Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 1) — Paris, 1893

Page: 283
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1893bd1/0305
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE

RITUEL DU SACRIFICE FUNÉRAIRE1

Les textes des Pyramides, que j'ai déjà eu l'occasion
d'analyser brièvement2, font partie d'un Rituel des plus
compliqués, dont on observait scrupuleusement les indica-
tions en tout ce qui concernait la consécration du tombeau,
les cérémonies des funérailles et celles des services commé-
moratifs qu'on célébrait cbaque année, à date fixe, en l'hon-
neur des morts. Les versions d'Ounas, de Téti, de Papi Ier, ne
donnent le plus souvent que les prières, sans détailler les per-
sonnes qui prenaient part aux sacrifices, leurs mouvements,
leur mimique, l'instant précis où chaque parole devait être
prononcée, où chaque objet devait être présenté. Celles de
Mirinri et de Papi Ilfournissentdéjàquelques renseignements
sur la mise en scène. Celles du second Empire thébain, de l'é-
poque saïte, des temps gréco-romains, suppléent au silence des
monuments plus anciens et multiplient les indications ritua-
listiques; quelques-unes même contiennent des tableaux qui
illustrent chaque moment des opérations, et qui nous per-
mettent cle reconstituer le drame des funérailles, de le noter
avec la même exactitude qu'on ferait aujourd'hui un ballet.
La raison pour laquelle les scribes égyptiens des âges récents

1. Extrait de la. Reoue de l'Histoire des Religions, t. xv, p. 159-188.

2. Cf. Revue de l'Histoire des Religions^ t. xm, p. 123-139, et
p. 152-168 du présent volume.
loading ...