Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
GAZETTE DES A R D E M NI E ©

\*€ Malin » annonçait dernièrement l'achat, par

U Serbie, d'un premier navire de guerre destiné*
i coopérer avec lee flottes alliées.

TREMBLE, BYZANCE»

travail féminiu, que noua ferons appel aux artisans des

pays surpeuplés et aussi à nos colonies. Mais à trop
îtroantler aux femmes, ne risquons-nous pas d'accroître las
méfaits du mallhusisme, sans lequel nous serions la plus
farte nation de l'aitirope, et grâce auquel 11 n'y a guère pies
«Tua Français pour deux Allemands ? "..es pays surpeuplés
marnes auront beaucoup a. faire et réclameront un surcroît
Mmala-ft'CBttvra. Nos coreaiee noue (oui nu ont un élément
aaaas louche; déjà, dans certains dis! nets, noua voyons
naître de auiguhere petits Français noiratuas ou jaunairee ;
ai n'aat pas de gnei élever le niveau de 1* raee....

« Cependant, il faut que la problème soit raaolu. U n'y
a aucun moyen d'y échapper. C'est rigoureusement um
qusition. As via____m

UN JOURNAL CrtTÎ SE TAIT BOUCHERIE. ,

L' « Œuvre », le nouveau journal parisien de M. Gue-
tara Téry, a décidé d'ouvrir une boucherie pour tes clients.
La direction vient d'acheter un boeuf 1 Le journal écrit à ae
sujet :

t C'est lundi prochain, jour de grand marché a la Vit-
latte,— que nous achèterons notre bceuf. U icra vendu ]s
làmsdi suivant, c'eat-à-dine le i3 mai.

« L* o ÛEuure n ie tient à la disposition de ses abonnés
parisien» pour leur fournir ce jour-là, dam las conditions
les plus favorables, la viande de boeuf dont ils- pourront

t Nos prix seront sensiblement inférieurs i ceux de
iparourish? de le Préfecture de police, et, par eoméqueut,
da 1a plupart des Loudwrs dedans. ,

« Nous pries» acuinaient nos abonnée de vouloir bien
considérer que le plus beau dei bœuf*, comme le aéra cer-
tainement celui da I' n Œuvre », ressemble beaucoup à k

Slus halle f U* in inonde : il ne faut steamer que ce qu'il a,
i tt na saurait donner à tous du filet, ni même deTeloye».

a Si noise entreprise réussit, r munie nous avons tout lieu
de l'espérer, nous tacherons de la renouveler pour nos lec-
tauri de province, u

ÉCHOS D'ANGLETERRE

* La terreur en Islande.

Voici la dernière inforrnation officieuse, reproduite par
la i Temps ■ et les autres journaux de l'Entente :

« n dp on dent à une question concernant le nombre de
personnes condamnées en Irlande, le sou s-sécréta ire à la
guerre dit que i4 rebelles ont été exécutes, a mitres condam-
nas t snort ont eu heur peine commuée, ?3 ont été condam-
nés à la servitude pénale, 6 u l'emprisonnement a-vec travaux
flwess, 1,706 h la déportation.

a On annonce officielloinsot de Dublin que les opérations
ds oonseii de guerre sont virtuellement terminées en ce qui
concerne les éïnauticrs de Dublm

« Le conseil de guerre juge msinlansut les coupables pris
en province.

n La gmrita àr la rébellion et les Lien* qu'aile a avec lee
intrigues et la propagande allemandes (?), ainsi que les pertes
Cr'exlatences et ks dosutuclions matcrialles ont contraint le
gênerai en chef a infliger les chisiiHeaie les plus rigoureux
aux organisateurs du soulèvement et aux cliefs qui prirent
une part active su combat.

«On espère nue ces exemples suffiront. »

Dans celle information on ae lit pas qu'on e fusillé
H. CanpUy, qui avait clé grièvement blessé (!), En outre on
cite quelques cas, où des rebelles ont été fusillés dans les
casernes sans jugement, et tans autorisation du haut coia-
suondauient. De ceux-là le rappart officieux ne parle pas
non plue.

