Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
\

t

I

i

i

GAZETTE" DES ARDENNES

La victorieuse offensive Au&ttvo-H&szgr&sse

La victoriciisc offensive du amitiés austro-hongroi-
ses, débouchant du Tyrol méridional, est. une actiqn
militaire admirablement réussie, qui vient d'aboutir
à la prise des deux places fortes italiennes d'Arsiero et
d'Asiago. Citons les derniers communiqués autri-
chiens :

Vienne, 3i niai 1916 (officiel).

Les forces qui opèrent, partant du Tyrol, sous le
commandement de Son Altesso I. et R. la général
archiduc Eugène, ont pris AsUgo et Arsisrn.

Dans le secteur au nord-est d'Asiago nos troupes
chassèrent l'ennemi de (?ajliq d prirent d'assaut ses
positions sur les fauteurs ap nord de ce,t endroit. Le
Monte Baldo et le Monte Fiara sont en notre possessiop.
A l'ouest d'Asiago notre front au sud de ia gorge d'Asia
se prolonge sans i r > 11 ■ j lupttm jusqu'à la montagne
Punta Corbi, conquise par nous. Les troupes, qpl
avancèrent au-delà de la rivière Posina, s'emparèrent
du Monte Priafora.

De nouveaux e£for±* (hisespérés de». Italiens, pour
nous arracher les positions au sud de Bettale, restèrept
vains.

Dans les 1Â j<W» i\ui Vécoulen-nt depuis le com-
mencemeni de noire attaque iO,m Italie ny, dopt
691 officiers, furent laits prisonniers et 299 citnopi
pris.

Ce malin plusieurs de nos axions.4* iM'-uine jetè-
rent de nombreuses boulas* sur la. gare et 1«* instilla-
tions mjJi^ife* 4fi SW Giorgio dj ftojrara. On a coqs-
taté que quatre bombes ont atteint le bâtiment de la
gare.

Vienne, t* juin ifliP (ofûciej).
Nos forces poussunt vers l'Est dans 1* Sfcteur au
nord d'Asiago atteignirent les fermes de HJandrieUe et
franchirent la route à l'Est du Monte fiisra et du Monte
Baldo. A l'Est d'Arsiero, le Monte Cengo et les hau-
teurs au sud de Cava et TrescUe sont conquis;, 000
Italiens, dont f5 officier*, furent fait$ pWsonilleri s»

3 mitrailleuses prises. Près d'Arsiero nos troupes pri-
rent pied sur la rive sud de la Posina et repoussèrent
une forte contre-attaque italienne,

Les attaques ennemies contre les positions de nos
« I.andesschiituen » prùs do Clnesa (dans la vallée du
Brand) et à l'Est de Passo Buole échouèrent également.

Le butin ramassé après coup dans le secteur d'atta-
que porte pâtre hutio annoncé hier à un total de Î1I3
qauo.a>; notre autre butin ne peut encore être exacte-
ment évalué ; jusqu'ici on a, com$(f.[ iUS mitrailleuses,
22 lance-bombes, 6 aufomobtics, 600 bicyclettes et de
très grandes quantités de mur\itio.ns, entre autres ?9f>9
bombes du plus fort calibre.

VOIX D'HIER ET D AUJOURD'HUI.

Le a -Miroir rjflfoipepfif de la presse française », que la
« Guelfe des Ardetines » public régulièrement en quatrième
pag« donne un aperçu sommaire qes illusion» que l'uutrée en
guerre de l'Italie avait éveillées duns lu presse parisirnne. Ces
ijiuiioni étaient d'ailleurs pleinement partagée» pur la presse
in,terrentjonpiste italienne. Relevons, à litre d'exemple, les
spooirs qu'exprimait, le 2.4 mai 1915, 1' a Idea iïaiionule » :

a Lt% nouH*û^f événements rpilitaires qui vont se déçe-

lopf*r prochainement au détriment dt l'Autriche, grâce sur-
tout à l'entrée en guerre df l'Italie, et qui permettront à la
Russie de remparfer de nouvelles victoir&s en Ga\ici$, mirai'
nfont fatalement l'entrée, en guerre de la Kpimianie contre
l'Autriche.___Une formidable offensive générale commen-
cera alors oujjjtf(,-c( donnera le signal de la débâcle autfi-
abonne. » (I)

