Goupil-Fesquet, Frédéric ; Vernet, Horace [Oth.]
Voyage D'Horace Vernet En Orient: Orné de seize dessins — Paris: Challamel, Éditeur, 1843

Page: 115
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/goupil1843/0143
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
115

La visite générale à; l’établissement finie, on nous case dans une
tribune de bois placée au milieu d’un vaste enclos sablé destiné aux
grands exercices ; c’est de là que nous allons jouir du spectacle intéres-
sant appelé carrousel. Le boute-selle avertit les soldats ; en un clin
d’œil le champ clos se remplit de cavaliers armés de lances avec leurs
flammes ; ils viennent se ranger en bon ordre devant nous ; la musique
commence, et au signal donné, les escadrons se meuvent en mesure ;
les armes brillent au soleil, les chevaux de toutes couleurs, excepté
noirs, s’animent au bruit des clairons, ils se croisent en trottant, puis en
galopant ; ils semblent danser, leurs naseaux se couvrent d’écume , et
leurs crinières, agitées par le vent, ajoutent à la fierté de leurs allures;
au commandement des officiers, des figures se forment et s’enlacent, les
soldats brandissant leurs lances, et, courbés sur leurs selles, semblent
fondre les uns sur les autres dans deux camps opposés; puis,l’immobilité
succède au mouvement, et après des combats simulés les rangs se refor-
ment comme pan enchantement: cavaliers et chevaux immobiles présen-
tent à l’œil un aspect imposant de régularité et de force inerte.
D’autres évolutions de tous genres, exécutées avec le sabre et le pisto-
let se succèdent; on nous introduit dans un cirque où les soldats sans
armes sont exerbés à la voltige ; on est étonné de l’agilité des Égyptiens
et de la précision de leurs mouvements en dépit de l’ampleur incom-
mode du pantalon à la turque.
loading ...