Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 9.1893

Page: 164
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1893_1/0180
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE SCULPTEUR CLAUDE MICHEL

DIT

GLODION

(1738-1814)

(deuxième article1.)

i la critique s’était montrée dure
en 1779 pour le modèle du Mon-
tesquieu, elle n’eut, par contre,
que des éloges pour le surplus
de l’envoi de Clodion. Il avait
exposé sept bas-reliefs en terre
cuite, dont quatre représentant
les Arts, deux figures de 15 pou-
ces de haut, et deux vases de
16 pouces de haut, également en
terre cuite, enfin un Triomphe de
Galatée, modèle en terre d’un
bas-relief exécuté en pierre, de
32 pieds, ou 10m,60 de long, sur
5 pieds de hauteur. Ce der-
nier ouvrage paraît avoir excité l’admiration générale. « Le
Triomphe de Galatée, c’est aussi le triomphe de M. Clodion, »
s’écrie une des brochures déjà citées, et elle poursuit sur le même
ton : « Rien de plus flatteur et de plus séduisant que ce bas-relief
et ceux qui l’entourent; il serait impossible d’y mettre plus de goût
et de finesse, etc. » Même enthousiasme chez les autres écrivains.
L’un d’eux remarque cependant que toutes les bouches sont ouvertes.
C’est une critique juste; elle pourrait être adressée à presque toutes

1. Voy. Gazette, 3e pér., t. VIII, p. 478.
loading ...