Weber, G.
Guide du voyageur à Ephèse: avec deux plans, une vue du temple de Diane restaure et deux cartes — Smyrna, 1891

Page: 17
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/weber1891/0019
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 17 —

tance d'autrefois de cette place. De la grande Mosquée,
quelques centaines de pas nous conduisent à l'emplace-
ment de

L' ÀRTÉMisiuk, l'une des sept merveilles du monde. Il
n'en reste que des pans de murs informes des substrue-
tions, quelques fragments de tambours de colonnes et la
base de l'une des colonnes du péristyle. Depuis la de-
struction du temple par les Goths (262), ses ruines, pen-
dant des siècles, ont servi de carrière aux édifices de Con-
stantinople et en dernier lieu (XIVe siècle) à la construc-
tion de la Mosquée d'Isa-Beg. Cependant les fragments
trouvés par Mr Wood et transportés au Musée britannique,
confirment les données des anciens, telles que les gran-
des dimensions, l'ordre ionique et les «columnae caela-
tae». Il est vrai qu'une restauration complète a été im-
possible. La columna cselata de notre plan, restaurée
d'après ces fragments, et la médaille 3 permettent de se
faire une idée de la décoration grandiose que présentaient
les 36 colonnes sculptées, disposées au pronaos et au por-
ticum du temple.

Le temple de Diane, à 7 stades des murs de la ville,
fut reconstruit jusqu'à 7 fois, toujours à la même place ;
le sixième, sous la direction de Ghersiphron et de Méta-
gène (VIIe siècle av. J. C.) fut le premier qui jouit d'une
grande réputation cbez les anciens. Il fut brûlé l'année
de la mort de Socrate, mais rebâti avec magnificence et
détruit encore par le feu, l'an 356 av. notre ère. — Arté-
mis, occupée auprès de la mère d'Alexandre, ne put dé-
fendre son temple contre Erostrate.—Dinocrate rebâtit le
monument clans des proportions un peu plus grandes, y
appliqua toutes les acquisitions nouvelles de l'arcbitecture
et en fit ainsi ce temple qui, par sa richesse et sa splen-
deur, fut, pendant des siècles, un objet constant d'admira-
tion et de pèlerinage.

D'après Pline, il était long de 425 pieds (125,80 m.),
large de 220 p. (65,12). Les colonnes étaient au nombre de

3-
loading ...