qui s'enfuient misérablement devant le» But*
gares et qui s* firent battre scandaleusement par un advei**
sairo bien inférieur en nombre. Quant aux Portugais, on a*
fond* sur eux que les plus modestes espoirs. Ils ne font p**
bonne imprusaion.

« Les seules troupes de valeur sont les Serbes, qui sont I
l'ade gauche ; c* août les seule» qui aient remporté dsne
l'offonsiv* d'intéicasBiita succès, nicme contre le» Bulgare»
supérieurs en nombre. Mais hélaa I ... ce ne sont là que le*
pauvre* reste* d une flêre armée, k l'héroïsme de laquelle)
le» Allemand* et le* Autrichien* cux-même* ont rendu
hommage. L» perte u* leur pain* pëa* d'ailleurs sur leur
•sprit ; seul* la liain* du Bulgare las soutient.

a Maie c* n'eet pas tout. IVous avons derrière nous le»
Grec* qui jouent uu rôle fort douteux ; au moin* leur gou-
vernement. Je ne serais nullement étonné si noua étions
forcé* un beau jour de nous défendre contre une otlaque
d* dos, et cette éventualité lie un* partie de nos forée*.

« 11 ne faut pas oublier eu un que dans c* psys sauvage,
1* guerre- ne se fait pas comme m rrauio. ". ■ si uuu*
prenions l'olfcnsivu et si nous progressions dans la direction
de Sotia, le* difficultés d* ravitaillement augmenteraient
dan* la mesure où nous uous éloignerions d* la mer, notre
bas* d'opération.

n Si voim envisagea tout cela, vous comprendre* dan*
quelle sltnntion difficile on se trouve ici et combien une of-
fensive, tell* que vous le désires, est peu sise*. 11 ne faut
bien entendu, pés publier oeil* lettre ; elle n* pourrait que
senior la discorda parmi les Alliés, Le* Anglaia
seraieni certainement f3. )i- » ai l'on spprenait quelle racaille
Ile ont armée, et le* Italiens auraient peur qu'on n* t.rit
certaines conséquences du fait que, depuis un an *t deint
ils se font battre par de* force* autrichienne* bien inféi
rieure;,

n Mnis raconte* à vos omis ce que je vous écris, pour
qu'ils le redisent t leur tour, alla Mm le pcupl* Unisse par

connaître, par cette voie discret», le* véritable* misons de
notre prétendue inuct.on. Les jounijux ne peuvent dire ce*
choses, par égard aux oreilles ennemies. »

.Si celte description, d'ailleurs confirmée par-d'autre*
informations de source* dhei-Fes, est exacte, elle cxpliqu*
L'insuffisance de l'intion de l'année Sarr.nl, critiquée par
la presse française cil--m*

UN CRI DI DETRESSE SERBB.
M. Hk Vilkitch, ei*oy«« et» Belgrad», • emymji «h
locgu* lettre au a Journal est Oanées g. 4 UqWU c* je*irm*i

*ntentopbJU « n'a ps* cru devoir fermes- ia» eoionne* »,
New* en extrayons n» passage» le» plus aaillanta :

* H» s—b sitt H pa» ena» l'arm*. M 1» pempW sejrlj»
eussent rempli isurs davoir» anv*ra eux naémea et aaiTIa
leur» grands allié», tant que le* reste* d» l'arme. «ramM
acquis 1» droit »u repos jusqu'à k fin dm basiiliM*. »

L'auteur d4orit la» pérï^a** *>«• quuu* arsnisrt un»
d»> combat» et continu* :

• W% après ce» qui»»» moè* 4* lutte* dculoui^use» «t
héroïques, sprè» avoir été atUqué* d* trois oote» et trahi*
d*u» quatrième, elle fut obligé. 4 un* retrait* de» piaa
nMurtnàrca, 4 m* retrait* epti, «a*» égsu» «Un* Inieiotm,
iniligea da* parte* incoiusneasuraUIe* «L irrémédiable* 4
l'armé», dan* la population et an matériel.

■ U 8»ra*» fui dure—■* épanur** p— phssss»m ssssV
déiniea : choléra «t ivphus eu iUlj, i^uiiu* ess itfi4 «t m
i|i8. Ainsi, elle a, proportionnellement, subi d» pas»
grande* perte» don* son armée et parmi *» poptilaikee.
gu'aucun pavs helligénant.

■ Kl le fait la guorr* depuis oinq ans consécutif» (ivia.
>9|3> it>4. i».5, lail), pond«»| Uqu«4* «is» a pantu Un
trol» quarte d* son armée, 1* quart d* a* poyuUtio» (jns»
plus d'un million dîme») et tous* sa fortun» national* *t
osil* d* l'EUt

a Quel est 1* psvs qui * de* perte* semblabla» à «su*
Iras* >

a Ki *j» n'est pas u>ut.

« L* re»t* d» I» population meurt peu 4 peu dan» 1* p»*»
envahi, «• fais», et* privation* «t d» maladU, o» aat Mhw,

mini I4ch*maut par l'ennaoïi. (I)

a 4*1, volai qu< fe« aofdnts survivants, txpoaét d* n»»>
«h slswu les premières iipsw* aie /«, temàewt «nue» às* «*sV
lie» «t don* i(a*mon(0Qnci d* 1* Macédoin»,

e N'y a-t-il personne pour crier Imite à est aneautissav
m«at final d'un peuple qui, laborieux, intsltifenl, Mille»»*,
sincère et incomparablement lidele i se* enéjigenieuU, a
donné sans compter le meilleur d» lui-même >

■ kxpnmant 1» dielr et le* sculiirumU intime* «* ton»
le» Serbe*, j'en appelle aux grandit puissances, allié'*»' de t»
Strùi*l don* les main* desquelles j* trouv* I* detttnée àem
ratée* ia l'armé* Mrb», pour uu'etié* 1*» upu-yai-iu.

« Or, si l'on tient à o» qu* 1* ^erbi* exiat* aprà* i»
guerre ; ai, an outre, on veut sincèrement que cette nalto»
soil uni*, il faudrait songer comment o» la r*liv*r* «t qui
1» défendra ; U faudrait cetser d'exposer dans les première*
Uçn+t da /•» se* derniers nprttmtant» ; e*.r, If» I* m*rr»»
de* événement* actuel*, il y eura, dsu* le paya qui peut>
étra portera encore le nom d* Serbie, tous le* élément», sauf
l'aliment serbe.

« Croit-on que nous, quelqu** malad*s à l'étranger «a
dan* la Serbie occupée et qui peui étra survivrons par
hasard, oroit-ua que noue serons capable* de relever notre
pays et d* lui rendre la via t

a Je ne voudrais pas examiner Ici comment lee grand*
aillé* pourront, tr*s facilement d'ailleurs «t ssns que leur*
réserves s'en ressentent, remplacer le* restes de l'année srrb*
par leurs troupes, si, toutefois, ils désirent vraiment k*
sauver. C'est si simpl* *t si évident qu'ave» un peu d» bonne
TOlonti «t d* l'énergie, cett* question est aisément résolu*.

.< 7» retpit* un* /ois, encer* em nom ate t'n»m*»i.'é. **u-
mi le* rest*» d* oelte armée »t /pr*uvi«, c'esl-d-di^ às
nation serbe. » Qla Milxiicb, cifojen d* Belgrade.

Voulez-vous voir des illustrattons»

ot gravure* de ls* (ju*)*î**T

ts|sbs»|

L'ÉDITION ILLUSTRÉE

do la ■ Gazcita da* Ardtnnta*

]aatvà iibstra bi-m=nsuel Prix: 15 c*n4.
 
Annotationen