Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
2* B.ol.mbr. 1»,

LISTE $f 232 O

E

>0 NOMS

(Reproduction strictement interdit©)
PRISONNIERS FAITS □ AN9 L— A RÉGION DE VERDUN

Lb nojs en tin Su oroupu tJésIpn! îes endroits ù su ïrûuueal les pcianmiius iM les noue cuKrsgL — Li tatal des noms puDilés wauiourt'im! si main J mira 292,400.

Total des prisonniers n ançaia internés en Allemagne : 353,000.

CASSSL

, (Su île?)

Pïchon, Trihnu (Finistère), inf. 48.

PléneLSt-Georgea-de-tîrehaigne (IUe-et-Vil.), inf. 48,

Person, Langent (Côles-du-Nord;, inf 48.

Pinot, PetUrPinot [Charente), in!. 418.

Pouyet, St-Laurent (Aruoehe), cap., inf. 141

Pignoly, La lUeque-d'Anthéron (Bouclie^-du-Rhone), Inf. 1<B

Petit, Fertréve (Nièvre), inf. 69.

Tarisse, Burtliéeourt-aux-Ohéïies (Meurthe-ei-Mo*.), inf. M,

Penlecoste, Is^mpeaux (Hte-Loire), inf 153.

Pourieux, La FunlainoSl-Mirtin (Haute-Vienne), inf ÏH.

Pradeau, BfiTa*m I Iflonri (Haute-Vienne), înf. 211.

Pfssama, L'imothc-Ciimiind (Tam-eUGaronne), inf 3H.

Pons, Villargein (Ariège), inf- 211.

Penel, Appncux (Isère), inf. 25S.

Pernn, Montagnou (T^>re), inf, 25fL. ^ -t'?1

Pierre, St-Et terme-de-Val don nez [Lozère), inf. 258,

Pigeyre, La Tournel (Lozère), inf. 258.

Pépin, VillereJ-de-St-Jean (Lozère), inf. 111.

Palmier, Bandoux [Lozère), inf. 258.

Pelletier, Souppcs (Sone-et-Marne), inf. ierrit. H

Pinard, Joiselie (Seine-el-Mnrne), inf terril 34.»

Puech, Maymac (Aveyron), inf. 153.

Quéro, Renne? (Ille-el-Vilaine), inf 48.

Qutntin, Pommeret (Coles-du-Nord), int. 18. #
Rousson, Viaielie (Haule-Laire), art 53.
Roubineau, Suuvetat-du-Dropi [Lot-et-Garcrme\ irtl ÎW.
Rouillon, Clarac (Haute-Garonne), inf 153
Ruinéau, La Ba^Lide-de-Séro'jk (Ariège), inf. 264V
Razou, Lapenne (Aricge), inl 25S.
Rouilier, Monsot-en-Nouvoitoux (Ille-et-VïL), ml. î».
Royer, Louvigné (IUc-et-Vilain a), inf. 48.
Rouzière, Bezouge (Ille-et-Vifeine), inf. 43.
Royer Joseph, St-Maurice-de-Lignon (Haute-Loire), art le.
Roux, Carpen ras [Vauciusc), iof. 163.
Régoud, Salle verzinea (Aveyron), mf. Mftk
Ravoir, Vit ly-la-Chai* (Nièvre!, inf. 6t>,
Robert, Louze (Haute-Marne), inL 69.
Rulland, Rognée (Maine-et-Loirej, sergent, inf 135.
Richard, Dotie-la-Fontainei (Maine-et-Loire), aerg-, laf. 'SI
Roux, Oullins Rhône), inf. 258.
Renaudie, Cousear-BonnevaUHie-Vienne), ini. Ml.
Restoin, St-Barthélémy (Dordogne^ ial. 211.
Rèquiston, Cavaillon (Vaucluse), inf. 258.
Rousseau, Bazoches-lea-Bray (Seine-et-VIarn*), inl. ter. M,
- Ramond, Cazes-Mondenard (Tarn-et-Garonne), Iaf. 211.
Renault, Nolre-Dame-d'AIcncon (Maine-et-I..), serg.,inf 136.
Souquet-Bressand, Montpellier (Hérault), serg , inf. 96.
Sutra, Leport (Ariège), inf. 259. /
Strombom, Bhé (Corse), inf. 168.
Salique, St;Félicien (Ardèche), inf. 258.
Serdin, Caiîne-Ecluse 'Seine-et-Marne), inf. terril SA

Veugoz, La Côte-Sl-André (Isure), sergent, inl 'JQ

Vallée, Méiy-s.-Seine (Aube), cap., inf. C9.

