Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
ûA Z ETT E DES ARDENNES

ai Mal 1916

publier un article : « Eclaircissements .1 de M. Victor Snell.
Mais le titre et le nom de l'auteur seuls ont trouvé grâce au-
près de M. Gautier I

La guerre et la « Société dei bain» de mer ».
Pour la première fois depuis sa fondation, le Casino de
Monte-Carlo aurait terminé se» afin ires par un détint. On
raconte que ce déficit de l'année igiîi se monterait « 6 mil-
lions et demi de francs. Cette entreprise » exploite », au vrai
aena du mot, le» étrangers, en premier* ligne les Améri-
cain». Les Allemands et les Autrichiens y étaient également
bienvenus. Le gouvernement « souverain » de la petite prin-
cipauté a dû expulser ces derniers ; quant aux Américains,
Ils ne sont pas venus, à ce qu'il paraît. El maintenant on voit
tous un autre Jour le ■ noble télégramme » du prince séré-
nissime Albert, adressé au président VVilson, dans lequel il
injuriait se* anciens amis, u Rapport de la cause h l'effet u,
ou vicc-versa I "

La « reprise des affaires ».
Sous le titre n Emploi du temps a, i' h Œuvre n écrit :
«Extrait de lettre d'un auxiliaire,, igé de quarante-
quatre ana, et occupant dans le civil une importante situa-
tion commerciale :

Voici notre emploi du temps, » X :

Le malin, rassemblement i S heures. Distribution du travail
i 7 heures. Il s'agit de démolir des caisses le mieux et le plue
doucement possible. On passe ta demijournée à défaire une
eaïaae, à redresser lea clous. . ..

L'apres-midi, on reconstruit la caisso démolle, en remettant
le» clous exactement ou on les a pris.

*O0 hommes sont occupes a cette besogne, y compris les grades
qui regardent.

On ne nous accorde que tria difficilement des permissions de
24 heures, vu l'urgence du travail.

h On parle de favoriser la reprise des affaires. »
L' « Oeuvre du aoldat Ardennali u.

Le « Figaro ■ nous apprend :

Au profit du Soldat ardennais, et du prisonnier de guerre
originaire des Ardenncs, une œuvre s'est créée, dont l'objet
est de venir au accours de ces malheureux, tous séparés de
leurs familles depuis près de deux ans.

L' a Œuvre du Soldat ardennais » a «on siège rue de
Prony a Paris. Elle est administrée par un comité dont le
préaident est l'éminent professeur A. Gilbert, de l'Aradémîe
de médecine. Et ce comité a déjà fait beaucoup de bien.
U expédie, chaque- aemaine, tant aux prisonniers qu'aux
soldats, une centaine de colis. Il a distribué des vêtement»
et du linge a plus de cinq cents mutiles, réforméa et ré-
fugiés. 11 a pu assurer des logements gratuits i une centaine
de familles, et du travail a un Certain nombre de soldata
réformés.

Mail qu'est-ce que cela, si l'on songe que, depuis la
fondation de l'œuvre, dix mille combattant! ou prisonnier!
se sont adressés au Comité pour obtenir de lui le secoura
urgent, l'assistance, le réconfort qu'on eût voulu ne refuser
à personne et dont, faute de ressource! suffisantes, n'ont pu
bénéficier que quelques-uns ?

Pour améliorer cette situation précaire le comité a dé-
cidé d'organiser, sous le patronage de M. le préfet des
Ardenncs, une matinée artistique et une vente de chanté.

Franca-tireura belges. %

La presse de l'Entente a toujour» essayé de nier l'exia-
tencedes innombrables francs-tireurs belgei qui guerroyèrent
dam les premières semaine» contre les troupea allemandes,
provoquant ainsi de nécessaire» représailles. A ce sujet un
citoyen suisse, qui signe de son nom, adresse une lettre au
« Tagblati » de Berne. Nous y lisons :

h Lors d'un transport de Françaii cl" de Belges blesse» et
malades, j'ai cause »ur le perron de la gare de Berne A un
soldat belge qui m'a déclaré ce qui suit : En Belgique la
fabrication d'armes à domicile est très répandue. On trouve
donc des armes pour ainsi dire dans chaque maison. Lorsque
les troupes allemande» entraient dans les localités, on tirait
sur eux par les fenêtres de toutes les maisons. Nous avions de»
masses de. franc s-tireurs et ça nous a fait du tort....»

