Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
f» FivrUr T»16

CJAZBTTR D B 9 ARDENNES

c PROCÉDÉ BIEN ALLEMAND »

Sou*, oc titees K ■ Kchf* 4a Paria » du S février roiQ
I publié Ih note significative que voici ;

On sait que, grâoe à Pinitiative du pape, un accord
est intervenu entre les deutt- otaupas de- bslligi'rantu
poiir lenhangt des pnswwiar* grwetnani- bfatsés et
ditotmt* impropre»aii s9n>we m'ditni*c. Je puis affirmer
ÉW propos que l'opùùo* anglaise est MMnwni irritée
de ta façon dont l'Allentagne a pnocMé à l'échange de
cw prisonniers avec l'Angleterre,

tandis que. le gouvernement anglais, a restitua' à)
FAllemagn*. de*. Allemands autltentiqurti, le gouverne*
ment allemand a renvoyé en Angleterre exclusivement!
de+nègreê et de» Hindous. L'Altemagitv a voulu proba-
blement montrer par cette /o^PA d'agir qu'elle ne par-
donne pas à l'Angleterre la perte de ses colonies. Or*
assure que V Angleterre Muairaie Saint-Siège de ce sabo-,
tage scandaleux de l'iniiiativ*. pontifical*: O* aurais
compris que, parmi les prisonniers, figurassent aussi
des nègre* ou, au Hindous, nais il est inadmissible, que
les traupes oolonUles fa&tcnL à elles seules 1rs frais de
ctl iehmftt. f

Nous ignorons si le fait relaté daw* ceth; notice est
axftck Mais nou» voyons de*a ceite-ci t'earpreaùon d'uni
àê/tri fort significatif. LA diflérenoe enjjuf k>e Àtle-
nandê authentique* et le» An--t,iH non authentiques
A'#a*-e+*e pa* 5yf»bf*hi{uc. poup la- iiuiiiOtc dont les
ÂUié* conibatteut pour te « Liberté », f « Egulitc" cl)

Il M t.'.i v iUsal irai i. :

Lea AUeaoand* nulhentiqu*-* qui deferuient leur
patne ns suumiettt feuee d* dfffévenoe, entre les «cher-
t*ivt+ pins ou. moin» authentiques- qu'on leur oppose.
Ce « prooidé afleaoand » qui fait ta colère de 1' « h'cho,
dt Paris g n'eai que simpir juatree.

U serait iutéVMMoi de savoir ce que pensent du,
procède anglais >, le* Je* Hindous et les Musul-

mans méprisés qu'on envoie de force d/ffi>4w, epotro
It conscience de leur propre race, rimoérialismc bri-
tannique.

&t*b I&. uue de «• queslitw*. autCfUdies Albion,

aura sans doute à répondre demain.

--»-♦♦-

UNE OPINION SDR g BOT DE U GUERRE

Le directeur de- 1» u Ge?cW« de Ua.rre.iM u, journal de
langue française paraissaut i Mets, vient de publier un art
ticle où il cet dit que ceUe-gvem dada amener « la euppres-i
■ion de la iupgéjn+t» de V Angleterre, l'établissement du

libre epucoun politique et économique de tous les peuples
du monde ».

L'auteur continue :

k Que la France et l'Italie n'aient pas compris à temps
qu'elles le renient les esclave* de régoisnic britannique,
?oici une de cas> auppmes qui élowsenl et qui étoiuiviont à
tout jamais le penseur politique.

* Du mocuent o4 la Fnuwo ea l'Imita auraient refusé
leur secours à l'Angleterre, le but dtceWc guerre aurait été
atteint &a«6 (fuVne goutte de- sajkg caUr été ucrsWo : l'Europe
oentrale aurait fait oexnprmtdfe-a t'Ao^to tarse quelle ne se
laisse pa* commandée par une a«ia&anoe qui — quand cela
lui plaît — sacrijit h»» ial4fHs purtMUtnl twapAm* froidtr
ment à tes aMprw mtérttt non euwpÂans, c'ail-à-dirt
mondiaux (africains, indien», australiens).

b'AurJMarre, en or.ain ta ntae ftur oarta guerre, s'eat
montrée l'ennemie de l'Europe 1

« Que l'Europe ne lro»bli« jamais !....