Vinsonneai), Noyant-Ia-Plaine [Mmne-et-L.), serg , inf. 135,

Viala, Flaurnod'Auvoux- (Lozère), inf. 39ft

Alanche Auguste, Mulukoff iSeine), sergent, inf. 231.

Bastien Marcel, St-Michel-Souyland (Aisne), inf. 347.

Baudrain Désiré, Bellnin {Nord], inf 29-1.

Berteaux Henri, Loon (Aisne;, cap , inf Mis.

Bertrand Aristide, Lagery (Marne), cap., inf 348.

Bertrand Victor, Paria, inf. 347.

Bertram Alfred, St-Dcnis iSeîne), inf. 3i8

Besdon Henri, Aubervili^s iSeine), inf. 3-18.

Beuvignon René, Paris, mf 291.

Bocceno Jean, Noyal-Muzillac (Morbihan), inf 348.

Boedec Louis, Scér (Finislère;, mf. 348.

Boin-ge_ux Charles, Illy (ArdCnncs), inf. 347.

Boulic Jean-Louis, Plotnn (Firustère), inf. 348.

Boyor Jean.-Louw, Pluherlin (Morbihan), inf. 348.

Burdet Lucien, Paria, inf. 347

Carrière Alfred, Le Caleau (Nord), cap.-fourrier, inl. 348.

Cartigny Victor, St-Amand-les-Eaux (Nord), inf 3iS.

Chevaline Henri, Pari3, inf. 348.

Couteau Marcel, Denain (Nord), cap., inf. 348.

Defoin Joseph, Fuinay (Ardennes), inf. 348.

Degardin Joseph, Maretz (Nord), inf. 29].

Delmer Fernand, Nonmin (Nord), inf. 3-48.

DelviUe Georges, Rocquigny (Pas-de-Calais), inf. 348.

Denissel Edouard, Petil-Fonlaine ;N'ord), inf. 3-W

Denoyelle Clément-Joseph, Le Cateau (Nord), inf 294.

Doremus Alberi, Noyelles-sur-l'Escaut (Nordl, inf. 291,

Dubui Ernest, Iïemlenglct (Nord), inf. '348.

Dujardin Emile, Lallaing (Nord), cap., inf. 348.

Dupai Joseph-Emile, Fécham (Nord), inf. 3-17.

Dunoas Eugène, Razes (Haule-Vienne)', inf. 348.

Durand Alphonse, Louvignios (Nord), inf. 347.

Dutrfetrx Joseph, St-Amnnd (Nord), inf. 291

Feard Ccmille-Joseph, Fumay LAi-dennes), inf 348

Flévet Hubert, Rumilly :Nord),Jnf. 28L

Felhcen Paul, Guines (Pas^de-Caiais), cap., inl 3*7,

Floch'lay Yves, St-Ségal (Finistère), inf. 348.

Fortbona Fernand, Pans, inf. 291.

Frenoy Henri, Dizy-le-Gros (Aisne), inf. 348.

Gaillard Auguste, Dtzy-M*genta (Marne), inf. 348

Gaudin Fernand, Ctmssan (Vancluse), Inf. 2i.

Gavel Jures, Lombersarl (Nord), sergent, inf. 348.

Gtbaru Paul-Ernest, .Monthermé (Ardennes), inf. 347;

Gldon Maurice, St-Jean-d'Angoly (Chair.-Jnf.), ca-p., m!. 547

Gourioa Jacques-Vincent, Trémaoozéan (Finistère), inf Mf

Guenot Alfred, Paris, inf. 347. 1

Hedon Georges, JourvTlle-le-Pont (Seine), inl. 3(7.

Hettion Léon, Longuyon (M'Ui^-eL-MoielIt), serg., iaf. 347.

