Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
A-

GAZETTE DES A 1=1 D E M M ES

26 Mal 1819

Mort d'Augustin Pilon.

Augustin Filon vient de mourir à Croydon (Angleterre),
où s'écoula, dans un travail ininterrompu, sa laborieuse
vicill eue.

Ne i Paria, en 1811, Augustin Filon fut reçu, en 1601, * l'Ecole
; U professa la rhétorique au lycée de Grenoble et fut
1 en 1807, précepteur du grince impérial. Après la çierre
de TTfa, il suivit ea «xll la dynastie déchue. Historien st critique,
il a collaboré t divers Journaux et revues anglais et français, n
laisse de nombreux ouvrages appréciée.

Contra la piraterie postale.

On mande de Washington k 1' « Aasocialed Prest « que.
la gouvernement américain prépare une protestation contre
les obstacles, mis par l'Angleterre au trafic postal de et h
destination des Etats-Unis. Cette noie, exposera que les
Etats-Unis ne peuvent telérer glu» longtemps que les colis
tt correspondances postales, spécialement ceux de* neutres
soient enlevés ou retenus. L'Angleterre sera avisée que les
Etats-Unis considèrent comme une impérieuse nécessita de
trani/armer le procédé actuel. Le gouvernement américain
a reçu des protestations de nombreuses personnes , et de
nairïbrcusts maisons de commerce qui se plaignent des
torts causés. ■ «

La paperasserie.

M. Charles Humbert écrit dans le « Journal » :
o La ma] sévit jusque dans les services les plus essen-
tiels, — Jusque dans les usines de guerre, — jusque dam
les franchisa.

« Nos industriels sont accablés sous les exigences de la
bureaucratie militaire qui les contrôle. Chaque jour,
chaque semaine, chaque mois, il y a des renseignements à
fournir, des statistiques 4 établir. Il faut engager un per-
sonnel spécial pour rédiger cette formidable et inutile
correspondance.

a Que de temps et quo d'efforts perdus I Et l'on dirait
vraiment çuio ce qui oréoccupa les administratiens, c'est
njfms l'inAnsiiicaUon des fabrications que la production
régulière de pièces bien en règle, — mîme si elles ■« bor-
nent à énoncer la mention : « Néant ». » _

Le manque de matières colorantes en Amértsrue.

L'Allemagne et les Etats-Unis ont conclu dernièrement
un accord pour la fourniture a l'Amérique de quinze mille
tonnes do matières colorantes (couleurs d'aniline).

La. condition principale posée par le gouvernement de
Berlin est que les produits soient consommés en Amérique
et ne soient pas exportes en Angleterre. La râleur des mar-
chandises est calculée à douze militons de dollars (6o mil-
lions de francs).

Pendant la guerre, l'aniline allemande n'était exportée
en Amérique qu'en petites quantités, pour les typographes
d'Etat a Washington.

La révolution à Saint-Domingue.

La Résoinltque nègre de Saint-Domingue a encore une
fois sa petit* révolution. Selon une dépêche de Washington
U situation est considérée comme grave. Neuf vaisseaux de
guerre américains ont été envoyée vers lea ports dominicains
et le contingent d'infanterie de marine américaine dani 1a
ville de Saint-Domingue va recevoir des renfort*.'

CASIER

SOTTISBS

La u Figaro » du 10 mai publie un petit poème, dont
voici les dix dernières lignes :

Et c'est pour la Liberté
Que vit l'Anglais, notre frère.

Le Français, rouge, blanc, bleu.
Vit pour les couleurs de France.
Le Russe, ivre d'espérance,
Vit pour le Tsar et pour Dieu.

• Mais l'Allemand, que nul leurre

. N'incita k s'évertuer,
Vit et se ferait tuer
Pour la bière et pour le beurre I

Il est vrai que V « esprit « lut de tout temps U domaine
spécial du u Figaro » 1 ,

LA GAZETTE REGIONALE

BOURGOGNE (Marne).

Dans le numéro i4 de l'édition illustrée de la ti Gazrll€
des A rdennes b nous avons reproduit, pai mi quelques
égli'ta françaises, détruites par le bombardement des Fron-
çais, oellc de Bourgogne.

