Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
1* Niai 1*1*

a A E T T EL DES ARDENNES

3

La guerre dans une Démocratie

Notre colliborateur Vedi, soldes français pri&onnior tm
Allemagne, nous envoie ce petit article :

J* dédie cetlt exteajorie mvx ccmoftedei républicain* et
]t le* invita s. râfWffhir sur rn événements tait qu'ils n
uArcuLcDi *t tels q»e je J«i a vase rtve» poar una démocratie:

Lorsque 1b grftné* RBpubktqae de Déma M contrainte 4
faire la guerre, ce fut du nord au *ud an long Mscon il'hor-
reur.

Le oceur serrt ffamgd*s*«, mais avec otw rêafgnaLion
subliene, SBfrs un cri, sans une parole de bar; a cbKtre 1 s*i-
TtrWJre, «ans vérifies fanfaronnades, cTracim l'en rot (t son
port* de combat.

C* poupée vertvevt, qui avait placé so> ffltet Asm Hr
paix ttttbwrveKe, qui taisait régner flans se* froirnow»* twn
JnstlCe ïwtfrgre, qui ai'atttit tcrajcrurs moment lehn à Pét»n
des mesquines combinaisons diplomatique», n'aytrit fùïr*i*t
mbvMm* mVmWÊÊÊÊÊ mlMccnUvMM, vouLasU re*ier lui-
même et n'agir que de sa propre volonté. Ce peuple, fïer de
ton indépendance «t confiant dans soi; ârott, prenait les
armes bien h contre-césar; non qu'il manquai de cïrûrage,
mais parce qu'il déleataat la guerre, parc» qu'il souffrait
d'être ofilfé de pre«4re le* intiei rouir* aa votai* «vec
lequel il avait vécu Jusqu'alors eh bdnne fntelh'genee:, r*rc*
qu'il avait horreur du sang relaie.

Dès la rupture des relation* diplomatiques, il Ml savoir
à son stveftfttft* que tm tari rtSta* pas là conquête et
qu'il serait toujours à sa eViBooertSetn pour traiter des con-

dffkww de paiif -qui fie Battraient être ftnmiïiantes pour pef-
son**

Donc, pehdnDt que les hommes valides, sans distinction
de rang ni de fortune s* relouaient dans leurs camps de con-
centration, les jeunes plus actifs niellaient la frontière en-
état de dètaiwe. Officiers el soldais vivaient en commun
dans la pTtïS grande fraternité, mangeaient à la même
gamelle, buvaient au même kwden ; recevaient, du général
en chef jusqu'au soldat de 2* classe la modique gomme d'un
aou par jour, car ce peuple n'admettait pan qu'on pftt récem-
petwer par de l'argent Ips servwre^ rendu» a la pwlrïa

Point de décorations, point de medattteB, chacun faisant
axra 4avtAr se tcoovint assez rcoomttuiiB* -de pouvait le .faire
et la seule awihtwm qu'on n'avnrl pt*s l'oocusvan d'appliquer
était l'interdiction de paraître aux tranchées .

Pendant <jwe million ligues et pauvre* lieras, officiera et
■ridais, grands chefs d'industrie el eimpies travailleurs
communiaient ainsi dans un même amour de la patrie,
erposfls aux mêmes fatigues el aux mêmes danger^, a
l'intérieur, les nstfies fnfcrrqumU des objets de nisr* avaient
ttt ïerm&eê, pJW-de concerts, plus 8* ItiWtfcs, plos de
AVertfwjéWteMS. T-OUle la popwlntmn fmvttiltait bh rovifcrSt-
lement de l'armée, aux munitions, à la subsistance ds la
poptiiertioJi aïriie et rhwcim 'recevait le m*me eoicire que
aeus de In tranchée, tm enu pur jour.

Travailleurs civils, femmes, enfants, vieillards trouvaient"
Leurs repas préparés dans 6e vastes étnblisp&ments où re
coudoyaient tes femmes du monde et celles des humbles
travailleurs, celles des gouvernants" et des humbles Wec-
«ors et le menu n'était autre (ftre celui dés torn battant a.