Il est intéressant de noter cet aveu.

MUENSTER 1 Westf.

(Suite)

Maullé .Marcel, Nantes (Loire-Infér.), inf. 402.

MauVal Georges, Ladon (Loiret), inf. 402.

Maribas Charles, Ha m (Somme), Inf. 402. ,

Maria Gustave, Paris, inf. 402.

Maillard Ennlien, Amiens (Somme), Inf. 402.

Marie Emmanuel, Dampierre (Calvados), Inf. 402.

Mahé Jean, Meucon (Morbihan), inf. 402.

Magnier Georges, Triaucourt (Somme), inf. 402.

Mazuricr François, Villeurbanne (Rhône), inf. 76.

Melon Georges, Périgueux (Dordogae), Inf. 188.

Mercier Samuel, Castilsagrat (Lot-et-Garonne), cap., inf. 20.

Ménard Gaston, Bierné (Mayenne), inf. 135.

Mila Eugène, Paris, cap., inf. 135.

Ménochet Auguste, Jarzé (Maine-et-Loire), cap., Inf. 135.
Ménoret Jean-Baptiste, Paria, inf. 135.
Ménard Auguste, Anger» (Maine-et-Loire), cap., Inf 135.
Mereeron Edmond, Tallur-de-St-Germaln (Vendée), Inf. 114,
Méehin Henri, Chandelan [Charente-Infér.), Inf. 114.
Mcrrer Jean, Berricm (Finistère), irg., inf. 403.
Méreaux Frédéric, Pans, inf. 402.
Mile! Augifste, Varia, adj., inf. 407.
Miot Jbeeph, Cirières (Deux-Sèvrea), Inf. 135.
Mignot Auguste, Varains (Maine-et-Loire), Inf. 135.
Michelin Chai les, Pierrefltte (Seine), inf. 6.
Miossec Guillaume, Plounedez-Lochrisl (Finistère), Inf. 401
Minot Henri, Wignehiea (Nord), Inf. 402.
Micliot François, Augy (Yonne), cap., Inf. 37,
, Moineau Edonsjd, Sl-Romaàn (Vienne), inf. 68.
Monforgéu Jean, Puilte-Trampion (Lot-et-Gar.), Inf. 2a

Moreau Armand, MarenneB (Charonle-Infér.), inf. 135.

Molle Armand, N.-D. d'Estrées (Calvados), cap. ,lnf. 5.

MotfHon Alexandre, Rom (Deux-Sèvres), cap , inf. 68.

Moulin Eugène, Gentilly (Seine), inl. 20.

Monlécot Lucien, Chatcauneuf-s.-Sarthe (M.-et-L,), inf. \W,

Mole André, Si.-Nazaire (Loire-Inf.), fnf. 135.

Mouillry Alphonsc-E., Maisons-Alfort (Seine), cap., Inf. 186,

Monnior Louis, Norl-s.-Erdre (Loire-Inf.), inf. 114.

MunU'içon \le\andre, Aubusson (Creuse), Inf. 20.

Monol Jean, Arras (Pas-de-Calais), cap., inf. 402.

Morel l'ieiie. Lunnay-Suillerie (Oise), inf. 402.

■tores Ixuis. Villers-Bretonneux (Somme), Inf. 402.

Morncl Barthélémy, Commequiers (Vendée), inf. 402.

Ifandiantaert Gustave, Fressenévil (Somme), inf. 402.

Morol Je.iu-Eugène, Plounevez-Lochrist (Finistère;, inf. 408.

Moulin Auguste, Epernny (Marne), drag. U,

Mulot Emile, Anjouin [Indref, inf. lit.

Naulet Martial, Vieille-Anzais (Vendée), inf. 402.

Naillan Camille, Eclusiers-Vaux (Somme), tnf. 402.

Neveu Pierre, La-Barre-dc-Moulin (Vienne), inf. 114.