« Voici le grand but de cette guerre :

n Iliiiar l'nrpppuiiiee de l'Aïifjlulurne, anéiulm niui «a
forae, niait KiiiipuduiitD il mi -I- (lumijutleuo qui. no cor'
nspoiid oucujwraaaui a dii cajiacil/» tullomsnlf lupusiraire»
a c cl Ici dea nutrai peuploa,

« Tout nu contraire : je prétends que les Angliim r*'onl
quo tno^t n.ir,. ni tu lihtffer la moutlq <i que lioiunoiip de
leurs, nelei ont couvert fuii lutbiluiiiiiit. uuc uiibless» uitét
riouto don;. Itt déaouvarlo par l'ennuHd leur .nu.nl. pu dpver
nip ruauta.

ti Je W'phle :

« Le hui de on Ile guerre est de ramoner l'^n^K-teore à
une base sur laquelle on puisse, s'en-k-udru avec ollc »

a 11 failli donc, utr*utue> t'tiuteiiE, tu fnoaer di'al<An<loiiiicir
une nt-rdintit deoi IWro^invim roufeemo du lahvliie.

« (Jus beliAe. touto diWretile de dcH* (pie les Français
oiU oonutùse pax v .unir-.- : une. bâtéie qui. consiste dans la
trahison de la pennée européenne. »

NOUVELLES DIVERSES

bas prlscnoiers malade* eu 9uisee.

On mande dp Brunucn (Lac des /( cantons) ;

Le vapeur n [/ri s a amené 5i pfisoRoiuti du guerro" atlo-
mnnds vcimus d* Franco, apKÎa avoic débarqué- SS. soldais et
d«iix dfSfjitlt à Wcggis, et 47 soldats if Gcr*au.

Le convoi a été reçu DM une délégatioii, de la rnunjjiipaT
lilé, les médecins du village et mu îoide co»3idérabJe. Huit
jeunes filles, vùtups dp blanc, dialr|buau'nj: dea ftieiurs aux
malades cl la foule lent a remis des. cigare* et friandises de
toutes portas.

Le Uwtâure, au icoui iiaau>aisv

M. h>.*.\i- Kafent, aduiiuisU'a4cisc tie U Cdinédie-Fran>
çawa, a [Jioeiijaéau niùusàce de lit. fuira donner une

«•nie de ïepaéeeatasieua au front. Le qtuu'iiL'i geoéral a
doiuaé ion assentuaent, et la tmuf ca <téiA quitté Irusiâ. avea
uu rêportuifc ..te piùoca ooiuiuta.

Les ri occupés n saveoJ, que des roptéscntiatian* tbt c»
geuire «nJ, lipu, dupfiia luru/ierupa du côtéT\Uwnand. D'après
H* cxpwÙMiees quou > a fuites, on paut pj^-dnc qu» 1»
pouu* trtuigaia saluevous avec une vi^e a»l|isfiictiai) t'attivée
de- Vaulrb « tcojipsv u.

L' n Agence pournier n suspendue.

L'AgL-nce Fournier est suspendue jusqu'à nouvel ordre
pour prepfl#aUoo do fniMse nouvelle.

Catle nyeuce, connue pour ses informations fantaisistes*
n'aurait-elle pas phitdt publié, par hasard, une tu>u,tclfe
• nroie ?

Accidents d'aviateurs.

Uo jeune auteur, dont loi opfeeltes et (es ouvrages eurent lia
succéti [it'in é» pioiiiess^e, M. Maurice CPtaHiuua, on tUlcralurp
Uau«c« Morok, tuit r. uii/i^snn, à r36ro4n>mc dVMBMH Iob
fonciump ilnvulffiur, & uoh.vc h»ez use- wwl ttagiauâ. en acpor^-
ptweaut se dofiuora epiouve du bwel de uileto. Aurà* avoir
&votu« a -t'iOft mctrcs, son appareil descendu. raf4»leat>ejiL et, pr(t

Un accident du même genre s'est produit hier au Itourget Un
constructeur, proctdiiit aux csaais d'un aéroplapc en compagnie
d,'en swis-eJAticr, iomtquo par sue* d'une panne o>, nu^ur, 1 nppor
reil eaejaai et vuvt se briser sur le sot lia constructeur a 6te tuA
sur le coup ; le sons-oUAUvr a, été blcssfi \u -_ sr'cven)cn(.

Les prétendues démarches pour une paix séparée
avec la Belgique

Ces racouiass ont déj4 ûlé ciiôgfui.ipwncu! d>oaenUi pa?

F b Ossfreaiore Romano n, organe officieux du Vatican. Lp
gouvern,ement beqje fait de même, car on mande de Lon-
dree :

Lu lûtrntiua. dt B^lffiquR publie la comauiniqué- suivant :
(i Los, rumeuci, qui oot, circulé. réceIuraon^ et d,'apre» lesr
quelles des propositions de paix miraient, été (oilflS par l'Air
Icuiîuiiii) au. gou.vonwMueiiL bclg* so»t dénuées de tout
fondonKinli. »

Deux déminions à W.ishmçjlon
Mt Gturison, oajJiisU'e do la. guoirq, a donné- sa, démîsr
sion. Ge\ta. dnciaion Kii sacail iuspùéu i>.tr l'opposition d'une
grand*, uiajortté dea daux Chambres au plan, du création
d'uoie samée «ùnllaue a colles, du oonUruint eucopéon.
Le'pnesiiknt a. ftoccptii ceale démiaaign.
On annonce que M- Kreekinridgc, sons secrétaire itl'tal
k la guerre, n également démissionné.