L'argent qui atteignait en temps de pais le taux da
S h 3 \ pour cent était versé a pleines marne sur l'autel de
la patrie ; personne n'en demandait de reçu, personne n'en
demandait d'intérêt, car il ne serait pas venu à l'Idée de
ces héros do spéculer sur les malheurs de La patrie

Le prUM gardait un ton réservé, en#;>f(emt les cjicjans
a faire leur devoir ; mais jamais ne Inissnit échapper de
paroles venimeuses à l'égard des adversaires; ell« 1rs plai-
gnait, elle pleurait sur ie sang versé, sur W hécatombes
humâmes cl ello appelait la paix a grands cris. Tout en
entretenant la population dans son enthousiasme, elle oe
gardait de I» fourvoyer on lui promettant de vastes con-
quêtes et une ctirée prochaine.

Ce peuple était ime véritable démocratie ; il était invin-
cible. VIDI.

NOUVELLES DIVERSES

L'avancement de l'heure légale.

Aprijs la Suède c'est le gouvernement danois qui « adapté
la loi relative a l'avancement de l'heure Wgajte pathr du
11 mai jusqu'au 3o seplcml>re.

Quant il la France, la chambre dv commerce de Paris,
dans sa dernière séance, n longuement délibéré sur la pro-
position de loi Honnorat, rchilive a l'avuncemonl de l'heura
légale, cl apiés avoir examiné loiite- le* ol>je<*lions que les
adversaires de cette réforme ont souleiéen, elle a émis un
vœu rtctlemïiil favorable à son apiphratioa, ,

« La réforme proposée pur M. Mormon»!,, fléelare en flffet
la chambre de commets dfiii* sa délihéiution, sbui ré^e-rve
cfii« rtoa^ aimerions mieux tic pi" en Irmitrï ta réarifation
«■n tenrps de guerre et la rendre définitive, nous MMÎMe très
désirable, et nous ne lui voyons, en dehors du point t!e me
scjcutiiinjiig sur lequel les personnalités co'npélrnlCi «ont
en désaccord, aucun inconvénient II y a donc MB d'émettre
la voeu d'en voir décréter au plus lot l'application en
ioi»hmt*nt que le réfoime, si pos'iiijie, sut délmitive. «

La maison de convafleacénee européenne.

tJ'Bpris le te Jou-rnal (ie Ge-nim i>, M, Juliaii Gninde,
corresponclsnl ett Sutsee de nombreux journaux aftgtaw, un-
voie à la « Wfrmino*om Doit? P»si » un dftieir Inicressant
nw sujet des pri<orHiiers de giicrre malades iteiwsllement en
séjour en Suisse.

Après avoir parlé de la manière dont on fait le choix
des prisonniers de guerre destinés à Sire envoyée en Suisso,
M. Grande constate que la Suisse est depuis six mois l'asile
de convalescence de l'Europe. Elle héberge environ ia,ooo
prieumtiii-rs de gircnpc (l'Mloniaguie ot de France, Jusqu'à
-pvésent, il n'e-»i venu Kitcim prisonnier anglais, ni aucun
Allemand prisonnier en Angleterre, mais on affirme que des
malades de ces dcwx eartégiTrn** sont attrndme prochainement.

(Ëntré temps, c'est décidé. — La ftëit,).

M. Grande décrit toute celte vnsle organisalian et tait un
ttT éloge du corps médical suisse qui la surveille, ainsi que
de la population, qui fait ce qu'elle peut pour adoucir la
sort de ses hôtes, qui jouissent d'une grande liberté.
Ce qn'îl ne faut pas croira sang réswrre».

Qu'en Prusse 11 une circulaire ministérisHe a recom-
mandé d abattre les corneille! pour nourrir tes populations
rtmrfos d.

Qu'en Bavière. « les écoliers reçoivent le conseil de
s'adonner à la chasse des hannetons employés a la fabrica-
tion des conserves alimentaires ».