Une motion gênante.
M Dillon (Irlandais] a dépu^' la motion suivante, qu'on
a ttl* utéé 1" n mai a la Chambre des (Commune* :

a Dans l'Intérêt de la paix et ds la bonne nrlminislralion
de l'Irlande, H est <fuue iirmorlanoe riïnle que le gouverne-
ment fasse oosseustlre imraleaatanieo* truelles sont ses iulen-
tions 1 jnearustsl la conttnsssitati An exécutions et du ré*
gime de In lot martiale ainsi qu'an sujet des arrestations en
masse dans os pays.

« M- Dillon défend sa motion en attaquant vivement le
gouvernement pour la façon dont l'Irlande a été. administrée.
Pour la'première fois depuis que l'Irl.inde a une histoire, R
dit l'orateur, neuf sur dix des linliitanle de Dublin étaient
avec le gon vetn ans an t, quand éclate l 'in user se tien II pro
teste conlre l'application de la loi mnrliale dans l'Irlande
an tiare, alors que quatre ou cinq endroits seulement sont
réellement affectés

u M Dillon, devenant plus agressif, a été interrompu par
des cris, il termine en rlniint que fe dont I Irlande a besoin,
ce n'est pas le servie" militaire obligatoire, mets qu'on
devrait plul.it rerhercher le meilleur mode de- gagner les
sympathies du peuple irlandais il regreLle qu'on n'wt psi
fait appel au parti -nationaliste- avant d'en arriver à la dé-
pression, et il adresse une ardente exhortation à M. Asquith
pour qu'il arrête définitivement les exécutions. »

D'après le compte rendu officieux, M Asquith a répondu
n gravement ». il a exprimé son profond regret que M.
Dillon, dans quelques-unes des parties de son discours, ait
oublié les règles élémentaires de la justice qui doivent guider
chacun quand on traite une question aussi grave.

M. Asquith s prié la Chambre de ne pas oublier combien
la situation est sérieuse.

«Je dois faire remarquer, ■ ajouté le premier ministre,
que les .perles militaires dans cette malheureuse affaire
s'élèvent à .u 1 personnes, dor.t 12/1. tuées , celles de !.< popu-
lation civile da Dublin connues sont de 794, dont 1-B0 tués,
aoit eu total i,3l5, dont 3o4 tués. Ce sont tà d«s cniffres
qui donnent k réfléchir séneu*ement n

Ensuite M. Asquith a annoncé qu'il partirart lui-même
pour l'Irlande, pour conférer avec les aviorilés civiles et
militaire* dans le but d'obtenir un n amngemerri accepta-
ble » pour loe Irlandais de km* les partia et la Ghesnbrc des
Cemmunsi. Au ooun de son plaidoyer M. Aaquieh s'expliqua
sur lee diverse* catégorise des personnes esseulées (parmi
eailee-là il se trouverait des 1 individus » coupables d'assassi-
nats » !), promit d'être clément aux i< simples paj-ii-mi
dupée et aux jeunes gens entraînes presque inconsciemment s
et continua ainsi :

« Le gouvernement considère la situation actuelle de l'Ir-
lande comme anormale et, i beaucoup de points de vue,'
extrAmcmenl peu salislaieente, niais il a la plus grande
aonfiance dans Le général Maxwell qui a rempli se tâcha
avec discrétion el humanité, m (1 |)

Après quelques rompluiienLs au loyalisme de la grande
niii.se du peuple irlandais, l'orateur termina par la phrase
que voici : *

» Nous devons oublier tes controverses du passé et dé-
velopper les sentiments latents d'union et de bonne volonté
qui établiront l'harmonie dans l'Irlande mdme et feront
d'elle un membre intégrant du Royaume-Uni et de l'empire
ponr l'ecwriplissement de la tache noinrousse qu absorba
toute notre énergie el forme le seul bnt de noe espoirs, d

Lee par Usons de M. Dillon se trouvant natusellernent an
forte minorité, on ne l'ékinnera pas que la motion art été
repeuasée à maki levas.