Nous apprenons après coup qu'il s'agit d'une information
erronée quo nous tenons à rectifier promptcmcnl.

G0UZE1DC0CRT (Nord).
Le 4 avril dernier, vers huit heures du soir, un violenl
incendie a éclaté rue de Villers-Plouich, dans un corps de bâ-
timents appartenant a MM. Pctit-Ducuuroy et Petit-Vitté :
deux belles granges remplies de paille ont clé la proie dos
flammes.

Ce sinistre aurait pu prendre des proportions beaucoup
plus considérables, mais grâce aux secours prompternent or-
ganisés par les soldats aidés des habitants, les bAtimcnts
voisins ont pu être préservés, *

L'autorité militaire a ouvert une enquête pour rechercher
les causes de cet incendie.

HEUKCHIN (Pas-de-Calais).

Les cultivateurs ne possédant plus les chevaux nécessaires
pour ensemencer leurs champs, les soldats allemands tra-
vaillent la terre activement, aidés par les habitants.

Le 4 avril, vers trois heures du soir, une grenade an-
glaise tombée sur la place a produit les accidents suivants :

i" Huttin Lés., i5 ans, tuée.

a* Legroux Louise, 12 ans, grièvement blessée.

3° Dussart Louis, 8a ans, légèrement blessé* , '

li* Guvelier Edouard, 6 ans, légèrement blessé.

Les médecins allemands appelés de suite par M. le Com-
mandant, ont prodigué les soins les plus empressés aux mal*
heureuses victimes.

SAINT-QUENTIN (Aisne).

Le nombre des décès pendant le mois de mars écoulé a
été plutôt élevé. Il a atteint le chiffre respectable de 99, dont
S enfants d'un âge inférieur à i5 ans.

M. Poulain Louis-Henry, âgé de 83 ans, né à SainU
.Quentin, est décédé le 10 mars dernier. Il était très connu
dans 1a ville où il laisse de nombreux amis. Son fils, attachai
à la Chambre de commerce, est très estimé.

Signalons également la mort de M. Sallandre, suisse à la
Basilique, et celle de M. Dubois François, économe de la
maison d'arrêt. ,

Le nombre des décès pendant le mois d'avril s'est élevé
à 89. La mortalité à Saint-Quentin n'a fait qu'augmenter
depuis novembre igi5. Les disparus sont surtout des per-
sonnes âgées ou des enfants qui sont au nombre de i3 dans
ce mois écoulé.

rétrosptetil de la granit guerre

i5 mai 1916. — Succès partiel des Anglais près de
Givenchy. Une grande attaque française échoue entra
Liévin et la hauteur de LoretLe. Les Russes sont rejetés
prés de Hussakow en GaUcre-

26 mal l'Jtù. — Une tentative française de percer entre
.Vermelles et la hauteur de Lorette, échoue. "L'armée Lln-
slngen perce 1* front russe entre Drobohycz et 'Stryj. La,
tentative du croiseur français « Jules Michelet « pour dé-
barquer dans le port de Bodrum échoue.

LE MIROIR DE LA PRESSE FRANÇAISE

La a Gazette n a, A plusieurs reprisa, fignolé le caractère
fantaisiste et tendancieux, voire mensonger des information*
que lancent journellement à travers le monde les agences d*s
All'U* tt leurs stations radiographiquea de Lyon, Poldhu,

Carnavon, etc. Pour illustrer ce que valent en réalité ces in-
formations, il suffira de remettre sous la yeux de nos lec-
teurs, au jour U jour, les nouvelles et appréciations pu-
bliées, il y a un-an, par la grande presse parisienne.