Ntau Benjamin, Nanles-Cliantenay (Loire-Inf.), lof. 402.

Nin Mnrcellin, Lée (Basses-Pyrénées), inf. 135.

Nicou Ferdinand, La-Rochelle (Charenle-Inf.), inf. 114.

LA GAZETTE REGIONALE

BlUYfîUES-KT-MONTBftttAULT (Aisne).

Si depuis h'oacupotion allemande no» menus n'ont été ni
variés, ni très copieux, nom ne pouvons cependant nai dire
quo nous avons jeûné Non1* avons eu jusqu'à prêtent les
maisons Delliuyc cl Delà lia ire-I.ai né. pour nous approvision-
ner en viande de boucherie et ensuite le i<ivitailtemcnt amé-
ricain, ceuvre essentiellement philanthropique, vivement »p-
prériée partout en pays occupés.

A Bruyères ce ravitaillement cal payant, mais fourni
gratuitement aux indigents et aux enfants dont le père est
4 la guerre, il est livré à crédit aux personnes momentané-
ment généea qui en font la demande au maire.

Il y aurait exagération d'écrire que nous sommes en
« pays de Cocagne », mais la misère ne s'est pas encore fait
sentir, la population de Bruyères étant débrouillarde et ayant
pu par sou travail parer aux impérieux besoins de l'exis-
tence. Par suite de l'épuisement des stocks de marchandises,
le commerce est nul, mais il y a le lawgc et l'entretien du
linge pour les troupes ; les Casinos (ce qu'en France noui
appelons Mess) qui emploient plusieurs personne», toutes
suffisamment rétribuées.

Pour la grosse question du pain, depuis le 10 août 191/1,
c'est la municipalité qui s'occupe de nous le fournir tous le»
deux jour». Puis le comité « For relief m ltelgium » nou»
livre la farine américaine ; la ration de cette farine est aug-
mentée actuellement par la farine allemande, que fournit
également la C. R. B. ; ce pain nous est vendu en ce moment
dans de bonne» conditions. Comme pour le ravitaillement,
le» distributions de pain se font a. l'Hôtel de Ville et c'est en
■Itcndanl son tour que l'on parle des travaux journaliers,
des cher» absents, dont on attend anxieusement le retour que
l'on voudrait savoir prochain !

La vie agricole à Bruyères fonctionne normalement, mai»
la température intlémculc du mois de mars et des premiers
jours d'avril a quelque peu retardé le» travaux de labourage
et d'ensemcneemeul qui ont repris activement avec le retour
de la belle saison. ,

Maintenant souhaitons pour nos laborieux cultivateurs
que la récolte soit belle 1

i- -

EKCHEU (Somme).
L'état sanitaire de ta population depuis vingt-un mois
est en général satisfaisant; aucune épidémie ne ■'cil décla-
rée jusqu'à présent, de sorte que la mortalité se trouve
dans la normale. Il a été constaté, du mois d'août i la fia
de l'année 1914, 7 décès ; 16 au cours de igi5, et 6 depuis
le commcnccment.de l'an 1916. Aucun n'est imputable i
la guerre.

Comme naissances, on a relevé : 22 naissances en 1014
et 18 en igi5.

En vue de la plantation'des pommes de terre dans les
jardins, la Commandanlurc vient de procéder à deux dis-
tributions successives et gratuite» de ces rolanées. Chaque
habitant une dizaine de kilos. Egalement en janvier der-
nier, pour l'alimentation civile* il fut délivré par l'armée
allemande une quantité intéressante de pommes de terre,
i raison de 5o kilos par Lète. *

Les graines potagères nous manquant totalement, lea
Allemands ont eu la bonne idée de nous eu fournir de ches
eux et paralt-il d'excellentes. C'est avec entrain que chacun
ensemence son jardin, espérant avoir bientôt quelques
primeurs qui varieront le menu de notre traditionnel rà>
gime végétarien.'

Pas un lopin de terre reste inculte, tout le monde tra-
vaille en ce sens ; les femmes sont occupées activement k
planter les «.parmentierca 11 dans lea champs.

