Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 1) — Paris, 1893

Page: 147
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1893bd1/0169
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
EXÉCUTÉES EX ÉGYPTE

147

pyramides muettes, pour convenir tout d'abord de l'exactitude
du fait qui la renversait ; il préféra supposer qu'il avait
découvert un mastaba de grandes dimensions, appartenant
à un simple particulier nommé alternativement, d'après le roi
sous lequel il avait vécu, Pépi-pen et Mirirî-pen. Le dé-
blayement, en décembre 1880, d'une seconde pyramide où
était enterré le pharaon Mirinri Mihtimsaouf, put seul le
détromper, quelques jours à peine avant sa mort \

Les fouilles, un moment interrompues après lui, reprirent
avec une nouvelle vigueur dans les premiers jours de février.
Outrel'espoir de rencontrer des textes précieux pour l'Histoire
des religions, j'espérais vérifier, sur les lieux mêmes, une idée
qui n'était pas celle des Égyptologues en général, mais que je
défendais depuis de longues années. Les Pyramides sont
classées pour ainsi dire du Nord au Sud, celles de la
IVe dynastie à Gîzèh, celles de la Ve à Abousir, celles de la
XIIe au Fayoum ; celles de VIe devraient donc être à Saqqa-
rah, et celles des dynasties intermédiaires entre la XIe et la
XIIe, à Dahshour, à Lisht, peut-être âMeidoum !. La décou-
verte des Pyramides de Pépi Ier et de Mirinri, à l'endroit
même où la théorie affirmait qu'on pouvait les trouver, me
décida à diriger l'attaque sur le front entier de la nécropole
memphite, d'Abou-Roasb à Lisht. Le succès fut d'abord des
plus rapides : la pyramide d'Ounas s'ouvrit le 28 février,
celle de Pépi II Nofîrkeri le 13 avril, celle de Téti le 29 mai.
En moins d'un an, cinq des soi-disant Pyramides muettes
de Saqqarah avaient parié, mais lâ s'arrêta notre progrès ;
quatre Pyramides du voisinage, explorées de mai à juillet, ne
livrèrent aucune inscription, et les autres groupes, entamés
vigoureusement en décembre 1881, n'ont rien livré jusqu'à
présent. A Zaouyét-el-Ariân et à Dahshour, je n'ai pas même

1. Maspero, la Pyramide du roi Pépi 7",dans le Recueil de Travaux
relatifs à la Philologie et à l'Archéologie égyptiennes et assyriennes,
t. v, p. 137.

2. Moniteur Égyptien du 15 mars 1881.
loading ...