A cette, voix d'Hier, opposons une voix d'aujourd'hui.
Dans les derniers jours de mai 1916, c'esl-à-dirc exactement
un an spri* que fut lancée la prophétie de 1' « /des Nazfth
naît », Ta très nationaliste » tribuna u vient de publier un
article de fond, où il est dit,enlre autre :

tNous avons les Autrichiens dot»* une partis de notre

fiays, et nous avons subi quelque ccltecs. Rappelons que
'Autriche, qui nous a parlé "oc CQHp, a subi dans la pre-

mière année de la guerre, pendant l'invasion de la G.vlicie
et de la Bucovine, de» pertes considérables pu rnoils et en
matériel de guerre. A crlU époque lei yens en Italie, qui ai-
ment s'épancher en prophéties, disaient L'AnInrhe est
anéanti* et jlnle ! Ces rnftme* gens ont di\jA 1:11 pi-m ijuc nous
n'arrivassions trop tard I L'Autriche, qui est privée d'une
base nationale » Il du, 0 *u réveiller dus énergies profondé-
ment cunyrinécs C'e/ies-ci iunl rendue c«pable de reprendre
la guerre aicc une force nouvelle et plus intense el avec une
fortune plus grande. Quoiqu'il Vagisse de noire ennemi, et
quoique l'Aulrirhc dirige celle énergie tout particulièrement
contre nous, mue par une volonté d'acier, nous voulons re-
connaître !a vérité. »

, Pendant cjuc la presse nationaliste- cl belliqueuse se voit
condamnée ù foire ainsi son ti me a culpa », le pays, qu'elle
eutruîna dans celte guerre funeste souffre de plus en plus.
Nous avons cité, 1 ce propos, le témoignage du lu:' italuphilc
« Geneuois ». Ajoutons celui d'un autre journal suisse. Les
« rYeue Ziircher Nachrichlen » mandent de L'Italie centrale :

Dans toute l'Italie retentit actuellement tel appel ; Nous
voulons la paix 1 Arln campague, où la 11min d œuvre fait
défaut, la vîe est déjà devenue insupportable, ri dans les
villes l'esprit public manifeste le même désenchantement.

Les sociétés pnr «étions constatent que le manque actuel
do main d'œuvre et de matériaux, notamment de charbop,
entraînera s/jus peu un arrêt de l'industrie nationale, et une
crue dans les travaux publics,, qu'ils soient dirigés par a^es
administrations communales ou privées.

On peut donc en déduire que même, la situation 6\es
classes aisées n'a rien de réjouissant.

On peut répondre, sinon au peuple italien, du moins h
son gouvernement : « Tu l'os voulu, George Dandin, lu l'os
voulu ! ■

Ceux qui parient de la Paix

Voici, d'après le « Rolferdarnsc/ie Courant », quelques
extrait» des discours qui provoquèrent, au parlement anglais,
la réponse de Sir Edward Grey. Le député libéral Poo<on|by
a dit entre autre :

<( Le devgir de la Chamb-rt; des communes consiste aussi
bien a diriger le travail des diplomates qu'à surveiller la con-
duite de lu guerre. iVous n'avons aucun motif de nous fûliei-
U-r des succès diplomatiques que nous avons remportés avant
ou pendant la guerre. S'il est vrai que la guerre doive
durer jusqu'à ce que le Chancelier et le secrétaire d'Etat
de l eittençur allemands, s'entendent sur la question de
savoir q|iî est responsable de ce que la guerre a éclaté, je
crains qu'une fin ne s'oit encore bien lointaine, u

Ramwy Macdpnaltf (pArtj travailliste), s'est prononcé en
ce» termes :

a H nous faut établir que nous sommes» nous-mêmes dû-
posés à mellre du nôfre m vue de faire cesser le « milita-
risme u, si nous exigeons de l'Allemagne qu'elle, renonce au
sien.....

