L' Eclipse: journal hebdomadaire politique, satirique et illustré — 9.1876

Seite: 27_026
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/eclipse1876/0130
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
26

L'ÉCLIPSÉ, REVUE COMIQUE ILLUSTRÉE

23 Juillet 1876.

LA SEMAINE

Le nom du révérend M. de Mun, prélat de robe
courte et capitaine de cuirassiers avant sa prise de
voilfl, restera légendaire dans les fastes électoraux.
Il n y a pas de poëme héroï-comique, il n'y a pas
d épopée burlesque qui vaille le simple récit de son
élection. On la connaît maintenant par le menu ; on
en peut lire les épisodes dans un copieux volume
qui a été distribué ces jours derniers aux députés, et
qui contient, outre les rapports lus à la Chambre,
toutes les pièces de l'enquête, dépositions, témoi-
gnages, dépêches et autres documents. L'impression
qu'on garde de cette lecture, c'est que l'homme qui
se resigne à entrer dans la vie publique par une pa-
reille porte n'est vraiment pas fier et doit avoir un
lameux tempérament.

Ce qu'il y a d'amusant, c'est que c'est une guerre
de prêtres, et il faut voir avec quelle verve enragée
ces chrétiens se déchirent entre eux. Le candidat
républicain s'étant retiré après le premier tour, il ne
restait plus en présence que monseigneur de Mun et
un nommé Cadoret, ancien aumônier de la flotte et
chanoine de Saint-Denis. Or, cet ecclésiastique a été,
non-seulement lâché par ses confrères, mais traité
par eux (si l'on nous permet cette image familière)
comme un chien qui présenterait sa candidature
dans un jeu de quilles.

Ce que les chaires de l'arrondissement de Pontivy,
ce que les voûtes des églises, ce que les oreilles des
Morbihannais des deux sexes ont entendu contre l'in-
fortuné Cadoret, formerait un joli volume pour les
amateurs de grasses invectives et d'excentricités
ditl'amatoires. Cadoret est indigne de porter la sou-
tane, il est toujours fourré dans les cabarets, ce n'est
pas un véritable prêtre, son élection serait la ruine
de la France, et pis encore, le renversement de la re-

ligion, etc. Il y a un certain curé qui l'appelle élé-
gamment « pomme pourrie. » Dans un pays de cidre,
ce doit être la dernière des injures. C'est égal, pomme
pourrie est un peu vif, comme petit nom.

Eh ! messieurs les prêtres, si c'est comme cela que
vous vous arrangez entre vous, les libres penseurs
n'ont plus besoin de se mêler de rien.

Et pourquoi cette furie contre Cadoret? Ce n'est
pas parce qu'il est bonapartiste, les cléricaux n'ont
pas de ces bégueuleries, et l'odeur du sang de dé-
cembre ne leur a jamais fait tourner le cœur : ils y
voyaient un châtiment du ciel contre ces odieux
républicains.

Le vrai motif, c'est que l'imprudent Cadoret était
un gêneur, il sortait du rang, il avait l'audace de se
porter le concurrent de Son Eminence M. de Mun, la
grande vogue cléricale du jour, l'oint du parti, la
coqueluche du Seigneur, le Gédéon moderne destiné
à écraser l'impiété, comme généralissime des batail-
lons jésuites, de la même manière que son patron a
exterminé les voltairiens madianites avec son armée
de cruches.

L'immolation de Cadoret n'a pas été le seul épisode
de cette élection romanesque, où la chaire, les sacre-
ments, le confessionnal, l'enfer et le paradis ont
servi d'auxiliaires aux plus vaillantes manoeuvres
électorales. On pense bien que la République et les
républicains ont eu leur petit paquet dans ce débor-
dement d'injures qui rappelle le genre spécial d'élo-
quence sacrée des prédicateurs de la Ligue. La guil-
lotine , le communisme, le pillage, l'incendie,
l'extermination des pères et des enfants ont joué un
grand rôle dans cette pyrotechnie électorale.

Mais, hélas! tout est à refaire; voici que Sa Gran-
deur M. de Mun est invalidé ! L'église de France est
opprimée, les chrétiens vont redescendre aux cata-
combes, les grandes persécutions recommencent,
toutes les paroisses de l'arrondissement de Pontivy
sont dans les larmes ! C'est pour le coup qu'on va
guillotiner les petits enfants 1

VIE ET AVENTURES DE CÉSARLN JOLI-COCO (Suite).
Objekt
Titel: L' Eclipse: journal hebdomadaire politique, satirique et illustré
Detail/Element: Vie et aventures de Césarin Joli-Coco (suite)
Künstler/Urheber: Gill, André  i
Inv.Nr./Signatur: S 25 / T 6
Aufbewahrungsort: Universitätsbibliothek Johann Christian Senckenberg  i
Schlagwort: Satirische Zeitschrift  i
Karikatur  i
Frankreich  i
Herstellungsort: Paris  i
Bildnachweis: L' Eclipse: journal hebdomadaire politique, satirique et illustré, 9.1876, S. 27_026
Aufnahme/Reproduktion
Urheber: Universitätsbibliothek Heidelberg  i
HeidICON-Pool: UB Französische Karikaturen  i
Copyright: Universitätsbibliothek Heidelberg
Bild-ID HeidIcon: 195109
loading ...