Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
le mai irna

LES FATAGTJET.

Un journal pflr.â.- . Iras* ce peut :..■*, d* la vi* d» guar*-a

d'un cou|ilc « ifft.is bourgeois », uuiiiQta et revanchard — avant
U guerre :

Loi Pal i i sont des gena < h....... ;i » donl la guerr* »

nécessairement contrario loi habitude*. H» »onl d'adleura
persuadés ijnc la guerre n'n élé laite que pour les Mnbêler

Non pa*> que les Palaquci, quinquagénaire», aient un fila,

un bwÏm un père ou u» n*n*u *u (uu ; non I le* fitUnr~î

■oui kuIi iJiMia la vis, ila ont de l uirent liquida et tout c«
qu'il faut pour attendre le» événement» avec une aculu liè>r«
patriotique Mut ce n'est pa» de cette lièvre qu'il* loutlrcnU
Et o*pcnduu> Ut souffrent, o'vat uaooo testa b lu, pu 1*411* il,
! i qui ii avait pa» de n»rl», entra maintenant dans

dea tolérai impré.uea «t que Muni l'uluquel montre un
vuage «ciré et dur quand ou lui parla Jet combattants. Le*
PaUquel truu**ul qui: la guciie têt Uup longue, cutle guerre
qui * Jcte 1« trouble dan» leur vit égolsl* at inutile de ren-
dit* indcptodanl».

Le* restaurant» où ils dinaumt la dimanche n'ont plua
d'attraili, parce que lei garions mobilisé» ont été remplacée
par dei inconiTu» , lea théâtre» sont »ana intérêt, avec leura
wfwisc» perpétuai!** ou lui revue*, bourrée* d »Uu»K>n» d un
chauvinisme hébété, mois qui le» exaspère. Quelle guerre I

Quelle guerre 1 Lea rue* (ont plongéce dam l'obscurité
et l'on ne trouve plus de taxis pour rentrer le aoir J

No* k no», aoua ta lampe, aprt» un repu sommaire— H
ei» Pftèro I queil» guerre I — M. el Mme Pataqufll ae Kn-

q A Z Et T t I

DES AROENNES

ES

El comme la bonne sert le tilleul en reniflant des larmea
m qn'clle cet art us nouvelle* de son poilu, M. Pataquet

— Voua n'aller pa* noua f____la pan, avec votre bgur*

à l'envers ? On ne peut pu même être tranquilla che* aol
aana voir quelqu'un qui voua rappelle leur guerre, leur s*J*

C-re I Si ce n'était pa» htlloult de ukaunr, en**** bi*n que
mue Pataquet et mot, noua ti arrête*-ktn* |au. Noua «vona
peu» de raison» quo voua d» non» lament**-, non» I

Et Mmo Pataquet approuva an bûchant 1* ttt*. l'œil peci
•air un tableau du aoloa qui «et una oopie du a t>miéra»
Carioucb*» d, et qui exaltait la patriotisme d« Pa taquet —
avant la guerre !

ÉCHOS D'ANGLETERRE

La cenaeription obligatoire votée es 2™* Uctur*.
La Chambre de* Commîmes a voté en deuxième lecture,
la 4 mai, le projet de loi sur le service militaire obligatoire,
par 3'iS voix contre 38.

Ap/ia avoir injurié pendant deux »M la c militer**)*
prussien », on flnil par l'adopter aoi-meme II Aprèa avoir
•apposé avec de granda mots la n liberté individuelle ■ I la
aaantrainte « prussienne-n, on a dû reconnaître que, pour «t
Étendre quelque chose il fallait renoncer i la li-bar-af II C'eat
la aenséquenc* la plus étrange de cette guerre, que tous )na
prhaeipe» de la via anglaise ont été renversé* f Quant aux
affeta immuluti de la réforme, go les évalue i aoo.ooe
hommes, et ou ne dira pa* que r'eat beaucoup 1 D y a taatse
Mrtea d'échappatoires qui persistent et que nou* analyserons,
le moment venu.

Dana la séance qui précéda la vote, M. Lloyd George a
répondu à deux député) qui avaient demandé la rejet du
projet. Citons quelques patsagoa de son dlacoun :

* Db la guerre actuelle peuvant découler pour noir* paya, pour
l'humanité, dos conséquanous plu* grande* que d aucun» autre
guerre prccéiJonlc. /

a Lea autorilËa militaire» ont déclare que lea effectif» demandés
par ellea devaiow être assuré* lma*a«liat*CB**a *l «ua U malotr*
ou 1* défaite pouvaient ea dépendre. C'est encourir un* trmbl*
t raapODGabilite qu* do rcpouaaar d*a dwnande* amei formulées. . ..