Cour» universitaires internationaux il Stockholm.
Le comité contrai des étudiants, dt} StockJbplni a invité le»
pi»fcss«ur,s Ifum-i Hergsoii, Gilbcct Vvrray et F,rans von
LiMt : un philosophe fiançais, uq ftcllénisant angbis et un
éconoiuiste allemand, à faire dps cours u l'université de
Stockholm. Les pro/fsujuig, ont accepté el U}s cours auront
lion aij printA'rnps.

Le. divin Cmljusqué a. l'Index.

L!AstR<e rinturr-satio», télégraphie de Rpuie au
| Tcufij, * ■

ce Lee dc*u«-iee coutTos du Gnbstolu d'Anuuurio, y. comr
pris, se* chnuU patoiotiquis, vont C-tiro, sel*m ccrUins bmitl
qui ckouseni dans \t$ inihau* rim Vaditoan, eontltminées
pnn U ...vu:n^.dicn de ll'ludqx. m

Les.deuiu'rea oeuvras du u divin embusqué », c'est-à-dire
les. strophe sangbinles rjuïl lança sur les villes ti à délivrer d
mannirent non seulement de poût, mais erres sont profondéi-
ment immorales. La décision, du Vvlacan s© comprend donc
-facilement. Il se peut toutefois que Khtsluirc n'rel qu'ust
vulgaire* ,lrue d* téelume, inventé par Gniiricrc lui-même^
dont h popularité est en, baisse.

les Voyantes à ta rescousse

Un aejkaa puhHé (Ierriièrement, sous c« tttre, pw la a BûtaiUc à
(lï.iniuj me. ukf cW Rioycna puDriia auxquels la gcude presjo

parisienne croit devoir reewuru jxuif soutenir lu Un Je stis, lee-
teura !

lui attendjaot lu grande vtoteire déousive, dont nous ne
vcukL, pas dnuters anua a,Toiu\ pour pietuiio patience, qt
seutauc i tuite couuauc*. Les pi'ed^tinus dg-s occulti^tas et des
voyantes extrohicsdps^ auxqueliee lu graude pre^ss; açcordp
la. plus large publicité.

Dè<» le déJiut des bo^Ubléa., le Sar Pektdao noua ai humait
un* prophélie. du sotaMMijte siaola, ruiK tcuimea de laquelle
VAlJein^ie Lx>uk-^i,ju. a„f .ij.ji.uuiasait irré-vccabiement
\ain.Li.t, éci'u&ae^ diàutausbréçA opénntu.

A quelqgea tei('i« do \k,{ Mum de tbôjies, célèbre entre
tonte?, ri'-.us annonçait, pour le rnoia de novembre, 1914, la
mort dn Kaiser, aussitôt çujvmj de la complète ciérouta dan
Bnj-barr--..

D'nuiFea suFVuu-ent, qui (inua, Aient des prôdictieua toqt
aussi afli-oaiikeâ. La consure, qui n'est pas enoaipia de la
stmeras^tOA, quand ellu se pru^e d^'a^fùruùr notro mpra),
manifesta « son égard des trésors de bienveillance.

Enfin, auj^n^d'ùgj, ù d-l-faut de nnuyc^les plus substantiel-
les, et à l'occasion du jour de l'an, voici le chef de l'Ecoljs
oajjJ.icU1 da Potie — tout onsejubje un nh,ywolQgistc d|e
prc;i,i,éi- oiaië, un énidit, un mage, un giMIi-t- et un nsh o-
Qoma éa^ineot — qui nous comble vronnect.

ii Ce que l'on peut affirmer, avec une ccrtttud* absolue,
mathémattqrja — a-t-i! déclaré iv notne grand contiere, (s
« PttMjPéËitèsittii » — c'est que, dj\ns laa cUçltéa da l'iri\iaiblf,

la,VLClQicc des AJltés a. été prévue et constatée. Ella sera fui-
gujvuite, prttGiidéo d une ùnouvtuuublo caiAalsophq économi-
que pouo l'AUeiaiHjrui et Bv résultat d'una. bataiUe hoshblc-1
ment mciutiaàre pour nos- eunainiav Le oagte, a l. ù ajouté,
restera pénétré d'admiration, et d'enlliousiasme pour le
général Joffre et ses principaux collaborateura. »

Ce mélange de bon sens ^ de surnaturel n'est pas sans
saveur*, conclut l'interviewer du « P5111 Parijfcn i>.