D'autre part la Chambre dee Lords s adopta après «m
discours plein de critiques violentes de Lord Lorebume
une motion de celui-ci exprimant le « mécontentement à
l'égard de l'administration des affaires d'Islande u.

Voilà l'état actuel de cea questions, très gênantes pour
la psestige du noysurne-u Uni u.

NOUVELLES DIVERSES

Un dise

1 du Roi {"Espagne.

A l'occasion de 1» tournée propagandiste de quelques
académiciens français on Espagne, les colonnes des jour-
naux parisiens étaient remplies d'articW destinés A attirer
l'bspagne dans le camp des soi-disnnt « défenseurs du droit,
de la civilisation h, ele . etc. Au dire de — fouilles, I ls-
pagne devait m marcherai, c'est-à-dire renoncer t » stricte
neutrolitd et suivre l'exemple du voiain portugais. Kn
réîlilé, l'Espagne est trop lière de son indépendsnoe pour
l'humilier au point de devenir un vassal de l'Angleterre.
Les derniers doutes qu'on nui! pu avoir sur l'attitude cor-
recte et digne de ce pays ont été dissipés par un remorquable
disi ours, noblement impartial, du roi Alphonse. Voici U
dépêche de Madnd que la presc iQternalionale consacre à
l'événement :

Madrid, 11 mai 191S

Hier après-midi, à trois lasseras, » eu lieu, avec-le céré-
monie] habilucl, l'ouverture des Cortès.

Le roi, la reine, les infants et tous les membres du gou-
vernement assistaient h la léanee.

Deux tribunes avaient été réservéee pour chaque groupe
des représentants dee puissances belligérantes.

An début de la séance, le roi e lu le discours suivant :

a Les événement actuels tont pour le monde entier Irèi
gravtt *t Mit difficile».

« Toufe rflumanilé siut avec la plut grande titenlum le.
développement de cette gutrre, Ut plu* importante de i'hii-
toire. \

n /I faut admirer l'amour de la palne et les tmcellenlet
vsrtuf oue posféde chaoue peuple engagé àVwu le lutte.

LTepsgne a gardé les meuiea rslsUent feraltté avec
Thamne des iiatèeas beillasesMite» et elle est élipsaée à csn-
■erver cette sUltuds. lenés» las nattans aswràert apprécier
eeUa auMsteatisé, Mui aat la MsMe eaprenden de la volonté
unanime iu yaja.

u Sn notre qualité ds roi, nous statuons avsc-^rand infé-
rât U développement et les contéquences de la Juifs ecluells
et nous désirons quê la Providence nou» préêtnte U plus
tôt pouibla l'-tccasiun d'apporter noire collabora Ho n à la
stmctusien 4e la p*ix. n

■ Tsieez-vous, méfiée-voua 1 «
D'après le n Journal de Censée u le générai Alexéieff,
rhef de l'éut major du tsar, vient de rendre un ordre atti-
rant rnttrntion de l'acmée sur le danger des conversations
imprudentes.

< Les mesures prises contre ls bavardage, st ouistble au secret

militaire, n'ont pas donné, jusqu'ici, dit cet ordre, ds résuluui dé-
cisifs. Do nombreux rsppurts provonsnt da divers cftlés, mon-
trant que des milita u 11'abtcrucnL pas, dans leurs conversations,
la pruuunco et ls manne n*c«»»tres. psrtieulisremflnt dans les
lieux public». On transmet de même sus famdtss besucoup da
ronsaisnements qui se repiunteiu ensuite très rapidement. On s
constaté que ces bavardages deviennent toujours plus fréquents
et d'un sorisf Sne oui constitue un derifer centre lequel tl importe
du prendre des mesure» rsasestea-. ■ \

La taer «rdunae aux offUiaaa de tous grades d'attirer
l'attention de leurs subordonnés sur ce point, en faisant
appel à leur patriotisme. Las coupables seront sévèrement
punis ; on donnera aux affaires de bavardage la plus grande
pnbRolté.