a Na» aom*iP*H militaires dninaudaicnt qua loul homrn* dta-
pombln fat tnsiruil al prfti • e«li*r eu aamiit^no La gouvtru*-
mcnl a I unanimité * reconnu qu il était ininoa'.ible d* repi>ufisi>r
cette demaml', Rinlite* comnvn elle l>laa .

ci On dit que le pn.jr'. nous donner* seiilemeiit 300 000 homme*.
Su[i]-n5ons que cela soit vrai Cela aiguille du dhristona adilillon-
nalles

* Je aojuiaia tous las ai «umenta aiuployéa contra U prujat |
notre obligation do fournir une aide flnanciéra a noa alliés, la*
besoin» tic la marina marchande, Is nécessité de mnintenir notre
commurca Mai» je puis ImagtBer tel changement possible qui nous
obligerai a courir éaa riaquea amora plus granda. »

Sir John Simon, uncieu mirti'lre, est opp«é au (>ill :

• La quasUuA, du il, H ast p.aa d* MWéj lu *.-s ta {tuyauta**
Uni a Un, mai* ce qu il a 1* dama*! ûe faire l t |limw>aiM|
n'a sau) urouvé la nécessité do ea)|»g ■<ujnirniatioii d* fore* pur*,
ment miliinire, sinon, pourquoi y a-t-ll eu une crise dans le cabi-
net ï La question comporte la mise en harmonie de conoidera- '
tions compliquées *l d^lie*l*a. ■

M. Henderson aceepte toute la respousalùtité dr sa
décision, a M an, dit-il, repousser le service ohligatnne «al
nous exposer a la défaile ».

Finalement, le bill g été adopté.

Un i miludruiu h I

Le colonel Lawon n ,!«■,■■-'-. le i mai, s In rh/imhre d.-.
Communes, une motion demandant au gOUVOTnemenV u*
prendrai dea mestirea pour I' enrAUment o'duvaloie* df ton»
les hornmti et de luuln Lee femme» <tyrs de sriif à ioimift'4
on», en vue aVobtenir leiira •ervices de 1a numii re la plut ef-
ficace au profit de ITl.it,

Drôle d« ma u ii. re de comhatlre le « mililariame »I

LES LEÇONS DE LA GUESSS

On nous écrit ;

Cl'ci n ont guère piome, seutlde-t-il, eux inetleurs en
srde l'hnlenli'i qui conliniiciit *fn:;ii loujuiii* de uOu>
vetiux trumpe-l ceil^pour eneuiu îger les population» a r*
cramponner i l'espérance d'une^victoire finale qui ëchiippa
au tur et i mesure qu'on a^ntt eru la saisir. L»llc r,us, OT
•ont le* déctiioiis. de la Conférence de Paris qui lu dpnn<Ttii|t
« anreuient » d'up ■ s 6a qu'on aflirnie, avfjC plus ou"tuo »>
de sincérité, quoique In dinsumls allié» saclwnt depuif
longtemps déji I quoi s'en tenir sur ] i*suc probahle de la
lutte é[K>ttvantA>le nue le nionde suint pai leur volonté, leur
infionteience et teqr inach ertanti". (les hotnxqéi d'tltat sont
touloiir* au ftou\oir, lla s') cramponnent pour rrtanler
l'heure dea reaponsnh|1l|éB, sachant qu'on hur demunderi
pourquoi Hs n'ont pus emp*' he lu puerre, en ■ herchatit un
terni m d'entente lovale avec l'Mleruagne qui ne demandait
qu'f! vnrr cl k Wdévelopper en paix.

<ifi a heau «rtrc'lae, nminu-iunt qua la vent» eat encore
aoua le Untafaii , maia l« jour nn U faudie midre usa*
compta* au* peuple» ruiné» ru n* »«.r* phu avae de* cnm-
plalaancea et asta pinMiKtK* qu'un aitutera 1* !» r In ait*»*
dant. remiuttaiu) u« tw« le rxnnani dr* a boiniiwnt» a qui
députa BepUnibre tujs4 ont oidé il «ninller la* v«Mlr* étH fat»
•cura d'illusions de l'Fntenle, et vervons comment i ea prottio.
tio*M se Htnl rêaliiéa* :

Aont-aepUmbM ie,i4 : On va dégager Mnuheujre ; lea
Rttsseï achèvent la mobilisation et marchent sur Merlin f\t-
aultat : Défaite si** fttisae* !

Urtrtbr* i^ig : lu»na quinje jouit, aflinnu-l-un, 11 n'y
aunt plut un »ul * boche n en bVlgiqua I

Nov«>mhr« 1914 . L'AlU'magne. dit-on. eat Umv, iuo ar-
mée e»t décimée i le» husset avancent h niaix hc* forcée*,
Joffre va achever lea Allemand» en 1*» « grignntnul ».