Que, h d'spràs oa ték-gramuM de Washington toentioo-
nant enr- ronversaticn que l'anibassadnbr de Chine sursit
eue avec un famifier du consulat d'Allemagne, le kaiser
souhaite ardemment que les Etats-Unis prennent l'initiative
en vue de né^odiatrons de narx avec le* ÀHiés».

(L' « ÛEuure ».)

Journaux saisis, ,
Nou» lisons dnrm le c Temps » :
« Le « Bonnet rouge » a été saisi pour avoir imprimé un
article paru dans im journal du matin, dont la reproduc-
tion avait été interdite par la censure. A la suite de cette
saisie, le « Bonnet rouge n a été suspendu pour quatre
jours,

Le « Journal du Peuple n ayant passé outre à un échop-
page d'un article de son directeur, demandé par la censure,
vient d'être saisi et Bu«peJidu prinr quatre semaines.
(Coup de ciseaux.)

Le «Jîadicaln a été saisi ce -malin à l'imprimerie an
sortir des presses pour la publicité d'un article dont la sup-
pression avait été demandée par la censnre. »

Et cela continue tous les jours I

Le sort des baflona échappés.

Un «tes ballons captifs français qui, récemment, Turent
emportés par la tempête, n été détruit par la foudre prés da
Brunswick. Les deux observateur» qui étaient dans la nacelle
ont pu Mvitaf h temps ; ils ont lté faiU prisonniers,

(Jn antre de ces ballons s atterri dans la même région
«4 les deux néronaules ont c.té également capturée.

Réouverture de l'Université de CserBowltz.

'Vienne, W mai I91ft.
Vendredi (Imtitf, a M In la reprise de -tous les cours
a l'Université de Czernowitz, qui a reçu & cefte-Occasion fle
nombreux télégrawiewes de félioltal»iw>s.

Grand mctmdle a Marseille.

On mande ds Marseille à t « Echo Sé Paris i> :
Un grave inesndre « détruit ecl aprea-eMida le» vastes
entrepôts des «stries Fournie.r, 1rs grande fatiTÎsante de
bougie*, kituést «e,M le «jalrrllcr Smnt Matwoni • i
Le feu prit dans .ha aaelrets de tonnetefle et e'MtMtft
hientèt «tt Iwttigws voi-fins. Offli * « la prompte interven-
tion rfet troupes f^aWCTiisee, aM^laises él de* p ■■fripiers on
put préserver l'importante usine rie Aéarinerle et dlruiteTte
Valahrêgue. Les maisons aux aie.ft.tutm avaient été évacuées
par précaution. Les dégâts sont conaiâéra'blos,

Mort du compositeur Max fte<féf.

Une dépêche de Leipiig annonce que le oompositeur
Max Reger a succombé hier à une apoplexie cardiaque.

Max Iteger était le mnstcren allemand le phis en vue dans
l'éeola «ju'ob peut dire néo-classique, demi Brakms « été le
type. ISta db«n,posHiorK, très noaTibratiSes, sent presque
toutes symphoniques et de musique de chambre : sonates,
trios, quatuors ; des varfatiOïFS ^wrut orchestre, d'autres pour
piano, sur des thèmes de fiaok -et de Beethoven ; un con-
certo de violon, etc. Reger était directeur pour la musique
da l'université de Leipzig, ofc 11 y a un enwignefticnt de la
théorie musicale. Depuis 1911 il dirigeait T'orchestre de
WeinKigea.

Out« les ee-Bvi*! ollées, Tlr^er finit l'atitettr très popu-
lfcrftis de plustirs tfîrrcs fie « Si*rrchïr "VVWscn s (simples
mélodies) qui sont beaucoup chantées en Allemagne.

Civilisation cosaque.