Eet-ce qu'on croit sérieusement que cette « publicité des
affainê de bavardage ■ fers oublier les h bavmlaues u cuX-

La département de* Jrrstsmnee « zone rte nunrre n I

Lee journaux français publient un communiqué sur le»
sauf-conduits pour la « cone de guerre n française. On y
trouve une Lista donnant les noms dos départements appar-
tenant à cette sone. Pmrmi cet déparlomënis de zone de

LISTE N° 158 CONTENANT 450 NOMS

(Keprodmction strictement Loterdite)

Lk im m tête des oroupif ttsaioniût Us nduiu ù « \ami lu wlmtim M lu Don nlvsiiL — lj m des oonu pulQ» lus^'nilourflUiil n mit k

Total de» prisonnier** français interné» en Allemagne i 330,000.

255,050.

GIESSEN

iSaite.)

Guimon Paul, La> CbapeLLe-lluant (Sartl.e). caparal, tan*, jfli.
Goulaouic Auguste, Lassxbeaailer (Finiatcre), mfantwm 187.
Qeruaer Xavier, M>«tournais 'Vendée, sniaeUerW s%.
UWsajae Germain, G«bre-le-9aiiM (Fiosabh*), fnfaakt. iîj.
ûvupet Leoss, HLagny (Ardeauesj, isilsuntcrie i5e.
Qbauit Léon, Couscellas (Aisne), kasanlCEie 1D0.
Gsu-assitsMIpboiise, Tremblay (Hle-et-Vilaine), infant, «ai.
vXoanec Pierre, Guilbïgonwrcb (rixiistere), infanterie 65.
Qobin Félix, Saint-Miknei (Ueuae), infanterie 161.
Ijibnrd Alexandjc, Levulloi»-Perret (Seins>), iuLinlene ifii.
uSlllluux ieui, Hb3sb2b| (Morbibanj, uifanlerie 6Ï>.
Gasc Louis, Argeplein (Aude), knfuaterie i5o.
Grandgéré Henri, Le Havre (Scme-lnférieure), infant. i5o.
Quilet Henri, Bougucuais (Louc-Inférieure), infanterie 65.
Ôalllard Camille, L> Neuvilk-au-PosU .Marne,, infant, ifto.
Gorge Albert, Quesuel-Aubry (Oise), inianVarta 160.
Gibout Uenri, Quissipar (Fusistiire), îuiauLooe 1&2.
Gauchet Ferdinand, Les Chéris ÇMauvim), infiuiutrie ifii.
Gloire Augusic, Saiat-Nasaire (Loire-Isiféiitiure), Inf. 161,
Gallet Denis, .Nu^ent-le -lu trou Furr-el - Loire,. infant. i5*.
Gallon François, Laodcrneau (Fusistère), iixfjnserie .loi.
Gambart Marcel, Paris, caporal, mfaJiteaie àcX.
Garaud Augustsai, Monavd-Ia-Bajoliiïre (Vetuasej, inf. &os.
Gcgouxel NLirc, Mâlgueuac (Morbibun), infanterie Ù02.
Gais Gabriel, Orléans (Loiret), ^sUdUtcria t53.
GourguecLon Odon, B©n»art-cii-Poalliiou (Somme), inf. &6i.
Gourlay Joseph, Moelan (l'inislere), isifastteria aoa.
Goussard G., St-Pesenutc (Deux-Sèvres), soua-ofï., dragons S.
Guidas Marc, OtnéauU (Kinietite), mftinlerie ioa.
Guillenue Loiwo, Plouiay (MocUliaa), infanterie 4oa.
Gris Pierre, kouiy (Vendée), infanterie doa.
Gros Antoine, Sl-Germoin (Meurlbe-et-Mos.), adj , chai. î.
Hubert Feriiand, Eteirm (Maroe), infanterie 161.
Heriaud Joseph, Giuu^udle (Morbihan), infautene 66.
Guillotin Fraau,-oit. Arxiii (Uotbmsn;, iuftknt coloniale 5.
Guilloux Joseph, La Garcune 1 Moi LiLdii,, infunterie 65.
Guillouicl Adriun, Nogent-le-Truiytf (Eure-et-L.), inf. col. 5.
Guillouzin Joseph, Vannes (Morbihan), infanteiie 45.
Guimard Gcacspcs, Gif (Seise-et-Oiie), uifaatecie "«09.
Guimbxl Andrr. I'ansrchesecur à pied a.
GuinajMt François, Creuuier-le-Vieiut (Aliter), souavee 9.
Gulnio Joseph, Langttlan (ttorbihan), infanterie 66.
Guiot Âlàiert, Croissnnoe (afcurtlic-et-MoscIlc), cap,, inf. 80.
Guiraud Jeun, Lafitelnjudary (Yude), infanterie 80.
Guiltosi CUanKSBK, &lain (Loir«-lnfi>rieupe), inf fl5. '
Guth EnfL-iae, Brwnasr-le-^bixaau (Aube), ouoss. à pied a.
Guyennon Aoiatole, Foùsiat (Aus). halitulexie coloniale 5.
HaVand Aubin, PendIUe-SL Joachim (Loire-lntir.), ànf. 65.
Haiiion Joseph, Lofierhet (Finistt-«), infuntoria t*aa.
Haton VeraMiNl. L»ru-ville (Meuethe-et-Moa.L chaee. à pied a.
Havé Hmile, lhichy (SMew-raférieure), infaalerie |sjsx,
Hclin Charles, CjuuemorU, (^itrtbe-el-Moe.V ehase. à pied a.
Hennekerce ilaurice, Chesey (Aube), chasseurs è pied a.
Hemon Vvcs, Le Saint (Morbihan), infanterie 65.