Jacquemin Louis, Paris, sergent, tnf, 291.

Lecade François, Limerzel (Morbihan), int. 348.

La Cossec Vincent, Plomeur (Finistère), inf. 348.

Lefèbvre Josué, Qui-î>y (Nord), inf. 348

Le Fur Yves,-Bana'cc (Finistère),, inf. 348.

Legroi Pierre-René-Ernesl, Pont-Faverger (Marne), Inf. 141

Lcgrand "Marcel, Vlllers-Oulréaux ;Nord), inf. 347.

Leroy Alphonse, Tergnmr (Aisne), mf. 347,

Lenquetle Manus, Mariy (Nord), int. 34S.

U Page Corne, Plomeur (Finistère), tnf. 348.

Lebas Elle, Sévigny-la-Foret (Ardennes), inf. 348.

Mfthe Jean-Pierre, Bégurme (Moibihnn), mf. 34a.

Marge Fernand, Monlreuil-s.-Bois (Scme), serg., inf. 347.

Mathieu Léopold, Vellexon (Haute-Saône), Inf. 291.

Medalec Paul, Pleybcn (Finistère), inf. 34^

Merda Léon-Paul, Prcz \Ardennea), inf. 3*18.

Michaul René, Paris, inf. 348.

Mignon Charles, Paris, inf. 347.

Mitsch Jean, Paris, inf 291

Mollo Joseph, Gavrea (Morbihan), inf. 348.

Neyroud Gaston, Paris, serçent-fourrier, Inf. 347.

Nicot Julien, Allaire ^MorMhaii), mf. 348.

Nivard Albert; Sedan (Ardennes),. inf. 347.

Ollat Victor-AchOie, Donchery (Ardennes), Inf. 347.

Perilh'at Botonet-Paul, Paris, inf. 347.

Petitgeux Charles-François, Nouzon (Ardennes), inf. 291.

Poitevin Alexandre, WfestTIac ;Loire-Inf.), cap , inf 348.

Ponchanx Jean-Baptii-te, Roost-Varendin (Nord), inf 34S.

Poudade Anloine, Fontpedronae (Pyr.-Orient.), inl. 287.

Quentin Laurent, Btfern (FiniïWre), scrgflnt, inf. 348.

Rabin Louis, Notre-Dame-de-Lorctte (Nord), inf. 24.

RauLin Jean, Marville (Meuse), iijf 348.

Remer Albert, St-Pancré (Mthe-ct-Mosolle), cap,", inf. 344,

Ricq Aimé, Wal!ers.(Nordj, inf. 291.

Rioual François, Baye (Finistère), inf. 348.

Robert Etienne, Monlaulmn (Tarn-ei-Gar.), serg.,.inf- 2S3-

Robinet Henri, Reims (Marne), inf. 3-47.

Rouiy Herm.-René, Sains-du-Nord (Nord), inf. 348.

Rouxal Jean-François, Guilhers (Morbihan), inf. 348.

Roy Louis, Villers-Marmery (Marne), inf 3*7.

Siellex Arthur, Anzin (Nord), inl 318.

Vandenhende Léopold, Armentières (Nord,, inf. 23fc

Vilasee Alphonse, Ribemont (Aisne), int 348.

Vivier Jules, Pont-St-'Mnrd (Aisne), fhf. 347

Watremez Siméan, Si-Quentin (Aisne), inf. 291.

Waxin Emile, St-Hilaire-!es-Cambrais (Nord), serg., inf SU

Yvon Henri, Malakoff (Seine), inf. 291.

Gwmui Gustave, Pierrepont (Aisne), cap , mf. 347.

Malsonneuve Charles, Pans, cap., inf. 347

Pascal Pierre, Losse (Lnndcs), cap., int 3*.

Labarth» Jean-Pierre, Ance (.Bûsaes-Pyr 1, berg , inf 151.

Araiieyre Jean, Tarascon (Arièg*), inf. 258,

Auger Clément, St-Leu-la-Forét (Seine-et-Oi«), int 3SÛ.

Andrie» Hanri, Esrnond (Pas-de-Calais),inf. 350.