Extrait de «L'Echo de Paris»:

(A propos de la déclaratiun de guerre italienne) :
n D[J MARIAGE DES DEUX NATIONS UN ESPRIT
SURVIVRA..,, Nous avions deux patries et, ce soir, nous
cri auoiw une seule, qui va de la Flandre française à la mer
de Sicile..,, >> Qu'elles sont vraies et saisissantes, ces
paroles du télégramme tout entier admirable que m'eH-
voyaft hier de Rome, Gabnele d'Annunzio « a l'heufe miiilt
où la déclaration de guerre éclatait dans ta ville enfiévrée » /
Il disait encore, tons nos lecteurs ont lu celte prose en-
flammée : 1 On chante la Marseillaise autour de la colonne
Trajane, Le vert et le bleu de nos drapeaux [ont une seule
couleur dans le soir qui tombe. Le même souffle' passe
sous nos arcs de triomphe _ et sous le vôtre, n De tollés
Images, qui font à cette minute le tour de la France, reste-
ront dans l'histoire pour rendre sensible cette amitié latïrif
& qui noua ferons produire une moisson illimitée, longtemps -
après qu'elle nous aura donné son premier fruit de vic-
toire.....> Maurice BARRÉS.

Extrait du « Matin » :

s EN GALICIE. — L'offensive austro-allemande est par-
tout arrêtée. »

Extrait du «Journal»:

u La guerre ITALIENNE. — Décidément, il y a quel-
que chose de changé en Allemagne____ Combien les cir-
constances sont aujourd'hui différentes 1 Cette fols-ci, et
de toutes parte, l'Allemagne, $ar sa seule faute d'ailleurs,
est bien réellement attaquée. A l'occident,, les alliés anglo-
franco-belges ne la lâcheront plus. A l'onent, elle se débat
en vain contre l'étreinte russe ; toutes ses victoires ne l'ont
jamais conduite qu'à la défaite. Et plus au sud, la petite
mais toujours vaillante Serbie se reconstitue et la guette.
Si jamais armée fut acculée aux nécessités de la stratégie,
C'est l'armée austro-allemande d'à présent.:.. Elle a repris
l'offensive partout..".. Des pertes, des pertes sur toute la
ligne et les victoires elles-mêmes transformées, en insuc-
cès (1)» Colonel FEYLËR.

26 mai 1915.

Extrait de «L'Echo de Paris»:

11- L'Autriche et l'Allemagne avaient cm pouvoir

assoupir dans l'immobilité les rêve3 nationaux de l'Italie...-.
L'effet moral, dans toute la Germanie, est de. conséquences
incalculables, qui vont aller en se prolongeant et se multi-
pliant Voilà donc ce que pensent des chances de la guerre
les observateurs les plue perspicaces 1 Ces Italiens ces
amis d'hier, qui sont au courant de toutes lea forces mili-
taires, financières, économiques de la puissante Allemagne,
U croient vouée à la ruine, 7 discernent la fissure, l'écroule-
ment imminent. Le fait ne peut manquer de jeter un dé-
couragement profond chez les industriels et les commerçants
à l'esprit froid* qui forment l'opinion de l'Allemagne —
Cette intervention de l'Italie, cette mise au feu d'un nouveau
million d'Alliée, cette nécessité pour l'Allemagne d'enlever
du front qis&t et du front français tant d'hommes, tant de
munitions, tan) de matériel, ne va pas décider du résultat
de la guerre, qui n'est plus douteux depuis septembre (I)
mais certainement va l'abréger. Que Constantinople cède,
que la Roumanie entre en jeu, ce sont encore des étapes
favorables qu'il noua est permis d'entrevoir, et qui active-
ront le résultat définitif, mais qui ne sont nullement indis-
pensables pour l'écrasement de l'Allemagne.... » ' '

MAURICE BARRÉS, de l'Académie française.

Extrait du «Journal» : •

« A LA CHAMBRE. — DISCOURS DE M. DESCHANEL.

»..Rome, qui, après Athènes, fut la source de toute lumière,
Rome, où s'épanouit magnifiquement, .de siècle en siècle, la
fleur toujours renaissante de la morale et de la beauté, ne
pouvait-pas être, en ces heures suprêmes, avec les cfités de
' la rusa et de la force. (1) La voici à sa vraie place et a son
vrai rang, avec les patrie j du droit et de l'Idéal, avec las
citée éternelles de l'esprit— Et maintenant, 6 morts
glorieux de Magenta et de Solférino, levez-vous et enflam-
ma'' dé votre souffle magnanime les deux sœurs Immortel-
les, réunies A jamais dans la justice, s

DISCOURS DE M. VIVIAN!. — En celte heure excep-
tionnelle pour l'Histoire, la France tourne son regard^ et
son cœur vers cette terre auguste, terre d'héroïsme et de

beauté. De son épée, légère encore dans sa main robuste
alla salue l'Italie frémissante sous son armure. Ainffl
autour de la barbarie moderne, le rtseau de ffu et de ï

Strécit. Ainsi la victoire préparée se ra]
Extrait du « Matin » :

.« GUILLAUME ABANDONNE LA PARTIE.