Grey et la Chambre dff Cornmunei, ne Beront dignes de
regarder eq lace Ips hommes vaillants qui sacrifient' leur vie
pour la patrie, que s'ils font en sorte qu'aucune occasion en
vue de pourparlers diplomatiques ne soit négligée. »

Oui, rnsij, en attendant, dw iufornwtipni venant d*
Hollande confirment qu'en Angleterre U, est officiellement
défendu de parler publiquement de possibilités de paix.

ktalgré cela,, une assemblée tenue (QUI les auspices du
parti ouvriçr a pris la résolution suivante : « Les soussigné*
adressent au gouvernement la pressante prière de saisir U
première occasion qui l'offrira pour l'ouverture de négocia-
tions pouvant amener une paix juste et durable. »

NOUVELLES DIVERSES

Navires marchands armés contre sous-marins.

Berlin, 31 mai 191G (Officiel).

Un de nos sous-maiius qui rentraient récemment d'une
entreprise dans l'Atlantique tenta, le 3 mai, près d'Oucssant,
d'arrêter, par des coupsai'avertissement, un cargo boat d'en-
viron 3,ooo tonnes, qui ne montra aucun insigne neutre. Peu
de minutes après, le vapeur ouvrit le feu avec un canon de
poupe d'environ 5 cm. Le sous marin ne réussit à se mettre
en sûreté qu'en filant h grande vitesse, mais il lui fut impos-
sible de s'approcher plus tard du vapeur, qui continua sa
course en zigzag.

L'aprés-midi du même jour, le même sous-marin suivit
un vapeur d'assez grandes dimensions et tira de très loin un
coup d'avertissement pour le faire stopper. Le vapeur ouvrit
immédiatement le feu avec un canon de 12 h r5 cm. Le sous-
marin s'éloigna à grande vitesse.

La nouvelle « médaille de la reconnaissance française.»

Le gouvernement français vient de décider la création
d'une distinction spéciale, dénommée « médaille de la re-
connaissance française » et qui comportera trois- classes.
Elle servira à reconnaître les services bénévolement rendus
au pays pendant la guerre et à l'occasion de U guerre. Elle
cessera d'être conférée à 1s fin des hostilités.

Celle médaille sera attribuée exclusivement par le prési-
dent de la République, après examen préalable des titres
dei candidats par une commission siégeant deux fois par
mois à la grande chancellerie de la Légion d'honneur, sous
la présidence d'un membre du conseil de l'ordre, et com-
prenant un ambassadeur ou un ministre plénipotentiaire,
un conseiller d'Etat, un conseiller à la Cour de cassation,
un membre de l'Institut.

Pourront seuls être pris en considération les services
d'une durée continue d'au moins six mois et ceux qui ont
exigé un esprit d'initiative, un déploiement d'activité el
un courage exceptionnels.

La médaille sera conférée par décret. Elle sera du mo-
dule de 3o millimètres de diamètre, el de vermeil pour la
nre/nière classe, d'argent pour la deuxième et de bronze
pour la troisième. Le modèle qui sera adoplé après con-
cours, et la disposition o\u ruban feront l'objet d'un décret
spécial. Les titulaires recevront en outre un diplôme rap-
pelant les causes qui leur auront valu leur indigne.

Démission de 11. Gauthier.

Les attaques tris violentes contre la censure de Hkj. Brinnd
ont eu un double succès. D'abord M. Briand a invité les
secrétaires de rédaction des journaux parisiens à conférée
avec lui sur lca possibilités d'amener de meilleurs rapports
entre la censure et la presse. Et ce qui est plus important pour
la moment, -U. Briand a sacrifié, te u grand-maître » de la
censure ! En effet, M. Gau.tn.ie/ S donné sa démission !

