Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira>   [Hrsg.]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira>   [Hrsg.]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 5.1884

Seite: 105
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1884/0115
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
R ECUEIL

DE TRAVAUX RELATIFS A LA PHILOLOGIE ET A L'ARCHEOLOGIE
ÉGYPTIENNES ET ASSYRIENNES.

Toi. V. fascicules III et IV.

Contenu : 1) Fragments coptes du Nouveau Testament dans le dialecte thébain, par E. Améliueau. — 2) Essai sur le système
métrique assyrien (suite), par A. Acbès. — -3) La pyramide du roi Pepi I"r, par G. Maspero. — 4) Les canons apostoliques
de Clément de Rome, par U. Boueiaht.

FRAGMENTS COPTES DU NOUVEAU TESTAMENT

DANS LE DIALECTE THÉBAIN.

par

E. Amélineau.

Chargé par son Excellence, M. le Ministre de l'Instruction publique, d'une mission scien-
tifique, ayant pour but de recueillir, dans les diverses bibliothèques de l'Europe, les fragments
coptes du Nouveau Testament dans le dialecte thébain, j'ai été assez heureux pour en pouvoir
copier quelques-uns, grâce à la bienveillante indication de M. le docteur Bmcn et l'aimable
obligeance de Lord Crawford.

Ce sont ces morceaux que je publie, heureux de porter à la connaissance des savants
des matériaux qui peuvent leur être utiles. Je les livre à l'étude tels que je les ai copiés sur
les manuscrits : le moment n'est pas venu d'en faire une édition critique. Quand j'aurai pu
recueillir tous les fragments dispersés dans les bibliothèques de l'Europe ou même de l'Egypte,
quand je pourrai livrer à la publicité le Nouveau Testament en entier, alors je m'efforcerai
de donner tout ce qu'on est en droit d'attendre aujourd'hui d'une édition critique.

Les quatre fragments que je publie ici sont non-seulement inédits, mais ils ne se trouvent
signalés dans aucun des catalogues des musées ou des bibliothèques renfermant des manus-
crits ou des papyrus coptes. Lord Crawford possède donc des manuscrits uniques au monde,
selon toute probabilité : je ne saurais trop le remercier de la bonne grâce avec laquelle il
les a mis à ma disposition.

De ces quatre fragments, le premier comprend six chapitres de l'Evangile selon S1 Marc,
depuis le chap. IX, v. 19 jusqu'au ebap. XIV, v. 26. Le catalogue de la bibliothèque de Lord
Crawford fait remonter à l'an 950 l'exécution du manuscrit rangé sous le numéro 3, je ne
sais d'après quelles raisons. Le second fragment comprend quatre chapitres de l'Evangile selon
S* Luc, depuis le chap. III, v. 8 jusqu'au chap. VI, v. 36, le manuscrit est dit être du XIF siècle
et il est catalogué sous le numéro 5. Le troisième fragment contient aussi trois chapitres de
l'Evangile selon S* Luc, depuis le chap. XVII, v. 18 jusqu'au chap. XIX, v. 30; on le fait
remonter à l'an 800 et il est catalogué au numéro 1. Enfin, le quatrième fragment comprend
six chapitres de l'épître aux Galates, depuis le chap. I, v. 4 au chap. VI, v. 16. La date n'est
pas indiquée, on lit seulement sur la couverture le mot antiquisshnum : c'est le numéro 4 des
manuscrits coptes sahidiques de Lord Crawford.

h
loading ...