Ajuos qiini, n Pa\rii.-MUti » aaus. décVlfe, qije notre situa-
tion est meiJlQur.e- qm'eik n'aj^ronis été....

l a. « BoiaïUn i,a^pM'o. :

Nous ne- domarulons pne miaux qji» du 1«. croire. Toute*
foia, uu pou. m0tfS4.de, m>atèoe es. de sdbriébé dopa, le., nou-
velles, un peu moins, da ij)ycU:ru et, dq grand», sécréta — en
un,mot. bi véritf tout enLièvth, à laquelle a droit, un, peuple
litige et qujj, depuis le commencement de cette> guerre, a
donné tant de preuves de sa solidité morale, serais eUus de
nature k forUder nos amea que lea raetUeurea. parole* des
devins et mitres raba-usbes.

HISTOIRES AMUSANTES

Le matelot porte-guiuue.

Le matelot anglais Charles lhinn était poursuivi, h
l.iverpooi pour n'avoir pas rejoint un transport de
l'amirauté. Le malheureux n'aurait pas demandé mieux
que do rojuindue, tuais sea oamard des, qui le surnommaient
« Jonas », l'avaient menacé de le jeter par-dessus bord s'il
M présentaiU burin, a un».réfutation de porto-gujgno bien
établi». : il a été de toua las grands uauJrogoa; uUil sur
le it TUanio » et sue4' # h^ress-ijf-Ireiand u au moment
011 ces.deux paquebots firent naufrage et dispipuronl dans
les profondeurs de l'Océan; il étett sot la. ir ÏMsuanta b, au
momeni où elle succomba sous la torpille allemaodp; il
était également sur le a Floriztan u, aussi détruit par un
spuAma^in, cjpnaiat. Se* aventures lui, ont valu les hon-
neurs, d« cinéma togra^Juj,

Le juge l'a aqqui^v, mais U ps« vcua qu'il n'en, serait
plus de même s'il entendait eneure parlée d& lui.

Pauvre butin; il m lui. neut». pju* quià so nover défini-
tivumeatr!

^'addition I

A propos de la visite des zeppelins à Pan», IL AbeL ILermanl
raconta, dins une de. srs clwonii^ufta du • Tqmps », la petite anec-
dote que voici :

.le dois l'avouer, pou/; ûir,e. eoiapf a«ri^Weua*tuaiM» qne
le saipâdi, h, l'mMaut de l'al^taj j'a^W vu, un,uufume affolé:

citât u», aînAtro- d,tK>tpi, chez- X....., ou je dkiaU, A, neuf

heures trente, U wt, vef>u nopa annpnpôr su Zqppejins. A
neuf heures trente-cinq, il a pria»tous les clients de filer
sans deroandan leur, resta, vu q.je d'ioi à deux minutes on
allait counar. la lumière. Alors, l'autre maître d'hôtel, qui
n'avait rw, perdu son. sangjfcoad, s.'es^ mi» a, çriaç :
— Les, adttaions r Oo»n« d'abor,i les «d'h<io»M /
Et tiens avons pensé S^inareKi de /Jeu. Jv/ni: a Mes
gagea 1 Qui) ma payera mus gagea. ? h

Une usine origmale.

A Cftsteflamafû on a d^oquveflt une u usine. », qui, prenait,
coiuhjl' « ouvrier» » expluaivament dea messieurs qui
pejaieut d'-avance uu droit d'entrée de, deux mille îifanea.
Gomme ouvriera de cette ipirne, qui « fabriquait des muni-
tinus-t- ils étaient exempta du servies miirtnire.' Lea
« ouvriois u aa composaient oYéeudiaiita, de comoiafçaals et
de JUs dafatnïll»£ aiséea. La,u.coosail Â^adjntnostraton n de
h» (obEiquû (Siiuauui et Conaft) a décampé. Voila, une trou-
vftuJïi pour le, a Carnet dea Èiabiisqués » de OetiwnQOflV I Et
une t«»nna occasion da dire, une petite mécliançeté à la
&CBur latine !

LISTE W t13 CONTENAWT 400 NOMS

Us noms en tête M groupîs

les endroits ù se \mm\ les prlsBimim i

(Reproduction strictement interdite)

1er mm M ** Le total des W putwea ïuaqu'anfoufifftiai se M i m\m 237,050. — Real^H à piller enviroa 47,930 noms.