D'après ce qu'on a communiqué aux journaux il ne seuil
pas remplacé ; on créerait plutôt deux censures : une
pour les affaires politiques et l'autre pour les afla,il8»-*nili-
tairas.

L<» jçupiiux îûnt copleuls.. l}c>le. à, savpir si yla du-
rera.

LISTE H° 167 CONTENANT 450 NOMS

^Rqproijuction. (trictement interdite)

H na m tli H pup* ttgaul m ea« ou a mm\ t> pilspwileis fira'. '«5 noua suivant. — u total dis ws pMt luw'lMIwI si monts i environ 858,600.

Votai des prisonniers français internés en Allemagne y 330,000.

GIESSEN

(Suite.)

Rigé Justin, Lon«sauU (CoU^Ûfi), int 170.
Bobsrdet Jules, ïrun OOrn»), Int. 17g, 1
Bobert Uanri, Frsvsot (fai-de-Calais), lni, a?I. \
Hoch François, BoussnoU (CsVe-d'Or), lut 170. _
Rocher Alfred, Verqoignoui (Pua-de ■Calai*}, toi* îjtV
Bottier Joscpb-Luc, Ssint-Dié (Vosges). In/, 174.
„ Rosset-Caillcr Mar., Villeurbanne ihhoue), cap., inf. col 3fl.
" Houchouzc G-l>ricl, Colombie* (Loirs), bat col. U.
Rougé Victor, MaxciUy (^sufte-Uams), in/. 170.
Bouger Jules, AribovtB-CeneUe :Norô,, i&L ïrji.
Bouillon Adrien, CoraUnpnt (Vosges), inf. 170.
Roumillv Jean, Talence (Gironde),' u>f. ifs)V 1
Rousscsii Cliurlee^ CUarleroi (Belgique), in/. Vfa. ( ,

Rousseau Léon, St-Pierre-du-Loroucr (Sartt*), In'- 37!-
Boussel Albert, Mantillv (Orne), in/» 170.
Ruelle Emile, Hjénin-Liésard (Pas-de-Calais), inf. rjS. i
fccristc Georges, Bazas (Gironde), inf. 170.
Beuvaître Henri, Teitrc (Charents;), ïqL <7s>-_
flfliadc Charles, Bordeaux (Gironde), inL 170.
Bchcrcousso Adolphe, Bailleul (Nord), in/, «to.
Béguin Claude, Malo-les-Bains (Nord), inf. iio.
Barée Chaiies, Runes (Orne), caporal, inf. 170.
Bfrre André, Périgueux (Dordogne), ipf. 170".
Blngarraud Uotond, Angoulèmc (Charente), inf. 170.
Bpnnic I/Ouis, ï|elt (Morbihan), inf. col. «S6.
Bouchard Jules, Colombes (Seine)^ inf. 170.
Btephan Bonuvenlure, Pobincourt (Haute-Saône), Inf. 170.
Taillez, Hijaire, Estaires (Nord), inf. 310.
Tant Julien, -Roubaix (Nord), Inf. 373.

Irnjim . .■ Pierre, Champagnac (Dordogne), inf. ao8.

Roger Albert, Montiérc (Somme), inf. 40a.

Rose Maurire, Amiens (Somme), inf. 19.

Royer Hervé, Paris, inf. aoa.

Roujllon Louis, Petit-Bourg (Vendée), inf. 137". -

Robcji Benjamin, Ambon (Morbihan), inf. 137'.

Rivet Maquas Çriaxrc (Loiret), ipf. 80.

Richard Eugène, Paris, caporal, inf. i5ô.

Rociict AugusLc, Hejfnevaiiers (Seine), in/, ifli.

Renault Albert. Valence (Dfômc), inf. t5o.