Les familles indigentes et celle» ayant droit aux alloca-
tions viennent pour la seconde fois de recevoir : charbon,
vêtements et chaussures db Comité F. R. B. Les nécessiteux
ne sont pas tout à fait oubliés ; malgré cela, il y a encore
des mécontents et des jaloux.

« On ne peut contenter tout le monde et son père », dit
un juste proverbe, surtout en guerre. Aussi la lâche d'un
administrateur de commune, n'eat pas comme certains la

Mcolet Henri, Miasillic (Loire-fnt.), inf. 402.

Nïel François, Avessac (Loire-Inf.), inf. 402,

Nogaro J#on, Saugnac (Landes), inf (tbi

Noguier Marcel, Fumades-les-Bains (Gard), inf. 20.

Noyer Joseph, Nabîrat (Dordogne), inf. 20.

Nueil Jules, Noirterre (Deux-Sèvres), inf. lli.

Offres Eugène, Montauban (ïarn-el-Caronnc;, inf 20.

Oger Clodomir, Montaille (Sorllie). Inf, 114.

(Vhagaray Jean, Laresnue ;Basses-Pyr.,, -cap., inf 135.

Olivier Gaston, Granville (Manche), cap, inf. 40?

Olivier Francis, Frossay (Loire-Inférieure1, inf. 402.

Orion Gustave, Sérignée (Vendée), inf. 402.

Orseau Henri, Limouzinière (Loire-Inf», inf. 40?.

Patrault Ovide, St.-Second-in (Vienne), inf. C8.

Pasquier François, Freigné (Maine-el-Loire), inf. 135.

Pacreau Alexis, La-Chapelle-du-Genèt (M.-el-L.), inf.'135.

Paluaaière René-Pierre, Marillais (Moine-et-L.), inf. 135.

Palusaière Joseph-M., St.-Mars-la-Jaille (Loire-Inf ), mf Uô.

Pascuscû Léon, Marseille (Bouches-du-Rhône), inf. 135.

Payrct Jean-Jacques, Collioure (Pyr.-Ui icnt.), mf. I3Ô.

Pasquier Joseph, Saumur" (Maitie-el-Lon c;, inf. 114.

Pasquier Victor, Bouzille (Maine-et-Loire), inf. 114.

Paneltier Evariste, St.-Loup (Charenle-Inf.), inf. 114.

Parry Narcisse, Ravaillat (Creuse), inf. 20.

Païquier Auguste, Montaigu (Vendée), inf. 402.

Padion Pierre, Nantes (Loire-Inf.), inf. 402.

Patron Henri, Bois-de-Cené (Vendée), inf. 402.

Paupier Benoit, Pouslly-s.-Chorheux ,Loire;, inf. 402.

Pasbois Joseph, Pont-Chateau (Loire-Inf.), inf. 402.

Padiolleau Louis, Bois-de-Cené (Vendée), inf. 402.

Pauchat Georges, Grouches (Somme), inf. 402.

Ptrrais Jean, Miseillac (Loire-Inf.), inf, 135.

Percherancier Ernest, Asmèresj(Seine), ad;., inf. 402.

Peon Henri, St.-Georges (Maine-et-Loire), inf. 135.

Penaud Michel, Marmande (Lot-et-Garonne),. inf. 20.

Penchenat Bernard, Fourquevaux (Hte-Garonne), inf 20.

Penin Jean, St.-Jean-de-Dinns (Lot-et-Garonne), inf. 20,

Perrin Charles, Bar-sur-Aube (Aube), inf. 20.

Perrin Anatole, Nancy (Meurthe-et-Moselle), inf. 135.

Pesqué, Bernard-Joseph, Au-Boucurd [Basses-P.), inf 135. ■

Penteuil André-Charles, Besançon (Doubo), cap., tnf 135.

Perdrlaot Raoul, Conslanline (Algérie), serg,, génie 2. .

Petton Louis, St.-Renan (FmiBtère), serg, inf 402:

Pelan Arthur, Rennes (I!le-et-Vilaine), inf. 402.

Philippon André, Angers (Maine-et-Loire), seig, inf 135.

Picault René, Angers (Maine-et-Loire), inl. 134.