!...,

reur Guillaume a quitté Joroslsw samedi daîii la nnft^t
est pa*U fane la direction de l'ouest, en proie au plus »m.
fond «battement. Les stores de son compartiment avaient
ét? ÏÏTtïï arnnt le départ du train. Le maréchal von Hlndenr-
borftvwt averti le kaiser que son projet de porter un com
forrrhyafTrB sur un frdHl restreint, bien qu'fl parût réaltaan»
itfï là ôaTte, séfaft probablement déjoué par les Rusées/
Le maréchal avait raison et les généraux von Barjkentan
et von Emmich ont abandonné leur tâche désespérée d£
déloger l'ennemi d'un front de deux cent mille d'étendus
Les Allemands ne possèdent pas de réserves dlsnonlblei
pour résister à une avance russe venant ds la Pffltza, ea
des milliers de prisonniers leur sont faits tous las jonn
par les Russes. Toutes les réserves allemandes sont mainte-
nant envoyées en Pologne ; U n'y en a pas en QaQcle,' crû
l'armée russe a pris l'ascendant sur les Allemands, dont
l'artillerie reste silencieuse faute de munitions.... »

[Dépêche de Pétrograd des « Daily JVew* ».)

VICTIMES DE LEURS COMPATRIOTES

La a Gazette des Ardennea a publie régulièrement, tout
cette rubrique spéciale, les noms de personnes civiles fran-
çaises ou belges, tuées ou blessées à l'arriére du front aUt-
mand, par le feu de l'artillerie des Alliés ou par Ut bombes

de leurs propres compatriotes aviateurs.

A KALL AU MINES (Pas-de-Calais).

Le ig moi iqi6.

Blanvilalp Joséphine, 08 ans, légèrement blessée.
Herbez Cécile, 1 i sns, légèrement blessée.

A HENIN-LtETARD (Pas-de-Calais)

Le tg mai 1916.
Potevin Angèle, ao ans, tuée.

A HATTENCOURT (Somme).
, Le 11 mai 1916.

Piot Proeper, 7a sns, légèrement blessé.

A PONT-L'EVEQUE (Oise)
' -r Le i5 mai iqi6.

La femme Constant Collier, 45 ans, tuée.

A IRLES (Somme).
Le 6 mat 1916.
Chevalier Louis, 55 sns, tué.

DERNIÈRE NOUVELLE

LA VICTOIRE AUTRICHIENNE.
Le communiqué officiel austro-hongrois du a4 mai
mande sur la suite des combats sur le front italien :

Au nord de la vallée de Sugana, nos troupes occu-
pèrent-la crête de Salubio jusqu'à Burgen (Borgo). Sur
la cn'tc-fronticrc au sud de la vallée, Tennemi tut
chassé du Mont KempeK

Phis çu sud les Italiens tiennent les hauteurs au.
sud du Val d'Assa et le secteur fortifié d'Asiago et
d'Arsiero. Le fort cuirassé de Campolongo est entre
nos mains. .Nos troupes se rapprochèrent davantage
du Val d'Assa et de la vallée de Posina.

Depuis le début de l'attaque 24,400 Italieua, dont
524 officiers, ont été faits prisonniers et notre butin
t'élève.à 251 canons, 101 mitrailleuses et 16 lance-
bombes. Dans le secteur du Haut Plateau de Doberdo
les combats d'artillerie furent partiellement très vifs.
Près de Monialcone une attaque ennemie fut re-,
poussée.

MUENSTER '/Westf.

(Suite.) "

Royar Paul, La-Ch a pelle-Las s on {Marne}, chass. 29.