Henri Joseph, Dieux (Eure-et-Loire), infanterie 161.
Hererd Maurice. PeUt-Ivry (peasse), 'ad.....m iW.

Hexmouet Eugène, Lorgère (Vendée), infanterie q3.
■erveic Piouac (CtWaxa-lterd), eaposaJ, sni. aoê.

Hervo François, Guegon (Jaorbnhaxt), infanterie t6.
Hervouet Auguete, AxH » roux ils (Vesnaio), infanterie g3.
Hcmoluupd Fomnid, Colombes (Sasiur), cbsaaaun à piod ù
Houel Manu», Bucby (Seine-Inférieure), infanterie 40a.
Hourtoule CatuiUa, Dix■ M«isons (Gantai), iofant. colon. St
Huin Jules, .Xermamenil (Meurthe-et-Moselle), aafnni. i5tf.
Humbert Emile, Ville-ssir Cousunoee (Mrruae), ùifWnL 161.
Huron Lucien, Esaey-Ies-rumcj (Meurthc-et-Moe.), eh., à p. i.
Hurtevent Aimable, Calaie (Pae-de-C), sergent, infant. aoS.
Grammclin Victor, nailleul (Ttord), intanterbi 3ro.
Grandes Auguste, Piron (Manche), nsfantesTie 170.
Gratiaxi Pierre, Laccnau (Gironde), infunterie iyo.
G ré bâti Maurice, Mainlenay CP»s-aVCal*is), infanterie ^78.
Grosperrin Claude, Poiltry (Doubs), ialantem vjm.
Guohes Alexandre, AuctisJ (Pasvdn-Gasaia), mfanterie a;3.
Guenon Octave, La Chasse CGberanto), .caxraeal, m faut, aoft,
Guôrin Jules-Clément, ChitUlou (Seine), infanterie 170.
Guerrier ûaoui, Majtriy-le-Déeert (Oise), infanterie r^.
Guillemassi Jean-Baptiste, nraxelles (Oelgic/ua), mf. *}S,
Guillon Raymond, Tîneuil1 (Lo«e-et-Cher), infanterie 170I»
Haillot (..-uni lie, M a mires (Seine-ct-Oise), UifantarM» 170.
Ilaaot Gustave, UeJ-les-Haxneau (Pas-de-Calaia), inf. a^S.
Horiein Arthur, Malo-lee-Bains (^ord), infanterie 3id.
îlaverheque Jules, Betilleul (Nord), infanterie 373.
Huxaire Eugène, Nomexy (Voegee), infanterie 170.
Henriprex Gustave, Lille (Nord), bifanteria 373.
Hérard Georges, Wavcans-sur-Ternoiac (Pas-de-C), Inf. ao6.
Herbretcau Auguste, Blanzaguet (Cluirentc), Infant. 170.
Hérisson Auguste, Reinill* (Loire-et-Cher), infanterie 17a*
Hocquaux Alphonse, Soulxures (Venges), infanterie 170.
Huard Isîdose, St-Georges-Butta vent (Mnycnnc), inf. 170.
Hugard Armand, Presse-aur-Moselle' fVonjsjB^, infant, r^o»