Sagoj ya^nce, St-Michcl en-Ltnirm (Vendée), inf- 4oa-

Sslaun I-iancois, Longyj^y-Plougras (Côtes du-N-). Inf. 4oa.

Sara Léopuld, Viicourt (Sorume), iqf. 4oa-

Saavion I 01^, La Chapt lie Heulin (Loirc-Inf.), inf. 4oa.

Sco(é Paul, NJuntuiarquct (Som.nie), inf. 40?.

Simonne ticdéiif. Vix (Vcniitc), sous uffipicr, inf. 4oa.

SocRard Jaques, St L/rb^Mi (Vendée), *ous ot/icier, Inf. 4Ôî.

Son» 4vsW*M> M Gaubrctièr* (Vendée), in/. 4oa;

Soulard Piene, Cluutoniuiy (Vendre), in(. 4o?r
Seibilo Iftt/r*;, Sa«uVDpl»iy (M.Qrbib,au), inf.
Stslin s-ujfCnc, Gcnicoyrt l,Sejfle-çt-Oisc^. inf. iqi.
Sa>ary Pjffrc, GrouaV^an^i (Loire■ Ultérieure), inf. i3f.
Seguiilon Y»«, Ploucc (CÔU's dn-lItûfd), inf,. tto,
Silvaui M«: us, Sl-Quenl in la-Polcric (Gard), inf. 3aa.
Sequeval Ldmond, Qucsne (Somme), inf. i5o.

^ilvestre François, Constantine (Algérie), inf. 63.

Badaoui Marmoulh, Pans, lirait, alg. 7.

Tartra| L°uj% Lvoq (Rhône), inf. 4o^.

Taupenas Jules, Paris, InL 4^*

Titeux André, Rpnfict 0VlicO' coporûl, inf. 4oa.

Troncljp Alfred, St-Denis di::Pilcs "(Giropdc), cîiass.!3.

TeurUy Pierre, B^eaurej^ire (Vcmjée), spus-off., gr. aéro, 1.

Treillard Jules, Saiiigiiaiq cn-Weppes (Nord), inf. 137.

Tourbier Ocu|j, Garouet (Luire-lurcrici|re), inf. i5o.

Tsss^ee ïriuicqis, Dom)oup (ïlle-ct-Vilaine), inf. 161.

Terlrftïn Jesn, Anccnjs (Lofre-Inférieurc), capor., nf. 65.

Sagot Sfaurice, s^rconnay (Siirthc), ipf. 3ip.

de ^intrE^(enne Marpel, Quftrv (F,ure), inf. (,4.

Saint-Xves QonS|tiçnr Viçnnc-au-Val (Somme), cap. chass. 8.

Ss,l»p Eugèpp, Àupt)v-les-la,-Bu^r''e (Pns-de-C.), inf. ifii.

Sambesol Emijfi, T^j^avqux (Côtçs-du-Nord), chasîi. 8.

Samrnqa Aj^hqr, Çrainchy (Pas-de-Calaiï), chass. 16.

Sauratjieam Hoï)tflincbleau (Sciiip-el-Qisp), ser^epl, inf. j6a.

Sauvage Martial, Paris,, adjudant, ipf, io->.

Scelher Maurice, Chavigny (Aisne), inf.

Schmii^ Ju|es, Paris, inf. 3!,5-

Seguin, IHiqheJ, Paqiljac (GirQi)dp), inf. tU.

Spillps Joseph, Loispu (Pas-dc-Calaisj, inf. 1G2.

Seletti René, l?aris, ipf. 315.

Setigcien Just'n, ParU, chass. 8.

Séneçon Geftrges, \iHiers-Fnucon (Son|rpe), caporal, chass. 8.

Screy Alfred, SBipt-Eticnnc (J-oircJ, ipf. i5i.

Serrât Jacqqps, Boges (Pyiénées-ûiiinlah-s), cap-, inf. 53.

Sidoine Virlpr, Le Mpussimvry (I^oir-el-Chcr), inf. 101.