Rolland Joseph, Sorède- (Pyrénées-Or&enrajas), Inl élfl. -

Renaud Eugène, Pavillon-sous-Bois, Inf. 181.

Roche Julien, Ariet (Hte-Loire), chass. alpins lié.

Raoul Jean, Pontaven (Finistère), inf. loi. '

Rlvier François, Poitieri (Vienne), sera;., inf. £68.

Roy Henri, 6t-Pierre-les-Egllses (Vienne), serg., inf. 266.

Robin Toussaint, Canilmel (Gotes-du-Nord), inl 16L

Renard Charles, Lavant-Ies-Dôle (Jura), inf. 161.

Rosier Armand, Brié < Il le-et- Vilaine), Inf. 161.

Rougies Alexis, Paris, maréchal-das-logiavchass. k cheval 9.

Raufaste Jean-Pierre, Seix (Ariègs), mar.-dss-L, drag. 0.

Simonet Bernard, Tullenord (Corrèze), Inf. 300.

Sage Michel, Lux (Cote-d'Or), inl "21.

Schwarti Gabriel, Dijon (Cote-d'Or), Inf. ÏJ.

Sallon René, Quimperlé (Finistère), lai 402.

Soyez Arthur, Roubaix (Nord), loi 402.

Saintobert Emile, Marcbiennes, Inf. 402.

Saseier Albert, Les-Herbdara, lnt 402.

Saulmer Charles, Bouvron, inf. 402.

Sapet Marme, Cliouscst (Drome), inf. Tu.

Schmitt Jules, Tournon (Seirie-et-MArneL inf. 416.

Sivade Auguste, St-Eloi-les-ftflne* (Puy-de-D.), inf. 143.

Stumpf André, Paris, Inf. 416,

Texier Alphonse, St-Florent (Deux-Sèvres), cap., Inf 114.
Trit Joseph, St-Aubin-du-Plaln, inf. 114.
Thibaudeau Léon, CUchl (Deux-Sèvres), inf. 114.
Thomas Louis, Aterat (Hte-Loire), cap., Et 158.

Thomas Charles, Paria,, inf. 97.

Tourbier Théodore, Bray (Semme), cap., inf. 402.

ToiUlel Gaston, Guise, inf. «2.

Tuilland Jean, Paria, inf. 54.

Tarvic Michel, Quervielec ifFiiiiBlèreJj.chaBa. à pied 26.

Thévenet Jean, La Grande-Verrière (Saône-ct-L.), Inf, 160.

Tochon Pierre, Chambéry (Savoie), inf. 75. * ,

Tourrct Octave, Lapeyrousse (Pas-de-Calais), Inf. *16.

TnMuyère Mathurm, La-Méziere (IlIe-et-VlL), chfljs. à p. M.

Trinquart Joseph, St-Gille (Ule-et-VUalne), Inf. 16L

Talvard Jean, La-Chapellc-Chûuôsée (Ills-et-VU.), Inl. 16L

Toudic Jean, BeUo-Isle-en-Tarre (Côtes-du-Nord), tnf. 161.

Tripier Louis, Paerry (Marne), inf. 181.

Uguen Jean, Werzunla, chass. à pied 26.

Urvoas Yves, Mérosj (Finistère), chass. à pied W.

Vagi on Marcel, St-Midas-des-Préa (Vendée), inf. 114.

Verne Jean, Lasasc (CorrAeJ, Inf. 800.

Vignaud Jean, Presslgnac (Charente), cap., inf, 66.

Vicq Alphigc, Le-Pln, inf. 2S.

Vllleret François, Antully,. Inf. 21.

VUlain Victor, Nantes {Lolrejûi.^, cep,, inf. 402.

Verchier Maurice, Vabreas (Vaucluse), inf, o2.

VInauqucr Georges, NvboUe (Loiret), chass. k pied 26.

VeTsîgny Maurice: Paris, inf. 19.