Lej seiiluncttls humumluirer 4dM( s'uap-.io la- publica-
tion, dans la u Garetle des Ardennea m, des noms das
8«4,tMM* prtaaunier» frnMçara aotue-Utineni interne* m AUe-

maone, n'ont pas été appréciés par tous avec la même équité.
Que nous imparte l iVes lactées me pensent pas de môme
tju'u.'i le (ait dans ccriamas réduottont sur lis bouletvurds
parisiens. Nottf ne, laisserons donc pas troubler ftnttme
conte ni errtenf que nous ((prouvons d'auorr pu contrtduer a
calmer ta inqurétodos dé mirhere de familles françaises,
Tportml un rayon de joie dont les loyers kiissia dons la pJu>
douloureux*) tncwtiiuda par ta fleuverMnml feattoats, an
leur qnaeticont ta benne rvutuetts qv» leur {Us éimt sain et
aauiv *« Imuiwil cm cuptudi^ altawnde tutti Ueureuç que
le permetteat. te* «roonnlancée.

H A M EL N */W.

CUecb Paul, Pani» au'gent-iatunr, ùdaotcri^ 8ft

Ar:; o ; j... y..*», lioinpos (Pyrénéea-0a*entalea), &eçg., inf.âO.

£ama Piun'ç, Arle*-sur-ïfcch (PjréAéea-Oiv), sarg., mf. 80.

B&dia Jae,n, itoungw (Tum/, sergaibt, tafan.tanf 8p.

fiai Clément* I^Jn^-Vudre, servent, mlantenc 64).

Rocltard Kugèoa, P«ris, caporal, ipUntçne Sô.

Marsoktu AMced, P*n^ uifantern 10.

Tuilhen ^lathurin, Lonteiil ^àlurùiuanj, inl4,(il&ri&

Cetflsi-d Georges, Paria, inlaniarie. 65,

Aubert Louis, Clarmont-l^errand (Pny-de-fM, cap., int SO.

Bantouliitir Itoger, itaiis, infanterie Sd.

Moluwer Abel, Espimia (Tarn-ei-Garoone), infanterie 60,

■Mazars Ctiarlea, Rodet (Aveyranf, caporal, infanterie 80.

Pereyrô Juseph, Réaimoni tTarnj, mfanterje SO.

Cepiurre Antoine, Maua^tgea (Qantâl), infanterie 80.

Cumveuc Dame), Tunis, caporal, infanterie 80.

Anjulheri Antoine, CuuilHnifaaet (Avayronj,, infanterie 80,

Danchef Lcun, BUTn \Wk tA.ricy{e>, infanterie 80,

Marrie! Losm, Stvmt-Ant'jijui i.Tarn-ct-G;u>oririe), inf. 80,

Lwuillei Çlémenl, Ixudal tAriegoj, caporal, infanlerie 80.

Chésière Clain, Tutlly (Loire-Iid^neure), inlantene 80,

Hafi h iu4 Beitjaiuui, Busmerea (llaule-tiuronne), inf. 80.

Heunei Robert* Montmorency (Aube), infanterie 80.

Tournure Armand, Ctianlecoq (Uûrotl, îalanlerje 80-

Cttpeiet Einest, Curoaaaoune (Aude), infanterie 80

Marrol Jean, Saurai (Ariège), ciipuial, intanlerifi 80

Hulhé Alpiiotisa, fifHyuaa (Audei, caporal, inl«nlcf.>j 80.

Ruzé Renu, La-CcUe-oa-Hermois, infanterie 80

Gouran Fiancois, lïabds (AriÉge), infanterie 80.

bahut Jean, l.ajmnjim (Tarri), infanlerie 80.

Brunei Ijjuia, Verdun (Aude), inlanterie 90.

Vngnaud Henri, Meyrals (Dordegne>, înlanlerio 80

QaaalHtirae Etiezar, SL-Cécdo {VauclusaJ, infanterie 80.

'Boudet Osa, Le Verdie;- (Tarn), infanterie 80.

Pieulhot Isidore, Ca lui suc-sur- Verre (Tarn), infanterie SO.

■ârtttès )o»ph, Macawtt (Tarn), iniunteile 80.

Préddl .Simon, Pia (l'yrénées-OneriUlesJ, infanterie 80.

Ewandi: Piarra, QmUiu (Aude), ioluntene 80.

AlMsajpac Kugônu, Castrée. (Turn), Infanterie 80.

buvtil E<iuuar<J, IJauher*. iLlanteno S0

Mi lr:', 6)Kaj|, St-.StiuVi,ur, întunlene 80.

W'hj Jicq.iet. Porta (Pyrénées-Orientales), infanterie 80.

BMer Léon, Nohtde.& (l'yrénées-Orienlales), infanterie 80.

t'hilip» L6opaJdv Çuudenet (Lozère), infanterie,. 80.

Romeu Ferdinand, Lubastide, infanterie 80.

VaaoMt tvtatuteu, Trouuia* (Pyreaéea-OruaiUuea), iol 80.