Brunat Lucien, Corlue (Somme), cap., mf SB

BellengerLéon, Outhie (Calvados1, int 129

Barlei Jean-André, Monteleaux (Hte-Loire), inf !ât

Brasseur Jean Fienvillan (Somme), inf. S5Q.

Brousiard Eugène, Mansle (Charente), inf. 8t.

Blols Alphonse, Bury (On»), Inf. S5a

Baurat Joseph, Oirsavy <Pyréné«s-Ori«nt.), inf. Htt.

Bodereau Ernest, Vion (Sarthe), mf. 360.

Calvet André, Toulouse (H4e-Gai«nnc), mf »

Camus Léon, Porpevili* tAaone), inf. 587.

Carel Ernest, Hoti ,Cnlvados), inf. 350.

Coignard Ferdinand, Mont*audtn (\feyenn»), inf. MO.

Coêt Georges, St-Vaast-de-Lonsmont (Ois«), cap., int MO.

Chapeau François, St-f'répàn iDordognt), inf. 181

Combeau Jean, Sc*au-St-*ng*l ;Dordogrw), iaf, 1SI

Chocqu«t Henri, Hames (Pud-de-Calais), inf. Nft '

Caire» I^ïui», Rourchany (Puy-d*-Dôme), inf. \M.

Chaumarat Théodora, Monfaucoa ii>-:.--^r«), ln( 11*.

Couvreur Gaston, Vteille-Etfhse tPas-de-Caltéa), lai, M

Dxouet Isidore, Ste-Foy (Sein«-Infér.), Inf. IM.

Delmar Maurice, Nogent <S*lne-et-Ois«), inf. 3M,

Durey Henri, Vlllefary (Cûle-a'Or), inf. 1M.

Delcourt Léandre, Warlus (Somme), int JfS6.

Dedifca Jean, Rimont lArlèg»), Inf. 299.

Dumort Léon, Tanville (Onre), Inf. 350.

Fontairw Alphonse, Villembray (Oise), irrf SBB:

Flanient "Alfred. Oye-PIage iPas-Ot-Calais), «ft AL

Gauthier Albert, Béssé-Bur-Brayc (Sarth«>, Ml st.

Gotwelin LéojKjld, Prouvill» ^Somn^e,, cap., inf, 3B9,

Guiraud Joseph, Cambon .(HtranU), Inf, 2Hb

Gambier Gustave, Flixcourt (Somme), mf. 850

Goussard Paul, TljeuviDe (Eure-et^oir), int 3MK '

Gauthier Augustin, Ladignac (Hte-Vienne), inf. 16t.

Guénard Théoph , St<;hristophe-des-Bois (l.-et-V.), [nf. h

Graaer Louis, Nivàlem (Oie«>, inf. 350.

Hobeniche Jean, Marcille (Hte-Meme), cap;, int lesX

Hoffmann Auguste, Balaglty-sur-ThéTau (Oiae), iaf. âMr

Ilacquart Ernest, Me»ml-te«ftoy (Se4ne-et-OiM), lat ItR

Jacob Louis, Clichy (Serae), inf. 356.

Lavergne Pierra, RochechoBart (Hte-Vienne^inf, HB.

Lancien Pierre, Roune Mariai, iaf. 154

Leroy Clovie, Bnnnay (Somme), iat 35ft »

Levéteau Gustave, Orlu (Kure-e»Hoir), int Ml

Leroy Alfred, Carlepont (Caa*>, inf. 360.

Lancan Marius^ Morez .j :m, int 355. S

L'Hermitte Charles, Archon (Aisne), int 350.

Libourel Marcel, St-Sauveur (Gard), inf. 360. 1

Laroche Jeeà, Touten* (Hte-Gs«mne), :nf. SR,

Millet Charlee, Varesne ^Oî^ inf. 350.

Méiivet George, Longuevll!* (Seine-el-Oiew), iaf. 94.

Mommessin Frédéric, Chàteaugay (Puy-d*-Donie>, int 350.

Morin Marie-Adrien, Verzy (Marne), int 94.

Ménard Joseph, Beau-Préau (Maine-et-Loire), Int 360.

Morgant Jules, Montieiill-aux-Lions (Aisne), inf. 350.