Décembre igi4 ; Marche dra Allemand» sur la Folop-ne *

.... Pépona* : Ça ne fait rien Lea Ruwea le* prennent k
rêvées par la GjIicU ûd * bouh ianl » (sic) l'^utricbe.

.lunvier février-mars 1915 : Le* Anglais prépurent oa)

million d'hommes pour l'offensive du printemps...... La

printemps vient ; pat d'offensive el pas dMnglaw.

Avril-mai-juin iui5 : (iallipoli passern. comme une bou-
chée. A Conatmtfnopt* la population s'apprête k rerevoir
avec enthousiasme l'irmae anylo-française victorieuse.

Jutllet-août-sepleinlire iqiô : GalHpoU raaUU et devuut
un tombeau pour h-* Alliés. L'Allemagne commence a re-
pousser le* PhlSae* de (Jnlicie, de Pologne cl de Courlande.

Septembre niift : Grande offen'ive frnnçaiae. Aprè» troia
jour* urriM : rémilnt néyatif.

t'n cri* : Des canons I Des munitions I

Octobre igi5 : U Bulgarie et la Grèce vont marcher ave*
l'Entente ?

'ton, c'est 1* Bulifane qui marche avec l'A lien uxD*>
Delcussé qui uvait iinjuté la guerre i Pi lrojjrfid, lèche piedj.
vojaol que ça tourne mal.

I'.. 1.-i.tr mio » février 1._, 1 ô : Lu \iu>Uo*ALlcuiaJ}4a
occupeiil la Serbiiî, L* Muntéin gro, l'AllianUi consolidant
leur» poaitions est {tua.ne. Mai» U paraît qua l'Allemagne est
affàTHM. ruinée, épuisé», sans hommes, sans argent, et tout
ce qu'on voudra 1

Itil répond par le» grands coups porh's autour de Ver-
dun !

Et voila comment se réalisent, 1rs prophétie» aveo le*
quelle* on n'a cessé d ' al i mouler la crédulité populaire
de* pays dé l'finteulc.

V,\ le plut extraordinaire, c'est qu'il y a encore des gç»a
pour J croire 1

NOUVELLES DIVERSES

il ï a « Neutralité » et *i*utr«bt*.

Nous avons signalé é diverse* reprise* I* singulière <■ neu-
tralité ». de M Kayler, critique misilair* du a Journal », d*
Pans «s du n Journal dm Umtn* u Cette prêteuduu « nau-
trslué », qui, en ré»lilé, n'est qu'une ner»ion preiqua féroc*
conlre l'All*inagne a ti'ouve aujourd'hui sa récompense oftl-
culr*. I n « Société d* Géographie * de Paria a décidé dm
décerner un de ses prix au colonel Fcyler, qui est le seul
ilranyer couronné cette année. Le prix Lut Cet allrihué pour
un ouvrage de u critique militaire «. Quiinl i U neutralité
de ce critique, il suflit de signaler que le rapporteur de la
Société a ■ rendu hommage aux haute» qualité» technique*
du colonel Fcjler, ainsi qu'a se* qualités morale* qui onl fait
de cet écrivain neutre l'un des piu* précieux propagandiste»
de la cause du droit, a

Un • prupagandtéU d» la caute du droit (I) * — nou*
voila dune r«iiM»u#uét, en quoi console celle « neutralité »
•i difficile é définir 1

11 «t* In U-rasant d* con'Uttu, d'autre part, 1* nu ruer*
dont U* jiMiiu.MU rraucai» jugent U t>rai$ a&utroliU l le*
• fiujUr Vk urich-.t. u m sont uiTjuuriiaJ d'uxw neutralité r^x-
faite, on n* l'ignore ui an FrADc«, ni es Alk-mague, ni «a*
Sutu* Qeiu m eiupèchv pa» 1' u Cchw d« Pciri* a de le» quA-
hlicr dt <t journal alimenté par dea fond» all*nunda ». c*-
sertion qu* le grand organe haioi» réfute ronuo* étant un*
« calomnie impudent* *V

Plua tigiiilii-dlif encore -fit un petit article d* V «QEuur*»
du 4 uwt qui ne l'en prend pa* Kulemenl au grand journal
smj*e. 1* » bund «, mai» qui apostrophe, en nu1 me UHip».
le gouvernement helvétique, dont l'attitude correcte et neutre
ne saurait être mise en doute par peraonne, \

V « taVuur* u parle de 1' u équipe allemande du journal
du gouvernement «uissc », ete... Pour donne» la répoxvM
qui convient, lais*ona la parole au journal bernait dont U

caractère strictement neutre eat «salement connu, et qui
jouit de la même, estime universelle que le» « Boiler >och-
nchfen « el mainl nuire Journal a nias*,
Una leçon.
Nous lisons d.ms le « Temps a du 3 mai :
Le* prisonniers convalescents qui ont paaté la nuit
dernier*) p*r Berue, sont *rn\és ce nul n dan» hsa locelité»
d'internement : Yverdon, Montreux, Leyain, lulerlnken. L*
train de» convalescents allemands a croisé à la gare de
Berne I» train français : pendant l'arrêt de dix minutes, le»
Allemands firent de* tentative» de fraleruiser, mai» Iriir»
nombreux appels de « Kamcrad ] K*merad ! » restèrent sans
aucun écho.