Puig Albert, Pollestres (Pyrénées-Orientales), infanterie 8p,

Bonnet LiKiao., Villefrauche (AUier^ mfaqterie 80.

ftig*iU Miehei, Poulcgltan caporal, iufaptçne 8ft

Cejbail Jose^fi, Ctret (Pyftaées-Orieotulea}, cap,, isL 80,

Fannière Chartes, Paris, iofonierifl W

Mariwo?t Jea*, Dorre» iPyrénées-Orieutalea;, inl. 8*.

Verger Lucien,, Provins (Seme-ot-Murnc),. lofar^tcrie 80.

Gaute Urrel, Rive&aUes (pyrénéus-Orwntales), mf. 80.

OiUllaud, ChÀrlea, M«n,lreuU (Aube), iufanlerw 80.

Bjjungeois Louis, Blaizy-les-Ei!iBieà, infaniei'i* 80.

Crouzat Isidore, Narboope (Aude), iptanterie 80.

BÏUès Unis, Peajiluv.de-la-R*viûre (Pyréuées-Of.), inf. 80.,

Cadene Albert,, RvaaaJlea (fyr4nées-Orwnlaleà,\ inl. 80.,

Cou,ly Artliémou, Vala,tty (Aveyronl, inf aciérie 80.

Bruel Ilayrnoni, Rieux, infanterie 80.

Gerbiôs Pierre, ChAtoaulgénô, caporal, infanterie 80.

Berui Antovne, Paris, caporal, infanterie 80.

Sûla Etienne, Toulouse (Hai\ta-Garoniw!, sergent, inf, 80.,

Barré Marius^ Paris, sergeni, mfunler-ie 80.

MurUoclit François, (ulcs (Uxi), sergent, inlanterie 80.

Lcignardié Etienoe, Semt-Pons- de-Maucl|iens (HaVA inf. Ç0

JeaujeAn, Gaston, St-Pons-de-Miiuchlen (Hérault), inf. 80j

Ramire7, Antoine, Sl-CLoud (Seinçj, sergent, infanterie 80,

Rastoul Martial, Dourgne. (TarnJ, caporal, infanterie 80.

MatiJiier Arthur, Custres (Tarn.i, intnnlerDC 80.

Nonorguee Jean, Rayiuil, infanterie 80.

Détonna Marcellin, Narbonne (Aude), infanterie 80.

Rang Manu*, tlman (C6tes-dii-Noxd), inlatilenc SW.

Cabvol Philippe, Curcas&OBue (Aude), caporal, in£. 80.

Pistre Henri, Carcassonnc (Aude), inlanterie 30.

Rostugno Claude, Marsodle (Bourheiniu-Rli4ne;, inf. 80).

Cayneille Marceau, I-a Nouvelle (Aud?:, sergent, int. 80»

Froment Adolphe, Meynes (Gardi, infanlen© Su.

Jalabert Joseph, Narbonne (Aude), iufantMie 80..

Langlas Léon, La-Seyne (Var), inrantarre ^0.

Trtau Hubert, Sauditlon (Loiral), inJautene 8Ï

Roques Henri, Cuuasode (Tursi-ot-Garonnei, infa4\teria 80.

Saloux Albert, Alger (Algérie), infanterie 8f6

Lagarde Jules, Artigut (Ainige;, infanterie f&

RouïouI Paul, Gourbil (Anégej, infanterie 8tt..

VùaJIoles Blie, Puris, inlaiilede 80.

Jouvenceau Louis, Sl-Mundiier (Var), infanleria 80.

Roudièra François, Toulouse (Haule-Garunne), tnf. 8fA

Mounife Charlea-Louii, Levclauet, oanopal, infanlorie 80.

Romos Jean, Tetague, infuntejie 80l

Tuasel Augusla, Miieileurs (Puy-de-Uome), inlanteriî 80.

Tartiere Fruncuie, Jasse (Gard), infanterie 80.

Gahit Uiuia, Pans, cunoral, 'infanterie su,

Mavré Ferdinand, Milly (Yonne),, caporal, inlanleri* 80.

Romaïf Joan, fcafclna [T«vn), infanterie 8Q.

Reromut Faut, Grussiui, infanterie 80.

Bétts I-oims, Munlbernard (Llaute-Garoniiô), inl^nlei'io 80.

Conct Georges, Marscnllelle (Audel, intaritei'io 80-

Villi* Hlienne, Perui^nan (Pyréuées-Oiicnlales), inf. 80.

Corciut Pierre, Reaiera (Ildràull), inlnnlerie 8a

( 1 suivre.)

MUENSTER '/WESTF.

(Su tle.)