Piot Pierre, La-Chapelle-Thiveuil (Sèvres), inf. 135.

Pisquet Georges, Petit-Quevilly (Seine-Inf. ), inf. 5.

Piou Maurice, La-Chapellc-Besquer (Loue-L), cap, inf. 114.

Plantot Jean, La MûDjoa, inf. 20.

Plantet Pierre, Fleux (Lot-et-Garonne), inf. 20.

Poucin Félix, Poupas (Tarn-et-Garonne), inf. 20.

Podevin Emile, Châteaubriant (Loire-Inf.), inf. 135.

Poireau Benjamin-Léon, Monlsoreau ( Maine-cl-L), inf. 135.

jugent, une mission enviable ; elle est parfois ingrate, pour
arriver ù concilier le* intérêts communuux ai et le» oidrcs
reçus des autorités allemandes.

Le beau temps a favorisé les journées de Pâques ; ce fut
l'occasion de faire toilette, et nombreuse était l'assistance
aux offices religieux. En raison de ces fêtes, répondant avec
empressement au désir exprimé par M. L'adjoint au maire,
de perpétuer le souvenir de nos soldats français morts au
champ d'honneur et repesant au cimetière de la Sucrerie,
plusieurs daines offrirent une trentaine de couronnes en
fleurs nu lu relies qui furent déposées sur les tombes de ces
vaillants défenseur» de la patrie. fVo* vifs remeuiement»
aux personnes qui ont contribué i ce beau geste.

Grâce aux démarches de la Commandanture. plusieurs
prisonnier* civils nous sont revenus d'Allemagne; le» au-
tres sont attendus bientôt.

Maintenant le village compte près de 700 habitant*.

Nombre d'ouvriers d'étal reconstruisent et réparent les
mni-ons détériorées, Ereheu prend bon aapect, la propreté
y règne, les rapports entre habitants et occupants sont cor-
rect». Qunnd le canon icssera-t-il de gronder ? Cela est
bien long.

Calendrier rétrospectif de la grande guerre

tl mai 1315. — Attaques françaises à la hauteur de
Lorelle près de Neuville et d'Ablafn ont échoué. Les Russes
cèdent dans la contrée montagneuse de Itielce,

Î2 mai /S/5. — Succès fronçais pics d Ablam, sucrés
allemand pics de Neuville. Défaite russe près de Sxawle,
ainsi que près de la Dubiaaa. Violente mais vaine ullaque
contre les fotls des Dardanelles.

le"miroir de la presse française

La k Gazette n a, à plusieurs reprises, signale le caractlre
fantaisiste cl tendancieux, voire mensonger des informations
que lancent journellement à traders le monde les agences des
Alliés et leurs stations radiographiques de Lyon, l'oldhu,
Carnavon, etc. Pour illustrer ce que valent en réalité ces in-
formations, tl suffira de remettre sous les yeux de nos lec-
teurs, uu your le jour, les nouvelles- el appréciations pu-
bliées, U y a un an, par la grande presse parisienne.

H mai IH$.

Extritit de «L'Echo de Paris»:

m LETTRE A GAEFIELE D'ANNUNZIO. — ....Est
même tempa que la France est en train de libérer la rive
gauche du Rhin, l'Italie va soustraire à un Indigne occupant
ce qui est nécessaire a sa large respiration.... »

M AU MCE BARDES, de l'Académie française.

« SEPARATION DE LA KRONPRINZESSIN CECILE
ET DU KRONPRINZ. — On Ht dans le ajournai des
Débats » : Nous tenons de source absolument sûre qu'un
événement, dont l'inlérêl n'échappcia à personne, serait à
la veille de se produire en Allemagne. La Kronprinzessin
Céoile romprait avec son mari, quitterait Berlin et it
rendrait en Russie. » tl!)

21 mai 1915.