Le « Itund n, le grand organe bernois, qui avait publié
■ur le racine sujet un article plein de ccour, répond au
« Tcnips » dans le» Icroie» suivauU .

u San» doute le correspondant particulier du « Temps »
à Bcrue ue s'est il pa» trouvé sur les lieux, lorsque le» *He-
manda et les Krançai» ée sont entretenus en bons camarmlca,
sur le» quais de la gare, ainsi que nous l'avon* décrit dans un
orticlc. Ou bien. eif.-ce que ces jnits pleins de beauté humain»
doivent être dis^iirmléj à Pu,ris, cœur de la civilisation mon-
diale f Dans ce eus mieux aurait valu »e taire que de
fausser la vérité, u

L* « Temps », justement flétri pour sa vilenie, »c gardera
bien d» publier cette coirectiou dana sa rubrique « Sympa-
thie* suivie» 0 i

L* guerre *l 1*1 oranger».
Ou mande de Nice ait h Uuluft a :

u Chaque année, au promic* jour de mai, arrivaient

d'Italie des équipes d'hosnmea de (cuimea a* d'enfanta qui
venaient faire La eueirlatte de U Ù< ,n d'oranger »ur le littoral

français. Celle armée, ta fruntièr* esà fermée el ta fleur d'o-
ranger e»t expmé* à se flétrir uu-x kruncAes. Le* horticulteur»
•ont dOnespéré» et demandent aux autorités la main-d'œuvre
nécessaire pour effectuer leur» récolte», n

l,'exi>lc*ion d* Vu flocliall*.

On mande de la Rochelle-Palhce, oh l'eat produit*

l'explosion que non» avons relatée, que le* travaux de dé*
blajement de l'usine de MM. Vandier cl f)e<prée ont cominué
•an* retâch* cl ont fait retrouver au total q£ cadnvrcs car-
bonisé», sur lesquela *& aeulemunt ont pu tire identifias.

L*a obsàque* ont *u U*u t* 3 mat. Le* raprésent* il»
du président de la République et du gouvexneuKiit y
assistaient, ainsi qu* tout** le* autorités civiles «t tnihl-urei
Le nombre de* brassé» en traitement dans les hôpitaux de
la ville est d'une centaine. *

D'après le h Petit Parisien 11 le* dégâts »ont estimé- il plus
de dix million». Tout* malveillance eat exclue.

L'explosion a été entendue s, plus de 3o iilornotra'i 4 la
ronde. Cinq uiines vauunta, Uva intpnrUnte* : Lu-1 il-
Bertrand, B*d]ford pASJroUiU»*, Lill*vlK«nière*, la CotaV
pagnie du phoapho-guano, k» Compagide du sud<eue t dea
produit» chimique* ont été en grande partie détru'te*.

Le» toitures de* maisons d'habitation furent p mr la
plupart enlevées, le* portes et fenêtres arrachée» et pu-
tout** 1** vit»«» dea maison* de la nochclte, même é
5 kilomètre» de la Pallice, volaient en éclat». La préfcrllrre
a subt de* déf*.U-

Un certain rtojnbr* d'habitants d* U Pu! h ce sont =an»
refuge par auite de la deatruetion de leur maiaoa.

«oit il* l'an-ucvêqu* d* Lyon
L* cardinal Savin, aicbevéque de Lyon, primat de»

Gaule», qui avait été opéré à l'hopit»l S .uni-Joseph, y cat

mort I* 4 m*d à 7 heures.

Il avait (uccédé sur le trdne archiépiscopal de Lyon au

cardinal Couïllé, en 1012. Il était né en i85a i Simandre

(AinJ.

LISTE N° 154 CONTENANT 4SO NOMS

Las twms en tile les gronpii

tRftppfiduotion strictement interdite)

la andrafti tu is troavanl « tusamUrt uns u «os auivtiu. — Li loin M ant puDHSt |nani)*>rM a naa t mvlron 253,500.

Total des prlsonai«r» frauçul» Interné* en AUomauno i 330,000.