Vaudoia Georges, Les-Souhesmes (Meuse), cap., Inf. 161.
VItry Robert, Cougàs (Seine-et-Marne), chasa. 8,
Wuillsunjer Ulysse, Valentigney (Deubs), inf. 2Î."
Wouters Lucien, Vitry-a-Seine, inf. 54.
Albucher Léon, Périgueux (Dordogna), inf. 50.
AUalort Alphonse, Paris, serg., inf; 60. - t

Aubin eau Louis, Sallea-d'Angles (Charente), inf. 60.
" Audigay Henri, Le-Fleix (Dordojna), inf. 108.
Auvinet Henri, La-Gramoire (Loire-Inf.), inf. 60. '
Avant Jean, Cachén-par-Roquefort (Landes), tnf. 60.
Aymond Marce-lin-Fr., Gauchon-Touvrea (Charente-), tnf. 60.
Ballet Georges, Matha (Charente-Inf.), Inf. 107.
Barbisson Maurice, Pérlgueux (Dordogna), inf. 50.
Barreau Albert, Mussédan (Dordogne), inf. 50. .
Beaufort Jean, Puy-Pichût (Hte-Vienne), uni. 50.
Bellonte Jean-Baptiste, Aydat (Puy-de-Dôme), inf. 50.
Beneix Clolaire, Paris, inf. 50.
Beneytou Albert, St-Médard (Dordogne), inf. 60 .
Besse Germain, Le-Buisson (Dordogne), serg., inf. 60,
Blanchardie" Biaise, _St-P»ul-Lézonne (Dordogne), Inf. 50.
Bohaud François, Ardes-s.-Couze (Puy-de-D.), cap., Inf. 60.
Bonnecaze René, Laruscade (Gironde), inf. 108.
Borel Antoine, Mirefleurs (Puy-de-Dôme), inf. 50.
Borie Pierre, Cyvroc (Gironde), cap., Inl 106. "
Boucay Jacques, Villâlongue (Htes-Pyrénées), inf. 108
Bouiron Jacques, St-Genèa-Ia-Tourette (P-de-D.), Inf. 60..
Bouillaç Antoine, Braud (Gironde), cap., inf. 108.
BoutMer Jean, Grand-Brassac (Dordogne), inf. 60. . *
Brachel Gustave, Sorges (Dordogne), serg., inf. 60.
Brassart Fleury, Her&ln-Complgny (Pas-de-Calais), inf. "60.
Bnssaud Janvier, Chercal (Dordogne), inf. 50.
Bruant Daniel, Condat-Bersac (Dordogne), cap. four., inf. 50.
Bultcz Henri, Lille (Nord), cap., inf. 50.
Busca Pierre, Eaunes-par-Muret (Hte-Gul onne), inf. 50.
Carré Albert-César, Rouen (Scîne-Inf.), inl. 405.
Carrié Antonln, Villemur (Hte-Garonne), inf. 50.
Carrière Adrien-Pierre, Toulouse (Hte-Gar.), cap., inf. 60.
Cassai Léonard, SWlémy (Dordogne), inf. 108.
Ceasac François, Uzerche (Corrèzo), Inf. 108.
Chanabier Pierre, Aux-Vergnea (CorrèM), inf. 107.
Chanove Auguste, St-RomoSin (Puy-de-Dôme), inf. 50. .
Charbonnier Guillaume, Vergt (Dordogne), Inf. 60.
Charriera Léon, Bussac (Dordogne), lnt 50.
Chaumard Pierre, Annossc-en-Beaullcu (Dordogne), inf. 108.
Chaumell Jérôme, Sl-Léon-sur-UsIe (Dordogne), Inf. 50. *
Chouzenoux Jean, Le-Soloil-Firmhiy (Loire), inf. 50.
Garysae C^eorgcs, PeUte-Aynthe- (Nord), inf. 10S.
Couchot JulSon, 6cnon (Meute), serg, Inf. 246.
Couderc Edmond, Nonterre (Seine), inf. 108. ,
Delbos Albert, Archlgnac (Dordogne), dnf. 108.
DelgloUe Eplphone, Thun-St-Marlin (Nord), inf. 108.
Deloadeix EHer, St-Aslier (Dordogne), inf. 108.
Demont Henri, Pérlgucux (Dordogne), Inf. 50
Denîàt Marias, Ravel (Puy-de-Dôme), Inf. 60.
Dcsbandtor Victor, Sl-Eatuinhi (Charente), lui. 50.