Dans la « ÎJêpêche n de Toulouse nsus trouvons l'infor-
mation édifiante que voici :

« On rappelle que, dans les -cbtWbttt «ev«tlt Tf fibixonde,
ton* «mportarnle trempe bulgare engagoa .la bsiaille contre
les «oaequss. Le* Jttrtgares «e voyant taklOU» «t nernés
jetèrent les arîikee, OtèreWt éi lonr cou k' orncMix qu'ils
portaient, et le tendant aux Russes implefévent trrftce. "Tais
les cos«qires furtcmï leur crièrent : k Indus ' *ndat I II et

LISTE !T 159 CONTENANT 450 NOMS

<fte]»*t>â>a>ettt>Vi etrictetnent interdite)

m uns « Mi *s grrjupis fàftm. ffi mttMti ol « m-itâ tt tfmîm M « nom* sM — Le m m m ytàk WtâjHim « monti i Birvtrtt 055,500.

Total cNr* p^iiwmnfcer» fraaïçaris internés m AllOTroagae i 330)000.

(Suite.)

Jarrafoux Maswt, Parèa, uiJaatsrie fai.

Jaunie Paul, Tans, adjvdant, infaaAerie 60.

Jolivet Martial, Tiverval (&eine-et-lfari»©X infanterie 4oa.

Jonas Auf., L^caudkia (Nord), aous-otCcier, infamterit jÔl.

Joli Rohert, Kremlin-Bioélre CSeine), infanterie 402.

Joat Guillaama, Païit, infanterie «03.

Jacques \ugnstin, P«ris, oha«se*ra %,

Jacquet Alfn-d. Paria, infanterie îSG.

Juifî FoutçoU, nol-Saint-Marc (Fioisti-re), infanterie i5:.

JameL Emile, Par4s% infanterit rôt.

Joly Georgw», Paria, islautcrie ÙS.

Ihuellon Picria, Las^tOBACt CM«rbiliAn), infanterie 65.
Juban Louiâ, Paris, infanterie 161. • ~

James Mbcrt, Samt-L* (Masitlie), infanterie 161.
Kemn-t $Um Rrcal (rimetirej^ infanterie ktn.
Libbé Joseati, Carosstoia- (Morbihan), iofsnlerie foi,
lhauvin Alphonse, Paria, caporal, intanterl» 3i4.
Imbert Raoul, Calai* ^-cc-Caaaw), ihfanlerie i6a\
Ivonr* Anlome, Oran (WRéTfe), souarm î.
Jacob Plntijgwc, Manjoiw iTas-dd-Cahri*), hifa-n*e*-i« i*s.
Jncquemonl l-ustarve, Gersey (Sa^ut*?, infanterie M.
Jacqueroux Victor, Chavane (Ain), urgent, infanterie 101.
Jkoqias» ttesattai, HeHi-ville (Meuse), eoporal, infaart, ifli.
Jaffoe ^ratirtoif, PorïWws (Hérault), iDtftint S.
Jagu Jean-T k>1«, Guigncn (nie-et-Vi1aU«), infanterie
Jailais Au^-urte, Trigmac (I^MTe-inférieure), inf«n«eri* ioet
Jonircr Eugène, Ldhsm (Mayenne), mfanteri* itM.
Jarrcly Gustave, Paris, sergint, obaseenr* 8.
Jassrn Jor- Vfm, Guérande (Loire-I«rérieur«), inTent. «Hi
Jcamiin Cl.wi.lc, Vierey (Cote-d!Or), aouavci î.
Jedet Pierre, Marchey (Vendée), chasseurs g.
Jérôme Au^t^tc, Sivoln (Sarthc), infanterie 3i5.
Join Heurt, [ViiVy-siw-Barangeon (Cher), zonsves 5.
JougcrvnCk Gallon, HazCbronck (Nord), infanterie ifti.
Joret Mauiicc, Blanza^c (Charente), chosscuru 8.
Jouonucau Luuîs, Jouzé (SartV), infu-nterie 3i5.
Jouriïsjïid testo, tci-miinière (Haute-Vicnne), Infanterie A4-
Jousseaisaie Alexandre, Rotirncseau (Vendée), Cliasscurs 8.
Jou\aux Pk-rrc-Rciié, Mont-S t-Martin (\f -et-Moe.), lnf. ïfla.

Jouvie Alîivd, Aix-s»r-Vicnne (Hante-Vienne), infant. 16a.