Jacob Louis, ChUon-aur-Saoste (Saonc-ct L,), infant. 170*
Jardine Hyacinthe, Le Pertre (Ille-eUVilaioc), infant. 170.
Jeandidier Jules-Joeeph, Samt-Liiurent (Vosges), inf. 170".
Jeanneau Louis, Pérignac (Charente-inférieure), inf. 170.
JoLacd Louis, Pierrecourt (Haute-Saône), infanterie 170.
Jobard Paul, Laiïgres (Haute-Marne), infanlorie 1*70.
Joly Félix, Fienncs (Pas-de-Cnlajs), intanlerjo aoo.
Joly Louis, Vieil-Moutwra (Pas-dc-Crtlai^i, infaulerie ao8.
Jouveau Pierre, Paris, inf.mti-iie 170
Kerssemaeker Imite, Rc-eml.iel (Lord), infunterie 3io.
Kiechen Louis, Durtterqsie (Nord), infanterie 3io.
Labalelle Vernand, Liévra (Pasdc-CaJjiS', infanterie 373,
GuilLird Cit^lc, Dotlon (Sartiie), mf.inbTie 3i.'i
Guillurdcau Alchorrse. Saint-U H hure (Losre-Infér.), inf 65.
Guilluume Hi?mii, FLiffny (Aadennef), inf*nfi rie i&j
Guillemand Kranç , Ss-ftMàer net Oiafriransa ("'..n), inf 10a.
G u il le mi Léon, Saint -S-nons (llb"-et-Vih*me). infant. 1C0.
GuilleiaoÎK Pierre, Rentres (tlle-et Vis^int >, inCtntcrte toi.
Guillernr Giiila>ume, Saint h,lot (I-riiiïtwei, mf.mterie ou-
Guillois Jean, Paris, iaLmteiic 64-

Guillon Léopohi. Yévrcs (Eure-ct-L«ive), inf.interitf 10a.

Guillon Robert, Chàtesu-du-Loir (Sarths), serg., inf. 10Ï.
Guillot Robert, Aux Agneux (Oise,, chasseurs à pied 8.

Guillotin Joseph, Loyat (Morbihan), infanterie q5.

Guilmet Bernand, Conner (Sarthn), mfantarie 3i5.

Guiïmin Louis, St-Mars-la-Briere (5arthe), infini. 315.

Guimard Joseph, Vaugrigneux (Seine-et-Oise), chai, i p. L

Gnyader Yves, Kanfloff (Finistère), infanterie 65.

Guysrd Joseph, Arqneuay (Mayenne), infanterie iad.

Guyot Jules, Bennes (Jlle-et-Vilaine), oaporal, infanL 65.

Habert Honri, Esternsy (Marne), souavsn S.

H amont l'ierra, SatinV-Viaud (Loire-Inférieure), infant. St.

Uaniahk Eugène, Bourreoillas (Meuse), caporal, ch. à p. i&

Haïti et Peni and, Saint-Quentin (Aiana), hifantarie roi.

Haricot Raymond, Legrand-Chavemay (EurtveVL.), la/, lit.

Haté Etienne, Oilainvillu (Seine-et-Oise), caporal, inf. 10a.

H au tin Pierre, Beauregard (Ain), uxfsxtterie ura.