GIESSEN

Comba» Hunri, Paria, infanteria âA.
Combe* Raoul, caporal, Castre* (Tarn), infanUrl* Ho.
Combe* L'rbain, Fagoll* Cl'ani-et-Garonnu), infanterie i4fl.
Conte Françoil, I^iesouta (Aveyron), infanteri* Se.
Content Marcel, Pans, tnfanlari* i34-

Cornet Auguate, Tonnry-Boutonne rLnlr*-lnféf.), inf. e*é. S.
Corrand ildmond, Tancon (8aAna-*l-Loire), infant, oolon. t.
CDrtevalJeon-Loul*, N«uville-le»-Dnone*<Al«), Infant, «si. t,
Coaa* Henri, Cur*ec (Dordocne), rnfanter.* colonial* t.
Orj*ty André, Charmont (Aulie), aergent, oha*»*ur* 1 pt**i
Cnurvoûiiir Constant, lïîjon (.Cote-d'Or), caporal, Inf. «si. Il
Cuuateils Jean, Cayrac (T»rn-et-Goronne), caporal, Inf. 6*.
Coutellier Henri, Villenoy iScinc-es-Uime), eha»Mura à p. 1
Croise*u Fernand, HrmviUe (rielne-et-Marna), ohas. t pied a.
Cruclitnt Charles, Valhey (nlcurthe-et-Uoaell*), eha*. à p. L
Cudel Léon-Louis, Ver» (H»ute-Savoie), Infanterie colon, k.
Cugny Julea, Paris, sefgent, Infanterie ayS.
Dages Honoré, Pari», infanterie So.
Dalle Elle, Ledcrteele (Nord), Infanterie 4oa.
Dallot Charles, Pari», chatseur 9.

Dancet Antoine, Sainl-Médnrd (Loir*), Infanterie colon. 1-
Daniel FrançohvEdouard, 8»int-Quentln (Aline), ch»»a. p.
Daniel Jean-Baptiste, Paris, Infanterie colonial* t.
Dantand Joteph, Thonon-le»-Balns (Haute-Savoie), Inf. 3*.
Dsrbsa Jules, Toulouse (Haute-Garonne), lnfonterl» 80.
Darrogon René, Si Cloud (Seine el-Oiae), caporal, Inf. pot. aV
Daudonnet Ernest, Lourdoueix-St-Pierre (Creuse), inf 80.
Daurelle Pleire, Ambrlalet Cra"i), Infanterie 80.
David Francisque, La Verpillière (latre), InfanL colon, a-
Couillard Léon, Annet (Seine-et-Marne), infanterie aç4
Caiot Léon, Paris, infanterie igi.
Cloute» Henri, Vnubexy (Votées), infanterie 170.
Qiaielle Pierre, Sl-Georgc»-en-Gouran (Loire), chaueura ftf,
Cbrré Paul, Sézanne (Marne), Infanterie i$».
Chazot Antoine, Bournuncle» (Cantal), chasteur» 6g,
Canonne Pierre, Seraviller» (Nord), Infaulena aji.
Duboi» Loui», Najcllei-Gaudoiilt (Pa»-de-Ualnia), inf. 975
Douct Louia, Monlceau-lea-Miiic» (Saône-et-Loire), inf. j74»,
Damiarne René, Origny-Sle-Bcnolt* (Aisne), chasseur» fi6
Dohove Léon, Choissie» (.Nord), chasseur» 60.
Due* Alphonse, Sailly-lo-Bourse (Pat-de-Calaié), chas». 06,
Degrcmont Paul, Marquitc (l'as-de-CaUU), infanterie 37*,
D*lm»er* George», Ghyvelde (Iiord), lnfanlerie 3io.
D*awarle héinî, Haiebrouck (Nord), »ergent, tnfantertc 3k»
Duflocr Ariilide, Capellebrouck (Noj-d), infanteri* im.
Datsaot George», Altigny (Ardenne*), chasseur» 85.
laufour Augustin, Divion (Pas-de-Calut»), «argent, inf fji.
buqucane Clément, Le Cateau (Nord), clutaour» 65.
Denlmal George», Audeneomt (Noj-d), chanteur» 65.
Daumerio Jeun, Wargmea-lr-Grand (Nord), ch*»ieur# n5
Delau Victor, Itaynolet (Suine), infanterie afl4-
Duflo» Paul, boulonne (Pa»-dr-C»l»w), Infanlcrw
Dufrène George», Malakoff iSr-me), infanterie ag4.
Daffinet Yves, Ploujean (Finistère), infanterie ao4.

Dupuia llobert, Fourmies (Nord), infanterie ag4.
Depny Paul, Bruyère* (Anne;, infanteria »g4.

Dobigny Louis, Paria, chasseurs bg

Dupont Albert, ftaatilly (!s*>tru)j, e.)iai»*uf« 6*.

Dubnut Gaurgt*) V dleis- Mlei md (Marne), chaaaeur* fl*>.