Jullieron Lotus, Villcllc (Ainj, infanterre Iti-

Jurine h,*nhrlemy, Saint Etienne (Loire), infanterie 161.

Jûuraaud Kcfrène, La Ciiapcile-St-Remy (Sarthe), in*. Si1^

Jacqucmin Mbert, Fré^rnicourl (Marne), infanterie i-}0.

Jacquart J. lr*, Aubervillieri (Seine), olwsscurs ao.

Jacquet .L,.n Baptiste, Créajice (MasichcJ, mfatU. colon. 5.

Jamel MeatneaVt, ConcanTt (Morbihan^, infanterie 65.

Jajnel l'.rr*n-, JHeijjncMi iMitrlhiba-n), sergenL, infanterie 65..

Jansfcns M. 'ir^c .Roubaix (Nordy, iiu"i*n*eric io».

Jaoucn Mari Jce , St-Pim*M)iuUignoai (Puiiet.), hrf. ool. 6.

Jaquet Jean, Parie, chasseiirs a pied a.

JontianH PiMfe, :Votrpo-D*r»w.a!,Or GVatMae), chasseurs

h*** Saint-Georges (Vendée), infanterie 65.

Jaunrt tu» n , iîougucnuis (Loirc-Inféririire), infant 65.

Jean Jules, Clauzet (Tarn), infanterie 8o.

Jefïredo Joncfrtm, St-Jeen-(k-Bi*iveToy (Sort».), serg., iirf. 46.

Jezequel Jean, Plonncvey-Dufaou (Finistère), inf, 4oa.
Imbert Ph.-&^ La Ruche-de Bournaiel (Trrh), Itrf. col. S.
Inquel Malhurin .SftiWt-CîRcs (TMorbihan), infanterie 68.
Joallaud J.-M., Ponl-Cn»leau (T.oîre-thfcTioure), hïf. C5.
Jolly Joseph, GcnEiify (Seine), chasseurs a ,pîefl a.
Jomain Mort, Lu«y (ITievre), infanterie i34.
Journal Jean, Voulx (Semc-et-Marnc), chass. k piéd a.
Jourdan Jean, SvJe*n-sur-Co«es»on Cîllc-e'f.-V,), inf. ïti.
Jupin Arcade, Pontruet (Aisne)., drayons a."
Kcrda Edmond, Locminé (Morbihan), ini io*.
Kerlizin Yvea, Issy-les-Moulineaux (Seine), infant, 4oa.
Keyser Raymond, ftoltersac (Dordojnc), chasseur* a pied ».
Khider Mohamed, Alger (Algérie), tirailleurs anaroc. 3.
Labat Jean-Benoit, Treaiou* (Puy-de-Dôme), inf. eol. B.
Labbé André-Émile, Montroufe (Seine), infantierie 4oi.
Laffon Joseph, Tuymichau (Lot-et-Garonna), infaoterie 8nL
Lainé Ernest, Nantes (Loire-Lnfoneurc), infanterie 65.
Lamaurie Ernest, Castres (Tarn), serpent» infanterre i43.
Langlais Félix. St-Quentin-Lamolte (Sonwnc), infant. 4oa.
Landron AJphonse, Paris, infanterie 45.