Sigalloux Femand, Marseille (Bouches-du-Rliône), zouaves 3.

Simon twiunanuql, Le Ferre (Illp*cl-Vsjaiiir), inf. 124.

Simon It' ii'-. Pans, inf. 3tfj.

Soulieyiau Ivan, Lyon (BJjppc), ipf. i5r.

Soubiaux Maurice, Mpntrougc (Seine), inf. toi.

Spter Michel, Qudrzeclc (Nord), chars. iC.

Spolski M|ru|iam, Saipt-Chrislpphe (Cher), chass. 8.

Suel Etienne, IIaversk,erqge (Nord), ebass, iG.

Suijoi) François, Roubaix (Nord), inf. iO '-

Sinéi bai Gustave, Hpis-Colomb^s (Seine), inf. 170.

Sam'on Munie, Qqyan (CltarenU-'-Uiférieure), cap , inf. 170.

Sanlerrc Jean-Marie, l-urnurztl (Mpibilianj, inf g3.

Sarazin Arnaud, Gitilland (Gironde), if)L '7L'-

Saumié ConstanL Salvprïjpes (Aude), inf. 80.

Sameur Gabriel, Mcllùns (.Orôme), iqf. col. 5.

Scie Gabriel, Samt-Gauicns (Tarn), caporal, inf So.

Senegas Camille, St-Julici)-des-MpliiTes (Uérault), inf. 80.

Séraphin Eloi, Bpnnevil)e (Haute-Savoie), inf. co|. b.

Serre Emile, Montesqugïcu (Pyréuécs-QficntO, cap., inf. 80,

Servas Achille, Frcsnaj-sur-Muiiif (.Maniej, njf So

Scvtre Jean-Marie Ploueis (FinUlére), inf. ■■':■■<■

SayratJean, Les Salles (Gironde), inf- 170.

Silly Charlea, Gargan (Seine-et-Oiae), inf. 87.

Simon C|aude, Mensaire (Côte-d'Ur), inf- 5b-

Sssiios) Jules, Lyon (Rhône), inf. col. 5.

Sirnonneau Aimé, Lande ronde (Vendée), ipf. Q^.

Six Léon, Looe (NordJ, inf. 4oa.

Sorct Martini, La Jonclifere (Vendée), caporal, inf, 05.

Sorin Joseph, La Ferrière (Vendée), inf. g3.

Soughal Antoine, Si-JuliaB-P-qy-L*v.ise (t. de-D.), inf. cal. 5

Soucille Michel, Chabreloche (Puy-de-Dôme), inf. col. 5.

Soullard t-opis, LcjBèTBfougerens (Vsndéo)i 4°»-

Soycz Lucien, LiH'j uNQrd), sflL 1616.

Surty Emile, Louviens (Çura>, ïrxf. l^i.

Suzs^inj; GcflrtjtESj Baspfihc«-|MriHof«e (Orn^s), cap. ifif. 100.

Syrie Qrnmanuel, CÎersç (ÇhArenle-inf.) adjudant, inf- 170

Tadhan iean, Ljjnoux (Aude), zouaves 9.

Taquet François, Berne (Morbihan), adjudant, inf. 65.

Taricrat Eugène, Paris, inf. 4oa.

Taulère Marcel,Perthuis (Pyrénées-Orient.), cap., xouaves 9.

Tauuig Lucien, Paris, m:. 4oa.

Tuutil Louis, La Redoute (Audr), sergent, inf. 8p.

Teilleyre Jean-Marie, 'lontrèdc (Loirp), capor., zouaves 9.

Tellier Louis, Cuisy (Sein&etrMarne), inf. So.

l'erry Lucion, Meyricu (Isère), inf. coL 5.

Teisscire Guillaume, Castelnaudtiry (Aude), dragons 9.

Sautour Auguste, Part>, adjudant, bat. chass. 16.