Domise Gaaton, Cnmbiai <Hord), Infaalarl» t'A

Dardenn» IVn-, Maiiherl-r on ' .Mit (Ardenne-1, t»f. »né-

Délpierm Mauriee, Calai» (P»«-tb>'Cala<»J, «ffttilurl» ».u.

Degrugillier» Albert, Calai» (t>**-do-C»lafa), infanterie a**.

Duva) Henri, Yport (Sema-lnfémurd), infanterie

Cailleux André, Haauvaia (Oiaa), tfifanturl* ilH.

Cruchù» Norb*rt, Vlhray (Sarth*), Infanlerie ifio.

Conite Araéne, Ksatgnyde-Grand (Aian*), infanluri* iR*.

Coulon I.con, Blairny (Ardennet), Infanterie de.

Caillier Jean. Pari», Infanterie i&u

Dupont Loul», La Femèf* (Dwia-tsevriM), »o«i»ve» |.

Delalande Jo*e|>k, Pimpon (Nle-el-Vllalna), itiftmUirie ilti.

Dela'iinay V., La Selle-en-Lu Irai (ttle-et-V.), .ou» of., Inf. is)i

Delrauchant AniiHnd, Jouchery-sur-Veale* (Morne), inf. îfli.

Dufaul louis, Sainl-Ouen (seine), Infanterie i5e.

Dauvel Loui», H*ieui!pont (f.ure), tnfnnleii» i6t.

Dusaainue Laurent, hena (bord), infanterie if)<.

Dureui Joseph, Tarn pieu va (Nord), infanterie iSl,

Uourduin irant-oia, Chasaignole» (Indre), infanlerle 160.

Dalirie Heur», Verbene (OisoJ, infanteria 161.

Deiuau C, SI lierili-jviu Lu l.uinltre (Mayenne), Inf. 16*.

Dccreux Louis, Saint-Baudel (Chef), tnfsnUu-te 161.

Dupuychaffray AugusUi, Au Vaux (Vienne), Infini. 1R0.

Duigou Joseph, tiainl-Hurlant (Morbihan), infanterie fit.

Duntter Charler, Ochy-les Orrriy (Nord), Infanterie if>i.

Dusse Léon, Nantca (Loire-lnferieuiv), inf..nterie 6B.

Dailly Albert, Pan», inlaiiteiie rotoiuale 6.

Dollel Michel, Mes-ein tMeurlhe-el-Moselle), Inf. col. 8.

Dauphin ArthiM, Mudly-Madlel (domine), infanterie «oa.

Decavu» Loul», Bellouie (Somme), infanteria 4"*-

Dell .m Guslou, Coinpiègne (Ulae), iufanteilc coloniale 5.

Domont Maximllien, l'an», Infanterie iB3.

Denoy*» Chui-le», Saint-Ouaa [Seine;, Infanterie 70.

Dcp.iuhle Julien, Part», Infanterie 70.

Dessigne» Henri, Poulauveaux (Sanne-Bt-Lolie), chasseur» t.
Dion Camilla, Mot4|ra* i\ aui (uaai), iou»ve» 3.
Dron Georges, Mcbnil-Ucaumo (.Semc-lnféi leur*), Inf $o».
Dubuc Manel, PupUbr iScine-lnféncui-e), infanturle 40a.

Duptlj André, Veruoux (Deux-Sèvres), infanteri* 70.
DaMd Auguate, Nattanj (VfJUlèe), capor.d, infanterie 1S7.
Coupard Loin», gumjper (Fin. icre), infant-rie colonial* aV
Court Barthélémy. L«dde* (Allier), infaiiltiie $69.
Coo-.n \ u tor, loulou (Varj, infanterie col. ni.de a,
Couvffl Léon, Henuindans (Doul.*), infaiiteu* Aï>.
D «nigaud PkUihaVt, Neuvy-(, rond-Champ Ih.-et-L.), inf 34V
Danguin Jean-Ç^ rre, LenliHy (Hhnnc), Infanterie 3f>9-
D*n]pl llené, «VUoal iFinulriv), infanteri-; coloniale a.
Daujat Pierre, 'B.-nr«-en-Hn-»»r llinj, )nfarît»iie 35
David I,nui», SmnHnieitl (Hnnlcs-Alpes), uif.uit 3-r>Q.
David Ovide, WinneavrU iNortl), infanterie ,lio.
J'e. lim,! Jean, Gotinm (Cremn), caporal, infant coton< ».
De-no Mfrcd. Graudr 3»in|e (Nord), infMttrif 3io. -

Delouvrier Gaston, Meilleau (Aveyron), infanterie 4a.
D«|vtl CharlM, Gnnnehein (Pas-de-Calais:•. infanterie »7|.