Laporte Fernand, Aigremont (Seioe-et-Oise),, infant. 4oi,
Larigaadièira Léon, Aibi (Tarn), infanterie 80.
Laroche Francis, Chaasig»y (Satin«-et-Lo«ei, chas, à p. si
Laroche Louis, Lille (Nord), chasseurs à pied ».
Jarnod Henri, Guehmo (Morbihan), mfantane 65.
Jarnoux Jean, Ouelumm-Pinf^c (Loire-Infor.), serg , inf. 83.
Jarny Eloi, Touvols (iLoîre-îii'fôrieure,), i»famtHri» C5.
Jarreau Paul, St-Dunis-de-Foucbet (I«dre), infn«t. 79.
Jarry Louis, Vairnbo (Loire-Inférienre.'», inf. <4.
Jauffrit Ferdinaasd, Rrdligncdk- (Vendée), *erg., raf. 98.
Jaulin Clément, La Chapelle-Xcbard (VertoWe), oh. à p. S.
ïaunel CaTniilo, Saiwte-Mtmehoiitd (Unrnif), eaVasY. a p. m%.
Jamment Josofm, Gbarrat (Hautr-Vienat;), c*p«r., DB. a p. B
Jean Joseph, Saint-î#alo (WeVeaVVIhlfale^) infanterie 19.
Jeannot Victor, Le KkUH (Sarlfee), îWfhnterio 3i&.
Jeffray Pierre, &tfcé ff.oli<e-InféTleMré), infanterie 65.
5cstin Yvt%, Brest (Finistire), cape*»!, InfaWtevifc f%,
Jobart François, PleYber-Cnrist (P"inisicw), infant, rg.
Joguct Alexandre, La Mothe-Achard (Vendée), chas, à p. 8.
Joguet Joseph, Les Mourtlcrs (Vendre), chasseurs a jA-d ê,
Jolly Aimé, St-Julien-des Landes (Vendée), dhuss. a p. 8.
Joncour René, Quimper CFmistèrr), caporal, infant. 64.
Jondeau Auguste .AfligTiy (Nièvre), chasseurs îi pied rd.
Jorré Sumsoo, Sourdun (Seine-et-Marne), infanterie i53.
Joseph Noé, GuillonVille (Eurect-Loire), serg., inf. toa.
Jouan ï'éliï, St-Jcafn-ht-Pulerfei (Morbihan), infant! C5.
Joubaud Vincent, Oaupont (Morbihan), Caporal, inf. C5.
Jourdain Georges, Amiens (Somme), infanterie 79.
JouaselLn Victor, Vibraye (Sarlhe), infanterie 3i5.
Juin Ferdinand, La Fcrté-ïlernard (Sarlbe), mfant. 3r5.
Julienne Alf-rcd, St-Anbin-des-CIiâtcaux (L.-Inf.), inf. $3.
Kerambelec Marcel, Bl-jEemy-aut-Avre (E«re-et-L ), inf, 101.
Kerautitl Jaiob, Paris, infanterie 10.
Kcrhero ïrci, l'Iouncau fjFilrfelirc), infanterie 19.
Kcmalegn^n Pierre, Douarncni^ (Finiatèrc)v infant, 19.