Extrait du « Journal » :

« LA ROUMANIE ENTRE EN SCENE. — On a appris à
Vienne que la Roumanie enverra, le 23 mai, une note au
gouvernement austro-hongrois au sujet de la Transylvanie
et de la Bukovme. La Roumanie demandera également que
les troupes autrichiennes aoienl retirées de ses frontières. »

Extrait du «Matin»:

■ LE TOURNANT. — —Sur le proche horizon cepen-
dant, un tournant du chemin tragique apparaît. Mais la
mjopie germanique, malgré ses lunettes d'or, semble
n'avoir pas reconnu derrière sa courbe déjà, apparente les
camps des nouveaux soldats qw, leurs tentes abattues, vont
demain combattre, ainsi qu'au temps de César, de Drusua,
de Trojan pour la civilisation et la beauté latines. Ils sont
là, en effet, debout et en armes, ù ce double tournant du
temps qui passe et de la terre ensanglantée, et déjà ils se
déploient pour le cercle inexorable dans lequel, fatalement,
doit périr la Germanie. Les Allemands ont donc mal regardé.
Au tournant de Galicie ne succède qu'un* Impasse, barrée

l'oujcl l.udovis, Cahors (Lot.), aerg., inf. Ifl).
Pou])nrd Louis, La-Ferrière (Deux-Sèvres), inf. 114.
Poupin Octave, Les-Herbirs (Vendée), inf. IJé.
Poulard Alphonse, Missilhac (Loire-fnf.), inf. 402.
Foulard Adrien, Houssard^Ganzê (Ilie-et-Vilaine), inf. 402.
Postée Joseph, Sibiril (Finistère), inf. 402.
Poidovin Joseph, Aull (.Somme), inf. 402.
Pravic Maurice, Toulouse (Hte-Garonne), inf. 20.
Prieur Georges-Louis, Marcé (Maine-et-Loire), inf. 135.
l'rot Paul, Nuret (Indre), inf. 135.

Prouteau Paul, Monlsoreau, (Maine-et-Loire), inf. 135.
Prunier Fcmand, Les-Bordes (Aube), serg., Inf. 20.
Quilîou Georges, Azan-le-Ferron (Indre), inf. 114.
Raffin Jules, Sle-Mai ic-Laumont (Calvados), inf. 5.
Roinond Marais, Toulouse (Hte-Garonne), inf, 20.
Robau Joseph, Louroux-Beconnais (Maine-el*L.), inf. 136.
Rabin Fdmond, Bellignée (Loire-Inf.), inf. 135.
Raimbuult Joseph, St.-Léger-des-Bois (Maine-et-L.), inf. 135.
Racineux Jeun-Baptisle, Roussan (Maine-et-Loire) ,lnf. 114.
Ray Jean, Florieux (Rhône), inf. 158

Raymond Gnslave, Sl-Martin-de-St-Maixent{ D.S.), inf. lit.
Raz.it Piiure, Painier (Ariège), serg., gén. 2.
Raux Robert, Freville-Escarbotin (Somme),, oap., inf. 402.
Raïubuud Armand, MorUtgne (Vendée),'inf. 402.
Raimbeau Jean, Pans, inf. 402

Randoiiuel Llovis, Loigné (Deux-Sèvres), chass. à p. 4.

Rcinoudeau Henri, Saumur (Maine-et-Loire), inf. 135.

Renaud Jules, St-Sivran (Indre), inf. 135.

Renaud Eugène, Mexy-lez-Longwy (Mthc-etrMlle), inf. 135.

Rethoré René, St-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire), inf. 135.

Reaubourg Emile, Les Mureaux (Loire), inf. 5.

Regnault Manus, Sl-Florent (Loiret), drag., 2».

Itcloul René, Careiitan (Manche), drag. 9.

Renard Marcel, Choisy-en-Brie (Seine-et-Marne), drag. 8.

lîincau Joseph, Georges (Loire-Inférieure), Inf. 135.

Richard Henn, St-Secondin (Vienne), inf. 135.

Itii'biinl lipomes, Mellerau (Deux-Sèvres), inf. 135.

lliwi'ir \n;m^le, Moianiies (Maine-et-Loire), cap., inf. 135.

Mjberçau Martial, St-Pompin (Deux-Sèvres), serg., inf. Hé.

Tticliard Hubert, Roye (Somme), inf. 402.

Richard Henri, Sl-Sigismonâ (Maine-et-Loire), Inf. 402.