.\tortieoque- Lucien, Plachy-Breye» ^Somme», iaf. 3M.

Malet François, Millae ■(Pyrené«s-Onent«M, in*. 296.

(À suivre.)

et de I'sgneaii dans tout son cynisme. Lt Grcee te i
k verser son f'aug pour des intérêts qui ne font pu les Mené,
on la dit vendue a l'Ailemagne 1 Le « Temps» oee écrire
(18 septembre), en menaçant ouvertement les auttee Ne»-
trei encore épargnés jusqu'ici par Is a protection » anglo-
française :

a L'exemple de la Grèce est trop typique poux ne pet
montrer aux Neutres, qui seraient tentés de se laisser

entraîner par des influences germaniques 1,1) 1* P^rtl aue^fet
ils s'cvposent et le danger qui lésulte de U force nMSate lies
choses. Ce ne sont pas In Alliés (\m sout cause da désastre
grec, maiii ceux d'entre les Grecs cux-m^nnj'3 qui oui vovlu
imposer au- pajs uac politique contre nature (I). s

Vouloir épargner à un peuple les horreurs d'une guerre
pour des intérêts étrangers, c'est donc une « politique
contre nature ». Si la Grèce n'obéit pas, elle sera puuie.
Le a Temps j; le lui dit sjns ambages :

v C'est lui rendre un .mauvais service que de ne pas dire
les chuses somme elles sont. Quand- on négociera 1* paix,
la Urece sera du cuté de ceux qui payeront.» 1

Au1 nom du «Droit», de La «Liberté» et-de la I Civiit-
tation » 1 -»

Autour de la Guerre

A propos d'une înanifestaticiu

Le radiogramme ofliciel de L>on, ia septembie, 6 heu-
res du matin, a publiu l'mfoi ination que voici :

u Grèce : Manifestations de la ligM des ciwrvistes.
Pmlant de-la marul'cstaticn (injurieuse à laquelle bc sont
livres, samedi pou, devant la légation de F mu eeB quelque»
individus KpperteiMiot à la ligue des réservistes, fondée plr
l'anoiea chef d'état-major général Dousmani», la
m l-ulne ,i écrit . L attaque cosktie la lèyalion de France est
un véritable crime. La ret^unsabililé de cette affaire m-
Ooxahe aux vieux partis gQnilftriftai et leurs auus, seuls ceux
qui se rangent aux cotes des liulgare», sont capables d'une
agression contre la Franco. Ces gens sont indignes de faire
partie de la famille grecque, C'est la. Grcee qui a été outra-
gée hier. Au nom de toute ta nation nous cnom : Vive la
I-rante, Vive la frranec l Le « kiryx » fait ressortir dans un
article vibiant de douleur patriotique l'abaissement (?)
de la Grèce , faisant allua^on aux mouvementé de Mai édoin*,
il ajoute ;« 11 est réconfortant qu'il y ait des Grecs cons-
cients de leur déair envers la défense nationale. »

toute cette afiane fait partie de la propagande alliée,
Ellu ast, «an» uul doute, i'ufuure d'agent» provocateur*.
Dam le même ordre d'idées, signalons cette dépêche de
l'Agence Ilav-as . „

Le bruit court qu'une révolution aurait éclaté sur lts« ^
de Crèuî. Les révolutionaires auraient proclamé la destitu-
tion des tonctionaires et institué un gouvernement provl-

Une rdlocution du roi de Grecs.

L'Agence Havas annonce -, \pjf-a que le" recrues de içtS
eurent prêté serment, le roi leur adressa l'allocution sui-
vante .

u fous devez avoir confiance en votre roi et cire complè-
tement dévoués d sa personne. Certaines p/rsnnnet essmye-
ran| de voa% tromper. EUt* tenteront de commettre un
crin* tout prétexte de patriotisme. Vous formerez mainte-

nant u»e partit de l'armai, dont lt mop(d est excellent. Voue
vous inspirerez de cet esprit. Souvenez-vous de mes paroltf,
Vive l'armée 1 »

Les soldats de la iimo division acclaioereut le roii ,
beitin, 22 se^tsapA 191*.

