La chronique des arts et de la curiosité — 1881

Page: 221
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1881/0227
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
N°2S-18M. BUREAUX, 8, RUE FAVART. 20 août.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à une année entière de la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement
la Chronique des Arts et de la Curiosité.

PARIS ET DEPARTEMENTS :
Un an........12 fr. Six mois......., H h

CONCOURS ET EXPOSITIONS

Prix de Rome

(Section d'architecture)

Le rapport préparatoire a e'te' fait, au nom
de la section d'architecture, par M. Delaborde,
secrétaire perpétuel de l'Académie des beaux-
arts.

Grand prix : M. Deglane (Henri-Adolphe-
Au.uste), élève de M. André, né à Paris le
18 décembre 1855.

1er second grand prix : M. Maillart (Nor-
bert-Auguste), élève de M. Guadet, né le G
juin 1850, à la Chaussée-du-Bois (Oise).

2e second prix : M. Albert-Joseph Julien,
élève de M. Daumet, né le 6 juillet 1852, à
Pont-Sainte-Maxence (Oise).

L'Académie des beaux-arts rappelle aux in-
téressés que les tableaux pour le concours du
prix Troyon doivent être adressés au secré-
tariat de l'Institut, le plus tard, le 15 septembre
prochain, avant quatre heures de l'après-midi.

Dans sa dernière séance, l'Académie des
beaux-arts a statué sur le prix fondé par la
comtesse de Gaen.

Par testament en date du 17 septembre 1859,
la donatrice a fondé trois prix pour les ar-
tistes peintres, sculpteurs et architectes en-
voyés par le gouvernement à R-ome. Elle ac-
corde, après leur temps fini, pendant trois ans,
une rente de k.QOO fr. aux peintres et aux
sculpteurs, et de 3.000 fr. aux architectes.

Les lauréats de cette année sont M. Wenc-
ker, pour la peinture ; M. Lanson, pour la
sculpture, et M. Blondel, pour l'architecture.

Les artistes auxquels ces rentes sont don-
nées sont obligés, pendant leur durée, d'expo-

ser au Salon une fois; leurs ouvrages leur ap-
partiendront, mais ils sont obligés d'en faire

\ un dans l'espace de trois ans, pour le musée
de Caen, installé dans l'aile droite du palais

) Mazarin.

On vient de publier à Moscou le programme
du concours pour le monument qui sera élevé
au Kremlin à la mémoire de feu l'empereur
Alexandre IL

Le monument sera élevé devant le petit pa-

■ lais Nicolas. La configuration et le caractère

! de cette œuvre d'art sont laissés au choix des
artistes. Les matériaux seront le granit, le

| porphyre, le bronze et le marbre. Les artistes
étrangers sont admis au concours. Les projets
doivent être rendus à destination pour le

| 30 août 1882, à midi précis. Les quatre pro-
jets couronnés et n'exigeant point une dé-

; pense de plus d'un million de roubles, rece-
vront une prime de O.OOO, /i.OOO, 3.000 et
2.000 roubles. Le jury donnera ses conclu-
sions par écrit. La prime ne confère point au

i lauréat le droit d'exécution du projet. L'ar-

! chitecte sera choisi par le comité. Cette con-
dition ne se rapporte d'ailleurs qu'aux parties
architecturales de l'œuvre.

Les plans et les vues photographiques de
l'emplacement du monument peuvent être
demandés à l'Académie des beaux-arts, à
Saint-Pétersbourg, à l'hôtel du gouverneur
général de Moscou et aux ambassades et léga-
tions russes à Paris, Berlin, Vienne, Londres,
Rome, Copenhague, Stockholm et New-
York.

Le jury se compose de MM. Rézanof, Gce-
dicke, Dmitrief et Bykovsky, professeurs d'ar-
chitecture ; Sorokine, Botkine et Tchistiakof,
professeurs de peinture; Harlamof, sculp-
teur ; Mgr l'évêque Ambroise ; le maréchal de
la noblesse et le maire de Moscou ; le président
de la délégation provinciale du zemstvo, et
M. Smirnof, ingénieur.
loading ...