Dulon Louis, Cazers (l'^ute Garonne), caporal, infanterH? S3.
Dup^'he Jean, Pcuguin (BnSipes-Pyrérvîcs), infanterie 83,
Dupouey .Sevcrin, Toumay (Haute-Oau oone), in tau te. t;1 W.
Dupùiiy Rwr-ni'd,, St-Loubouer (Landes), lafaoterie 83.

burarwl Claude, Le Crcnaot (Suone-et-Loire), infanterie 285.,

DujwkJ Joseph, Mur-de-Bretagne, infouterie Ht

Duré E.nijCsl, BoujienuuD, (Ule-ct-Vilaine), infanterie 7t.

Russault SyJvain, La ChAtre. (Indre), infanterie 285.

Dussert Alphonse, Joncnlas (Hautes Pyrénées), Infanterie 93.

Duval Gustave, Villçrs-pur-Mer (Calvados), cap., inf. 205.

Erhel Louis, YfElgnac (Cotes-du-Nord), inXantacta 7t.

Evenou Isidore, Canihtiel (Côte»-(h>Nord), infanterie 71.

Fabrcrpie Gustave, Paj is, injanterie 285.

Fachus l'tivro-Jean, PkimeUn (Finistère), infanterie 7>.

Faucher Louis, Ploigoia-r (ArdÀoiie), infanterie 150*

lu lire Jean, ^'--Joures (îlaute-Loire), inlauterie 286\

Fimroux Léiii, (Haule-Craionne), eoporai, infanterie 83.

l'nu\el Jean, Cuïort (Lot-et-Garonne)^ infanlerie 83.

Favi eau Louis-Emile, Garchivy (Nièvre), inlantari»

Fcrran Jean, Estadens- (Haute-Garonne), cap., iniantede 83.

Perrnnd Pierno, St-Jean-terMont (Wudée), intanterio. 41.

Ferré François, St-Gïroas, iufanle: w- 83i

PeuiUalrc Daniel, Ingru (Loiret), caporal, iafautoiie t-tC.

Févie Jacques, MiuUn (Mè.vre), iu-taiitcrie 285.

Flacon Gaston, Versailles (Souia-otiOwe), inJanterie 23G.

I'"ynt(iriier Adrien, ^Pwyiro-da^hujian (Lot-ol-Ga*.), inf. 83.

Fonluuier Emile, La Ilaatide, cupouat, infanterie.83.

Fourcnrie Eugène, St'Lary (HsAito-Garonue)k infanterie 83.,

Fourcade Henri, Saïnau (ItautOrGaironoe^ loianteiie 8S.

Foureode Jean, Narbonne (Aude), inlanterie 83..

Fouchcr Léon, Noen-lf^Fusilier, irjtm*leriç 28Û-

Fraboûlet Yvos, Lowdéac (CéWs-du-Nnrd),, infardorie 71.

Fmboulel Félix, Le Quille, infaote;ie 7L

Frngnet Julea, Ru2.auçûùi, (indie), i{itaj;toiie,285.

Vrancheboia Roger, Bordeaiyt (Ov-ouda^ iufaqteru! 83.

François Marcelin, Le T'hany (Vosges},,, clmasouf» 10,

Fr«9g«ul Joispà, Pipriqc (Hieret-ViWae), iaf«pterie 1^6.

Frézei André, Vierzon (Cher), iufardarvi 28^.

Fuct>«a t-ouis., Narboun* (Audfih caporal, infanterie 83.

Gagnct Emile, Trimorel (Çôtea-dii'Nerd), bdanleric 71.

Gaillard François, Sçaçr (Finistère^ iafantti'ie 71.

GadJard Vincent, Clofrac-Foiicsnaut (Finistore), infanterie. 71.

OaiLj Joseph. PijW (Gét,e-d'Qr), i^fanteria 281j.

Galete.e Jusepb, Merléac (CôteflrdurNord), infanterie, 71.

Galay François, Lacouit (Ariège), infanterie 83.

Gaj.inn Marcei, Roulée (Sajtha), infanterie 4L

Garaby Joseph, Louèrut (Hau 1,63-1*50".), caporat, infarderj^ 83.

Garnel Jeai^, St-Seura (Nièvre), infanteçie 285.

Gfitû Georges, Paiis, infanterie 2S5

Gaubert GuaLava, Monpezat (Rasses-Pyrénéfia), iof,uderia 88.

Gault Augustin, Dman (Côtes-du-Nord), infanleuc 71,

Gauthier Pierre, Sichon, infatiterie, 285.

Gautier Auguste, Coudé-sur-Noiroau (Calva,dûi;, Ukf. 205.,

Gautier Louis, Lanfains, infanterie 7t.

Gautier Charles, Rians, in,faaterie 09.

Gautlicr Léon, Paris, infanterie 205.

Gaizet Anârér Viciij. (Allku), sergecd, iniantaMe 77.
eeetçayi Pwnre, Mur-de-Bretagnc (lUeffiJrVibMç^, tnf. 4L

Gelm Louis, Beauté, infanterie 2.