Havirt Vlstor, Paris, kofaniexiei sus.

Hay Napoléon, Chautuea (Vandée), chasseurs à piod 8.

Heiny Uenri, Pan, cbeseesu» à pied ».

Heilee Joseph, Mels/and (Morbihan), infanterie Vd-

Hennobicque Alesandra, Berlin (Pas-de-Calais-), ch. à f. i*.

Heno Pascal, Queriaan (Morbihan), eiiasseur» à pied 8,

Henrv Alphonse, Paria, eapeml, infanterie 307.

Henry Gabriel, Chetumoourt (Meuse), chaseeun à pied t,

Henry René, Sarcaa (Oiee)^ chasseur» à pied 8.

Henry Victor, Marchevflle (Eure-et-Loire), hifanleria i51. *

Hérisson Gustave, Beau mon t-aur-Sarthe (Sarthe), inf. 8 il.

Hennft G., Loc-Eguiner (Finisten), sergent-major, Inf. f£

HéroUin Henri, Guède-Lachoine (Orne), urfanteri» 181.

Herraud Fernsnd, Neveri (Nièvre), haf. ion.

Herry Pierre, Treflavemeati (Finistère), infanterie if.

Hervé Gustave, Boisserin (Vendée), Infanterie 84-

Hervé Joaaph, St-Mars dc-Cautoia (Lolre-Infér.), s*, à p. L

Hîtlier Guillaume, Paria, caporal, infanterie 167.

Hillion Pierre, Cerignac (Côtes-du-Nord), infanterie lj.

Hingaot Auguste, Collinée (Cdtea-du-Nord), infanterie if»

Hiverl Henri, Ménnrd (Dordogne), chasseurs à pied ifl.

Hodé Joseph, Anetz (Loire-Inférieure), infanterie 64.

Houée Jean-Marie, St-MkhcI-du-Pilon (Côtes du-N.), inf. lit*.

Ilouckcr Constant, Nancy (Meurthe-et-Moselle), Infant, if.

Houlbert Etienne, Mnyet (Sarthe), infanteris 10a.

Houyex Furnand, Denain (Nord), infanterie 79.

Hubert Alphonse, St-Georges-de-Ia-Concé (Sarthe), Inf. asS.

Hubert Louis, Rahay (Sarthe), infanterie ma.

Huet Alphonse, Gometz-ln-Ville (Seine-et-Oise), inf. 10Ï.

Hugnel Félix, La Berthcnoux (Indre), infanterie Si5.

Huguet Vital, Avcsé (Sarthe), infanterie 3i5.

Huinblct René, Verdun (Meuse), infanterie i6a.

Hupé Edmond, Nantes (Loire-Inférieure), infanterie 65.

Imbe.il Jean Marie, Aux Bjrqucs (Loire), infanterie 3r5.

Jacob Charles, Valernpoutritre (Jura), sergent, infant. 44.

Jacquet Eugène, S»inl-Colais (Sorlhe), infanterie Seff.

Jaffré Joseph, Ileiné (Morbihan), infanterie 64.

Jaffrcdot tiançois, 'Tncux (Côtes-du-Nord), mf. 10.

Jaffrès Pierre, Brest (Finistère), sergent-major, infant. 19.

Jagitin Auguste, Dreux (Eure-et-Loire), sergent, inf 103.

Jambu François, Paris, chasseun 6 pied 8.