Dezettre Grégoire, Reneecure (Nord), inf. 107.
Doche Guillaume, Montrem (Dordogne), Inf. 108.
Dubost Léon, Bordeaux (Gironde), InL 50.
Ducher Alphonse, Sugères (Puy-de-Dôme), inf. 50.
Duchsz Emile, Monhadon (Gironde), inf 50.
Dûment Albert, Nicey (Côte-d'Or), inf. 405
Dumont Léon, Aniche (Nord), Inf. 108.
Duponleix Alfred, Bourgnac CDordogne), inf 50.
Duron Emile, Echeonz-la-Mekne (Hte-Sofine), inf. 108.
Durou Pierre, Haut-Mauco (Landes), ml 50.
Duroy René, Pérlgueux (Dordogne), cap , inl. 5n.
Dussautoir Justin, Liévin (Pas-de-Calais), inf. 50.
Dutheillet Pierre, Paris, inf. 106.

Ftaconèche André, St-Hllaire-le-Chi'rau (Creuse), inf. 108.

Fasges, Henri, Bergerac (Dordogne), serg., Inf. 1C8.

Faurie Jean-Joseph, Uzerches (Corrèze), inl. 108.

Fayolle Annet, Condat-les-Montboiasier (Puy-de-D.), inf. 50.

Fournet Jean-Marie, Ambert (Puy-de-Dôme), inf. 60.

Frugier Jean, Au Ruchaud (Hte-Vienne|, inf. 50.

Gagnaire Emile, Ste-Foy-des-Vignes (Dordogne), inf. 108.

Gardesse Paul, Cauna (Landes), inf. 50.

Georges Ollivîer, Pans, serg., inl 50.

Gérai Jean, 6t-Joup-de-Chalet (Dordogne), inf. 50.

Gervaise Henri, St-André (Dordogne), inf. 50.

Gonthier Charles, La-Bachellerle (Dordogne), adj., Inf. 50.

Gouisaud Mathieu, Rivière (Charente), cap., inf. 107,

Henfion Jules, Bordeaux (Gironde), inf. 50.

Hlvert Jean-Alfred, Jaurès (Dordogne), inf. 108.

Hivert Julien, Bourdeilles (Dordogne), inl. 50.

Jonchère Eugène, St-Palais-de-Né (Charente), cap., inf. 50.

Laboisse André, Montluçon (Allier), inl. 138.

Lacombe Jean-Antoine, Paris, cap., inf. 50.

Lacroze Jean, St-Just (Dordogne), cap., inf. 60.

Lalanne Jean, Nouillan (Gironde), inl. 50.

Lambert Pierre, Aurlac (Dordogne), Inf. 50.

La'mothcm Rubert, Bordeaux (Gironde), inf. 50..

Lamouhe Pierre, St-Justin (Landes), inf. 108.

Laudreau Gaston, Bordeaux (Gironde), inf. 50.

Lannebras Jean-Abel, Péngueux (Dordogne), intotl.

Lanxade Jean, Monbazilloc [Dordogne), uif. 108.

Laroche André, Jayac (Dordogne),. inl. 108.

Laroque Léonard, Cortiiac-sur-l'Isle (Dordogne), inf. 50.

Lascumbe Paul, St-Quentm'(Dordogne), inf. 9.

La^sagne Jean, Angoisse (Dordogne), Inf. 50.

I-»i!te René, Bordeaux (Gironde;, inf. 50.

Latnlle Jean, Bazai (Gironde), inf. 50.

Lavaud Jacques, N.-D.-de-Sunllhac (Dûidogne),'Inf. 60.

Lavergne Edmond, Bordeaux (Gironde), inf 60.

taville Simon, Btun-ou (Dordogne1), Inl. 50.

Ld\oir kdouard, Mauzcns-.Mireinont fDordogne), inf. 108.

Lescarboura André, Bordeaux (Gironde), inf. 60.

Leu Léon, N;el les-Blequin (Pas-de-Calais), inf. 108.

Lohry Louis, Biebières (Pas-di.-Calais), Inf. 108.