Kersuzan Pierre, Grandchamps (Morbihan), inf. 06.
Kervaeo François, Mehrand (Morbihan), rtiasseara A pied I.

Kerveills Tremeur, Plougastcl (Finistère), infanterie 10.
Kervevan Jean, Qoîmper (Finiflère), chasseurs h pted 8.
Labat Pierre, Erré (Lande*), Chasïeurt a pied rô.
Labourîer Mrthnrin, Paris, Infantsrle 65.
Lacoche (îhfsltfrn, Hstitmont (Nord), chassCûrl i pied il.
Lacomho Julien, Paris, caporal, chasseur* a pfed 16.
Lacomhc Jean, Paris, sergent, infanterie 3i5.
Lacquement Fcmanfl RourglieTItrs (Nord), chass. I pied i%,
Lacroix Jean, Saint Christoph* (ATlier), infanterie 10a.
LadcrrièPe Anatole, Pari*, infanterie 3i5.
Lagrange Eugène, La Souterraine (Creuse), Infant. iBa.
Xagrange Jean, Lapradc (Charente), chassetir* k pted il.
Lahache Lucien, Paris, chasseurs à pied 8.
Lahaye Léon, Brainvîlla (Mcurthe-et-Mos.), sers;., ch. k p. I,
Laidin Jacques, St-Genâemont f^eadée), chasseurs à p. i,
Lallemand Jules, Wattrelos (Nord), chas*, i pied ifi.
Laly* Philippe, Servin (Pai-de-Calftia), infanterU ioa\
Lamoise Robert, Naney (Mcurtha-et-Mosellft), oap., Inl. "»*,
Lamoureux Emile, Rannée (Ule-et-Vilaine), infanterie 10a.
Langlais Louis, St-Vimont-des Landes (L-m-e.lnf.), Inf. m%
Lanneau Pierre, Leer* (Nord), caporal, infanterie 181.
Lareher Alâiort, Louluutt (Safine-«t-Loire), serg., mf. 44>
Laroche Daniel, Nancy (Meurthe-et-Mos.), sergentt Inf, ôj.
Lascaud André, N.-D.-de-Souillac (Dordogne), inf. toi.
Latuiffa Charles, Les Lilas (Seine), chasseur* 1 pied il.
Launay Emile, Poncé (Sarlhe), sergent, infanterie ios.
Laurent fla^ii-meau, Flincs-lee-floches (Nord), infanterie 0f,
Laurent Gaston, Fourville* (Calvados), cha&seoir* à pied 8,
Laurent Louis, Garquefau (Loire-Inférieure), infant. aJ.
Laurent Paul, Fonlunoy-sur-Moselle (Meuvtlre-et-M.), inf. StS
Lauduvlte J., St-G«m>*in-de-SaiamLa-e (Dord.), oh. à p. iÇ,
Lavanaut V., Kersaint-Ploubennec (Finistère), infant. 19.
Lavergnc l^uia, Pantin (Seine.), serpent, infanterie to»,
LavoiplfciT J., Vurt-ett-Uroaoi» (Ei»e-et-L.}t) serg., mf. idt,
Lede François, Hefbignac (Lnim-IaWrlem-e), infanterie 87,
Guiot Pierre .Gair^Ouard fîkfôrbhS&n), infanterie coton, aï.
GuyOQ Marie, ViHWviciiK (Jure), >ttftssfluial 4».
Guyot Armand, Chnguy (IImH«-Saf>nc), infanterie 4à.
Hamas In'née, Saint-Mawrin (I^et-Gcironne), mlanl. tij^.
Haocti Tour\-etc«, Riskra-Con^antitte (Algérie), ttnihvc* t.
Hartmann Emile, Lyon (Rhône), iivf. 4a.
Henry Paul, Sirhard (Sttr'me-et-Loîre), 201 raves 8.
Horel Joseph, Pont-Corf (Morbihan), InlxiA. coloniale î.
Inizau François, Bénin (Oise), roportfl, infanterie colon, a.
Jacq François, Qtiirtipe- (Fin(sfère), inftinterie eriloniftte a.
Jacqueroux Antoine, Lyon (Rhonc), infnnteri* S5j).
Jacquet An«oin«, Roanne (Ixïir*), infcnterie 35q.
Jaliûer Pierre, VkHÏeVK (T>rAmc), infanterie 3Sg.
Jamet Jean, Plélvoulle (CÔtes-du-Nord), îfifWM. cotynrsfle 1.
Jcànmarie Henri, Ch^n^Y (Loire), infanterie coloniale H.
Jegdt Martial, Noizïn (Morbihan), Infanterie colonial* ï.
Jenot Aimé, Buvilly (Jura), caporal, infanterie Coloniale 1,
Jonchier Joanny, Monsols (Rhonel), inf»ml.-rie 35.
Jourdan Marius, L\on (Rhône), infanterie î&tf.
Jules Jules, Pisany (Charente-Intérieure), infanterie 35.