Plusieurs journaux annoivcent que la reine Soptite de
Grèce a également pris part à la prestation de seimcitt dee
nouvelles recrues. Une très grande foule avait assisté au
spectacle et ovationna chaleureusement le roi et la reine
arrivant eu voiture ouverte,

B«ilin, 22 septembre 1916.
On dit que les représentants de la Quadiuple-Entente ont
remis une note au nouveau gouvernement grec, exigeant
une attitude précise et prononcée vis-a-vis des Puissances
cewtraics.

LES PERTES ROUMAINES.

• ColoffiH-, ■ s ■picmbre Wlftj,

La « KocJniscJte Voîkszcilung i> écrit : Après une lut*»
da 3o jours les pertes roumaines s'élèvent, d'après des éva-
lua-1 ions consciencieusx>s,^i au meius 7U,O0d nierla et blessée
et iiO,(t!K) prisenniers ; ainsi le quart de l'armée rournem*
serait déjà mis hors combat. Les positions bulgares ont été1
avancées de 100 kilomètres au .Nord de l'anuenue- frontière.'
Le front est ainsi raccourci de 6o kitomeira».

EN HOLLANDE.

On écrit de la Hoyo au a Journal de Cenecs» :
A l'ouverture de la session des Etats généraux, la reine
a lu un discour* du tronc dont voici les passages principaux/,

« Pouic. la troisième fois depuis la guerre néfaste qui
déchire l Euro\*e, je suis au milieu de vous, cluugéo de
soucis pour les plus liants intérêts de notre patrie. »

La reine constate, avec saUefaction, que la naUou hol-
landaise u pu bénéficier de la paix jusqu'à présent, et
qu'heureusement les relation* avec toutes les puissances ont
consij-ve un caractère" amical.

«J'observerai aussi, fi l'avenir, dit la reine, les devoir»
imposée a la nation i*r le droit dts gens nuis je »ula
formellement résolue ù défendre notre indépendance et i la
maintenir euntre qui que ce suit, selon nos facilitée et no» ,
droits. Pour remplir cette tâche, je me repose non seulo-^
ment sur notre bon droit et la concorde de la nation, mai» I
sur les forces navales et militaires....

« La vie économique du pays lesseut de plus en plus '
l'influence dos circonstances provoquées par la guerre*
L'état de l'agriculture et de l'hoi lu. ulture n'est pas encore
défavorable, quoique les ditlicultes pour >.es deux branchée
de notre activité augmentent sans cesse. Les mesures prise»
à l'étranger, u cause de la guerre, gênent aussi considérable»
meut nos importations et exportations. »

Le discours fait ensuite ressortir la limitation du trnfie
des ports hollandais, par suite des lestrictions à la naviga-
tion (imposées par l'Angleterre. La Réd.), Le» mesure* pou*
le maintien de la neutiaiilé et les secours aux indigents im-
posent un lourd faideau uu trésor.

La reine a averti les députés qu'ils auront à s'occuper de
projets de loi important!

LES GRANDS BLESSES ET IHTERNtS EN SUISSE.

Dan» le nouveau « rapport sur la neutralité u publié
par le Conseil fédéral suisse tiouve uu clmpilie spécial
sur les grands blessés et les inlt-iiiés. Nous le reproduisons
d'après le uJoumat de Gi*éee » :

« L'échange des grands blesses entre l'Aticmaone et la
France à travers le tcrntone sm-sc se continue périodique-
ment. Du commetacement d'avril i lin ;-oui luifi ont été
rapatriés : 147 AUeinendi et l'nri français ; en tout, depuis
le mois de mer» igifi : 3,343 Allemands et 8,668 Français.

Entre l'Italie et IWul 1 n. l,e Hongrie, ou n'a pas encore
pu arriver j une entente sur l'éi hangC des invalide0.