Geivé Charles, ChatiUûu-sussTbouet (Deuj-Sé-vresX idL 77.

Gelin Ernest, Chatîlton-sur-Thouet (Deux-Sèvres), inf. 77.
Gauiiûl Jeao, Fay-le-I^roid (Uaute-Loire), infante^e 285

Georgelin Jean-Bapt., Ploauc {Cétea-du-Nordj, infanterie 71.
Guernion François, Hillion (Côtes-du-Nord), infanterie 71.
Germain ftecra, La, Msahoun». (Wea QUrNÔfid*, serg,, inf. 71.
Germain Jean, Calais, infapieria- M, •
Germain, Vwttn?, Sapt-Fxèrf* (Calvajdoa), infantiiie 20û.
GefmcAtarcahn, Bpn-R&pos, (Rautea^Pjrrénées), «^nteric 83,
Giratd Puul, P;u;U, nifanfai ta ^S5.

GjUiauH Juhpn, St-GouLasub. (Rlaret-Vilsiaa^ irtfapterie.'M.
Gitton Thépphiiû, St-Marti^dea-Chuaspi (Çhar)^ inl. 28Ç.

- Clémaiîec. Yvoey Lauria (Gantai^ inianterte.7L
Qoaffic .vjaWiu-iu, stfAignan (Morbihan), înias>terie 7\.
Gou/en Loiiifi, Qucti lo, infanterie 7L
Gpndalma Jioanv La VjiiedicM (Tarn-et-Garonne), int 83.
Goutanier ErneBt, Çiifiiiy; (Seine), infanterie 20>
Garé fI'.'ûii, Cfuiu.-l (Manche), sej'gent,. infanterie 2.
Gpria Fraoçors, St-Cajrreuc (Côtee-du-NowJ), infant»rié. 71.
Çcwel Pierre, Plpugenast (Cptes-durNord^ infanterie 71.
Qouuîn Jean.,,, Qaimper (Finistère), Uifantorie 7L
Gouret Jean-BapL, Maprné- (Cotea-du-Nord), infanterie. 71.
Gouru Louis, St-Brieuç (Côtes-du-Nord), lufantorie 7t,
Gou^vep Jean, Qujiuperlé (Finistère), infantcr,ie 71.
Goussot Lotus, BJaipje&-Prtan, infanterie 236.
Gouteron Jeun, f^ueernaj (Rhûne), chasseurs 10.
Gouyette FVnncis, Aluueuc (COtea-du.-Nord), infanterie 71.
Grabette André, St-Savin (Hautes-Pyrénées), infanterie 83
Grèce Yves, Trédarzec (OJtos-du-Nord), infanterie 71,
Graciet Jean-B*pl., St-Martin-de-Seignat (Landes), inf. 83
GraUlot Louis, Paris, caporal, infanterie 285.
Grand Louis, Toulouse (H(e-Garonne), infanterie 83.
Grondais Georges, Monsecret (Orne), eerg.-major, inf. 2.
Grandhaye Georges, Silte-Villers (Hauta-Snône), inf. 153.
Grave Jaan-Marie, Lies (Hautes-Pj'rènéesX infanterie 83.
Griffon Louis, Pissy (Soouqa>, infanterie 234,
Groslay Nicolaa, Moscou (Russie), chasseurs 2.
Gruet Pierre, Coasaye (Nièvre), infanterie 28S.
Griédart Pierre, St-Jacot^du-Méné (Côtes-du-Nord), ini. 7L
Guégun Jules, Lamsoat (Côtes-ds-Nord>, infontefte 71.
Guénec Jacques, Urouguen, inlanterie 71.
Guérofc Mathurin, Trénoeveo, infanterie 7L
Guernalec René, Elliant (Fmietèrc), iufantecie 71.
Guerre Louis, St-Jean-sur-Vilaine (Ilio-ot-Vilain*), inl 41
Gudioufet Léon, Civray (Cher), caporal, 285.
Guignard Elie, RoulMn (Côtea-du-Nord), infanLerie 2.
GuiliaudJau Louis, St-Mnrtui-dei^Cuamp* (Cher), int 285.
Guiileroaui VieLor, Paris, caporal, infaoteria 7t.
Guillemet Léon, Vieuvicq. (Eurc-ct-Lotre), infanterie t70.
Guillemot Louis, Langon, infanterie.285.
Guillerot Louis, Etrocby, mfantcrie 285.
Guiliot Josaiih, St-Gu«u (Côtes-du.-.\ord), îrtfauletio 71.
Guillot Joseph, Le Pizou (Dordogne), infanterie 236.
Guiliot Jean-Hapt., Haâliogues (Landes), infanterie 83,
GuiUiïu René, iiriec (Finistère), infanterie 7L

(A suiure.)
 
Annotationen