Ilivool li\m-Mane, Plouzé (Finistère), tnf. 402.

Uu Pierre, Vînmes (Moibihan), inf. 402.

Iliullnud [''rancis, Sl-Guillaume (Loire-Infèrieure), inf. 40t,

Riou Jean, Pionnier (Finistère), inf. ■*02.

Richard Jenn-Vincenl, Lai ré (Morbihan), Inf. eoL 5.

Robin Henri, Moncoulant (Deux-a*vroa), inf. 68.

Robleï Lucie», Morognçs (Cher), inf. 20.

Rouyé \lix, I.affilie (Lot-et-Garonne), inf. 20.

Roger François, Dammeray (Maine-et-Loire), inf. 135.

Rolund Alphonse, Ebiny iLon-e-IufOrieure), cap., in. 135.

Hoos Yves, Paris, serg., inf. 135. *

Rorlois Georges, Pans, cap., inf. 135.

Rodicr François, Méxières-s.-Moire (Hte-VIenns), inf. 63.

par la muraille des armées russes. En vain y accumuleront-
ils leurs cadavres ; et peut être n'en sortiront-ils plus 7 La
tournant ouvert du cbemin de la guerre glisse des Alpes
aux bords de l'Ltonso, — el pour arrêter dans lea sinuc»
sites un assaillant frais el ardent, combien restent aux deux
empereurs complices de bataillons fatigués ? combien dt
canons disponibles ? combien d'attelages parmi la disette
chevaline, grandissante et certaine 7

Oui, nous sommes dc\ant un grand tournant; mai»
derrière lui nous apercevons le lumineux avenir, dans la
vision de l'Italie définitivement ressusnlée, fermant la
chaîne des nations allices, et avec elles sauvant l'humanité 1
Commandant de Civrieux.

AUX DARDANELLES. — «'On mande d'Athènes :
....On assure que le» soldats lurca ont a-ïasainé de nom-
breux Allemande. »

« EN FLANDRE. - PRÉPARATIFS DE RETRAITE
DES ALLEMANDS. — Des dépêches d'Amsterdam annon-
cent que des témoins oculaires, qui se trouvent derrière les
lignes allemandes, déclarent que les Allemands prennent
déjà d'importantes mesures en vue de leur retraite

prochaine. -Un correspondant de Dunkerque télégraphie

que le*- Allemands ont déjà commencé à se retirer petit à
pelit sur toute la ligne. Celle déclaration est confirmée par
le* aviateurs français el anglais, qui font un magnifique
travail de reconnaissante, et qui ont maintes fois observé
que l'ennemi fait des préparatifs qui lont penser à la proba-
bilité de >eui retraite. 1

VICTIMES DE LEURS COMPATRIOTES

Lu « Gaicltc des Ardenncs » publie r^oultérement, sou»
cette rubrique spéciale, Ici nuim de personnes civtUs fran-
çaises ou belges, tuées ou blessées à l'arrière du front alle-
mand, pur le feu de l'artillerie des Alliés ou ptr les bombes

de leurs propres compatriote* avialeuis.

A ROGGEVELD.

Le m "iui 1916.
Sey« Stéphanie, 48 an», grièvement blessée.
Sey» Zulma, ui ans, blessée.

A AVION (Pas-de-Calais).

Le 10 mai 191G. -> - ,

Legay lieiui, 5^ ans, giicvement blessé.

A BUZY (Meuse). .
Le 14 mai 1916. 1
Gillant Luccn-Jean-liaptiMe, 60 ans, tué.
Duehet Henri, 9 ans, tut. *
Duchel Ollivier, 6 ans, tué.

VIENT DE PARAITRE

L'ÉDITION ILLUSTRÉE W U

de la.

h GAZETTE DES ARDENNES »

Huit pages de texte avec nombreuses illustrations
contenant entre autre :
' • -t ' ' -i

Quel sera le sort des femmes françaises T

Fleurs sur des tombes.

L'Hfstoire sur In grande route (avec vues des envi-
rons de Yerdiin).
La barbe (Poésie des tranchées).
Portrait du général Pétain, etc., etc..

prix : 15 centimes

On s'abonne à la «Gazette den Ardennes»
dans tons les bureaux de poste.