Demeuty Emile, Lepuix (territoire de Belfort), infant. 4a.
Dequalmnard Gauige», Louviee* (Sur*), infanteri* eoloai. 6.
Demtu' Hyaolntbv, Fluubéae (Cs\t«*-du-Nord), infant, oeé. ».
Despinasae Jean, Félin** (Haute-Loire), infanteri» 36.
Desnorte» Claud*, 8t-Germain-Le*pina»a* (Loir*), lof. Aa-j.
Devaux Kugèn*, Tunis (Tu«i»i*), aergent, aouav*» S.
^.Devouaaaoux G., Argantière* (Hte-Savoie), aJjud., aouav. L
Djellaui Ben Alson, F** (Maroc), tirailleur* m»r. ».
Donnadieu Joseph, Lyon (Hhone), infanterie 369.
Dourot Iirneat, Hyit re-Parois»* (L-oub»), infanteri* 36.
Duboi» Henri, Arboia (Jura), infanteria 4a.
Duhoi» Paul, Barge* (Haute-Saône), înfanUsrie 4a.
Dubo* Aimé, Graveline* (Nord), irifantcri* 3io.
Diicillicr Hcnri-Joaoph, La Varvnne (Soin»), infanterie
Ducloa Pierre, Lyon (Rhdne), Infanteri* 36.
Dumcsnd Victor, 1^ Havre (Seine-Inféricur*), Infant. 36p.
Dumonl Antoine, Cheytade (Cantal), aouave* t.
Dupére Jean, Poudeux (Lande*j, infanterie 36.
Duraffourg Georges, Saint-Claude (Jura), infantnrèa 4*.
Durozurd Barthélémy, Sourcieux (Rhône), Infanteri* 33p.
Dussaucy Albert. Rio» (Haute-Saône), infanteri* 4-<-
Coltereau Victorien, Morsany-sur-Ôrge (Scine-et-0.), Inf. rttt)
Coudelle rrunçot», Wimille (l'as-de-Calals), c i g , ch. k p, il
Coudoux Uclav*, LUI» (Nord), chasseur» a pi«d ifl.
Coué Jt»n, Le Ceiher (Lolre-lnféneure), copoml, inf. 64.
Cooet Louis, Angumllle (Euiv-et-Lolie), Infanteri» 10a.
Coulm Llol, Salnt-bloi (Finictère), caporal, infanteri» 19.
Coupeau Louis, St-Pierre-du-Cbeinin (Vendée), Infant. 3*.
Courtoi» Manu», Bougtvai (Seine), infanterie 101,
Couton Jean-Marie, Sl-Hilaue-du-Rici (Vendée), mf. 65.
Coûtant Maurice, Loupcigne (Aisne), caporal, rha*. i pied i4
Coussen André, Saint-Sauveur (Sema-Iufer chaa, k p. S.
Crotnier Loui», Carquefou (Loire-luférieuic), infanterie 64.
Crouier Albert, Acon (Eure), infnnteri« 101.
Crosse Pierre, Fermamcourt (Eure-et-L.), infanterie 3t5
Cuveller AuffutU. UH» (Nord), inf&nlerie 3if>.
Cuvelier Vtclor, An*in (Nord), chasseur* n pied 5.
Dabla Ella. Trinilé-de-Cliason (Loiie-lnfér.), infanterie û$.
Dobov»! Marie, l'ort-ln-Grand (jiùiiini*), cha»*«ur» i pied 9
D.ulou Louis, Cieï (Nièvre), chu-sour* k pied ifl.
Dasroin gminanuel, Penniarch (I tantère), infanterie 65.
Daigne* J.-R., J'hnea-le*-Roc lie» (Nord), caporal, oh. 1 p. i4.
Damiens Clément, Guis* (Aisne), infanterie 3i6.
Danet Théophile, Lieuron (llle-*t-Vlaine), infoulert* tôi-
Dangar George», Averne* (Seine-et-Oise), chussc-ur» k pied 1
Dararkr* Germain Tour» (Indre et-l.oa.re), infanteiie io».
Daniel Jean, Drom (Cantal), infanteri» i5t.
Davaud Jean, \. nne» (Morbihan), ebasseura k pied 5.
Davlaud Emile, BnntUfl (Gironde), infanterie 10a.
Davy Henri, luy-les-Mou|in«aux (Sein»), serg,, infant 3l$.
Dcbrcuve Léon, Piocrmel (Morbihan;, caporal, ch»». A p. k),
Debulr* Alfred, S«ulij (l'as-dv Calai»), inranteri* ,53.
Drrninœ Marcel, Merry (Unie), infanteri» 316.
Def,-oulet Joseph, Satnt-Jea»-d'.\»»é (S«rthe), Infanterie 3i*,
Degrcmont Léonce, Dully (Somme), chotsour» à pied 8.

