Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Neuvieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome IV): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794109]

Page: 399
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd19/0409
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SUR LES MOEURS , etc. 399
XIII™ REMARQUE.
De Pierre de Castille dit le cruel.
P
J- IERRE le cruel se vengeait avec barbarie , j’en
tombe d’accord : mais je le vois trahi , pèrsécuté par-
ses frères bâtards , par sa femme même ; souteau à- la-
vérité par le Prince noir , le premier homme de son temps ,
mais ayant nécelsairement la France contre lui, puisqu’il
était protégé par l’Anglais , opprimé enfin par un ramas
de brigands , et assassiné par son frère bâtard ; car il
fut tué étant désarmé , et ce Henri de Transsamare assassin
et usurpateur a été respecté des historiens , parce qu’il
a été heureux.
A la bonne heure que ce Pierre ait emporté au tombeau
le nom de cruel ; mais quel titre donnerons-nous au tyran
qui fit périr Conradin et le duc d’Autriche sur l’écha-
faud ? Et comment nommer tant d’horribles attentats
qui ont effrayé l’Europe ?

X I V™ REMARQUE.
De Charles de Navarre , dit le mauvais.
O N convient que Charles le mauvais , roi de Navarre,
comte d’Evreux , était très-mauvais ; que dom Pèdre roi
de Castille , surnommé le cruel , méritait ce titre ; mais
voyons si dans ces temps de la belle chevalerie , il y
avait chez les princes tant de douceur et de générosité.
Le roi de France Jean y surnommé le bon, commença son
loading ...