L'in^emcmeni des rnijttutres blesses et inulatUt et dm
prisonnier» civils a pris un important dévulapsK-MieuL

En avril, l'Angleterre a adWré M l'auangvuieul d'inter-
nement (a l'exclusion des prisonniers civils^.- "
A fin août se trouvaient en suisse :

Orilciers irwjuea pn-uiuiu-rs
. «m .la

Allemauds .......... 178 d,yai 44a

Anglais ............. ba i,ij|. —

Français ............ 6o4 ■ o,ûs* i,6aï

Belge»............. 64 1,084 4-^0

Autrichien» ........ 1

En tout...... 816 i5,a63 a,5o4

Il ressort de là que, en y comprenant 170 prisonnier»
civile payants, la Puisse pourvoit a la >.>.•*:*>..au de ig,àil
personuH».

biu égard à se» conditions clnuateriques favoiaule*,
l'Italie s retuse de noui remettre des pnsonnien austro-
hongrois pour Tinter nement. La. Swbie a lait de issÉsamt

Êa revanche, la France et l'AuKichv-Houtjm oert d»V
cidé dernièrement de procéder à 1 iuu-i ueuieui, eu .^uûwe%
de» prisonniers civils blessés et maiedt» internée dans cat>

J lUHju'ici, le» frai» mensuels d'inierucuumt s'elevent, es»
chtCtree ronds, i a,000,000 de francs pour les frseçaie,
800,000 franc» pour lee Allemand», ^00,000 frauw* puur la»
Beige» et 200,000 franc» pour le» Anglais. Us seront rem-
boursé» par le» Etat» d'origine.

L» nséuecin d'armée a donné, le 8 juiilui, daûs le fan*
da postulat du Conseil national du a3 juin 1014, de* m*-
tructiooj» générale* provisoi.e* sur le trouait des inMrnea.
Le distribution da travail se fait par trois cinniuissiom r*»
giotses** et une) comnaissioa contrale. Lee bs|bbss1 lesioae»
régionales se composent de deux patrons, deux ouvriei» a*
ua neutre ; la commission centrale d'ua paUon, d'un ou*
vrier et d'un neutre. Le* commissions vont m mettre pro-
chainement à l'ouvrage. Leur tâche principal* consister» k
faire en sorte que le travail de» interne* n* fasse pet coe>
ourrenoe* 1» main-d'œuvre da pays.

Les internés seront répartis : .

1* Bu incapable* de tout Lravaa ;

T En psxtielipni^nt csjutilea da LravutU*r, qu'uaw imurrU
amployer soit dans les établissesseat» d imornà» aOBUM ordon-
nances postaux, ordonnances dofticiers ou da cuismc, etc., aatx
comrn» artisans, pour les travaux utiles aui intf-ntéa euz-uiéitia*
(coiffeurs, cordoaniars, tailleurs, eUuJ i

3* Partiellemeat capables da travailler quuo emploiera «a
dehors dos établissement* d'internés, ceci seulemeni ^endaut um
paru* dt la journée ou upur des travaux légers pour aider au
travaux da la campagne ;

V Capablaa d'exécuter tous les travaux qiiua e*i|tloi«r* •»
dehors des secteur» d m terne meut, de la .mwai» .

a) Ceux qui tiavmlleiont ast équipea (OOOatruE le*)*, terra*-
•omeata) ;

b) Ceux qui fourniront u* trsvaU mdmduaf, [protaaaio**
llbèralea, manœuvre*, ouvrier* ayaql tait u* apprciiliseafe,
ouvriers de fabriques),

5' Apurent.1, c'est-â-dire internée qui par suit* d* l*«r b>
validité sont forcés d'opprendr* une nouvelle profesaio* e* a*
nouveau métier ;

fl' Les étudiants.

L'Allemagne et la France ont poaé pomme condition o/aa
le» internés civils ne soient pas tenus travailler, a

E INI Ffl ANCE

UN INCIDENT A LA CHAMBRE.

La grand sculpteur Auguste Hodui avant fait don i
l'Etat de son œuvre, la Chambre de» députes a eu à s'oa>

cupec de cette donation. Il va sans dire qu'elle «cM east-
pressée à l'accepter. Ls discussion a cependant provoqua

l'incident politique que voici :

L* député Breton a cainnwacé par déeltrer qu'il ne
comprenait pa* 1* génie de Kodm. Il • rnause f»H à ce sujef
deax pleitanVcrta* dépl*eée*x M, Delehaye a-été-de 1 tMS*dsV.