Delacourl Jules, Boh&în (Aisne), Infanterie i5i.
DelaikM Jura», Plaisir fe-elDe-ebOn*}, tnlanlerie 101.

Delattre Edgard, ViIlencuve-»tir-Verberic (Oise), inf. g3.
Delannoy DomI. I*4l4oottrt-Rib*wo*t (Somme), inf. 3i5.
Delannoy J., Hersin-Couplgny (P.-d*-C.), »crg., ch. k p. 16,
Delarue Eugène, -Allonne» (Euic-el-Loire), infanterie 10a.
Delatlr* André, Moirwtva) (CUa»), ebassenra k pied 16.
Delattre J., at-Pi0ri*-le*-('*Uit (P.-de-C), eap., cb. k p. îft.
Delaunoy Louia, Viry-Chanlh>n (Seine-el-Oise), aȎnte 1.
Delaux Loul», Crkv*cc*ur (Nord), rhasatur» k pied it.
Delavaux Franck, Briva (Corri»»*), infanterie 18a.
Delboux R»né, Hantmonl (Nord), caporal, chaa». k pied 16,
Dell ourl Maurice, LDI* (Nord), tcrg-cnl, ebasseum k pied 16.
Deleflie Fnneela, Annœulin (Nord), caporal, eba» k pied îfl.
Delfoaae Noël, Lya-lee-Lannoy (Nord), chasseur* h pied 16,
Delobbe Aristide, Ronbaix (Nord), infanterie »t>a.
Deloffre Antoine, Anncculin (Noatl), infanterie 79.
Delsaut EIol, Lourche* (Nord), cha-wun k pied 16 .
Denjarlelaere Augustin, Roubaix (Nord), chasseurs k pied 16.
Dernaison Victor, Gonease (Sune-et-Oise), chas, k pied S.
Demey Lucien, Loobergha (Nord), chasaeur» à pied 16.
ûemont Aldcmar, Douai (Nord), infanterie 163.
Dernot Achil'e, Llllent (Pa»-de-Calai»), infanterie 3i5.
Déni» Emile, Vendôme (Loir-et-Cher), sergent, chas, k p 9.
Denis François, Pasty (Haute-Savoie), chasseurs a pied S.
Depeig* Antoine, Montluçon (Alher), ostaiwun I pied 3.
Deramé Alphonse, Rcntoulll* (Loire Inféi icure), infant 64.
Deroy Armand, Fonlainehleaii (Seine-et-Marne), infant '
Derrien François, iibliil (Finistère), infanterie 64.
Derrieu Laurent, Cruzon (Finistère), Infanterie 64.
Dcrue Robert, Boia-Colombe» (Seme), sergent, ch k pied 9
De Saiut-Etlenne Eugène, Montrouye (Seine), inf.inh.ii>' 3i5.
Descamp» Fenwnd, Méaulte (Somme), caporal, ch. k p. 16
Desuoyer* François, Sén'gnai (Finistère), infanterie 64.
Desramaut François, Balllcul (Noid), chasseurs k pied iC.
Daburon Pemand. Pari», touavea 3.

Dagonneau Eugène, Mieimuisne (Eure-el-Loire), inf. toi.
IJogiieLert André, Oulréuu (Pas-de-Calais), capoial, inf 16a.
Dai^neau Charle», Sl-Jean-Picrrc-Fixte (E-et L.), inf. mr,
Daitrin bernard, Favièro» (Somme), infanterie 16a.
Dahot Leopold, Séran fSeié), infanterie 44.
DuMWl Jean, lic.iurnont Cram-ct-Garonnc), ïouave» 3,
Damhrain Jules-FJou«rd, Croix (Nord), inf tntrrie 1C2.
Damelincourt Aimé, Le» Bœufs (Somme), iluis-eurs 1 p S.
Datuette Albert, Vaunioiso (Oise), inf.inleiic <,\.
Dantand Emile, Colligny (Ain), in(w..:nnc 44.
Durliguelongue Dominique, Ncrltuc (Landes), mfant. ï*.
Daujat Félix, Grasse-sur-bi y'Wiuïo (Ain), zouave* 3.
Daviau Jean, 1^ Verrie (Vviidee), chasseur» k pied 8.
David Joseph, Saint-Naiaire (Loire-lnferietu^l, infant
Debaby Fernand, Part», caporal, infanterie 53.
Débâche* François, Mentn (Belgique), infaiittrie iCi.
De Cayeux Kléber, Aguevïllc X^onime), ch.i ■asui* k pied 3.
Dehry Alfred, Pa.ss;-»ur Eure (Htira), infantciia |i»V
Dccaruin Albert-Adujpbc, Frvltn (Nord), infuntwie i6j
Decornbaz Jules, Dijon (Côte-d'Or), infanh'rie i5i.

(A iuivre.) 1
 
Annotationen