Ruuet Pierre, Garenne (Seine), inf.» II*.
Roux Félicien, Louis-Tertes (Loire-Inférieure), inf. +02.
Roui Jean-Marie, Erbray (Loire-Inférieure), inf. 40?. \
Rosset Raymond, Paris, drag. 29.

Savarîau Prudent, Nantes (Loire-Infér.), cau.-fourr., inf. 135.
Eaiinebier Louis, Lille {Nord), serg. ,inf. lli
Santerre Jean-Marie, St-Viaud (Loire-Infér.), inf 402.
Fulomù Georges, Gamoches (Sommé), inf. 402.
Sarrazin Léon, Orignh-Sle-Benoile (Aisne), Inf 402,
Bavary Donatien,Hiric (Loire-Infér.), inf. 402.
Sannier Gaston, Miannay (Somme), Inf. 402.
Sakaloweki Henri, Amiens (Somme), inf. 402.
Segaud Emile, Paris, Inf. 68.
Baubusse André, Cap-Breton (Landes), inf. 135.
Ségaud Georges, Petit-Mars (Loire-Infér.), inf. 402.
Beclel Raoul, St-Morvy (Somme), Inf. 402.
Sécher Joseph, Chapelle-Clam (Loire-Infér.), inf. 402.
Schuck Charles, Seiches (Maine-et-Loire}, inf. 136.
Scailliérer Maurice, Freanes-1.-Montauban (P.-de-C), inf. 402.
Sigogne Eugène, Saumur (Maine-et-Loire), inf. 135.
Silvestre Victor, Aigne» (Hte-Garonne), inf. 20.
Signor René, Peumerit (Finistère), inf. 402,
Siffetaau Georges, Varades (Loire-Inférieure), Inf. 402;
Sortambose Albert, Bulot (Seine-Infér.), inf. 38.
Bourbe Pierre, Gerdedest iBsses-Pyrénées), inf. 135.
Soudet Louis, Aubervilliers (Seine), inf. 135.
Sauçay Léon, Carville {Calvados), inf. 5.
Gouchel Joseph, Courlain (Deux-Sèvresj, c*p. inf. 114
Boulet Edmond, Tallud-des-Gem (Vendée), InL lit
Soudier François, Ludre (Meurthe-et-Moselle), Inf. 37.
St-Germain Pierre, T61h (Landes), inf. 135.
Stein Henri, Paris, inf. 416. •
Suleau Alexandre, Avéré (Maine-et-Loire), inf. 135.
Subervielje Jean, Biarritz (Bssses-Pyrénées), inf. 13S
Suire Lesta, Baron (Deux-Sèvres), inf. 114.
Sueur Hilaire, Quend (Somme), Inf. 402.
Talsse Danton, Sl-Jean-Blaquièrcs, inf. 20.
Théret Louis, Martizan (Indre), inf. 114.
..Testard Lucien, Vienon (Cher), cap., inf. 20.
Thezé Auguste, Carthage ^Tunisie), asp., tiraSll. A.
ThaUs Fernand, Bt-André (Bouches-du-nhônc), cap., Inf. 20.
Thirion Henri, Paris, cap., inf. 20.

Théret Edouard, Vllleloin-Coulongé <Indre-et-Loire), inf. 135
ThSbaud Joseph, SUHilaire-du-Boia (Loii-e-Inlér.), inf. 135.
Thoble François, Mtssillac (Loire-Infér.), Inf. 402.
Thevenel Marcel, Fourmles (Nord), Inf. 402.
Tutseau Pierre, Coudroy {Loîrel), drag. 29.
Tilly Adolphe, Paria, Inf. B.

Tournery Jean-Baptiale, St-Macaire (Maine-el-Loire), inf- '35
Tournie Henri, Meurel (Hte-Garonne), drag. 29.
Trézéguct Jean, Laganique (Lot-et-Garonne), inf. 20.
Tranchant Eugène, Mazé (Maine-et-Ix>ire), serg., mf. 135.
Tranchant Gustave, Mazé (Maine-et-Loire), inf. 135.

(A suivre.)
 
Annotationen