H. Breton. i

M. Simy*n, daa* sa* rapport, demandait IW-ceptetiou
du don de M. Rodin, M. Léen Bérand a, lui aatsà, défendu

le génie de Rodin et toutenu le projet. *

M. Delahaye ayant alors essayé d* lira ua article d Ur-
bain Gohier, écrivain nationaliste, le» toculiete* ont voulu
empêcher cette lecture.

Bien que, d'après le témoignage de* jjuraaax de gai»
cha, le compte rendu officiel ne donne po» exactement l'étal
d* l'atewrnMéa, non* le reproduisons textueïlemant, la Con-
sulte ayant empêché la pnMitation de toute autre version :

M. Delakay*. — La seul article à sujueiar — et il •**>
loin d'être dans votre »eu» —1 a paru dan* ua journal que
vew connahnt» bren, celui qui fait la campagne de* canons
•t des munition*. (H s'agit da m Journal a).

LV joinnm, loin de veu» iaviter à créer dr nouveaux
mut ta*, vous suppue de vider 1* trop- plein de ceux qui taaa-
teat. Voici comment s'exprisa* Urbain Goater. (ûteiraar
Uon» à l'extrême gauche).

M. Rajfin-Dugens. — Nous ne voulons paa entendre Itv
pnia* de i'asianin dt Jaurè*. (Appl»udi»»emenU k Tel-
trêïna gauche).

V. le priudertf. — Voua ne pouvez employer ici de pa-
reule* rypiraiinaa.

M. HatUn.Uuuen*.--____Oui-, Urbain Gohier devrait

étn» sur le* banc* de 1* cour (i'as*s>es II est l'amssm dt-
Jaurè*.

M. U préssétnL - J* vuus rappelle à l'onire et je fa»-

appel à tous me* collègue* pour faire reajiecter la liberté d*

la tribune. (Appiaudi«sements)

M. Moutet. — ^ous n écouterons pas la prose d uo
homme qui ■ poussé à l'assassinat d'un de nos camarades.
(Applaudissements à l'extrême gauche, bruitJ. *

Ai. U président. — Lu jonr i)«ut-èlre viendra où quet-
quun des votre» voudra lira un article qui ue'pisirs put s
une partie de Taaaemblée. Ce jour-là j'assurerai la hberté
da la tribune comme j'ai le devoir de le faire actuellement.
J* ne puis agir autrement. t.Applaudis»eiiit;iittJ.

M. Jules Delahaye. — Je vt-ux citer quelques ligne» qui
parlent d'une question d'art: elle* ne sauraient, d où qu'eU"
viennent-; exciter votre colère ; voua pouv es les entend»*
(Baterniption 1 et bruft k lextrem,- gauche)

M. le président. — Que no» collègues me permettent de
leur dire qu'ils attachent peut-être trop d Importance i tlr-a
incident* qui, à côté de- événement» aam lt, peiaaasaj
bien minime». Je me suie toujours efforcé de piotéfai -
liberté de 1* tribune, notre b)< n loinninii-, je v-u^n supt*M
de terminer cet incident. (AppiNiid^-eun nis;.

M. Jultt Delahaye. — « .Nous pouvons vendre ce liuf
plwn d* nos musée* ».

Plusieurs voix à l'extrême gauche. — Non I Non ! (Ap-
plaudissements). Voua ne lire* paa li-e patule* d'un ■•*•** 11

M, 1* président. — Je supplie le» ijudqnes iotaiiaptaja*
da 0» côté d> la Chambre de ne pas donner nu pave '*
spectacle et de ne pas m obliger à suspendre h séance.
plaudiseements).

M- Jules DeJahaye ayant insisté pour lire latta 'e *■
question, le* pauchet quittèrent immédiatement la salle.

« LA ML.'. l'Alliai". SPECTACLE a.

Soua ce titra, U t Bonnet Bouge 1 publie ce poignant laW*»*
éa guerre :

u Depuis-que la guerre a fait prendre aux Panai*"* '*
iouabi* hsbitud* de s* coucher « comme 1** poule* *•
rua» d* 1* capital* tont déseirlea*>rJe fort bonn* heure.

A minuit, 1) na resta plu* dans te» me» qu* ceux qu»
le devoir professionnel oblig* à t'y trouver.
 
Annotationen