Sautour Pierre, Chaleauneuf (Haute-Vienne), inf. 16a.

Savoye Ernest, Paris, sergent, inf. soi.

Sehietz Louis, Paris, inf. 101. 1

Schwsller Jules,Lunéville (M -et-Mos,), sergent, inf. 37.

Sch\ieiîzer René, Challigny (Meurthe-et-Moselle), inf. 65.

Ségun René, Annct (Seine cl-Marne), bat. chass. 16.

Seygneuray Albert, Fonlenay-sous-Rois (Seine), inf. 3i5.

Seité François, Lamhozellcc (Finistère), inf, 19. /

Scnélier Lucien, L'Islc-Adam (Seinc-eL-Oise), inf. 3i5.

St'-rot Louis, Frcgneux (lx>ire-Inférieure), inf. 64.

Sigurct Pierre, Paris, caporal, inf. 3i6.

Simon Edmond, Truy-aur-Clermont (Oise), bat. chass. 8.

Simon Eugène, Haucourt (Meuse), bat. chass. 8.

Simon Robert, Aufferville (Seine-et-Marne), cap., inf. i53.

Sire Charle?, Is-sur-Tille (Côte-d'Or), sergent, inf. 101.

Sirç Léon, Neuville-Coppcgneule (Somme), inf. i5i.

Siret Pierre, Aux Essarls (Vendée), inf. 65.

Sohier Jérôme, Bethen (Nord), inf. 16a,

Solignac Paul, Aulervillers (Seine), sergent, inf. 101.

Sombret Fernand, Amiens (Somme), inf. 3i6.

Sorel Juljpn, Saint-Diriou (Morbihan), bat. chass. 8.

Souchon Antoine, Yssingeoux (Haute-Loire), bat. chasi,. îfl.

■.: j 1:■ :. - Baptiste, Saint-Simon (Cantal), inf. t5i.
Sourgcns Jean, Riom (Landes), inf. 44-

Spurisse Auguste, Nantes (Loire-Inférieure), capor., inf. 65.
Sozzj Clovis,'Dreux (Eure-et-Loire), bat. Chass. 8.
Speldoreq L^P, Manieuvielles (M.-el-M.), capor., bat. ch. 16.
Slhal Edouard, Paris, inf. a6.

Sti'pljan Mathurin, Ploct (Morbihan), bat. chass. 8.
Surmonl Fernand, Dangeul (Sarlhe), capor., bat. cha^s. 8.
Snzor Louis, Y'okohama (Jopon), inf. 10a.
Therouin Jules, Parigiii-l'Evéque (Sarthc), inf. lôa.-
Tanguy Julien, Cluhars-Cornouet (Finistère), bat. chass. ^8.
Tsrsvel Chailes, Lorzé (Saône-ct-Loire), caporal, ïtiT. 44.
Tardu Jules, Villors Suiiil-Frambourg (Oise), inf. o4.
Tsrlsrin Eugène, Chutellcrault (\ipnnc), inf. 36.
Tas.tel Jeun-Jules, Créon (Landes), inf. 44.
Taudu Joseph, Laval (Ma,jenne), inf. 3i5. '

Taupin Paul, Roye (Somme), bat. chass. 8.

Tavcnard Célestin, La Çhapdle-St-Sauveur (L.-Inf.), ïnf. 64.

Tenaad Jean-Baptiste, Trenay (Ain), inf. 44.

Tervin Au^ns^ B/mjj CSijUiîf «rf- 3ifi,

Terrien Dominique, Vîntes (Loire-Inférieure), inf. ig.

Tcssicr Albert, Mieujtoe (Qrne), inf. 3i5.

Tessier Didier, St-Hjlaire-sur-Yèvre (Ç.-et-L.), cap., inf. iôî»

Tesson Camille, Prétiçnolle* (Vendée), sergent, irjf. 64.

1 liébaud Alex.andxe, Vigneux (Loire-Inférieurei), caj)., inf. Sf.