Kerdraon François, Plougastcl (Finistère), infant, colon. ï.
La cour Pierre, Salnt-Fuiir^ent fLot»), infruïterie 35g.
Laffarie Gervaia, Caxaux-Lac (Gironde), infanterie 35.'
Lagier JOMa*\ Qtèvtmx (H>tfts>-.4ll|Kt), (irin«tkMie 35y.
Lagoutte Jean, La Ferlé-Hauterive (Allier), infanterie 35.
Lahoupe François, Vesoul (Hautc-Saunc), infanterie 4a.
Lallot Pierre, Ownnwntry (AHier), Infanterie 4d.
Langlol* Albert, Un^refflle (Manclw), infant, cetlon. 1.
LapaJu Jean-Marie, Lyon (Hbone), infanterie 3&a. *
Le Bastard Léon, Le Havre (Peinc-Tnféricure), inf, col. 1.
Le BorgM Jacques, Lapok-e ^Finistère), ïf/Tantcrfe colon. 1.
Le Bris Jean, Le Saint (Morbibnn), hrfnnterte coloniale a.
Lebrun Achille, St-Ouen-le-Pin (Calvados), tbfant. coton, t.
Lefort Etienne, Lyon (Rhône), infanterie 3%
Le Gai Armahd, Plurnélînn (Mofbihan), Infant, coloniale a,
Knecht Camille, Paris, inf. 3r5.1
LaxToqus Albert, Saint-Gemme (Tarn), infanterie 60.
Lamelle Amédée, Bonnïcl (Seine), infanterie 80.
Latarde Gustave, Vicsobre (E>rÔm«), caj>oral, îaPant. col. B.
LaumallH Pierre, Chavflle (Seine-et-Oise), infknterie i5o.
"Laumoti Gocrgees Tiflnecourt (Vosges), chasseur* à pied a,
Launay Vlotor, Le Gilardière (Loire-Infér.), terg., inf.'65.
Laurent Pascal, Toulouse (Ilnute-Garonne), dragons 29.
Laurent Adrien, Troyes (Aithe), chasseurs i pied a.
Lavadoux, Perlgnait-les-Sarlèvei (P.-de-D.), cap., inf. col. 6.
Le Bagousse Jean, Argcnteuil (Seine-et-Oise^, infant. 65.
Lebar* Mathurin, MachccouJ (Loire-Inférieure), inf. 65.
Le Desque, Qufmper (Finistère), infanterie 4oa.
Leblanc P ïerre, Palais-Bclle-Iale (Mdrb.), cap., inf. col. B.
Le Douée P., St-Csdo-en-BeU (Morbihan), infant, col. 6,
Le Brun Joseph -Mari», Plehedol (GAles-dii-Nord), inf. col. B.
Lechat Paul, St- Julien -de-Vourvantes (L.-Infér.), inf. 65.
Leclero M*rcel, Lerallois-Perret (Seine), infanterie i34.
Leclercq Julien, Aire-sur-la-Lys CPas-de-Calais), inf. mixte 1.
Ledevechat Pierre, Bubry (Morbiiian), inf. 15.
Le Douarain Pierre, Kerk> (Morbihan), infanterie 65.
'Leduc Emilo, N*nte* (LoïTO-Inférieure), mfanterie 65.
Lefebvrt Paul-Eugène, Liévin (Pas-de-C), sergent, inf. 373.
Lefehvre Valère, Pontoise (Seine-el-Oisc), caporal, inf. 4oa.
Le Flac PieiTe, Scaër (Fiftirtère), infanterie 65.
Legendre Adolphe, Port-Brillet (Mayenne), serg., inf. So.
Le Goff Pranoois-Marie, Tres/lonou (Finistère), inf. col. 5.
I^egris Pierre, Pari», dragons sç.

Le Jollee GftbrieJ, Poft-Lsunfly (Finistère), Sergent, inf. 65.
Lemair* Lnoii-n, Ssint-Oticn (Somme), infanterie 4oa.
Lemtitre Pierre, Nantes (Loire-Ioférienre), infanterie 65.
Le Menn Jean-Marie, Mewndip en-Cap (Finrelèfe), inf. 65.
Lcnoir Georges, Sftint-MftWlé (Sr^înc), infanterie 8o,
\jt Percher Guifhisime, Tonqued*r (C6les-dii-Nord), inf. i6r.
Ler«y Aristi/le, IMM4%MéIMM (Loire-Inférieurè), zowave* 9. -
Leroy Baptiste, Donpcs (I.oirc-lnff'riem'r), infanterie i56.
Leroux Avgnste, Paris, itvfnrrterie So.
Jacquot Lotiii, Reims (Marne), inf. agS.
Jacquart François, Pfain>pCri[.is (Suisse), inf. tôt. 36-
Jegou François, Lodargal (COtes-du *tord), lof. ag4-
Justm Henri, Benrré (Vonno), inf. 39V4.

(A sVlvm.)
 
Annotationen