Luxum Marc, St-Léon-s.-rials (Dordogna), inf. 50.
U adieu Pierre, Marines (Seinc-et-Oise), inf. 108.

Malbert Louis, Biron [Dordogne), inf. 108.
Marceaud René, Périgueux fDordogne), inf. 50, ~
Marsal Jean, Sarlat (Dordogne), cap., inf. 108. 1
Marty Alfred, Loupiac (Aveyron), inf. 108.
Marty Edouard, Paris, inf. 50.
.Masseron Roger, Gajeac (Dordogne), aerg., inf. 60.
Masson] Jules, Montpellier (Hérault), cap., chass. à pied 4L
Massoulier Eugène, Marcillac-la-Croisllle (Corrèze), lnt lu>
Mathieu J., Vigneaud-Nanteuil-de-Bourzac (Dont), inf. 50.
~-Maunn Pierre, StJMédard-en-Jalles (Gironde), inf. 60.
Mauzac Joseph, Périgueux (Dordogne), inf. 50.
Maseau Victor, Paris, serg., Inf. 108.
Mercier François, Soyaux (Charente), inf. 50.
Mercier Georges, Paris, serg., inf. 405.
Merdier Jean, Paria, inl. 50.
Mercier René, Paris, inf. 60.
Méry Etienne, Lachahassière (Corrèie), inf. 108.
Meynardié Jean, Prigonrieux (Dordogne), inf. 108L-
Mlcoine Léonard, Neuvic (Dordogne), inf. 108.
Monpïbn Marcel, Petlt-Bersac (Dordogne), tnf_.108-
Moreau Anteine, Ste-Aulaye pordogne), Inf. 60.
Moreau Jean, Nleux-s.-Cendre (Charente-Inf.}, Inf. 108-
Nadaud Paul, Au Peyrat (Charente), inf. 108.
Navarre Isidore, Qierves (Charente), inf. 50. -
Navet Arthur, Estroeungt (Nord), inf. 106,
Neureils Paul, Morizes (Gironde), Inl. 108.
Nonnier Charles, Bordeaux (Gironde), Inf. 50.
Paptllaud Marcel, Ralgnac-de-Blaye (Gironde), Inf. 50.
Mercier Jean, Paria, inf. 50.
Pastrand Henri, Creil (Oise), lnt 405. ,
Penct Joseph, Bordeaux (Gironde), inl. 108. •
Penouty Jean, Asnières (Seine), inf. 60,
Perrler Raoul, Périgueux (Dordogne), inf. 50.
Perrlque Fernand, Périgueux (Dordogne), cap., toi- 60.
Peyruchaud Jean, Eygurande (Dordogne), Inf. 108.
Portrait Henri, Ronsenac (Charente), Inf. 108.
Pouffet Reynet, St-Cernln-de-RelJlac (Dordogne), Inf. 10\
Pouyadou Jean, JumUJac-le-arand (Dordogne), Inf. 108.
Poyet Benoit, St-Etlenne (Loire), inf. 60.
Pouyat EHe, Taurlac-le-Maron (Gironde), Inf. 60.
Régeon Louis, Ruffec (Charente), csp., inf 50.
Reppert Joseph, Hénin^Llétard (Pas-de-Calais), tnf. 60.
Rey Emile, St-Astler (DQrdogne), inf. 108.
Rhode Paul, Courin (Corrèze), inf. 108.
Richon Jean, Artigucs de-Lussac (Gironde}, cap., lui. &
Rigaud Pierre, St-Paul-Lizonne (Dordogne). Inl 108.
Robert Jean, Ooulonnlelx (Dordogne), Inf. 108.
Roche Emile, VIncennas (fielne), inf. 60.
Roucolle Alfred, Castera (Hte-Garunns), inf. B.
Rouglô Amand, Meynac (Ûlronds), tnf. 108,
RoumlUac Alph., St-Hllaire-la-TreîUs fHte-VJ, tap-, inf. iût
Roussarie Elol, St-Paul-de-Serrei (Doruogna), lut 60.
Rousseau Martial, Gineatet (Dordogne), serg., Inf. 108.
Roui Pierre, Berblgufères (Dordogne), cap., taf. 116.

(A suivre.)
 
Annotationen