Thébaut Picrre-ntarie, Grapdeçhamp (Seine-InférJ, inf. 6B.

Thiiillicr J,euq, Sajnt-Charaond (LqireJ, in/. 3i5.

Thomas Jpan, Saînt-Bxieyç (Cqtes-dn-Nord), bat. chass. 8.

Thomas Joseph, Louarçat (CÔtea-du-Nord), ïnf. ij,

Thomas Nicola», Verdun (Mejjse), soi+aves S.

Ttiorpassin Léon, Tranqueville (VosgesJ, b.at. chass. 8.

Thory Jean, QuesneI_-en-Santerre (SoHunq), inf. 64.

Thuanc Georges, Toun (Indre-et-Loire), bat. chass. 8.

Tirel François, Saint-Gonlay (Ille-et-Vilaine), inf. 160.

Toudic Jca.n, Paris, serijent, inf. 315

Toudic Jean, Tragûelonos (Côles dM-Nord), ini. in.

Toupin Prcgimt, Brest (Flpistèrsù, inf. ij.

Tontour Juliejj, Plnneret (MortuRan), ipf. 161.

Tranche^ Anlpipea Kspaly (Haute-Loiria), zouaves 3.

Trcmblip Maurice}, Paris, sergent, inf. ipi.

Tremourcux P., Montoue-de-Brctagnc (L.-L), serg., inf. 94

Trivière Alfred, Nantes (loire-Inférieur©), sergent, inf. 61k

Tromeur François, Botmeuf (Finistèxq), sergent, inf. i5i.

Tréloux Victor, Baxouges-sur-IJédé (111e et-Vilaine), inf. lôl,

Trépinier Henri, Vanmne £Yopne), ini. 75.

Fessier Charles, HonQeur (Calvados), inf. 4oa.

Tessier EmUien-Alex., Chapelle-Achard (Vendée), ipf. col. S.

Teetu Gabriel-Alex, Paris, inf. Aoa.

Tetevruide Léon, Servon Melzicourt (Marne), inf. col. 6.

Tetevruide Paul, Saint-Remy (Manie), dragons 9.

Theeten Ulysse, BaUleul (Nord), sergent, inf. 3io.

Theroude Lucien, St-Germuin-les-Arpajons (S.-et-M.), inf 85,

Thibonnet Marius, Consigny (Ilaute-Marne), chass. s pied a.

Thomas Antoine, Calais (Pas-de-Calais), adjudant, "inf. 308.

Tichadou Emile-Jeau, Perpignan (Pyréps>8 Orient.), inf. 80'.

Tisseau Georges, Pousanges (Vendée), sergenL inf. 65.

Tisseire Lucien, VHry (Seine), inf. 170.

Tisserand Joseph, Lyon (Rhône), inf. col. 6.

Tisscyre Joseph, Limoux (Aude), inf. 80.

Tilian Edouard, Acheux (Somme), inf. aoa.

Tumhuron Paul, Charmaix (Vosges), in/, fgm,

TonpsjM Fiançois, Brest (Finistère), cappral, inf. fii

Torlay Josuph, Ricux (Morbihan), chau. a pied a.

Tourulct Xousput, Aumale (Algérie), UraiiL maroc. 7.

Tournay Gabriel, Beauvène (Ardèchc), inf. i43. '

Tournier Elie, Pobevillc (Tarn), inf, 80.

Trabarîes Paul, Banyuls di-s Aspics (Pvr.-Qr ), serg., inf. 80.

Trcmcdet Théodore, Severac (Loire-Inférieure), bal 65.

Tuai Albert, Crossuc (Loire-Inférieure), inf. 66.

Tuot Ruberl, Maisons L..f(ilic (Seine-et-O.), cap., inf. i56.

Turojn Jul«s), Frianc-Cumilly (Cahados), inL 4oa.

Vacher Emile, Roussillon (Isère), inf. +,i3.

(A suivre.)
 
Annotationen