Jamet Ceorges, Saint-Claude (Jura), sergent, infanterie 4'j
Jardv Pierre, La Doaee (Dordogne), infanterie 163.
HlrUnin Jean, Genlilly (Seine), infanterie 170.
Haïaasart Marcel, Chàtcan-Tnierry (Aisne), dusse. 6g.
Hanbe Lerrftn, Saint-Lucien' (T7nre-et-L</Hg)l hrfanlcrie Ôir
Halln Brneat, âainb-André- (Mord), chasseur» 16.
Hallouua Léon, Paris, infanterie 101.
Hemon Eugàne, Paris, caporal, infanterie itta.
Hardy Edouard, Amiena (Sonvme), chaeseiara- 8.
ssarintaon EmHe, Saint-Quentin (Aisne), infanterie foi.
Haie* Alfred, At-ViiK-ent-dee Prés SaM.ci, istfsnsérie 3r5.
Hasoy Léon, Diévai (Paa-de-Ca»w), infanterie ffif.
Mémcry Jnle», Sua-Sa^t Léger (Paa-He-Cainis), inf. 16a.
Hennseruxrt-Louia, Boulogne (Pae-de-Calahr), infanterie 16a.
Heraudeau Franc., Cemept (Lein-hsfériettsc), seva;., inf. 101.
Heriiert Fiwçois, Samt-Javin (Cétew-du-^ord), mfsrrrt. 94.
Hemy Léon, Géra (Manche), caporal, infanterie roi.
Hervé Alphonse, Seint-Juet (IIIe-et-Vilaine), infant 101.
Hervé François, Louarget (Côtes-du-Nord), chasseurs 9.
IKllairet Pierre, Ste-Flaive-des-Loupe (Vendée), chass. S.
Ht rosi x René, Lille (Nord), infanterie rOa.

* Houdsia Gnetave, Pontenoy (Sarthe), infanterie 10V
Hoaxrua Himri, Frelmghscn (Nord), wfant«rie rint.
Hourliar Paul, Reims (Maroc), infanterie 94. j
HoursoUa Albert, Paria, caporal, infanterie q4.
Houseu René, Gallardou (Eure-et-Loire), infanlerie 101.
Houstet Léonce, Dreux (Enre-et-Loire), génie 1.

Hubert Léon, BVVmcenf-trii-LoTouer (Sartbe), infant. 315

HvdeOetevn, Lee Moutsers-lea-Mauffa? (Vendée), clins* 8.

Huguet Auguste, Chalhtna (Vendée), chasseurs 8.

Huiol Jean, Cambo (Bassea-PyrénrVs), infaulerie ti'\

Humbert Emile, Troyes (-Aube), cha*seurs g

Humblcrt Alfred, Laheycourt (Meuse), chasseurs 8

Hunot Léon-Loma, Saintc-Suianne (Dotihs), infanterie 1^

Huriex Erneet, Joncourt (Aisne), mf, i5i.

Henriot Gaston, Renay (Loire-el-Cher), infanterie tto.

Halopau (Gustave, Sablé (Sarthe), infanlerie 170.

* Huet Alfred, Sainte-Opportune (Orne!, infanterie i5o.
Humain Marcel, Villers-Oiilréaux (Nord;, infanlerie fiô
Hamou Léon, Saint-Merard (Gers), infanterie 65
Hormeline Léon, Nogent le-Rotrou ure-et-I.oirci, mf 1"
Hébert Jules, Vaaenile (Manche), infanterie 161
Hemerycle Maurice, Boulogne (Pas-de-Calais), infant. 161
Hein Maurice, BeJfort, adjudant, groupe aérostation l.
Hery Fernand, Paris, caporal, infanterie 161. •
Hamon Yves, Gnemeucc-sur-Score (Morbihan), inf, 4oï.
Hsry Elle, Mouaireignes (Vendée), infanterie 137.
Hagron Robert, Bourg-Ia-Reme (Seine), infanterie 4oa.
Haquet René, Monleroticr (Seine-Inférieure), infant rolùn '
Hasuonie Joseph, Locmalo (Morbihan"1, infanterie /|03.
Hatte Louis, Fat r éea- D cm i\ court (Somme), infanterie 4oa.
Ileletrouarre Eugène, Loricnt (Morbihan), inf. fini.
Heuié Léon, TowrvfHe-rar-Odon (Cdvadoe), cap., inf itt$\
Hurtel Lëoti, Abbevitle (Sorrrmej, infanterie 4oa.

Jacob Jean, Morlaix (Finistère), infanterie 4oa.
Jager Maure!. Noisy-If (Seine), infanterie 4ua.

(à suivre.;
 
Annotationen