Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Neuvieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome IV): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794109]

Page: 333
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd19/0343
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA CHINE.

333

bronze à la Chine : mais le peu qu’il y en avait à
Pékin , et qu’on ne lavait pas employer, ne sauva
pas l’empire. Le mandarin Shall quitta Pékin avant
la révolution.
Apres la mort de l’empereur les Tartares et les Suite de la
rebelles se disputèrent la Chine. Les Tartares étaientcon<luetL’
unis et aguerris ; les Chinois étaient divisés et indis-
ciplinés. Il fallut petit à petit céder tout aux Tartares.
Leur nation avait pris un caractère de supériorité
qui ne dépendait pas de la conduite de leur chef.
Il en était comme des Arabes de Mahomet , qui
furent pendant plus de trois cents ans si redoutables
par eux-mêmes.
La mort de l’empereur Taitfong, que les Tartares
perdirent en ce temps-là , ne les empêcha pas de
poursuivre leurs conquêtes. Ils élurent un de ses
neveux encore ensant ; c’est Chang-ti père du célèbre
Cam-hi , sous lequel la religion chrétienne a fait des
progrès à la Chine. Ces peuples, qui avaient d’abord
pris les armes pour défendre leur liberté , ne connais-
saient pas le droit héréditaire. Nous voyons que
tous les peuples ont commencé par élire des chess
pour la guerre ; ensuite ces chefs sont devenus absolus,
excepté chez quelques nations d’Europe. Le droit
héréditaire s’établit et devient sacré avec le temps.
Une minorité ruine presque toujours des conqué-
rans , et ce fut pendant cette minorité de Chang-ti
que les Tartares achevèrent de subjuguer la Chine.
L’usurpateur Lijlching fut tué par un autre usurpateur
chinois , qui prétendait venger le dernier empereur.
On reconnut dans plusieurs provinces des enfans
vrais ou faux du dernier prince détrôné et étranglé,
loading ...